Conférence en ligne sur John Stuart Mill jeudi 7 avril

La conférence en ligne aura lieu jeudi 7 avril, à 20 heures. Nous nous intéresserons à la liberté d’expression au fil du temps, pour mieux comprendre les enjeux actuels.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
JohnStuartMill.jpg on Wikimedia Commons - public domain

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Conférence en ligne sur John Stuart Mill jeudi 7 avril

Publié le 17 mars 2022
- A +

Une conférence de l’Institut Libéral, depuis la Suisse

 

Une conférence en ligne avec Camille Dejardin, docteur en science politique de l’Université Paris II Panthéon-Assas et professeur agrégée de philosophie, enseignante en lycée depuis 2014. Son premier ouvrage John Stuart Mill, libéral utopique, vient d’être publié aux Éditions Gallimard. La conférence en ligne aura lieu jeudi 7 avril, à 20 heures.

 

Quelle liberté d’expression pour le XXIe siècle ?

Dans nos sociétés polarisées, la liberté d’expression est à nouveau un thème qui passionne les foules. Durant cette conférence, nous nous intéresserons à la liberté d’expression au fil du temps, pour mieux comprendre les enjeux actuels.

Nous le ferons au travers des positions d’un intellectuel : John Stuart Mill. Connu du grand public pour sa défense passionnée de la liberté d’expression, John Stuart Mill est un penseur important du libéralisme. Son essai de philosophie De la liberté a eu une postérité importante dans la tradition libérale. Il y affirme que la liberté de s’exprimer est une condition nécessaire pour tout progrès social ou intellectuel. Il défend également l’idée qu’il faut laisser les gens pouvoir se tromper et propager des avis erronés. Selon lui, c’est productif pour deux raisons : d’une part, il est plus probable que les individus abandonnent des opinions erronées s’ils sont engagés dans des débats d’idées ouverts, et d’autre part, en forçant les autres individus à ré-examiner et réaffirmer leurs convictions dans le processus du débat, cela prévient de transformer ces idées en un simple dogme.

Dans le livre qu’elle lui consacre, Camille Dejardin montre à quel point le penseur anglais reste d’actualité. Durant la conférence, il sera principalement question de la position du philosophe, logicien et économiste au sujet de la liberté d’expression. Camille Dejardin présentera la pensée de Mill sur ce sujet, en son temps, puis ouvrira des perspectives en montrant les similitudes, apports, mais aussi différences ou points de friction dans nos démocraties contemporaines.

 

Après la présentation, vous aurez l’occasion de poser vos questions à l’intervenante.

 

Inscription obligatoire : lien pour s’inscrire à la conférence du jeudi 7 avril 2022

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

J’ai eu l’occasion d’aller à l’European Liberty forum, dirigé par l’Atlas Network, qui a eu lieu la semaine dernière à Varsovie. Ce congrès a réuni de nombreux think tanks libéraux et prolibertés européens et nord-américains.

Ce forum a montré un point : le libéralisme n’est pas mort en Europe, il est bien vivant et bien actif. Malgré la guerre dans le pays voisin, la détermination des organisations défendant la liberté était bien présente.

En cela, l’European liberty forum a été une expérience rafraîchissante et très inspirante... Poursuivre la lecture

Par Samuele Murtinu. Un article de l'IREF Europe

Le « néolibéralisme », c’est-à-dire la version du capitalisme démocratique moderne qui met en scène des marchés et des échanges guidés par de puissantes institutions publiques mondiales, ne doit pas être confondu avec la vision libérale classique de la société libre formulée par Adam Smith, John Stuart Mill, Lord Acton ou F. A. Hayek. De nombreux problèmes associés au néolibéralisme sont en fait le résultat d’une intervention trop lourde de l’État, de la recherche de rentes et d’autres f... Poursuivre la lecture

Frédéric Passy est né il y a 200 ans, le 20 mai 1822. Le premier prix Nobel de la Paix est aujourd'hui quelque peu oublié. Il fut pourtant une des dernières grandes figures du libéralisme français.

Mais si nous célébrons aujourd'hui le bicentenaire de sa naissance, le 12 juin marquera aussi le 110e anniversaire de son décès. Cet homme modeste et ordonné aurait voulu ainsi concentrer les hommages posthumes qu'il ne s'y serait pas pris autrement.

Yves Guyot dans son hommage au cimetière résume d'ailleurs sa vie en une phrase :

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles