C’est dans le besoin qu’on reconnaît ces Amish

Vu l'état de déploiement (nul) de la 5G en France, il est indispensable de faire un moratoire et éviter enfin d'être à la page pour une fois.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

C’est dans le besoin qu’on reconnaît ces Amish

Publié le 18 septembre 2020
- A +

par h16

Grosse déception pour les citoyens totalement tirés au hasard dans le cadre de la Convention Climat Pour La Taxe, les Obligations, les Interdictions et les Bisous : le déploiement de la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile va finalement avoir lieu en France, malgré les efforts déployés pour sinon l’interdire, au moins la parer de tous les maux.

Dans les rangs de nos citoyens supayr-représentatifs de la société française où, hasard statistique étonnant, l’amour écologistoïde de la nature y est en proportion inverse des scores électoraux des verdolâtres, la consternation est totale : pourtant, c’était bien clair pour tous qu’on ferait des knackis aurait droit à une vraie politique écolo solidement ancrée dans le réel naturophile des citadins, saperlipopette !

Or, voilà-t-y pas que, lors d’un discours devant des entreprises du numérique à l’Élysée le 14 septembre, le président Macron a froidement douché les ardeurs de ces citoyens et des inévitables élus de gauche et autres écologistes qui avaient exhorté le gouvernement, quelques heures auparavant, à décider d’un moratoire sur le déploiement de la 5G, parce que, pardi, elle « va exponentiellement accélérer l’exploitation de ressources naturelles non renouvelables, la pollution due à l’extraction des métaux rares, et la génération de quantité de déchets pas ou peu recyclables » en plus de déclencher la peste, le choléra et la covid.

En effet, malgré ces arguments pourtant ciselés au coin du bon sens écologique de la plus sympathique des régressions décroissantistes, le chef de l’État a tout de même trouvé le toupet de confirmer le tournant du pays dans la voie numérique et donc d’encourager le déploiement de cette abominaffreuse 5G aux maux sans cesse grandissants. Pire, ce faisant, l’impétrant freluquet a même trouvé le moyen d’ironiser sur ceux qui préféreraient « le modèle amish » et le « retour à la lampe à huile ».

Diable ! L’affront a été particulièrement mal pris par nos citoyens conventionnés et nos élus néo-collectivistes qui n’entendent pas se voir ainsi affublés de ce sobriquet sans réagir, quitte à s’approprier les Amish s’il le faut à coup de hashtag #JeSuisAmish sur twitter et par le truchement niaiseux de « manifestations » à huit ou neuf devant l’Élysée, toutes bougies sorties.

Et notre collectif d’éco-conscientisés faiblement carbonés rouspète d’autant plus fort que l’engagement à ce moratoire sur la 5G semblait inscrit dans les douzaines d’interdictions, de taxations, d’obligations et de vexations issues de leur Convention partisane !

Sapristi, si maintenant, le monde politique ne respecte plus ses promesses, mais où va-t-on, mes petits Amish, où va-t-on ? On commence comme ça, puis ensuite, on piétine la démocratie, on piétonne les centres-villes et on en finit une fois pour toutes avec ce que le peuple pourrait vouloir ! Quelle perspective abominable, quelle horreur !

Cependant, au-delà même de la stupéfaction qui emplit ainsi le petit cœur tendre de nos fragiles écolos à l’hyperélectrosensibilité surdéveloppée, force est de constater que cette nouvelle passe d’armes entre l’engeance verte d’un côté et le chef de l’État et tout son gouvernement de l’autre illustre une nouvelle fois l’échec patent de la politique macronienne du « en même temps » : brandissant son plus beau sourire pepsodent pour lancer la Convention citoyenne et se faire le plus écolo des présidents, le voilà obligé de renvoyer ces mêmes écolos dans leur pré (pour y chercher un proverbial bonheur champêtre) lorsque la triste réalité économique le rattrape quelques mois plus tard, et de jouer à présent la partition au moins aussi artificielle du président le plus technophile des technophiles dans une starteup-néchion à laquelle peu croient encore.

Eh oui : encore une fois, la culture du consensus bureaucratique obtenu au travers des habituelles tubulures chromées que sont les Comités, les Hautotorités, les Conventions ou les Commissions, ne permet guère de prendre des décisions, qu’elles soient courageuses ou simplement idiotes. En réalité, la culture du « en même temps » aboutit essentiellement à un immobilisme, ce même immobilisme qui a caractérisé Chirac, paralysé Sarkozy et douillettement contenté Hollande sur leurs mandats respectifs… Avec pour résultat le reste du monde qui, 20 ans plus avancé que la France, la regarde coincée à l’orée du XXIe siècle et qui semble à présent résolue à retourner au XXe.

Certes oui, la saillie de Macron est amusante en ce qu’elle rappelle utilement que les petits couinements de ces « écolos » ne sont que les sempiternelles complaintes des vendeurs d’apocalypse technologique et des technophobes sentencieux et moralisateurs du moment.

Mais cette expression occulte aussi le retard de plus en plus inquiétant que prend le pays dans tous les domaines de l’innovation, depuis son « principe de précaution » débile jusqu’à ses faucheurs volontaires en passant par les douzaines de néocollectivistes croyant inventer une formule de kolkhozes qui, cette fois-ci, fonctionneront au top.

Parce qu’on est en droit de se demander à quoi pensent ces élus, à quoi pensent ces « citoyens » conscientisés lorsqu’ils réclament ce moratoire : estiment-ils que tous les autres pays, qui suivent le chemin exactement inverse et s’emploient actuellement à déployer la 5G partout dans le monde, sont constitués d’idiots, de gouvernements assassins, de technophiles enragés et de destructeurs de l’environnement détendus de la radiation mortelle ?

La question n’est pas anodine, surtout lorsqu’on regarde l’état des lieux du déploiement de la 5G en France comparé au reste du monde :

Devant une telle carte, difficile d’imaginer que l’Hexagone a obstinément raison et les 7 autres milliards d’humains se fourrent l’antenne 5G dans l’œil. Difficile d’imaginer que les citoyens des autres pays se sont tous faits berner, que les avantages décrits de la technologie en question ne sont que poudre aux yeux, et qu’en revanche, les zabominables zimpacts environnementaux ou sanitaires provoqués par ces ondes sont, eux, aussi probables qu’une grève de la SNCF en septembre…

Le fait est que la France prend encore du retard sur le reste des pays développés, que sa bureaucratie morbidement obèse est en train de l’achever à coups de cerfas derrière la nuque, et le fait est que les protestations grotesques de ces enfants gâtés avec beaucoup trop de temps libre vont, dans les prochaines années, se traduire par encore plus de chômage, d’assistanat et de misère : à la fin, les Français vont progressivement tous se retrouver Amish par la force des choses.

Et pendant ce temps, à Shanghaï…


—-
Sur le web

Voir les commentaires (63)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (63)
  • Ce sont les habituelles gauchistes françaises qui sont systématiquement à contre courant. Protestant contre le sexisme et la domination masculine… sauf pour les femmes musulmanes qui elles doivent y rester!

  • personne n’empêche les écolos de vivre  » à l’ancienne  » ; mais ils n’ont pas le droit d’empêcher le progrès d’avancer ; la France ne peut plus se permettre de se laisser devancer par les autres ; et puis quitte à se poser des questions sur la santé , qu’ils s’en posent donc sur le port du masque en continu …..

  • En même temps, on peut faire front avec la Bosnie et le Kosovo contre la 5G, ce serait classe…
    L’article ne dit pas si les manifestants avec bougie devant l’Elysée sont rentrés chez eux en calèches attelées et s’ils s’éclairent à la bougie dans leurs apparts parisiens du VIII arrondissement ?

  • la 5g je m’en fout royalement parce que je ne suis pas un produit de cette génération connectée (à outrance selon moi) et donc qu’elle s’implante ou pas ne m’intéresse pas, par contre il a été prouvé que les ondes ne sont pas anodines pour l’humain et en savoir plus me conforterait ..

    • En gros rien ne prouve scientifiquement un effet sur la santé dans la pratique. Donc, pour le reste, c’est le principe de précaution que l’on évoque.

      https://www.cancer.be/nouvelles/gsm-et-cancer-la-4g-nocive-pour-la-sant

      https://www.phonandroid.com/non-5g-4g-ne-sont-pas-dangereuses-sante.html

    • Si la nocivité des ondes a été prouvée (quelles ondes ? La lumière aussi ?), merci de nous donner la référence des études correspondantes.
      En espérant que ces études n’ont pas été reviewées et publiées par The Lancet ou The New England Journal of Medicine…

      • Un tsunami, c’est parfois une onde meurtrière, oui…

      • prouvé si vous êtes trop près d’un feu le rayonnement infrarouge vous cuit..

        simplifiez vous la vie la 5G est elle nocive..??
        les ondes électromagnétique de ce type ( longueur d’onde) vous « cuisent » un tout petit peu. On peut se poser alors les mêmes questions que pour toute autre source de chaleur diffuse auxquelles vous pourriez être exposé.. qu’on ne se pose pas…

        le simple fait qu’on n’adresse que les ondes telephonies prouve que c’est une stratégie de diabolisation…

      • Et bien entendu The Lancet est une référence…

        • oui…c’est une « référence » …reste que si on veut être certain qu’un article est crédible il faut se farcir la lecture.. et que si on veut le réfuter on doit apporter un peu plus que » le lancet n’est pas crédible »..

          maintenant, plus des résultats d’études sont contradictoires plus on a besoin de meta analyses et plus on peut en général trouver de raisons de douter…

          qui affirme prouve..

          la nocivité des ondes 5g en condition normale d’utilisation..vous avez quoi comme preuve?
          contre on a d’abord la comprehension physique. On a du mal à imaginer un mécanisme..mais pourtant on a un effet nocebo, qui est réel..les gens qui savent qu’ils ont une antenne a proximité souffrent bel et bien ça porte même un nom, qui est trompeur ( et qui fait que parfois on se demande …) electrosensibilité…
          Et avant tout on défend les ondes 5G parce qu’on est contre le principe des doubles standards de jugement..

    • Connectée à outrance…. Vous êtes quand même dans le système connecte a contrepoints, sans doute que vous commandez en ligne et gérer vos comptes en banque en ligne etc…. Votre bagnole est connectée à votre smartphone qui n’est pas un Nokia des années 2000 etc.

      • J’oubliais, on est baigne d’ondes venant de milliards d’étoiles dont une grosse appelée soleil… En effet elles ont une action, elles nous permettent de vivre et d’exister.

      • je n’ai pas de smartphone, oui je sais ça surprend.il n’empêche que même si je n’ai pas de liens à vous donner concernant les ondes néfastes ou pas , vous n’en avez pas non plus pour me dire le contraire..

        • C’est comme l’existence de la théière cosmique, je n’ai pas de lien pour prouver qu’elle existe bien quelque part entre la Terre et Mars, mais vous n’avez pas de lien pour me prouver le contraire…

          • https://www.alerte.ch/fr/information/info-generale/203-scientifiques-et-m%C3%A9decins-alertent-sur-les-effets-de-la-5g.html …….on peut tous mettre des liens…perso ce qui me gêne c’est le fait que cette technologie va toucher tout le monde et même celles et ceux qui ne s’en serviront pas..alors je veux bien moi qu’on couvre le territoire en 5G et croire que ce n’est pas malsain, mais si dans 15 ans on s’aperçoit que cela n’est pas anodin, tout le monde aura été exposé..je veux juste savoir qui a tort et qui a raison, et dire soit l »un soit l’autre sur cette technologie somme toute assez nouvelle c’est un peu miser sur la chance , non?

            • Quand on vous demande d’étayer des affirmations gratuites, on ne vous demande pas des liens vers d’autres auteurs de ces affirmations, tout aussi gratuites et en forme d’arguments d’autorité. Si vous étiez tenant du principe de précaution dans sa forme originelle, lorsqu’un doute apparaît quant à la sécurité d’une innovation, tous les efforts doivent être déployés pour lever au plus vite ce doute, on pourrait vous suivre. Mais votre position serait plutôt que dans le doute, on doit imaginer le pire et donc surtout s’abstenir, ce qui, lorsqu’on a une imagination fertile et un manque de science et d’expériences pour le lever de doute, est à l’origine de bien des absurdités dont l’état nous encercle.

              • il n’y a rien de tangible là dedans, sinon des craintes et certains faits mais qui ne diligent tot à fait mais certains doutes ne sont levés que par la mise en pratique..à l’echelle d’une population. d’ailleurs en pratique ce qui guide c’ets un signal epistemio..

                le doute est constant..

              • le souci avec cette idée c’est que si mal il y aura bah il sera trop tard pour celles et ceux atteints qui n’auront que leurs yeux pour pleurer…alors oui le principe de précaution est souvent utilisé a tort mais peut être parfois utile non?

            • Il y a plein d’équipements sur le territoire qui ne ne sont pas utilisés par tout le monde, cet argument ne tient pas. Le nucléaire est aussi potentiellement dangereux, et alors ?
              Et de toute façon, chaque activité humaine est risquée, le plus sûr étant de rester dans son lit avec un extincteur à portée de main. Vous devenez vieux c’est tout…

    • @ dekkard
      Oui, et j’aimerais bien que l’on m’explique pourquoi ces assertions sont fausses…

      et pourquoincertaines vidéos sont censurées si on peut prouver que c’est faux.
      Je n’ai pas de prejugés et je n’ai pas suffisamment étudié cette question pour avoir un point de vue fondé scientifiquement.
      Je m’étonne simplement de l’absence d’études préalables et de débat, ainsi que de la précipitation pour implanter des antennes.

      • « si on peut prouver que c’est faux » : ce n’est pas à l’accusé de démontrer la fausseté des assertions mais à l’accusation de prouver qu’elles sont vraies, ce qu’elle est incapable de faire.

        Pour avoir un effet sur la santé, il faut une puissance minimale, peu importe la fréquence des ondes. Les seuils réglementaires sont généralement 10000 fois inférieurs à la puissance minimale estimée comme présentant un début de risque pour la santé, et encore à condition d’une exposition continue durant de nombreuses années. Dans ce domaine, c’est plutôt l’excès de prudence qui prévaut.

        Un des quidams des vidéos de votre lien affirme que les normes allemandes sont plus rigoureuses que les normes françaises. Ca tombe bien puisque les Allemands ont déjà installé plus de 2000 antennes 5G. Si on l’écoute attentivement, c’est donc vraiment sans risque en France. Absence d’études préalables ? Il y a déjà des dizaines de milliers d’antennes 5G installées de par le Monde, sans aucun effet nocif mesurable. N’est-ce pas suffisant ?

        Par ailleurs, le même exhibe un appareil supposé mesurer le rayonnement électromagnétique de son wifi en… millionièmes de W. La puissance d’un éclair d’orage se mesure en milliards de W, celle des ondes 5G effectivement en millionièmes de W. La peur naît de l’incapacité à comprendre les ordres de grandeur en jeu. Par analogie, on pourrait dire que les phobiques observent des fourmis en leur donnant la taille de montagnes.

        Tout ceci n’est pas raisonnable.

        • Regardez la dernière vidéo, et rappelez-vous les premières images de Wuhan qu’on nous a diffusées pour nous paniquer, montrant des gens qui tombaient dans la rue.
          Wuhan est la première zone où la 5G a été implantée en Chine.
          Ceci me pose question, mais je n’ai pas la réponse. Mais je connais par ailleurs les intentions extrêmement « nauséabondes » de « ceux qui nous gouvernent ».
          C’est, au fond, le même sujet que pour les vaccins. Il est communément admis par l’opinion que c’est un progrès, que c’est le bien. Indiscutable.
          Mais la question n’est pas là: les vaccins ACTUELS servent-ils encore le bien de l’humanité? Et c’est ici qu’il faut, à mon avis, écouter les différents intervenants (et l’on teouve des scientifiques reconnus des deux côtés) en essayant le plus possible de considérer les faits.

          • Trois malheureuses antennes 5G sont recensées à Wuhan (sous réserve de la validité de la source). Non, franchement, la piste du fameux labo P4 est autrement plus sérieuse.

            Bien sûr que les vaccins servent le bien de l’humanité. Ils contribuent à réduire significativement la mortalité infantile (qui est la pire des épreuves humaines). Dans ce domaine comme dans les autres, c’est l’excès qui peut être dommageable, certainement pas le principe de base. Mais on sort inutilement du sujet.

          • vous voulez dire.. que ce qui vous vient à l’esprit en regardant les vidéos est que ces morts sont causées par la 5G??vraiment???????

            ou alors quelle question?

            Je suppose que les intentions de tout élu peuvent être nauséabondes..mais je constate que je ne pourrai jamais le prouver car c’est du domaine du procès d’intention..

            cela me dirige naturellement vers la promotion d’un système politiqué avec contre pouvoir plutôt que de celui de trouver des élus aux coeurs purs… parce qu’en plus les bonnes intentions peuvent conduire à des horreurs..
            aimez vous qu’on vous fasse un procès d’intention?

            en plus..le collectivisme revient à la mode, ces gens n’ont rien à cacher..ils peuvent se vanter..

        • en fait…c’est plutôt tout cela est impratiquable..si on estime que ce genre de peurs imaginaires constitue des arguments suffisants pour interdire la 5G ( en reléguant a passage tout avantage possible pour la santé humaine aux oubliettes ) on interdit TOUT et à coup sur le progrès..

          pourquoi ne pas invoquer le risque que l’antenne vous tombe sur la gueule en cas de vent? il est réel..

          si demande des gens tombent comme des mouches..on arrêtera le truc parce que les gens qui nous gouvernent sont de simples imbéciles carriéristes pas de monstres machiavéliques.. si dans 30ans on s’aperçoit que ça crée un problème de santé publique..on dira ben zut alors..en général quand il faut 30 ans pour s’apercevoir d’un risque c’est un souci de riche.

          quel est le critère que vos utilisez pour dire que les voitures automobiles sont acceptables, elles tuent aussi..

      • Le couillon qui a inventé la roue n’a pas fait d’études d’impact préalables ; il s’est contenté de voir que la roue lui permettait de nouvelles actions jusqu’alors impossible !!!! Avec votre raisonnement nous aurions rejeté la roue voire même le feu et serions très peu différents de nos cousins les singes !!!!

      • @La petite bête: « j’aimerais bien que l’on m’explique pourquoi ces assertions sont fausses… »

        Faudrait-il encore qu’elles soient réfutables…

        Si l’expérimentation, l’étude des effets dans le temps, la théorie, la médecine physiologique sont escamotées par l’idéologie politique, le judiciarisation, le paradigme écolo, ou la socio-psychologie, je ne vois pas comment on pourrait obtenir la vérité.

        « Camarade, choisi ton camp ! ». Non, très peu pour moi.

    • Je suis d’accord avec vous concernant le besoin d’un passage à la 5G qui peut varier selon la façon de vivre de chacun. L’inquiétude face aux progrès est également variable suivant les individus. Chercher des informations pour mieux comprendre et se rassurer, sans s’opposer systématiquement parce que c’est nouveau est à mon sens une bonne démarche.

      • et je constate que certains ici y ont vu direct une attaque de la 5g de ma part sans que ce que vous écrivez ne les effleure un tant soit peu, alors soit ils sont susceptibles soit il y a un souci à ce niveau..non? 😉

        • « il a été prouvé que les ondes ne sont pas anodines pour l’humain »

          Oui, il y a un souci avec cette phrase puisqu’elle ne veut rien dire, tout en suggérant qu’un problème existerait bel et bien.

          Sinon, on a prouvé qu’on peut se noyer dans l’eau mais boire est indispensable. Comprenez notre inquiétude. En savoir plus nous conforterait…

  • La carte ressemble à la carte du village d’asterix entouré des légions romaines….. C’est consternant,.. En passant, autour de chez moi tout est prêt pour la 5g , en pleine campagne, central Park oblige et merci Bouygues… Le maire ecolo n’a rien vu ouf, normal, on ne peut pas regarder son nombril et ce qui vous entoure.

  • est ce que ça doit se comprendre comme une remise en cause de sa politique;.
    on a eu l’ecologie ça commence à bien faire de sarkozy..

  • Du grand h16 comme on aimerait en voir moins souvent.

    En effet la croissante mise en exergue des incohérences françaises montre à quel point se pays (en) marche sur la tête.

  • Il se passe un peu la même chose que pour le Linky: opposition des écolos pour de mauvaises raisons. Ce qui permet, dans notre monde binaire, de n’avoir sur le terrain de jeu que deux faction opposées: les « pour » et les « écolos » et autres réfractaires au progrès.
    Le tout au bénéfice d’un gouvernement pour lequel le contrôle total de la population est un objectif de plus en plus visible.

    • linky c’est être réfractaire au progrès? bizarre pour des libéraux de penser du bien de Linky, on vous l’impose de force et on ne sait toujours pas ce qu’ils font de vos données personnelles ..parfois ce site m’interpelle..

      • Libéraux = progressistes?

        • bah je ne sais pas c’est quoi le progressisme..

          je lis par exemple
          progressiste

          adjectif et nom
          Qui est partisan du progrès politique, social, économique (par des réformes ou des moyens violents).
          et donc
          progrès
          nom masculin
          1.
          SURTOUT AU PLURIEL
          Avance d’une troupe, d’une armée.
          Synonymes :
          progression
          2.
          Changement d’état qui consiste en un passage à un degré supérieur.

          bof…
          qui est contre le progrès? la question est toujours est ce un progrès? et on voit ça avec le recul..
          donc oui je suis pas laisser les gens essayer je suis progressiste..le progrés social me pose plus de problème..il estp lus idéologique..

      • « on vous l’impose de force »
        Parce que l’ancien compteur n’était pas imposé ? L’avez-vous choisi ? L’argument ne tient pas.

        « on ne sait toujours pas ce qu’ils font de vos données personnelles »
        Si, on sait.

        • j’ai du mal à vous suivre en fait , mes excuses hein..sous prétexte que l’ancien compteur était imposé l’argument ne tient pas ? même si le fait de n’avoir aucun choix avant et après soit liberticide? et pour les données personnelles éclairez moi..

          • A propos des données personnelles, vous prétendez que vous ne savez pas mais si, vous savez ce qu’ils en font, c’est-à-dire tout ce qui pourra vous nuire. Comme ils disent aux US, tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Donc vous n’êtes pas surpris. Donc vous savez. Ne dites pas que vous ne savez pas.

            Ceci étant dit, il faut arrêter de psychoter avec ce nouveau compteur. Au mieux, il servira à vous taxer lourdement. Autrement dit, rien de bien révolutionnaire dans ce pays déjà outrageusement surtaxé par ailleurs. Le compteur n’est pas le problème. Le problème, ce sont les étatistes « taxeurs » en roue libre. Vous devez comprendre que ce n’est pas une question technique mais une question humaine. Ce sont les hommes qu’ils convient de changer, pas les compteurs.

  • Heureusement que les Amish n’ont pas la télé ni la 5 G,et se foutent des déclarations de Marron 1er comme de leur 1 er chapeau de paille.
    .
    Que n’aurait-on entendu si une de nos communauté « émotives » avait été moquée,où sont les associations professionnelles de l’indignation ethnique?il y a un hiérarchisation dans leur indignation?

    • et le fait que le président juge un mode de vie ne vous gêne pas? les amishs peuvent bien vivre comme ils le souhaitent non? ça ne choque pas les libéraux parce qu’il va dans votre sens sur la 5g? bizarre comme mentalité, changeante quand ça arrange en somme.

      • Bien sûr que les Amish peuvent vivre comme ils le souhaitent,et cela me gêne que le président les moque et je dis même qu’il est plus facile de se moquer d’eux que de certaines communautés bien représentées chez nous.

      • Non, ça ne me gêne pas que le président juge un mode de vie. Ca ne change en rien la manière dont je me suis fait ma propre opinion sur ce mode de vie, ni celle dont je me suis fait mon opinion sur ce président.

    • @PCC
      Bonsoir,
      « Il y a une hiérarchisation dans leur indignation ? »
      Oui. Elle est clairement expliquée par Aldo Stérone dans sa vidéo sur l’echelle des discriminations.

  • On a beaucoup à apprendre des amish et eux auraient beaucoup à profiter des bienfaits du meilleur de notre monde techno tous en conservant leurs traditions de frugalité. Les amish sont les véritables écolos et pas les Nicolas Hulot de Rugy Yann Atus Bertrand. Entant entendu qu’il est fort probable ??? Qu’un état du G8 se retrouve en situation de défaut de paiement sur la dette tôt ou tard les économies vont plonger et nous aussi envolés nos économies, retraite par capitalisation et répartition. Le bon sens paysan dicte de prévoir ses arrières, vivre en campagne être propriétaire de son logement et posséder assez de terrain pour cultiver un jardin et animal de ferme presque en autosuffisance. Au moins pour amortir le choc sur 1 ou 2 années le temps que la crise se résorbe. Les amish travaillent dur la terre, ils sont récompensés de leurs efforts ils mangent à leur faim, l’argent ne se mange pas et qui plus est de la monnaie de singe. Les Libanais et surtout les Vénézuéliens, en savent quelque chose d’avoir le ventre vide.

  • Il ne s’agit pas du principe de précaution mais de son dévoiement à tort et à travers.
    Le principe de précaution appelle à agir en cas de risque d’atteinte grave et irréversible à l’environnement. Ce n’est certainement pas le cas ici.

    • Et surtout, le principe de précaution prévoit de mener des recherches pour confirmer ou infirmer le risque. Or on se sert actuellement du principe de précaution pour empêcher le risque supposé d’intervenir, sans jamais mener les études qui permettraient de justifier le bien fondé de l’interdiction préalable.
      Donc oui on peut parler de dévoiement, et s’agissant d’un texte à valeur constitutionnelle, c’est particulièrement problématique…

      • En France
        C’est la loi Barnier23 de renforcement de la protection de l’environnement qui a inscrit le principe de précaution dans le droit interne. Il s’agit du principe

        « selon lequel l’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l’environnement, à un coût économiquement acceptable24. »

        c’est idiot ce genre de texte..ou pas si idiot..si le but est autre..
        sans principe de précaution..pas de précautions?

        c’ets l’affirmation de l’efficaicté de la gouvernance par des scientifiques..quand la science est incertaine…
        ça permet aux politiques de se défausser en terme de crise de l’accusationde gaspillage de ressources..
        mais c’est une grande victoire des décroissants..

        c’ets quoi par exemple un cout « acceptable »…

    • non son « extension » pas son dévoiement, le principe de précaution est stupide.. prendre des mesures proportionnées à des risque non connus..

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Depuis sa réélection en avril dernier, le président Macron porte une attention privilégiée quasi exclusive à la politique internationale au détriment des affaires nationales.

 

Un constat alarmant d’effacement volontaire de la France et de soumission à de nouveaux maitres

Des formidables atouts et acquis de la France, qu’il dénigre volontiers comme étant  «des oripeaux du passé », Emmanuel Macron n’a de cesse d’en accélérer l’abandon par reniement et le transfert de souveraineté, de rayonnement et d’autorité, vers d’autres ... Poursuivre la lecture

Emmanuel Macron
3
Sauvegarder cet article

Avez-vous vu des hôpitaux pris d’assaut par des hordes de fanatiques brandissant des pancartes ? Des avions à destination de l’étranger bondés de jeunes filles désespérées ? Lisez-vous chaque jour des histoires affreuses d’arrière-cuisines transformées en salles d’interventions de fortune avec des aiguilles à tricoter ? Voyez-vous des affrontements dans la rue, dans les tribunaux, dans les salles de conseil municipal ? Observez-vous médusés des prises d’otages de médecins et d’infirmières ?

Ne dites pas oui par pur esprit taquin, même ... Poursuivre la lecture

Personnes en rang regardant un écran diffusant un visage
7
Sauvegarder cet article

La stupéfaction est totale : on apprenait il y a quelques jours que la France, pourtant pays du miel et du lait, serait le terreau fertile à l’apparition de certaines sectes et autres groupuscules louches à caractère sectaire. C’est en tout cas ce que s’est époumoné à dire la mission interministérielle dédiée, la Miviludes, dans un récent rapport dont il a rapidement été question dans tous les médias grand public.

Pire encore : ces dérives sectaires seraient même en pleine augmentation dans le pays, à tel point qu'entre deux restrictio... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles