Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Alain Laurent, né en 1939, est un philosophe, sociologue et essayiste français, défendant des positions libertariennes. Il a fondé et il anime la société de pensée Raison, Individu, et Liberté, ainsi que la French Ayn Rand Society. Depuis 2004, il dirige la collection "Bibliothèque classique de la liberté" aux éditions Les Belles Lettres, où sont rééditées des œuvres connues et moins connues de libéraux.
0 followers

Articles

« Le régalien » vous dis-je ! Sous la pression d'une contrariante réalité caractérisée par la montée des violences et autres désordres à l'intérieur de nos frontières et le soudain retour du nationalisme guerrier à l'extérieur, c'est, avec le pouvoir d'achat, le sujet majeur qui s'impose dans la campagne des élections présidentielles. Le régalien ?

Voici comment, dans l'étrange idiosyncrasie française demeurant tout imprégnée de nostalgie monarchique (régalien : ce qui étymologiquement relève du seul ressort du pouvoir du roi !), l'on ... Poursuivre la lecture

Par Alain Laurent.

Qu'y a t-il de pire au monde que le nazisme, le djihadisme ou la pédophilie ? L'individualisme, bien sûr ! Forcément « forcené » selon l'anti-individualisme primaire idéologiquement dominant, « atomisation du corps social », « déliaison » et « désaffiliation » sociales en sont les funestes conséquences, sans compter un hédonisme matérialiste et un désastreux repli sur soi. Mais l'ennemi public n°1, c'est sans conteste l'individualisme libéral, conjuguant l'individualisme à un horrible libéralisme forcément « débridé ... Poursuivre la lecture

Par Alain Laurent.

De toute part on nous le ressasse continuellement : combien grande est notre chance de vivre dans un État de droit. Encore faudrait-il savoir ce que ce terme recouvre précisément et être assurés que la protection des droits et libertés qu'il est censé protéger est bien effective.

Cette question se pose ces temps-ci avec d'autant plus d'acuité que la sécurisation de ces droits et libertés dans la vie courante est de plus en plus problématique, et qu'on peut se demander si les « états généraux de la justice » o... Poursuivre la lecture

Par Alain Laurent.

Tandis qu’un récent sondage (Harris Interactive) nous apprend que 54 % des Français souhaitent l’élection d’un « président libéral », un autre (vague IFOP 2021) révèle que pour 60 % des 18/30 ans le mot « libéralisme » est positivement connoté et le deuxième dans leurs préférences lexicales. Voici qui surprend heureusement, alors que de toutes parts est annoncé que « le libéralisme est une idée du passé qui va probablement connaître une longue éclipse » (François Lenglet) ou qu’il est victime d’un « krach idéologique... Poursuivre la lecture

Par Alain Laurent.

Tout le monde connaît désormais les attendus de l'incroyable décision de la Cour de cassation prise le 14 avril dernier au sujet de Kobili Traore, assassin et tortionnaire de Sarah Halimi, cette femme juive qu'il a défenestrée le 4 avril 2017 en clamant « Allah Akbar » et en récitant des versets du Coran : un meurtre antisémite et raciste à l'état pur ainsi que l'instruction devra finalement l'établir.

Mais puisque agissant sous l'empire de la consommation de stupéfiants, son « discernement aboli » par « une b... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles