Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Philippe Simonnot (né en 1939) est un économiste français, ancien journaliste et docteur ès sciences économiques, directeur de l'observatoire des religions et de l'observatoire économique de la Méditerranée.
0 followers

Articles récents

Sauvegarder cet article

Articles

Par Philippe Simonnot.

Au cours du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le 7 mars 2016, Manuel Valls, alors Premier ministre de la France, avait déclaré : « Il y a l’antisionisme, c’est-à-dire tout simplement le synonyme de l’antisémitisme et de la haine d’Israël ». Devant les mêmes instances, cette fois un parterre de plus de 1 000 invités, munis d’un badge, « Tous unis contre l’antisémitisme », Emmanuel Macron, chef de l'État français, a accédé à la demande formulée, quelques minutes plus tô... Poursuivre la lecture

Par Philippe Simonnot.

La valeur du bitcoin a progressé de 125 % en 2016, bien plus que n’importe quelle autre devise, une surperformance constatée chaque année depuis 2010, à l’exception de 2014. Le S&P 500, l’indice de référence des marchés actions aux États-Unis, a gagné 9,5 % l’année dernière. Les marchés européens, aux performances désespérément modestes, font figure de parents pauvres dans cette orgie spéculative.

Comment le bitcoin a-t-il emporté un tel succès ? Depuis sa création il y a seulement 9 ans par un certain... Poursuivre la lecture

Par Philippe Simonnot.

[caption id="attachment_184459" align="aligncenter" width="640"] jean tirole credits imf (licence creative commons)[/caption]

Non, la grande crise de 2008, dont les conséquences se font encore sentir, n’est pas une crise de marché, contrairement à ce que l’on nous serine matin et soir pour justifier un retour à l’État. Elle est le résultat "d’une défaillance massive du système de régulation financière, de sa conception à sa mise en œuvre".

Ce diagnostic, établi dès 2008[1. “Leçons d’une crise”, Jean... Poursuivre la lecture

Par Philippe Simonnot.

[caption id="attachment_281580" align="aligncenter" width="640"] Fence flowers By: Daniel McAnulty - CC BY 2.0[/caption]

Le terrorisme a fait tellement de dégâts dans nos esprits qu’il n’est plus possible de discuter aujourd’hui de migration humaine sans se faire insulter soit par de bonnes âmes toujours prêtes à accueillir la misère du monde avec l’argent des autres, c’est-à-dire des contribuables, soit par les populistes, "patriotes", protectionnistes, néo-nationalistes et autres souverainistes qui n’avo... Poursuivre la lecture

Un mauvais diagnostic de la crise de 2008 a conduit à de mauvaises mesures de relance par la dépense publique, avec les conséquences que l'on connait aujourd'hui de niveaux intenables de dette.

Par Philippe Simonnot, pour Nouvelles de France.

Extraits, article intégral à lire ici.

Au départ, en effet, le diagnostic a été mensonger. L’origine de la crise de 2008 était à trouver non dans des « défaillances d’un marché dérégulé », comme l’ont dit et répété les politiques et les médias, mais dans les excès de la Puissance pub... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles