Conférence en ligne sur John Stuart Mill jeudi 7 avril

La conférence en ligne aura lieu jeudi 7 avril, à 20 heures. Nous nous intéresserons à la liberté d’expression au fil du temps, pour mieux comprendre les enjeux actuels.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
JohnStuartMill.jpg on Wikimedia Commons - public domain

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Conférence en ligne sur John Stuart Mill jeudi 7 avril

Publié le 17 mars 2022
- A +

Une conférence de l’Institut Libéral, depuis la Suisse

 

Une conférence en ligne avec Camille Dejardin, docteur en science politique de l’Université Paris II Panthéon-Assas et professeur agrégée de philosophie, enseignante en lycée depuis 2014. Son premier ouvrage John Stuart Mill, libéral utopique, vient d’être publié aux Éditions Gallimard. La conférence en ligne aura lieu jeudi 7 avril, à 20 heures.

 

Quelle liberté d’expression pour le XXIe siècle ?

Dans nos sociétés polarisées, la liberté d’expression est à nouveau un thème qui passionne les foules. Durant cette conférence, nous nous intéresserons à la liberté d’expression au fil du temps, pour mieux comprendre les enjeux actuels.

Nous le ferons au travers des positions d’un intellectuel : John Stuart Mill. Connu du grand public pour sa défense passionnée de la liberté d’expression, John Stuart Mill est un penseur important du libéralisme. Son essai de philosophie De la liberté a eu une postérité importante dans la tradition libérale. Il y affirme que la liberté de s’exprimer est une condition nécessaire pour tout progrès social ou intellectuel. Il défend également l’idée qu’il faut laisser les gens pouvoir se tromper et propager des avis erronés. Selon lui, c’est productif pour deux raisons : d’une part, il est plus probable que les individus abandonnent des opinions erronées s’ils sont engagés dans des débats d’idées ouverts, et d’autre part, en forçant les autres individus à ré-examiner et réaffirmer leurs convictions dans le processus du débat, cela prévient de transformer ces idées en un simple dogme.

Dans le livre qu’elle lui consacre, Camille Dejardin montre à quel point le penseur anglais reste d’actualité. Durant la conférence, il sera principalement question de la position du philosophe, logicien et économiste au sujet de la liberté d’expression. Camille Dejardin présentera la pensée de Mill sur ce sujet, en son temps, puis ouvrira des perspectives en montrant les similitudes, apports, mais aussi différences ou points de friction dans nos démocraties contemporaines.

 

Après la présentation, vous aurez l’occasion de poser vos questions à l’intervenante.

 

Inscription obligatoire : lien pour s’inscrire à la conférence du jeudi 7 avril 2022

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Faisant face à une popularité en chute libre, la Première ministre travailliste néozélandaise Jacinda Ardern a récemment démissionné de son poste. Alors que les politiciennes habituelles la défendront bec et ongle contre le « sexisme, » les libéraux sensés se réjouiront de la démission de ce tyran, quel que soit son sexe.

Rassurez-vous, le mot n’est pas utilisé à la légère. Comme trop de gouvernement « libéraux », Ardern a fortement restreint la liberté de mouvement de « sa » population durant la pandémie. Malheureusement, elle a pris ... Poursuivre la lecture

Par  Jonathan Ayling.

Le spectre du terrorisme est présent partout en Occident (et bien au-delà) mais en raison de notre passé récent en Nouvelle-Zélande, cette menace joue sur notre esprit de manière unique.

Le 15 mars 2019, 51 fidèles musulmans ont été tués par un terroriste australien solitaire, inspiré en partie par les actions du Norvégien Anders Behring Breivik. Plus explicitement cependant, comme le note Foreign Policy, ce sont des idées françaises (notamment celles de Renaud Camus) qui ont inspiré à Brenton Tarrant cette... Poursuivre la lecture

Dans un article publié le 30 janvier 2020 : « On peut rire de tout… mais pas avec la loi Avia ! » titre clin d’œil à la phrase de l’inénarrable Pierre Desproges : « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui ! », j’évoquais la problématique de la censure algorithmique augmentée prévisible et inhérente à cette la loi. Je m’interrogeais sur la suite et « plaisantais » sur une prévisible censure augmentée des réseaux sociaux en faisant référence à la phrase culte de Coluche : « je ne suis pas raciste mon chien est noir ! » qui moque natur... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles