Liquider les mauvaises lois

Il est plus important de liquider les mauvaises lois que d’en approuver de bonnes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Liquider les mauvaises lois

Publié le 19 septembre 2010
- A +

Il est plus important de liquider les mauvaises lois que d’en approuver de bonnes.

Calvin Coolidge (1872-1933) a été le trentième président américain, le plus libéral du 20e siècle, et le dernier à respecter les principes du fédéralisme.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Qu'est-ce qui a empêché ce président libéral et qui voulait "liquider les mauvaises lois" d'abolir la prohibition de l'alcool, alors que, selon wikipedia en, il y était opposé ?

    Si un connaisseur de l'histoire politique des US passe par là…

  • La prohibition était imposée par le 18eme amendement à la constitution, il n'était pas du pouvoir du président de l'abolir.

    Il a fallu pour celà un autre amendement, le 21eme, voté par les assemblées de deux tiers des Etats fédérés.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Par Lawrence Reed.

 

Je suis favorable à la politique d'économie, non pas parce que je souhaite économiser de l'argent, mais parce que je souhaite sauver les gens. Les hommes et les femmes de ce pays qui travaillent dur sont ceux qui supportent le coût du gouvernement. Chaque dollar que nous gaspillons négligemment signifie que leur vie sera d'autant plus maigre. Chaque dollar que nous économisons prudemment signifie que leur vie sera d'autant plus abondante. L'économie est l'idéalisme dans sa forme la plus pratique.

<... Poursuivre la lecture

La liberté et l’égalité sont deux concepts dont on sait à quel point ils sont difficiles à définir et, au-delà, simplement même à appréhender. Les désaccords de fond sont importants. Il s’agit de deux notions très débattues depuis de très nombreux siècles donnant lieu à de très vives oppositions, d’où l’intérêt de s’intéresser à ce que pouvait en dire l’un des grands philosophes français du XXe siècle, Raymond Aron.

 

« Des » libertés

La toute première précision d’importance amenée par le philosophe lors de ce cours dispens... Poursuivre la lecture

Il y a 150 ans naissait John Calvin Coolidge qui devait être le plus libéral de tous les présidents américains. Il n'est guère connu en France. Bien sûr, certains parlent du « Président Coolidge » comme d'un « géant englouti » mais ils font référence à une épave de la Seconde Guerre mondiale, un luxueux paquebot baptisé en son honneur et réquisitionné par l'armée qui devait couler, victime d'un champ de mines, au large d'Espirtu Santo (Nouvelles Hébrides), le 26 octobre 1942.

 

Un président méconnu qui mérite le détour

Ils ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles