Un an après le Bataclan, comment contrer le terrorisme ? [Replay]

Publié Par Alexis Vintray, le dans Édito, Pushmobile

Par Alexis Vintray.

Tim und Struppi crédits Oliwa (CC BY-NC 2.0)

Tim und Struppi crédits Oliwa (CC BY-NC 2.0)

On reproche souvent aux libéraux une soi-disant naïveté face aux enjeux de sécurité, et, aujourd’hui en particulier, un an après les attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre 2015.

Pourtant, un message libéral existe et doit même être répété à l’excès car il sera bien plus efficace que le rejet absurde et indifférencié (appeler à expulser tous les immigrés), les imprécations absurdes comme le hashtag #StopIslam hier sur Twitter ou les naïfs et lassants #PrayforParis, etc.

Nommons l’ennemi : la plus grande fermeté envers le terrorisme islamiste et ceux qui menacent nos sociétés

Il est plus que temps de s’y atteler en désignant clairement l’ennemi qu’est le terrorisme islamiste. Sinon, à continuer de prétendre que le problème aujourd’hui c’est exclusivement le racisme des blancs, comme Manuel Valls le faisait la veille des attentats, c’est s’assurer de nourrir le rejet global et aveugle des musulmans que soulignait à juste titre NathalieMP.

Les médias ne sont pas en reste dans ce politiquement correct mal compris : au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, certains refusaient encore de mentionner clairement comme l’ennemi le terrorisme islamiste et occultait systématiquement l’adjectif islamiste. En croyant éviter la stigmatisation, ils ne font que renforcer ce qu’ils veulent affaiblir. Les seuls gagnants sont les extrêmes qui en profitent pour vendre un faux « discours de vérité » dangereux et inefficace.

Au final, comme le remarquait Aurélien Véron sur Contrepoints : « Le refus de définir et d’affronter le mal islamiste a nourri la montée du rejet des musulmans et de l’islam, évidemment mal vécu par ses pratiquants que cette menace inquiète, et frappe, autant que les non musulmans. »

Un État fort… dans ses fonctions régaliennes

Répétons-le, les libéraux sont pour un État fort, dans les limites strictes de ses fonctions régaliennes. À vouloir tout faire, les États occidentaux ont oublié leur raison d’être, garantir notre sécurité. Abandonnons enfin les prétentions à un État omnipotent qui fait tout mal et défendons un État efficace sur ses fonctions régaliennes, qui garantit le droit à la sécurité de chacun de ses citoyens.

C’est ce que rappelle à juste titre le Parti Libertarien Belge dans un communiqué consécutif aux attentats de Bruxelles :

[face au terrorisme], « nous rappelons notre objectif d’un État régalien recentré sur la justice, la neutralité militaire et la défense de nos concitoyens. »

L’état d’urgence n’est pas la solution

L’état d’urgence n’est pas une solution. Si le droit doit être adapté pour viser le terrorisme, qu’il le soit pour cela spécifiquement et non de manière indifférenciée comme aujourd’hui. Même un libéral peut accepter qu’il faille adapter certaines parties des procédures policières ou judiciaires dans le cas des affaires de terrorisme. Mais ce n’est pas ce que permet l’état d’urgence.

L’état d’urgence, c’est une autorisation unilatérale donnée aux autorités de faire ce qu’elles veulent, sans quasiment aucune contrainte juridique. Êtes-vous prêts à donner ces droits sans aucune contrepartie alors que l’on a vu se multiplier les abus dès les premiers jours ? Alors que, sans état d’urgence, la Belgique a avancé bien plus vite que la France dans les enquêtes post-attentat ?

Au lieu de se perdre dans des débats inutiles sur la déchéance de nationalité, François Hollande et Manuel Valls devraient pousser plutôt une réforme du droit concernant le terrorisme spécifiquement, et libérer les Français d’un état d’urgence inutile.

Nous ne devons rien renier sur nos valeurs

Les valeurs libérales sur lesquelles sont fondées nos sociétés modernes sont ce qui suscite la haine des terroristes barbares. « Les valeurs libertariennes sont à l’opposé de l’inhumanité de Daesh, nous prônons une société libre et pacifique, régie par la coopération spontanée de ses membres et fondée sur des valeurs de respect, de liberté et de propriété » soulignait justement le Parti Libertarien Belge hier.

Renoncer à ces valeurs, même au nom de bonnes intentions affichées, c’est donner victoire aux terroristes. Tant les dérives sécuritaires, que les libéraux dénoncent régulièrement, que les petites renonciations au quotidien à l’État de droit, à l’égalité des sexes, etc.  Ces petits renoncements nourrissent les grandes défaites futures.

Le droit au port d’armes doit-il rester un tabou ?

Nos sociétés d’Europe occidentale n’ont pas le même héritage culturel que les États-Unis et une réticence culturelle forte sur le droit au port d’armes. Pourtant, se poser intelligemment la question de sa reconnaissance devient essentiel. Comme le montre Israël, cela peut permettre de protéger les citoyens et de leur donner les moyens de se défendre en cas d’attaque. Corinne Sauer, du think-tank JIMS basé à Jérusalem souligne ainsi que : « Il est assez facile d’obtenir un permis de port d’armes et de nombreux citoyens sont armés. Cela a permis de stopper de nombreuses attaques terroristes ». 

Dans le cas français, laisser les policiers qui le souhaitent conserver leur arme de service en dehors de leurs heures de service ne serait-il pas un moyen de protéger les citoyens ? Combien de morts au Bataclan auraient pu être évités si les nombreux policiers présents là-bas avaient été armés ?

Sur le web

  1. Deuxième paragraphe mal formulé ou bien incomplet, je vous laisse le soin de choisir. Au niveau ou nous sommes, je ne pense pas qu’il s’agit simplement de terrorisme. Il s’agit d’une guerre larvée entre des gens qui croient à un argument d’autorité et donc sans raison et d’autres qui veulent raisonner. Aussi, nous ne combattons pas avec les mêmes armes. C’est pourquoi je pars du principe que comme dans toute guerre, il ne peut y avoir de gens au milieu disant « cela ne me regarde pas »

    Je ne suis pas pour la solution de renvoyer tous les immigrés ou de virer l’Islam de notre pays, mais je suis pour que ceux qui vivent avec cette religion soient les premiers à faire le ménage chez eux. Et que personne ne vienne me dire que les habitants desdits quartiers ne savaient pas. Donc soit ils sont avec nous en dénonçant tous ceux qui prônent le djihad, y compris les simples sympathisants, soit ils sont contre nous. Le choix est binaire, il en va de la survie de notre façon de vivre et surtout, de celle de nos enfants.

    1. « pour que ceux qui vivent avec cette religion soient les premiers à faire le ménage chez eux. »
      Nul n’est plus sourd que celui qui ne veut pas et entendre.
      Si je prends le musulman le plus lu sur internet, Alkanz, celui-ci le dénonce sans arrêt, mais pour le savoir il faut lire ceux a qui l’on demande de dénoncer. Tariq Ramadan, qui est le plus contesté par les tarés qui nous gouvernent, dénonce a chaque fois et de manière extrêmement claire tout cela… Et eux ne sont pas invités sur les plateaux TV ou a la radio, pourtant bien plus representatif de la population musulmane, que les pantins dirigés par les gouvernent…. Qui eux aussi denoncent.

      1. Renseignez-vous sur le projet des frères musulmans dont Tariq Ramadan est l’ambassadeur(son grand-père un des fondateurs ) .Tariq joue le role du bon flic quand Daech joue le role de la brute, le projet est le mêmes.

        1. Entièrement d’accord Did. Quant à la télévision, une vidéo intéressante à regarder sur youtube: le jeu de la mort qui est inspiré des expériences de Milgram

        2. Le procès par grand-père est toujours marrant, vos arrières grands-parents étaient sans doute des esclavagistes, cela fait-il de vous cela ? Jugez les paroles et les actes contextualisees plutôt que de répéter les betises que vous entendez a la télé, ou a la radio. Tariq ramadan exprime régulièrement ces oppositions avec ce mouvement… Bref de toute facon, je « prêche » dans le vide, vous avez votre idée des gens, basés sur rien de concret, a part de la bouche des menteuses compulsive d’extrême gauche communistes comme Caroline fourest, donc je marretrais la, mais tout de même essayer d’apprendre a « juger » quelqu’un en fonction de ce qu’il dit ou fait, et non pas par grand-pere interposé ou par le biais de 3 paroles sorties de leur contexte et voyez moi vous reviserez pas mal de vos jugements.

          1. +1000 Liberté adorée

            1. Euh ? Vous avez lu l’article que vous citez ? Il y a quoi de problématique la dedans ?
              Le fait que Tariq Ramadan se trouve dans un congret organisé par l’UOIF (Francais donc pas l’UOIF internationale, ou pakistanais ou que sais-je), qui serait lié aux freres musulmans,… c’est comme le procès par grand-pere interposé… il y a un moment, on juge quand les actes et les paroles des gens et non pas les paroles et les actes de paroles qui sont présente dans un congrès organisé par une association Francaise, membre du CFCM (créé par Sarkozy), qui soutiendrait peut-etre les freres musulmans, vu que des membres de l’UOIF Qatari aurait déclaré que les freres musulmans sont bien ?

              1. Vous avez déjà lu les inepties civilisationnelles du Coran ? Lisez les et arretons de tourner autour du pot, si vous en revez allez vivre chez les saoudiens et laissez nous en paix

          2. Vous avez raison nous ne sommes pas responsable des actions de nos ancêtres . Mais Mr Ramadan est parfaitement en accord avec son grand père et propage ses thèses avec habileté en pratiquant avec virtuosité la taqiya .
            Vous qui êtes très suspicieux de la pureté chez chaque commentateur vous me surprenez à louanger un pareil sire.

      2. @liberté adorée

        Quand alkanz publie, dès le lendemain de l’attentat de charlie hebdo, un article  » Totale est ma condamnation de l’assassinat de l’équipe de Charlie Hebdo », il ne place pas sa condamnation sur le plan de la morale, mais uniquement sous l’angle d’un rapport de force défavorable aux musulmans.

        https://www.al-kanz.org/2015/01/08/attentat-charlie-hebdo/

        Le crime n’est pas condamné en tant que tel, mais en tant qu’il pourrait nuire à la communauté musulmane. Al kanz s’appuie sur les écrits d’ibn taymiya (dont je vous laisse chercher la place que ce personnage occupe parmi les courants radicaux de l’islam).
        Les musulmans étant en europe « en situation de faiblesse » il doivent s’abstenir d’affronter les mécréants:

        — que 1) en tant que musulman on devait au fond de soi désapprouver ces caricatures, et ce car la personne du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) nous est plus que chère ; par exemple qui aimerait voir ses parents être caricaturés de la sorte ?

        En lisant l’article qu’alkanz donne en lien, vous verrez que cet argument s’appuie sur le hadith (propos rapporté de mahomet) : « Celui parmi vous qui voit un mal doit le modifier par sa main ; s’il ne le peut pas, alors par sa langue ; et s’il ne le peut pas, alors par son cœur. Et c’est là le plus faible de la foi ».

        La condamnation de ces attentats n’est pas absolue, elle est purement circonstancielle. Al kanz ne dit pas « c’est mal », il dit juste « ce n’est pas le moment ».

        1. Pensez-vous qu’en disant a un apprenti terroriste « nous, occidentaux blancs d’origine chretienne, on est les gentils quand on bombarde des populations civiles arabo-musulmanes, d’ailleurs on appel cela des domages collatéraux, par contre quand un musulman tue un blanc civil, c’est un méchant »… vous pensez que quelqu’un qui est en cours de mutation terroriste, vous allez lui faire prendre conscience de quoi que ce soit ?
          Cela me fait penser a cette histoire a 2 balles, ou l’association Barackacity et son rpésident ce sont fait attaqués lourdement sur les plateaux télés et par les politiques ensuite, car il n’avait pas dénoncer clairement l’Etat islamique… comme cela, en surface tout le monde se dit « l’Etat islamique sont méchants »… mais quand vous etes responsables d’une association humanitaire qui a des humanitaires qui agissent en Syrie, si vous le président vous condamnez clairement l’Etat islamique, que va-t’il se passer pour les humanitaires sur place, a votre avis ? C’est comme dans le libéralisme, il y a une notion de responsabilité…

          Al Kanz, s’adresse a des musulmans, il est énormément lu, il a une grande influence sur la communauté musulmane, il doit en effet adapter son discours a son lectorat…. et juste condamner l’Etat islamique snas apporter de nuance a ces propos le placera immédiatement dans la case « collabo » et avec cette position, des jeunes, au lieu de l’écouter, écouterons les autres… donc au lieu de se dire « ce n’est pas bien de tuer » irons tuer… Et le principal pour les pays visés par les attentats, ce n’est pas que des musulmans représentatifs (comme Tariq Ramadan, ou Al Kanz) soient juste dans la condamnation… mais qu’il n’y ait pas d’attentat en France.

          pour le « c’est pas le moment » c’est une interprétation de votre part, rien de plus… comme avec Tariq Ramadan et tout le monde, concentrez sur les paroles et les faits, pas sur les interprétation, on interprete la bible, le coran,… pas les paroles de gens.

          1. Il s’adresse aux musulmans en leurs disant qu’il fallait militer pour envoyer Charb en prison plutôt qu’au cimetière, et je dois lui dire merci ?
            C’est exactement la même engeance que les terroristes.

  2. En fait, il est « amusant » de constater que ce soit à Paris ou à Bruxelles, si les personnes qui devaient être en prison au moment des faits n’avaient pas été libérés prématurément, on ne sait pas si les attentats n’auraient pas eu lieu mais on a au moins la certitude que certains de ceux qui y ont participé… n’y auraient justement pas participé.
    C’est certainement trop simpliste et heureusement que nous avons des dirigeants courageux et visionnaires qui règleront tout ça à grands coups d’état d’urgence, de déchéance de nationalité et d’interdiction de bouteilles d’eau dans les avions.

  3. Je partage plutôt cette analyse, mais je crains qu’elle ne nécessite de s’appuyer sur une intelligence collective qui fait défaut dans notre pays. Non que nos citoyens soient idiots. Mais pour beaucoup, je le crains, islamisme et musulman sont des termes synonymes. Expliquer à un quidam, à la boulangerie de mon village, que c’est autant synonyme que inquisition et charité chrétienne (désolé, j’ai du mal ce matin à trouveras mieux) n’est pas facile.
    Nommer l’ennemi, mais aussi nommer les amis, et clairement expliquer la différence entre les deux me semble nécessaire. Mais c’est la culture et l’éducation de toute nos sociétés qu’il faut reprendre.

  4. « Aux armes citoyens ! »
    Notre hymne national sanglant prône partiellement le droit d’être arme. Certes dans des circonstances particulières. Mais plus de 2 siècles après continuer à chanter ces paroles si spéciales pourrait faire réfléchir. Soit on change d’hymne (un peu haineux à mon goût, je préfère celui de l’UE), soit on y adhère et on ouvre au moins la discussion sur le port d’arme.
    Ceci dit, on ne peut pas simplement prendre le cas d’Israel pour s’en inspirer : ce pays est en guerre depuis sa création, tous ses citoyens ont été formés professionnellement a l’usage des armes.

    1. @PukuraTane. A l’époque de l’hymne sanglant les armes étaient distribuées par « l’autorité ». Depuis la Commune, les dirigeants français ont bien compris qu’il ne faut pas armer le peuple. Aujourd’hui l’on peut lire que le peuple est tellement nul qu’il en ferait mauvais usage ou mieux, qu’il y a une forte désapprobation culturelle à la vente libre d’armes en France. Qu’un couple de policiers se fasse poignarder à domicile ne vas pas émouvoir les z-élites. Chirac et la fin du service militaire, Fabius et les dividendes de la paix. Pauvre France.

  5. Quand on regarde le profil et le parcours de ces terroristes, ce ne sont pas des moines soldats mais bien des hommes d’un gang mafieux. L’EI n’a rien de pieux ou de religieux c’est une nébuleuse de gangsters qui doit être traité comme tel. Comme hier chez H16 trop nombreux sont ceux qui établissent à tort un lien entre religion (quelle qu’elle soit) et une entreprise de déstabilisation à des fins purement lucratives.

    1. L’attentat-suicide est difficile à rattacher à des fins purement lucratives…

      1. Lui, il avait le cerveau lavé. Ceux qui nous les expédient ne se sont jamais aussi bien portés.

        1. Oui Duff et il est d’ailleurs facile de faire un parallèle avec les sectes dont les membres se suicident pour leur gourou.

        2. Pierre Kirool (futur émigré)

          Effectivement et la meilleure preuve vient d’être donnée aujourd’hui ou on a apprit que le frère d’un des kamikazes de Bruxelles est un sportif de haut niveau représentant fièrement les couleurs de la Belgique et ayant remporté plusieurs trophées pour elle…

          On a donc deux frères issus de la même communauté et ayant reçu la même éducation. L’un s’est parfaitement intégré, l’autre est devenu terroriste. C’est bien la preuve qu’on est pas face à un phénomène guerrier ni fondamentalement religieux. C’est peut-être le cas des « petites mains » qui le croient mais pas des cadres.

          Je persiste à croire que la meilleure attitude à avoir pour gagner face à ce phénomène djihadiste est de les traiter comme de vulgaires criminels et de se concentrer sur un travail purement policier et de pure renseignement. Car si on considère qu’il y a une différence, la conséquence LOGIQUE est de remettre en cause le droit commun, donc l’État de droit, pour instaurer un état d’exception d’urgence ou militaire.
          (D’ailleurs à ce propos, sait-on si les Belges ont déclaré l’état d’urgence?)

          On va tout perdre à agiter le chiffon rouge de la sorte, notre démocratie, nos libertés et des vies humaines, en instillant l’idée qu’il y aurait parmi nous des millions de gens qui nous feraient la guerre. Ceux qui disent qu’il raisonnent comme ça parce qu’il en va de la survie du pays et de la vie de leurs enfants ne comprennent pas que c’est justement par ce type de raisonnement que le pire va arriver : soit des émeutes civiles de grande ampleur soit que la France se déclare pour de bon en guerre et mobilise ses hommes, dès lors leurs enfants, qu’ils croient protéger, mourront plus surement sur un champs de bataille que dans un attentat…

          1. Cela fait (trop) longtemps que l’on ne les traite pas en criminels. Bien au contraire, c’est excuse sur excuse, repentance (souvent forcée) de la victime et cela au niveau du particulier jusqu’au politique.

            Il est donc trop tard. Ce qu’il eut fallu faire, le bon sens (ce que vous dites en fait parti), le savait depuis belle lurette (c’est à dire je le vois dans mon quartier depuis 40 ans!).
            Maintenant il est trop tard. C’est bien un rapport de force qu’il faut instituer. Le reste c’est bisounours, calcul politique et autres fadaises.

            Encore faut-il avoir la volonté de régler ce problème.

  6. Rendez-nous l’édito d’h16 et lâchez nous avec les attentats de Bruxelles.

  7. C’est exactement ça, et aussi le principe libéral…

    Etre libre de faire ce que l’on veut tant que cela n’empiete pas sur la liberté d’autrui.
    C’est à ce moment là que l’Etat doit intervenir (tolérance 0) afin de faire respecter justement cette liberté.

    Mais l’Etat est bien trop préoccupé pour légiférer sur le travail du dimanche, gérer de manière catastrophique les participations boursières, protéger les taxis, créér des commissions, dire ce que l’on doit manger ou boire (la liste est tellement longue)….

    Il ne reste plus de temps ni d’argent pour la seule raison d’être de l’Etat, protéger les citoyens

  8. J’ai entendu quelqu’un hier expliquer doctement dans la rue à son interlocuteur que les terroristes venaient chez nous au milieu du flot de réfugiés. J’ai par ailleurs subi la campagne de bien-pensance gouvernementale nous expliquant que le racisme, c’est pas bien, avec la finesse d’un éléphant au milieu d’un magasin de porcelaine …

    L’état est confronté à un double problème : lutter contre EI (et autres) dont le but est simplement de déstabiliser le pays avec des méthodes bien connues depuis longtemps, et maintenir l’ordre et le calme à l’intérieur.

    Mais ne nous y trompons pas : au delà des belles déclarations, de l’opinion politique de chacun, de la demande pour plus ou moins d’état nounou, la population attend avant tout que l’état assure sa fonction régalienne avec efficacité et non avec des principes. Les « citoyens » vont de toutes façons rejeter les politiciens (et probablement toutes tendances confondues) en fonction des résultats ou fermer les yeux sur leurs dérives ou malversations en prenant en compte ces résultats et non les méthodes. Bref : ils foncent tête baissée dans le piège de l’EI. Mais bon, ils ont déjà la même attitude suicidaire dans leur gestion de l’économie. On n’est plus à ça près …

    1. « les terroristes venaient chez nous au milieu du flot de réfugiés »
      Parmis les 3 terroristes belges, les 2 identifiés sont nés en Belgique, de nationalité belge.
      Les frères kouachi, coulibadi, merah,… Sont nés en France, de nationalité et française.

      Répéter indéfiniment une annerie n’en fait pas une vérité.

      1. L’ennemi n’est pas « extérieur », comme se plaisent à le répéter les politiques. Bombarder la Syrie ou l’Irak ne changera rien.
        La radicalisation se fait dans nos prisons et dans nos cités, et c’est là que l’Etat devrait agir.

  9. Article qui porte et de rappeler à cette occasion que le régalien de la justice et de la sécurité, soit gendarmerie, police, justice et même armée c’est un ridicule 6% du budget.

    En fait de « guerre » il y a quelques dizaines de milliers de « combattants » réels de l’EI et dans nos pays des gens qui suivent les mêmes logiques de groupe que n’importe quelle secte : En fait de « guerre » il y a quelques dizaines de milliers de « combattants » réels de l’EI et dans nos pays des gens qui suivent les mêmes logiques de groupe que n’importe quelle secte:

    Cet article l’explique bien:
    Attentats suicides : ce que ces études anthropologiques en cours révèlent des mécanismes qui conduisent au sacrifice ultime

    Dès lors, la déferlante de combattants-suicide qu’on nous promet depuis des années n’est qu’un fantasme, il faut des conditions bien particulière et si c’était vrai ce serait une bombe par semaine que nous aurions depuis un ou deux ans, hors il s’agit du même groupe depuis 2015, encore et toujours.

    Le problème du soutien, au moins tacite d’une partie de la population musulmane, du rejet de nos valeurs et de son adhésion à d’autres est lui entièrement dû aux socialistes qui martèlent faussement depuis des décennies que leur seul place dans nos sociétés, c’est celui de victimes.

    1. Même s’il n’y en a que 1000, c’est bien suffisant pour mener des actions de guérilla qui entraîneraient des milliers de mort. Si on fait le bilan terroriste islamique / tués / blessés en considérant les attentats belges et parisiens, cela fait un ration 1 fou d’Allah pour 10 tués civils et 30 blessés (y compris psychologique) sans compter ceux qui ont perdu un proche ou devront vivre avec un blessé. C’est énorme !

      D’un point de vue de l’image renvoyé, c’est effrayant et amène un climat anxiogène. Or un tel climat n’est pas bon pour le moral et encore moins pour les affaires. Le plus dur arrive donc.

      1. renvoyée

      2. Stéphane B: « Même s’il n’y en a que 1000 »

        ET ils font quoi ces « 1000 » depuis le 22 septembre 2014, quand Abou Mohammed a « appelé à frapper les Occidentaux partout où ils se trouvent » !?

        Depuis deux ans, en fait de « horde qui déferlent dans nos campagnes » et il n’y a eu que quelques abrutis qui font partie du même groupe sectaire.

        Stéphane B: « D’un point de vue de l’image renvoyé, c’est effrayant et amène un climat anxiogène »

        La paranoïa et la perte des réalités amène un climat anxiogène et à des réactions démentielles comme des guerres bushienne ou des états qui se mettent à scier nos libertés au nom de cette guerre.

        Il y aura probablement d’autres attentats, ça ne change rien au fait que ce ne seront que quelques abrutis qui ne pourront jamais faire que de micro-dégats part rapport a ce que les états vont faire à leur propre citoyens.

        1. « ce ne seront que quelques abrutis qui ne pourront jamais faire que de micro-dégats »
          Ces propos sont à gerber. Parce que tous ces attentats depuis le 11 novembre 2001 n’ont-ils pas fait des milliers de morts . Juste avant Bruxelles il y a eu Ankara et Charlie et le Bataclan et la Côte d’Ivoire et les deux attentats contre les touristes européens en Tunisie, et en Egypte où les russes ont payé le prix fort.
          Et ce chef d’entreprise décapité, Aurélie Chatelain tuée et le Thalys où heureusement il y avait des mecs couillus qui nous ont évité le pire. J’imagine, mon pauvre Ilmryn, que vous avez dû vous shootez au « Padalmagame 1000 prescrit par Mariefolle » ( ce n’est pas de moi . Lu sur ce site) et que vous vous associez à la campagne lancée par les socialos contre le racisme, où on voit des noirs et des arabes se faire agresser par des « souchiens »( ce n’est pas non plus de moi mais des indigènes de la République).
          Et je vous vois bien résigné :  » il y aura probablement d’autres attentats » dites-vous. Le « probablement » montre que vous pensez bien naïvement que c’est peut-être le dernier, mais s’il y en avait d’autres, pas grave selon vous. En effet,quelques centaines de victimes et 500 blessés comme au Bataclan, tous les trois mois, après tout ce n’est pas grand chose . Comment dites-vous déjà:  » des micro-dégats ».

          1. Gauthier: « que vous avez dû vous shootez au « Padalmagame 1000 »

            Vous imaginez très mal avec vos hommes de paille conventionnés.
            Ma position est claire et à 180° évidemment de vos fantasmes.

            Votre attitude totalement émotionnel est très exactement celle qui justifie toutes les Busheries liberticide et contre-productive de nos gouvernements depuis 2001 parce que vous êtes incapable d’entendre raison.

            Relisez calmement mes mots sans y mêlez pas vos fantasmes et homme de paille.

            1. llmryn, quels sont vos arguments de raison (bien sur) ? Je dis ça car vous écrivez « totalement émotionnel ». En effet, j’ai plutôt le sentiment que vous êtes aveuglé par votre passé et votre éducation.

              1. Les terroristes cherchent à vous terroriser, et ça marche:

                Vous voyez des hordes organisées déferler « 1000 terroristes » « milliers de morts », je vous expliques que depuis l’appel de 2014 il y a eu 2 attentats et demi en France commis de manière plutôt amateurs ce qu’on peut quand même difficilement nier.

                Qui est dans l’émotion ?

                La dessus arrive Gauthier a qui je donne « envie de vomir » parce que, j’ose, remettre simplement en perspective ce qui c’est passé.

                Qui est dans l’émotionnel, dans le chantage au « écrits nauséabonds » typique des discours socialistes ?
                Qui est facilement manipulable et applaudira n’importe quel mesure débile sur fond de « guerre de civilisation » à la Bush ?

                Si vous avez lu mes autres écrits, c’est clair: je pense que les peuples ont parfaitement le droit de décider qui vient chez eux pour autant que ce soit dans de vrais processus démocratique et je suis pour responsabiliser la communauté musulmane et surtout les de-victimiser et déculpabiliser les autres communautés.

                1. Ilmryn,

                  «  »Si vous avez lu mes autres écrits, c’est clair: je pense que les peuples ont parfaitement le droit de décider qui vient chez eux pour autant que ce soit dans de vrais processus démocratique et je suis pour responsabiliser la communauté musulmane et surtout les de-victimiser et déculpabiliser les autres communautés. » »

                  Si ce qui précède n’est pas un discours de type fondamentalement socialiste ….

                  1. Va falloir expliquer en quoi alors que c’est plutôt à 180°. Ça va être coton pour vous … lol

                2. qui est « les peuples » ?
                  « processus démocratique », vous parlez du processus qui permet à une majorité qui ne contribue pas à hauteur de ce qu’elle coûte de décider d’augmenter les impôts d’une minorité déjà pressurée d’impôts pour financer une politique dont personne ne voudrait s’il devait la financer avec son propre argent ?

                  1. jabo: « « processus démocratique », vous parlez du processus qui permet à une majorité qui ne »

                    Restons sérieux, je ne parle pas de la monarchie bureaucratique française et de ses multiples couches de corporations mafieuse qui a permis l’avènement d’un « communisme qui a réussi » qui va se casser la figure comme les autres.

                    Je parle d’un état de droit à taille raisonnable et libéral qui permet au peuple de voter les lois directement comme dans le mot « démocratie » (peuple/pouvoir)

                    1. d’accord, vous parlez de quelque chose qui n’existe pas en france.
                      actuellement, nous avons des politiciens qui prennent des postures généreuses avec l’argent des autres, je ne vois rien là d’admirable, pas la peine donc d’en rajouter et de poursuivre dans cette voie.

          2. Bonne analyse de Gauthier vis à vis du mel d’Ilmryn…

            1. « Analyse » alors que je parle nommément de la France depuis deux ans et qu’il amalgame tous les événements mondiaux depuis 2001 dans un homme de paille de compétition ? lol !

              Je sens plutôt comme un parfum de vengeance serait-ce du aux claques que je vous met à répétition à nos multiples discussions depuis deux ans cher socialiste ? 🙂

              La dernière en réaction à votre fameuse « société des classes »
              http://www.contrepoints.org/2016/03/17/243081-le-paradoxe-du-smicard-riche#comment-1205949

              1. Si vous êtes persuadé de ce que vous dites ( parfum de vengeance …bof , confondre discussion et vengeance , cela ne mène pas loin et permet de mieux dormir la nuit…peut- être …) grand bien vous fasse …

                1. Pas de sentiments, juste des faits facilement vérifiables. L’homme de paille est énorme, votre motivation évidente 😉

                  Je disais de vous il y a peu « C’est fou, vous êtes comme une boussole qui marquerait sans cesse la mauvaise direction »

                  Je constate que vous ne vous améliorez pas décidément.

                  1. Ilmryn ,

                    Si nos discussions  » où vous me faites régulièrement toucher terre ( rires)  » doivent permettre de faire avancer la noble et urgente cause libérale ( redonner de l’autonomie , des libertés , de l’espoir aux gens) , et rendre la notion de libéralisme plus visible , je les accepte de tout coeur …

      3. Il y en a environ 20 000 en France qui sont prêts à commettre des exactions .Avec les armes , explosifs, détonateurs volés à Marseille dans les entrepôts de l’armée …. il est possible de tuer des centaines de milliers de personnes. Ensuite, un effet d’emballement peut se produire ( des relativement modérés passent à l’action). L’état d’urgence aurait dû au moins servir à récupérer ces armes à ces 20 000 personnes et à les neutraliser. ce que ne dit pas l’article est qu’il y a un énorme réservoir de haine ( millions de personnes en Europe). Beaucoup de musulmans dits modérés ( d’ailleurs la plupart des terroristes étaient déclarés gentils par leur entourage) détestent la France et ses valeurs.il y a un aveuglement à ne pas voir cette réalité. L’état doit imposer que les règles de la république s’appliquent rigoureusement : permettre l’apostasie, interdire les mutilations génitales et l’abattage rituel par ex qui sont contraires à nos lois et à nos valeurs. Le modèle multiculturel imposé par nos élites alliè à la préférence musulmane par l’état et à l’incompatibilité de certaines valeurs va nous amener à la guerre civile.

        1. 20,000 potentiels mais même pas une dizaine par an qui passent à l’acte.
          Coté anxiogène il y a 3500 morts sur les routes dont statistiquement une bonne moitié doivent être aussi innocents que ceux tués par les terroristes.

          1. On ne peut comparer ce qui résulte d’une volonté humaine de ce qui est un accident.

            1. @wakrap: vitesse, alcool au volant,… Volonté humaine contre simple accident? Vaste débat

  10. « on reproche souvent aux libéraux » non monsieur de vintray, pas qu’aurélien verron vous ne detenez le droit de parler au nom des libéraux, vous n’êtes qu’un individu avec ses propres convictions, ses propres expériences.
    Je suis libéral mais je ne partage pas vos convictions et mes expériences ne sont pas les vôtres.

  11. « Répétons-le, les libéraux sont pour un État fort, dans ses fonctions régaliennes ». Non, cher monsieur, les libéraux ne sont pas en faveur d’un Etat fort ! Dans aucun domaine.

    Dans les contrées de l’Ouest américain, l’Etat avait coutume d’arriver très loin derrière, lorsque tout était présenté sur un plateau d’argent aux ronds-de-cuir qui débarquaient. Les populations qui arrivaient se sont organisées sans Etat pour assurer leur sécurité. La première chose qu’elles faisaient en s’installant quelque part, c’était d’élire un sherif et un juge. Le sherif choisissait des adjoints dans la population locale, en fonction des besoins. La tolérance des habitants vis-à-vis des « étrangers » dépendait pour l’essentiel de leurs bonnes ou mauvaises expériences. Les villes les plus prospères furent celles où beaucoup d’ « étrangers » (très vite mués en « locaux » d’ailleurs) se sont installés. Et les implantations qui furent rayées de la carte aussi. Un étranger n’est ni à priori bon, ni à priori mauvais. Le tout, pour la population locale, est d’avoir un jugement correct sur chaque individu qui débarque.

    Il peut y avoir des erreurs, des erreurs de jugement, bien entendu. Mais ce qui est absolument sûr, c’est qu’aucune de ces implantations humaines privées, dépourvues d’Etat, n’a jamais accepté de son plein gré de choyer, de nourrir, de cultiver, et de protéger à l’aide de quantité d’associations subventionnées par la collectivité, des escadrons de la mort dont l’objet social connu est d’éradiquer l’implantation en question. Une telle chose n’a été possible qu’avec l’Etat. Plus précisément, avec un Etat « fort dans ses missions régaliennes ».

    1. insolvabulator ,

      Analyse que je reprends sur l’état régalien qui n’est pas à la base un état fort mais qui s’installe sur ce qu’ont fait les communautés qui ont précédé son installation , en y envoyant ses ronds de cuir ( l’ex du far west )…

      Contrairement au message véhiculé par les westerns , le far west us était policé sur la base shérifs élus , adjoints , sentiment d’appartenance eu groupe …et l’état libéral US très peu existant ….bref , quand il fallait poursuivre un méchant qui s’état sauvé à cheval , on organisait une poursuite avec volonteers , dirigée par le shérif , on alpaguait le volontaire , on pouvait le pendre aussi et ensuite cette association informelle qui avait pour but l’arrestation du méchant se dissolvait ….cette association informelle s’appelait un poss…

      1. Oui, là, je vous rejoins : à l’origine, c’est la population qui s’occupait des missions régaliennes, pas l’Etat. Que ce soit dans la vieille Europe (les seigneurs du Moyen-Age) ou plus tard aux USA (de manière plus policée et progressive, avec ses ronds-de-cuir), l’Etat ou son embryon a vite vu dans le contrôle – puis dans le monopole – des missions régaliennes un moyen idéal d’asservir la population, de le transformer en bétail d’élevage dont il est l’enclos. Nous avons peut-être un point de vue différent sur ce qu’est un Etat fort. A mes yeux, un Etat (comme la France) qui est en mesure de désarmer par la contrainte ses citoyens (pour faire respecter le monopole qu’il estime lui être dû sur les missions régaliennes) est par exemple plus fort qu’un Etat qui voudrait bien faire la même chose (comme aux USA), mais n’en est pas capable.

        La Suisse a suivi une autre voie : c’est sans doute le pays du monde qui se rapproche le plus du fonctionnement des communautés du far-west : la démocratie directe fait que c’est la population qui décide, qui a au final le dernier mot. L’Etat, les fonctionnaires, les politiciens y sont bien davantage des employés de la population, comme l’étaient le juge et le sherif au far-west (et non l’inverse, comme dans les autres pays d’Europe, où la population est au service de l’Etat). De la même manière, la défense suisse est calquée sur le modèle du sherif et de ses adjoints. C’est parce que l’Etat y est plus faible que le peuple – qu’il lui est subordonné – que je qualifie plutôt l’Etat suisse d’Etat faible (je réponds ici à la remarque d’Ilmryn, plus bas), pas en raison de la part des budgets alloués aux missions régaliennes.

        A noter que je ne faisais pas référence qu’à la France ou à la Belgique lorsque j’évoquais l’Etat dans son rôle de couveuse pour escadrons de la mort. Dans la 2ème moitié du siècle passé, les dictatures d’Amérique latine aussi ont couvé de tels escadrons, formés essentiellement de petits malfrats des bidonvilles, dont le rôle était de terroriser la population afin que cette dernière supplie l’Etat de la protéger. L’Etat ne se faisait évidemment pas prier, il renforçait sans cesse ses pouvoirs, ses prélèvements et ses moyens. Mais naturellement pas pour éliminer ses escadrons, qui étaient sa poule aux oeufs d’or…

    2. Insolvabulator: « Plus précisément, avec un Etat « fort dans ses missions régaliennes ». »

      Non, la France est très faible dans ses missions régalienne (6% du budget, 750 zones de non droit) et elle est classée 70eme en dessous du Ghana et du Kazakhstan pour la liberté économique:
      Indice liberté économique – Classement des pays

      La Suisse est au contraire très forte dans le régalien et elle est 4eme.

      1. «  »Non, la France est très faible dans ses missions régalienne (6% du budget, 750 zones de non droit) et elle est classée 70eme en dessous du Ghana et du Kazakhstan pour la liberté économique: » »

        C’est pour cela qu’il faut repasser au libéralisme classique ( état s’occupant de la police , la défense extérieure , la justice et le fiscal ) et repasser à des prélèvements fiscaux à 20 : 25 % du Pib …et laisser le reste aux producteurs de richesses…

  12. Je me suis essayé à lire une traduction du Coran. Oh ! Certes. Je ne sais si c’est la meilleure.

    Cependant, j’ai pu constater que les « mécréants » (autrement dit les non-musulmans) devaient faire l’objet des pires châtiments.

    Ne parlons pas non plus des versets appelant au meurtres des juifs et des chrétiens, accusés d' »association ».

    Cela m’éxècre d »entendre dire que l’Islam est une religion de paix et d’amour, alors qu’elle est clairement belliqueuse et haineuse à l’encontre de ceux qui ne font pas partie de l’ouma….

    Cela ne fait pas pour autant de moi un anti-musulman.

    Heureusement, 99 % d’entre eux n’interprètent pas ces versets du Coran à la lettre.

    Par contre, je pense qu’il est normal de critiquer l’Islam en tant que religion, tout comme nos ancêtres l’ont fait avec le christianisme et le judaïsme.

    L’en empêcher : tel est le but de nos fanatiques qui aujourd’hui nous attaquent, alors que le droit à critiquer une religion est le fondement même du libéralisme.

    1. Fred, il me semble que le Coran est divisé en 2 (un peu comme l’ancien et nouveau testament).
      Dans la première partie, c’est la période pré-médine, avec des textes prônant le respect et la liberté de tout individu.
      Dans la seconde partie, période post-médine, c’est la tournure beaucoup plus guerrière du Coran.

      Pouvez-vous me confirmer cela?
      Merci

  13. Je me pose une question: le port d’arme était-il autorisé dans le club d’Olando?
    Mais je n’arrive pas à avoir des sources fiables sur cette autorisation. Quelqu’un a t-il une réponse?

    Merci

    1. Le port d’arme est interdit dans les établissements délivrant des boisions alcoolisées dans l’état de Floride.

      Législation sur le port d’armes dans l’état de Floride :
      Title XLVI Chapter 790
      Section 12 a
      Alinéa 12. 
      Any portion of an establishment licensed to dispense alcoholic beverages for consumption on the premises, which portion of the establishment is primarily devoted to such purpose;

      http://www.leg.state.fl.us/statutes/index.cfm?mode=View%20Statutes&SubMenu=1&App_mode=Display_Statute&Search_String=No+license+issued+pursuant+to+this+section+shall+authorize+any+person+to+carry+a+concealed+weapon+or&URL=0700-0799/0790/Sections/0790.06.html

  14. Enfin quelque chose d’intéressant. je suis d’accord à ceci près que le problème de la nationalité donnée à des gens qui n’ont aucune intention jamais de participer à cette nation est à mon sens un gros problème de fonds.

    la nation est l’espace fondateur de la souveraineté, C’est même une exigence de l’article trois des droits de l’homme et du citoyen. cetet nation aujourd’hui est mise à mal car elle n’a plus aucun espace pour s’exprimetr l’état contrôlant tout et l’ayant enfermé dans la juxtaposition des quémandeurs en tout genre comme bastiat le dénonçait.

    L’idée qu’elle était dépassée qu’a induite l’Europe est une formidable erreur. La nation constitue l’espace politique hors duquel aucune liberté n’est possible. A avoir ouvert l’espace national à des gens dont l’intention était de la détourner à leur profit est une immense erreur. Entre le socialisme et cela nous risauons l’éclatement de la nation et l’abandon définitif des libertés. Nous ne construirons aucun projet libéral si nous ne réussissons pas à offrir à la nation un espace d’expression et de proposition pour qu’elle puisse redéfinir sous quelle loi elle veut vivre.

    La Nation suppose l’adhésion à une histoire et à des valeurs communes. Je crois qu’il est essentiel aujourd’hui d’envisager la déchéance de nationalité à ceux qui n’ont jamais eu l’intention d’adhérer à cette histoire ou ces valeurs. Reste à en établir les bases. Je crois que c’est un point essentiel aussi pour ceux issus des mêmes courants d’immigration qui eux ont fait le choix d’adhérer. Si la loi par l’accession à la nationalité n’est plus capable de les distinguer l’amalgame est total et nous faisons le lit du racisme le plus fort.

  15. L’auteur de l’attentat de Nice était encore un « petit délinquant multirécidiviste ».
    C’est LE sujet à résoudre: empêcher des petites têtes de basculer dans le radicalisme, plutôt que d’emm.. le monde avec l’état d’urgence.
    Problème : ces petits délinquants sont « socialement proches » (http://fr.liberpedia.org/Socialement_proche) ils bénéficient de la culture de l’excuse permanente.

  16. Port d’armes pour tous…
    Je ne suis clairement pas en accord avec le point de vue l’article.
    On donne l’exemple d’Israel… Pourquoi ne pas donner l’exemple des USA tiens ? Avec toutes ses dérivés …

    1. Quand vous parlez de dérives aux USA, vous faites références au 60% de morts par armes à feu qui sont des suicides ou au 0.01% de morts dans des mass shootings ? Ou peut-être aux centaines de milliers d’agressions évitées parce que la victime potentielle était armée ?

  17. Des secondes générations d’immigrés du Magreb, de confession Musulmanes passées par la prison forment la majorité des assassins….
    S’occuper des prisons, d’y regarder le prosélytisme musulman à l’intérieur, et les secondes générations maghrébine….
    Politiquement incorrect d’évoquer le sujet.

    Quand l’état gardien condamné ne modifie pas son comportement, comment voulez vous que les gardés de celui-ci modifient le leur?
    La France condamnée de multiple fois par la cour européenne montre l’exemple que la condamnation entraine la récidive comportementale.

    Il est vrai que les prisonniers ne votent pas.
    Que l’investissement dans des prisons est électoralement néfaste. Personne ne veut une prison au bout de son jardin.

    1. @lequidampost: « Personne ne veut une prison au bout de son jardin. »

      Il ne faut pas oublier que les prisonniers ont de très réguliers contacts avec la justice avant d’être jugés.
      Une prison moderne qui trouvera son jardin sera forcément très éloignée des tribunaux, d’où la question des déplacements !

      J’aimerais bien savoir si les juges accepteraient que leur cité judiciaire soit sise à coté d’une prison dans une zone perdue…
      « Ordinairement, les tribunaux occupent généralement des emplacements de choix (centre urbain….) ».
      http://www.revue-urbanites.fr/5-la-prison-et-la-ville-divorce-a-lamiable/

      Quel juge voudrait une prison au bout de son bureau ?

      1. Il existe des systèmes de video-conférence très performants, au point qu’on en oublie presque que l’on n’est pas physiquement en présence.

  18. Tous les éléments de l’enquête disponibles semblent orienter vers un « suicide accompagné » de la part d’un psychotique. Exactement comme le crash de la Germanwings. Autant que je sache le copilote de cet avion n’avait pas de motivations politiques, raciales ou religieuses. Donc il serait bon de parler des deux affaires de la même manière.

  19. « L’état d’urgence n’est pas une solution »…. C’est bien de ça qu’il s’agit.
    S’il en était encore besoin, Nice est la preuve flagrante, que l’état d’urgence à la mode socialo est une ineptie qui ne sert à rien.
    Et, ni une ni deux, je vous le donne en mille, le nuisible de Corrèze décide au pied levé, d’en remettre une couche !
    On en est à se demander, si ce n’est pas ce qu’il attendait, pour remettre une pièce dans le juke-box.
    En fait, on ne le savait pas, mais le bolet de Tulle était de la variété du boletus satanas, plus communément appelé bolet de satan….Toxique ! de la famille des vénéneux.
    A un moment donné, à un croisement, les panneaux indicateurs devaient être mal positionnés, et on a pas pris la bonne route…. Sans s’en apercevoir, on a basculé dans une dimension parallèle.
    D’ailleurs, quand on observe bien le catalan …. On se demande ? …. Mais bon …. Il faudrait interroger David Vincent … Lui, doit savoir, comment les reconnaitre …

  20. Comment un libéral peut-il encore défendre un Etat régalien devant les faillites répétées, presque inéluctables, de l’appareil sécuritaire français? Je ne le comprends pas. Il n’y a pas d’amélioration possible des services régaliens, dans la mesure où ils sont soumis aux caprices du politique. Une bureaucratie ne peut jamais être efficace. C’est inscrit dans son essence même. Alors les libéraux continuent de critiquer l’intervention de l’Etat dans tous les domaines, sauf dans celui de la sécurité… Incompréhensible, inconscient, stupide.

    Alors que les solutions privées de sécurité existent bel et bien. Tout d’abord, la fin des interventions armées à l’étranger (bien que celles-ci ne justifient en rien les attaques sur notre sol) permet à Daech de nourrir un discours anti-colonial et anti-occidental qui séduit les immigrés, et descendants d’immigrés, désabusés et désoeuvrés. Ensuite, l’autorisation du port d’armes pour tous les Français permettraient de réduire l’envergure des attaques terroristes et contribuerait à l’établissement d’un plus grand sentiment sécuritaire. Les Français deviendraient véritablement acteurs de leur sécurité. Enfin, procéder au démantèlement des services étatiques de sécurité conduirait à la création et au développement de multiples sociétés de sécurité privées qui, bien que n’étant pas infaillibles, seraient soumises à une obligation de résultat (vive le libre marché!) beaucoup plus importante que nos services de renseignement archaïques et impuissants.

    Oui, ces solutions s’apparentent à de l’anarcho-capitalisme. Solutions sensées, justes et efficaces.
    Il faut savoir penser de manière originale et cohérente pour mettre un terme au carnage qui s’abat sur notre pays.

  21. Personnellement j’ai quand même quelques questions existentielles….

    M.Bouhlel, citoyen Tunisien, disposait d’une carte de séjour dans notre beau pays. Bien…

    Comment cette personne, je cite : « Déjà connu pour des menaces, violences, vol et dégradations commis entre 2010 et 2016, il avait été condamné en mars à six mois de prison avec sursis après une altercation », a été laissé dans nos rues et non pas expulsé définitivement vers son pays d’origine??

    Pourquoi gardons nous sur notre territoire des personnes qui à l’évidence son venu foutre la m***e chez nous, tout en profitant du système et n’ont visiblement aucun envie d’arrêter? Un étranger avec une carte de séjour n’est-il pas censé s’intégrer dans notre culture et donc être irréprochable sous peine d’expulsion?

    Non, sans doute pas dans notre communo-socialie.
    A ce rythme, c’est moi qui va partir…

    1. « à l’évidence » parce qu’il est de bon goût depuis belle lurette d’accueillir son « frère »; sinon t’es raciste.

  22. Il faudrait commencer par se demander si il s’agit bien d’un attentat…

    1. Alors appelons cela acte terroriste,ou mieux encore acte terroriste musulman.

      1. Précise ta pensée stp que je sache si j’ai à faire à un imbécile ( inutile dans ce cas de perdre mon temps) ou pas

    2. Pierre Kirool (émigré)

      Franchement, je vois pas ce que ça change concernant l’état d’urgence est tout le bastringue qui va avec depuis des lustres.

  23. Même si l’EI n’a pas directement commandité l’attentat (l’enquête est en cours) et que, pour le moment, il semble que ce soit l’oeuvre d’un homme seul, un musulman radical, en assumant ce meurtre de masse, il l’approuve et même l’encourage.

    Il s’agit en effet d’un acte commis avec des moyens simples (un camion, il suffit d’avoir son permis PL) alors qu’un attentat avec des armes nécessite des complicités ne serait-ce que pour se procurer le matos et les munitions en nombre suffisant avec donc des risques de fuites et les résultats sont probants: 84 morts pour un seul homme plus tous les blessés qui vont avec; c’est bien plus rentable que le Bataclan ou que Charlie compte tenu des moyens humains mis en oeuvre..
    Ce musulman a été bien plus efficace que tous les Merah et autres salopards qui se sont distingués et ont gagné le paradis de leur dieu après avoir zigouillé pas mal de « koufars » et de « croisés » (*).

    Avis donc aux amateurs, dit l’EI, c’est la voie qu’il faut prendre.
    Ce genre d’attentat n’est pas une nouveauté, c’est une situation à l’israélienne vers laquelle nous glissons surement et tranquillement.
    C’est donc à une remise ne cause de notre sécurité et à sa réorganisation « à l’israélienne » que nous devons nous préparer. Le temps des bisounours est terminé. En rappelant que cela ne change rien aux fondamentaux démocratiques et libéraux des Etats qui répondent aux attaques par une politique de la « loi du talion », on ne choisit pas le type de guerre qu’on nous impose, c’est l’ennemi.

    (*) – koufars, ce sont tous les mécréants, idolâtres et athées qui ne méritent que la mort.
    – croisés: ce sont les chrétiens qui se défendent.
    Pour les deux, leur mort est agréable à Nanabozo le Grand Lapin, à Lui les louanges ..

Les commentaires sont fermés.