Biélorussie : du terrorisme d’État à la piraterie aérienne

La Biélorussie détourne un avion de Ryanair pour arrêter un opposant politique qui désormais risque la peine de mort. L’Occident restera-t-il les bras croisés face à cette insulte et cette atteinte aux droits de l’Homme ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Ryanair by Victor (creative commons) (CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Biélorussie : du terrorisme d’État à la piraterie aérienne

Publié le 24 mai 2021
- A +

Par Frédéric Mas.

Un avion de la compagnie Ryanair en provenance d’Athènes et à destination de Vilnius a été détourné vers Minsk afin de permettre l’arrestation de Roman Protassevich, journaliste et opposant politique de l’autocrate biélorusse Alexandre Loukachenko.

Invoquant une « alerte à la bombe » pour faire atterrir l’appareil, les autorités biélorusses ont envoyé un avion de chasse Mig-29 pour appuyer leur demande.

Roman Protassevich et sa petite amie ont été arrêtés à la sortie de l’avion. Le jeune journaliste de 26 ans encourt désormais la peine de mort pour s’être insurgé contre la répression sanglante qui s’abat sur la Biélorussie depuis maintenant plusieurs années.

« Acte de piraterie »

Les protestations n’ont pas tardé à s’élever contre cet « acte de piraterie » partout en Occident, depuis les États-Unis jusqu’au sommet de l’Union européenne.

L’opposante numéro un au régime, Svetlana Tsikhanouskaya, demande des sanctions de la part de la communauté internationale. Elle-même réfugiée en Lituanie, elle estime que l’action du régime biélorusse témoigne de son sentiment d’impunité.

Force est de constater que Loukachenko n’hésite pas à violer le droit international pour parvenir à ses fins, et qu’il ne semble pas trop craindre les rétorsions de l’Union européenne. Survoler la Biélorussie devient désormais dangereux, y compris pour les compagnies étrangères. Pour certains, cet incident grave devrait motiver la communauté internationale à en interdire l’espace aérien.

Depuis l’élection contestée d’Alexandre Loukachenko à la tête de la Biélorussie, les manifestations de l’opposition se sont multipliées, entraînant une répression féroce de la part d’un des États les plus archaïques d’Europe. Le régime biélorusse est devenu un conservatoire paléocommuniste des pratiques dictatoriales de l’ancien bloc de l’est.

Une jeune opposition démocratique

Soutenu à bout de bras par Moscou, Loukachenko a face à lui une opposition démocratique jeune et dynamique qui s’est appuyée sur les nouvelles technologies pour subvertir la propagande étatique.

En effet, Roman Protassevich est avec Stepan Poutilo le créateur de la principale chaîne d’opposition Nexta. Utilisant Telegram comme moyen d’organiser les manifestations contre le régime autant que comme média d’information direct, cette jeune génération de militants – Poutilo n’a que 22 ans quand il se lance dans la bataille politique – paie aujourd’hui un lourd tribut pour sa défense des libertés démocratiques.

Accusés d’être à la solde des puissances occidentales ou instrumentalisés par le bloc atlantiste afin d’affaiblir Poutine, les jeunes dissidents sont désormais considérés comme des terroristes et pourchassés comme tels. La persécution s’abat à tous les niveaux et déborde désormais les frontières de la Biélorussie.

L’Union européenne se laissera-t-elle insulter encore une fois comme face à la Turquie il y a à peine un mois ?

Voir les commentaires (29)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (29)
  • L’outrage n’a d’égal que la naïveté des victimes.

    • Je suis malheureusement d’accord: Traverser l’espace aerien Bielorusse et espérer que rien ne se passe quand on est un opposant au dictateur local c’est vraiment naïf.

  • Dans son pays on fait ce que l’on veut, cette histoire commence à bien faire, OK, ils ont arrêté un opposant payé par soros ou la Cia , on s’en fout.

    • Ben non…
      La Biélorussie a commis un acte de piraterie HORS de son propre pays !

      • L’avion a été détourné lors de son passage dans l’espace aérien bielorusse.

        • Le Belarus est un des 193 membres signataires de l’OACI (Convention de Chicago). A ce titre il peut refuser un plan de vol ou intercepter un avion qui ne respecte pas ou n’obtient pas de plan de vol. Il peut amender ce plan de vol quand la sécurité l’exige ou quand le pilote le demande. Sauf infraction, un avion civil sous plan de vol ne peut en aucun cas être détourné par la force ou par la tromperie.
          Autrement dit un membre de l’OACI renonce à toute piraterie dans son propre espace territorial.

      • M’étonnerait qu’un mig se soit aventuré dans l’espace européen sans interventions muscles. Bon, c’est beaucoup de bruit pour un p’tit opposant sans importance réelle, idem pour navalni..

        • Sans importance pour vous. D’une immense importance pour tous les libéraux, qui ne défendent pas que leur liberté mais celles de tous les humains sur Terre!

    • L’avion n’est biélorusse, le personnel naviguant n’est pas biélorusse, les passagers n’étaient pas biélorusses, etc.

      Et, non, si on veut être respecté : on ne s’en fout pas. Maintenant, je peux comprendre que certains préfèrent faire s’aplatir plutôt que de relever, comme des Hommes, ce crachat en pleine face.

      A minimum; il faudrait pour être pris au sérieux :
      – mandats d’arrêt internationaux contre les 100 principaux responsables politiques/administratifs biélorusses : qu’ils ne puissent plus pénétrer dans l’espace aérien UE/US ;
      – saisies de tous les avoirs biélorusses étatiques, corporates et personnels des 1,000 principaux responsables politiques/administratifs biélorusses dans UE/US ;
      – interdiction d’utiliser l’EUR et l’USD pour des transactions vers la Biélorussie ;
      – blocus économique de la Biélorussie (interdiction totale des importations/exportations) ;
      – et financement, par nos agences de renseignements, d’opérations de déstabilisation dans ce pays.

      Cette action est un acte de guerre. Il ne faut pas le prendre pour autre chose.

    • Vous êtes bien payé par Moscou et Minsk! Cela suffit vos calomnies envers les opposants aux dictateurs. Les Biélorusses auraient besoin de la CIA pour lutter contre un tyran ubuesque pour leur liberté? Votre connivence avec Poutine et Louka est trop évidente pour être un hasard.

  • L’Europe, comme à son habitude, fera les gros yeux, à défaut de montrer qu’elle en a où il faut !
    Un jour ou l’autre, pour calmer ces dictateurs qui ne respectent plus rien, il faudra sans doute appeler à la rescousse les descendants de Fat Man ou de Little Boy…

    • Dictateurs.. Et le notre c’est quoi, un bienfaiteur de la république ?

      • @Avorton,

        Vous êtes membre de l’association française des amis des dictatures?

      • Non, mais cela excuse-t-il l’acte terroriste et l’oppression de Loukashenko? Si vous croyez que la France est une dictature au même titre que la Biélorussie, allez-donc y vivre pour voir. Il y a quand même des limites au relativisme !

        • Je ne sais pas ce qui ce passe là bas, on entend qu’un son de cloches et on ne peut pas dire que l’on peut faire confiance dans nos médias plus que politisés !

          • Si vous ne savez pas, alors pourquoi intervenez vous pour affirmer que c’est la CIA qui fomente les résistances aux dictateurs? Les gens de la CIA ne sont pas idiots au point de perdre leur temps à essayer de déstabiliser un tyran depuis 20 ans au pouvoir. La Biélorussie ne présente aucun intérêt stratégique!

    • Vous exagérez, il y a aussi des gens normaux à Bruxelles.

  • L’enregistrement de la trajectoire montre que l’avion était nettement plus proche de sa destination Vilnius que de l’aéroport de Minsk lorsqu’il a changé de cap. Il me semble qu’en cas d’alerte à la bombe, l’OACI impose l’atterrissage au plus proche.
    Tout laisse donc penser que le Mig29 n’a pas « accompagné » mais contraint l’avion à un détournement qui relève de la pure et simple piraterie.
    Et qui a tuyauté le KGB sur la présence du dissident à bord?

  • Bon, il n’y a pas longtemps, il a failli y avoir une révolution colorée en Biélorussie. Les protagonistes essaient de se tirer, vu que cela n’a pas marché. Le KGB local a fait un coup de type CIA. What else?

  • Selon Flight radar, le détournement s’est effectué très près de la frontière Lituanienne. Or il me semble que dans un cas semblable, seul le commandant de bord ( en accord avec la direction de la compagnie qu’il peut contacter à tout moment) décide de la conduite à tenir. Est-ce que le Mig était menaçant au point de ne pas pouvoir gagner du temps et l’obliger à violer l’espace aérien lituanien? Est ce que, ayant des agents biélorusses à bord, le Bélarus aurait ordonné la destruction de l’avion avec toutes les conséquences très négatives pour le pays au niveau international?
    Si c’est un coup (mal) monté, qui en est responsable? Mais comme d’habitude, l’UE des c***lles molles va s’écraser!

    • Au dernières news, L’Angleterre demande des sanctions sur nordstream 2 et un oleoduc passant en Belarus.. Ça ne vous met pas la puce à l’oreille ? Tout ça pour un p’tit mec de 26 ans.. Surment suivit par les espions Belarus durant tous ses déplacement pour savoir qu’il est dans l’avion, seule la Cia peut connaître ce fait. Ce type n’a aucune importance !

  • La Biélorussie s’attaque à l’un de ses opposants.
    Sans blague.
    Si vous voulez soutenir des dissidents persécutés, on a largement ce qu’il faut en France.
    Intellectuels obligés de fuir le pays, écrivain emprisonné etc…

    • La question n’est pas là! C’est un acte de PIRATERIE aérienne qui doit être sanctionné quelles que soient les raisons des pirates. Vous prenez un avion civil, vous faites confiance à la compagnie, au pilote, et au respect des règlements internationaux en matière de circulation aérienne, et vous trouvez normal que des gugusses qui s’étripent joyeusement en dessous vous prennent en otage en vous menaçant de vous abattre avec un avion militaire! Moi, dans ces conditions, je demande des garanties supplémentaires ( plan de vol, contrées survolées, climat géopolitique, etc….)

  • Avons-nous, Français, à donner des leçons ?
    Il me semble que le détournement de l’avion du FLN par les SE-535 Mistral de l’armée française, dans l’espace aérien international qui plus est, devrait inciter à plus de pondération.
    Et je ne parle pas, tout en la rappelant, de la disparition dite « mystérieuse » de Mehdi Ben Barka. Il est vrai que c’était à Fontenay-le-Vicomte (est-ce bien en France ?), le 29 octobre 1965.
    D’accord, tout cela c’était il y a longtemps.
    Depuis, tous les pays occidentaux sont tous totalement vertueux.
    Vraiment ?

    • « Avons-nous, Français, à donner des leçons ? »

      Bien que français, un journaliste indépendant et rédacteur en chef d’un journal libéral n’a pas à écrire ses articles en se considérant comptable des méfaits de l’Etat français par le passé.

  • Il suffit de se rappeler le détournement aérien par les occidentaux de l’avion d’Evo Morales, chef d’Etat en titre de la Bolivie, en 2013, pour tenter de récupérer Edgard Snowden, au profit des USA …..
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Atterrissage_forc%C3%A9_de_l%27avion_pr%C3%A9sidentiel_bolivien_en_2013

    Les occidentaux qui violent le droit international depuis 30 ans sont très mal placés pour donner des leçons de droit international au reste du monde.;

    Ne pas oublier non plus les assassinats extra-judiciaires d’opposants par les occidentaux dont celui du général Iranien Soleimani
    https://www.lopinion.fr/edition/international/l-assassinat-soleimani-etats-unis-qualifie-d-illegal-l-onu-219933

    https://www.lopinion.fr/edition/international/l-assassinat-soleimani-etats-unis-qualifie-d-illegal-l-onu-219933

    Lorsqu’on viole soi-même le droit international quotidiennement, on ne peut s’étonner que d’autres le fassent par simple imitation.

    La citation du jour: «Quelle est la devise des cadets à West Point? Vous ne mentirez pas, ne tricherez pas, ne volerez pas et ne tolérerez pas ceux qui le font. J’étais le directeur de la CIA. Nous avons menti, nous avons triché, nous avons volé . C’était comme si on avait été entièrement formé pour cela». signé Mike Pompéo, secrétaire d’Etat US

  • La cacophonie européenne face à des dictatures comme celles de Louka , Erdo et Vlady fait sourire le monde entier. Il faut fermer l’espace EU à Louka, interdire tout trafic terrestre vers et en provenance de sa dictature jusqu’à la libération complète de la victime.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Dora Triki, Alfredo Valentino, and Anna Dimitrova.

Bien que le nombre de décès dus au terrorisme ait diminué de 14 % en 2021, le nombre d’attentats terroristes dans les pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) reste élevé, et en conséquence, le terrorisme demeure une menace importante dans ces pays. Encore récemment, un attentat revendiqué des forces rebelles Houthis du Yémen a eu lieu à quelques kilomètres du site du Grand Prix de Formule 1 d’Arabie saoudite, qui réunissait fin mars l’élite du sport automobile inte... Poursuivre la lecture

Par Ekaterina Pierson-Lyzhina. Un article de The Conversation

Aucun autre État au monde n’a soutenu la Russie avec autant de vigueur dans son « opération militaire spéciale » que la Biélorussie d’Alexandre Loukachenko. Depuis le début de l’invasion le 24 février, l’État paria, frontalier à la fois de la Russie et de l’Ukraine, a laissé le Kremlin déployer ses troupes sur son sol et même l’utiliser comme point de départ d’attaques militaires visant le territoire ukrainien.

Jusqu’ici, les troupes biélorusses n’ont pas été envoyées... Poursuivre la lecture

campagne présidentielle
3
Sauvegarder cet article

L’actualité en chasse une autre, la guerre en Ukraine prend la place de la crise sanitaire. Alors qu’Emmanuel Macron espérait faire sa campagne sur cette dernière, le drame ukrainien a changé la donne. Avec une agilité communicationnelle admirable, le chef de l’État s’est donc emparé du sujet pour se construire une image de commandeur en chef. Partout sur les réseaux sociaux, les images d’Emmanuel Macron grimé en Zelensky ont suscité les quolibets et les indignations.

A month ago it would have been hard to imagine ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles