Classement de la liberté économique dans le monde : pourquoi aussi peu d’échos ?

Publié Par Jacques de Guenin, le dans Économie internationale

Pourquoi la sortie de la 19e édition de l’Index of Economic Freedom (Classement de la liberté économique) n’est-elle pas plus commentée en France ?

Par Jacques de Guénin.

Pour la 19ème année consécutive, la Heritage Foundation vient de sortir son fameux Index of Economic Freedom (http://www.heritage.org/index), en collaboration avec le Wall Street Journal. C’est un énorme volume, qui attribue une note reflétant le degré de liberté économique qui règne dans 185 pays. L’indice est calculé à partir de données publiques. Une partie du livre explique en détail comment est fait ce calcul. Dans les premières années, il a existé quelques critiques sur le choix des données et leur traitement, dont la fondation a tenu compte. Mais cela fait pas mal d’années que l’on ne constate plus de dissensions significatives. Chaque pays est analysé sur deux pages, qui montrent et expliquent en particulier les progrès ou les détériorations de l’indice par rapport aux années précédentes. Ce travail est si remarquable que l’on peut se demander pourquoi sa sortie n’est pas commentée par la presse. Nous allons essayer de comprendre pourquoi.

Les indices varient de 89.3 pour Hong Kong à 1.5 pour la Corée du Nord. Entre les deux on trouve la Suisse avec un indice de 80, les États-Unis de 76, le Royaume Uni de 74.8, l’Allemagne de 72,8 et la France de 64,1. Dans la communauté européenne, seuls le Portugal (63.1) et l’Italie (60.6) ont un indice inférieur à celui de la France.

L’indice de la France était de 65 en 1995. Il est ensuite descendu aux environs de 60, où il est resté jusqu’en 2007. Puis il est remonté régulièrement jusqu’à 64,1, où il se trouvait en 2012. Cette relative stabilité dans l’indice masque une perte de place significative dans le classement mondial. Nous étions au 16ème  rang en 1995, au 30ème  en 1998, au 45ème  en 2002 et au 62ème en 2012 !

Ce qui rend le rapport de la Heritage Foundation particulièrement instructif est qu’il établit des corrélations entre la liberté économique, la prospérité, l’emploi, le respect du droit (c’est-à-dire l’absence de corruption), la protection de l’environnement et le niveau d’éducation.

Corrélation entre Liberté économique et prospérité

Toutes ces corrélations sont fortement positives. En particulier, il est frappant de constater que le chômage est d’autant moins élevé que la liberté économique est grande. Il semblerait donc que tous les gouvernements dussent s’inspirer du rapport pour étudier  les mesures qu’ils pourraient prendre pour améliorer le bien-être de leur peuple.

Or il n’en est rien. La sortie du rapport est d’autant moins mentionnée dans la presse d’un pays que ce pays est plus bas dans le classement, ce qui indique que la France n’est pas le seul pays où la presse est majoritairement de gauche et/ou soumise au pouvoir. Elle est certes commentée dans le Wall Street Journal, mais la diffusion de ce périodique dans un pays est elle-même fortement corrélée avec  le degré de liberté économique dont jouit le pays. Il s’agit là d’une fatalité de la démocratie représentative : pour se faire élire, les candidats font des promesses à des groupes de pression variés. Une fois élus, ils se sentent obligés de faire de nouvelles lois et de nouvelles dépenses, de peur de ne pas être réélus. Bien des projets voient ainsi le jour sans aucune étude sérieuse de l’impact qu’ils auront sur notre liberté et notre prospérité.

Lire aussi :

  1. Les lasagnes ont remplacé la Syrie, Depardieu, le Mali, le mariage homosexuel, le pape et même les 3% à la « une » de notre actualité. Le public se lasse vite de tout et ne s’appesantit plus sur rien. A moins que ce ne soient les journalistes qui soient toujours à la recherche de nouveaux sujets pour vendre leur torchon. Donc, ce fait aux oubliettes.

  2. « Classement de la liberté économique dans le monde : pourquoi aussi peu d’échos ? »

    Une hypothèse : peut être que le fait que ce classement « scientifique » émane de la très, mais alors là, très oligarque, très très conservatrice et éthiquement putride Heritage Foundation, explique qu’on en fasse autant de cas que d’un seau de purin.

    Garbage in, garbage out se disent les commentateurs, quel que soit l’intérêt du document (qui n’en est pas dénué).

    1. RoveRules: « Une hypothèse : »

      Une autre hypothèse plus vraisemblable: quand on est le dernier de la classe avec des notes médiocre on ne fait pas de la publicité pour le tableau d’affichage.

      1. Ca ne tient pas tellement votre remarque. A chaque classement ou la France a une place fort médiocre, les médias adorent au contraire pointer nos bonnets d’ânes, ne serait ce que par jeu d’autoflagellation.

        Non, la source, là, je maintien, est trop sulfureuse pour être digne d’intérêt, tout simplement. Vraiment, Heritage Foundation, c’est un peu la voix de Mordor.

        L’Heritage Foundation adore apporter de l’eau au moulin des créationnistes par exemple. http://herit.ag/ZgZgF3. Ou encore clamer que les lois durcissant le contrôle des papiers d’identité au moment du vote seront au service des minorités.

        C’est, et de plus en plus, une officine au service de la droite dure américaine.

        L’Heritage Foundation est pilotée depuis 2 mois par le tristement célèbre Jim DeMint, sénateur dominioniste assumé (en faveur de l’avènement d’un pouvoir religieux aux US, une véritable charia chrétienne), homophobe affirmé, souhaitant interdire aux homos d’être profs, et accessoirement aussi aux mères célibataires vivant avec un homme, en faveur de la prière obligatoire dans les écoles et bien sûr de l’enseignement obligatoire du créationnisme. Il fait partie de la secte fondamentaliste « the fellowship »…

        Bref, c’est un tordu.

        Quand on choisit un tel porte drapeau, pas s’étonner qu’on ne soit pas pris au sérieux par les médias mainstream quand on publie quoi que ce soit.

        1. @RoveRules
          Mais bien sûr…
          Quand on est incapable de contre-argumenter on sort le bon vieux coup du « fascissss ! »
          L’argument est usé jusqu’à la corde, hein (du genre « Milton Friedman, c’est un nul, la preuve il était copain de Pinochet »), va falloir trouver autre chose !
          Si vous n’avez rien de sérieux pour contester sur le fond ce classement, gardez vos pitoyables arguments ad hominem pour vous.

          1. Vous avez lu mon message ou bien vous avez encore du caca dans les yeux ?

            J’ai dit que ce travail de classement était digne d’intérêt.

            Et j’ai dit que pour moi, une des raisons pour lesquelles il n’a pas d’écho, c’est que cette fondation s’est fourvoyée dans la défense de l’ultraconservatisme moral (anti gay, anti évolutionniste), et s’est récemment choisi un président absolument putride, à l’idéologie non pas fascisante, mais théocratique (à l’Iranienne plus qu’à la talibane) => donc pas étonnant que personne n’en parle.

            Vous etes assez grand, j’espère, pour comprendre que si vous prenez un cinoque comme porte drapeau, personne ne va vous prendre au sérieux, quelle que soit la qualité de votre travail.

            C’est un peu comme pour le Cato institute, que plus personne ne prend au sérieux depuis que les Koch en ont pris la tête, alors qu’il y reste des gens intéressants.

          2. —————————————————————————-
            RoveRules: « A chaque classement ou la France a une place fort médiocre, les médias adorent au contraire pointer nos bonnets d’ânes, ne serait ce que par jeu d’autoflagellation. »
            —————————————————————————-

            Ah bon ? J’en vois passer très peu et ce sont des comparaisons avec d’autres pays médiocres ou vaguement mieux, jamais avec les meilleurs. La conclusion qui revient le plus souvent c’est « pas fameux effectivement mais dans la moyenne » (Dormez brave gens)

            —————————————————————————-
            RoveRules: « il n’a pas d’écho, c’est que cette fondation s’est fourvoyée dans la défense de l’ultraconservatisme moral »
            —————————————————————————-

            De la désinformation venue « des ennemis du peuple qui-mangent-les-enfants » ? Déjà essayé ailleurs, marche pas.

            Pensez donc que ce serait pain béni de pointer l’ultra-fascisme de cet officine avec une ligne ou deux seulement sur le classement mais ils ont le cul bien trop merdeux sur ce coup, des fois qu’une type du peuple vérifie la méthodologie et les chiffres juste pour rire…

          3. Tout comme la droite use et abuse de l’avenement d’Hitler comme ce qui nous attends si des idées nationalistes ou communistes arrivent au pouvoir.

  3. Pour justifier leur « job » et leurs émoluments, les poliotocards ne doivent surtout pas proposer des solutions qui fonctionnent.

  4. En même temps, l’enquête n’a pas été réalisée par des Français. Elle est donc sans valeur et ne reflète aucunement le génie français à mettre en place des mauvaises solutions en espérant un résultat différent.

  5. Sans vouloir être fasciste, gauchiste ou que ce soit d’autres, puis je avancer un petit argument ?

    Voilà le classement de liberté économique :

    http://www.heritage.org/index/heatmap

    La France est en effet dans une bien mauvaise catégorie avec l’Iran, la Turquie, le Mexique …

    Dans l’autre catégorie (la deuxième) nous avons tous les pays scandinave / anglo-saxon et l’allemagne.

    Et dans la premire catégorie des beaux pays comme la Suisse ou Hong Kong.

    Maintenant voici un extrait du classement FMI du PIB.
    18 France 41 018 2010
    19 Allemagne 40 631 2010
    20 Islande 39 025 2010
    21 Koweït 36 411 2010
    22 Royaume-Uni 36 119 2010

    Et on voit que la France est classé devant des pays de la deuxième catégorie…

    On peut donc se poser une petite question : Ne serais ce pas parce que la France est classé avec des pays en voie de développement que la moyenne de sa catégorie est basse ?

    Et que donc, dans le cas, en tout cas, de la France, cette étude n’a tout simplement pas d’intérêt ?

    NOOON pas le fouet :'( j’ai pas dit que vous êtiez des faciste 🙂 j’ai donné de vrais arguments qu’aucun gauchiste n’aurait pu prononcé !

    1. Amhös « puis je avancer un petit argument ? »

      Je n’ai strictement rien compris à votre petit argument.
      J’ai l’impression que vous mélangez des poires et des saucisses mais j’attendrais un éclaircissement avant de me prononcer.

    2. « Maintenant voici un extrait du classement FMI du PIB. »

      En revanche si on prend le classement du CIA World Factbook ou de la banque mondial, le résultat n’est pas tout à fait le même, mais ce n’est pas le plus important. En effet, nous avons par exemple un tiers de fonctionnaires en plus que l’Allemagne, ce qui surévalue notre PIB par rapport à celle-ci. Je n’ai pas les chiffres pour les autres pays mais avec un niveau de dépenses publiques parmi les plus élevés au monde, il n’est pas très difficile d’imaginer la raison de notre si bon classement dans ce domaine.

  6. Parce que le France est viscéralement anti américaine et aussi très mal à l’aise avec l’économie surtout avec un Président de la République qui n’aime pas l’argent !!!!

Les commentaires sont fermés.