Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Johan Norberg est un essayiste suédois qui promeut la mondialisation et la liberté individuelle. Il est l'auteur de "Plaidoyer pour la mondialisation capitaliste" (2004). Il est chercheur associé au Cato Institute, think tank libéral basé à Washington, et à l'European Centre for International Political Economy, l'institut de libre-échange basé à Bruxelles.
0 followers

Articles

Par Johan Norberg, depuis la Suède.

Je m'appelle Johan Norberg et mon pays, la Suède, fait soudainement l’objet de toutes les attentions durant cette pandémie. Dans un monde qui ferme ses frontières et confine ses sociétés, nous avons fait les choses différemment. La Suède semble désormais être la dernière société ouverte. Certains pensent que nous sommes fous tandis que d'autres considèrent que nous disposons de la sagesse intellectuelle nécessaire pour faire confiance à la science, même dans les moments difficiles.

Donald Trum... Poursuivre la lecture

Par Johan Norberg.

C’est la plus belle histoire de notre époque, et peu de gens en ont entendu parler. L'humanité est en train de vaincre l'extrême pauvreté. La Banque mondiale a récemment publié ses derniers chiffres qui montrent que la proportion de la population mondiale vivant dans l'extrême pauvreté, c'est-à-dire consommant moins de 1,90 dollar par jour, ajustée aux prix locaux, est passée de 36 % en 1990 à 10 % en 2015.

Un recul drastique de la grande pauvreté

Bien que la population mondiale ait augmenté de plus de deux mi... Poursuivre la lecture

La Suède étant le pays de l'égalité, comment expliquer les émeutes ? Parce que les sociaux-démocrates ne comprennent pas que l’argent ne fait pas tout.

Par Johan Norberg.

"Ils auraient tous dû être très heureux", c’est ainsi que commence le roman de Robert A. Heinlein publié en 1942, L’Enfant de la Science. Les problèmes matériels ont été réglés sur cette terre d’avenir, la pauvreté et la maladie ont été éradiquées, le travail est facultatif. Et pourtant, une partie des citoyens n’est pas enthousiaste. Certains s’ennuient, d’a... Poursuivre la lecture