Comment supprimer les publicités sur Contrepoints

Voici comment les lecteurs soutenant le journal peuvent se débarrasser des publicités sur le site.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Armin Lotfi on Unsplash - https://unsplash.com/photos/2WO8-ClYO9E

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Comment supprimer les publicités sur Contrepoints

Publié le 23 décembre 2020
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

En avez-vous assez des publicités sur le site de Contrepoints ?

Les publicités représentent moins de 10 % de nos recettes mais elles nous permettent de financer toutes nos dépenses non-journalistiques, y compris notre infrastructure informatique. Plus de 90 % de notre budget provient de donations de lecteurs engagés comme vous.

Cela dit, il est relativement facile de se débarrasser de ces publicités si vous soutenez le journal.

Voici comment en trois étapes.

Étape 1 : créez un compte lecteur

Rendez-vous sur le site de Contrepoints : https://www.contrepoints.org/

En haut à droite de votre écran, cliquez sur « Connexion ».
Supprimer les publicités

La fenêtre ci-dessous apparaît. En bas à gauche, cliquez sur « S’inscrire ».
Supprimer les publicités

La fenêtre d’inscription apparaît. Remplissez le formulaire en faisant bien attention à renseigner la bonne adresse e-mail. Cliquez sur « Enregistrer ».
Supprimer les publicités

Un e-mail de vérification vous est automatiquement envoyé à l’adresse e-mail renseignée. Ouvrez-le et cliquez sur « Cliquez ici pour valider votre compte. »
Supprimer les publicités

Retourner sur le site de Contrepoints : https://www.contrepoints.org/
Cliquez sur « Connexion ».

Renseignez le formulaire en utilisant votre adresse e-mail, votre mot de passe en cochant « Se souvenir de moi ». Cliquez sur « Connexion ».

Vous disposez maintenant d’un espace lecteur.

Étape 2 : faites un don à Contrepoints

Étant donné que Contrepoints vit de la générosité de ses lecteurs et de la publicité, il est normal que ses donateurs puissent lire le journal sans publicité.

Rendez-vous sur https://www.contrepoints.org/aider-contrepoints et cliquez sur « Faire un don ».
Supprimer les publicités

Vous pouvez soutenir Contrepoints par PayPal, par carte bancaire, par chèque ou en utilisant des cryptomonnaies.

Faites un don du montant de votre choix, défiscalisable à 66 % si vous êtes un particulier contribuable français ou 60 % si vous êtes une entreprise hexagonale.

Étape 3 : prévenez-nous par e-mail

Une fois votre don effectué, prévenez-nous en nous envoyant un petit message à admin@liberaux.org pour que nous vous passions en lecteur VIP.

Suite à notre réponse, rendez-vous sur votre espace lecteur.
Supprimer les publicités

Décochez la case « Afficher les publicités ».
Et profitez de votre lecture du journal sans publicité !

Nous travaillons à simplifier cette procédure chronophage.

Merci beaucoup de votre soutien et bonne lecture !

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Peut-on bénéficier de cette procédure si on a fait un don très récemment ?

    • Bien sur, le trésorier a de la visibilité en temps réel sur les dons (sauf virements et chèques qui ont un minimum de délai). En cas de doute, un mail à admin@liberaux.org permettra d’avoir votre réponse. Cdt

  • J’ai fait un don en 2018 et 2019, pourtant je n’ai jamais eu droit au petit macaron ‘soutien de contrepoints’, mais peut être que mon don était insuffisant ?
    Celui de 2020 a été mis ‘en attente de modération’ de ma part…

    « Monsieur G….

    L’équipe de Contrepoints aimerait vous remercier pour votre généreux don de 150 € à l’association Libéraux.org qui publie votre journal.

    Sachez que chaque euro que vous nous confiez est profondément apprécié par tous les membres de notre équipe. Votre don sera employé à faire en sorte que, cette année encore, les idées et les solutions libérales soient lues par le plus grand nombre afin de construire le soutien démocratique nécessaire à réformer notre pays en profondeur.

    Plus précisément, nous lancerons en 2019 et pour la première fois des enquêtes originales sur des sujets qui ne pas traités par les autres journaux. Nous accroîtrons aussi la visibilité du journal sur les réseaux sociaux pour toucher les citoyens de demain. Nous mettrons enfin l’accent sur des solutions libérales et des exemples de réformes effectuées avec succès dans d’autres pays.

    En tout, nous publierons plus de 3 500 articles qui seront lus par 1 million de lecteurs uniques par mois.

    Monsieur G…, c’est votre générosité et votre foi en notre mission qui nous permettent d’accomplir ce travail, et nous vous sommes profondément reconnaissants de votre soutien.

    Merci de votre libéralité.
    Et merci de votre confiance.

    Vos dévoués,

    Thomas Palermo, Président, Association Libéraux.org
    Ludovic Delory, Rédacteur en chef, Contrepoints
    Séverine Berthier, Journaliste (week-end), Contrepoints
    Frédéric Mas, Journaliste (semaine), Contrepoints « 

  • Merci à toute l’Équipe et aux Contributeurs: Rédacteurs, Lecteurs & Donateurs.

    Et par avance merci de « simplifier cette procédure chronophage. » dès que possible.

    Bonne fêtes.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le Salon de l’agriculture s'est ouvert à Paris le 24 février. Nous sommes dans l’attente des réponses que le gouvernement va donner aux agriculteurs, suite à la révolte qui a éclaté dans ce secteur en janvier dernier. Pour la déclencher, il a suffi d’une simple augmentation du prix du GNR, le gas-oil utilisé pour leurs exploitations, et elle a embrasé subitement toute la France.

Tous les syndicats agricoles se sont entendus pour mobiliser leurs troupes, et des quatre coins du pays, des milliers de tracteurs ont afflué vers Paris pour t... Poursuivre la lecture

Aurélien Duchêne est consultant géopolitique et défense et chroniqueur pour la chaîne LCI, et chargé d'études pour Euro Créative. Auteur de Russie : la prochaine surprise stratégique ? (2021, rééd. Librinova, 2022), il a précocement développé l’hypothèse d’une prochaine invasion de l’Ukraine par la Russie, à une période où ce risque n’était pas encore pris au sérieux dans le débat public. Grand entretien pour Contrepoints par Loup Viallet, rédacteur en chef.

 

Que représentent les pays baltes pour la Russie de Poutine ?

Aur... Poursuivre la lecture

Lors de son discours de politique générale, Gabriel Attal a annoncé deux milliards d’euros de baisses d’impôts pour les classes moyennes, financées par la solidarité nationale.

En langage courant, cela signifie payé par les riches. Les classes moyennes ne devraient pas se réjouir trop tôt : François Hollande avait déjà opéré ce type de transfert fiscal au début de son quinquennat et pour lui, être riche commençait à 4000 euros par mois. Le jeune Gabriel Attal était à cette époque membre du cabinet de Marisol Touraine. Le fruit ne tombe... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles