Coronavirus : 8 nouvelles technologies qui nous aident à le combattre

covid 19 source https://unsplash.com/photos/-9_6ymUJvPU

Comment l’intelligence artificielle, la Big Data et les nouvelles technologies sont utilisées pour lutter contre le Coronavirus.

Par Yann Merseaux.

Depuis le premier signalement du Coronavirus (COVID-19) à Wuhan, en Chine, il s’est propagé à au moins 100 autres pays. Lorsque la Chine a commencé à réagir au virus, elle s’est appuyée sur sa solide expertise technologique et plus particulièrement sur l’intelligence artificielle (IA), la data science et les nouvelles technologies pour suivre et combattre la pandémie.

Pendant ce temps, les leaders technologiques, notamment Alibaba, Baidu, Huawei et d’autres, ont accéléré les initiatives de leur entreprise en matière de santé. C’est ainsi que ces jeunes entreprises technologiques collaborent étroitement avec les soignants, les universitaires et les institutions du monde entier pour utiliser au mieux la technologie, tandis que le virus continue de se propager dans de nombreux autres pays.

Voici neuf façons dont l’intelligence artificielle, la data science et la technologie sont utilisées pour gérer et combattre le coronavirus.

1. L’IA pour identifier, suivre et prévoir les foyers

Mieux nous pourrons suivre le virus, mieux nous pourrons le combattre. En analysant les bulletins d’information, les réseaux sociaux et les documents gouvernementaux, l’IA peut apprendre à détecter une épidémie.

Le suivi des risques de maladies infectieuses par l’utilisation de l’IA est exactement le service fourni par la startup canadienne BlueDot. En fait, l’IA de BlueDot a averti de la menace plusieurs jours avant que l’Organisation mondiale de la santé n’émettent un avertissement public.

2. L’IA pour aider à diagnostiquer le virus

La société d’intelligence artificielle Infervision a lancé une solution basée sur l’IA qui aide les soignants en première ligne à détecter et à surveiller efficacement la maladie. Les services d’imagerie médicale des établissements de santé sont soumis à une charge de travail lourdement accrue par le virus.

Or, cette solution améliore la rapidité du diagnostic par scanographie. Le géant chinois du commerce électronique Alibaba a également mis au point un système de diagnostic alimenté par l’IA qui, selon lui, permet de diagnostiquer le virus en quelques secondes avec une précision de 96 %.

3. Traiter les demandes de remboursement de soins de santé

Ce ne sont pas seulement les hôpitaux ou les cliniques qui sont surchargés, mais aussi les services administratifs qui doivent faire face à l’afflux de patients. Une plateforme de chaîne de traitement proposée par Ant Financial permet d’accélérer le traitement des demandes de remboursement et de réduire le nombre d’interactions en face à face entre les patients et le personnel hospitalier.

4. Les drones livrent des fournitures médicales

L’un des moyens les plus sûrs et les plus rapides d’acheminer les fournitures médicales là où elles doivent aller en cas d’épidémie est la livraison par drone. Terra Drone utilise ses véhicules aériens sans pilote pour transporter des échantillons médicaux et du matériel de quarantaine avec un risque minimal entre le centre de contrôle des maladies du comté de Xinchang et l’hôpital du peuple. En France, les drones sont utilisés pour patrouiller dans les espaces publics, pour tâcher de faire mieux respecter la quarantaine.

5. Les robots stérilisent, livrent de la nourriture et des fournitures, entre autres.

Les robots ne sont évidemment pas sensibles au virus, et sont donc déployés pour accomplir de nombreuses tâches : le nettoyage, la stérilisation, la livraison de nourriture et de médicaments afin de réduire les contacts entre humains.

Les robots UVD de Blue Ocean Robotics utilisent la lumière ultraviolette pour tuer de manière autonome les bactéries et les virus. En Chine, Pudu Technology a déployé ses robots dans plus de 40 hôpitaux du pays pour aider dans la restauration.

6. Une aide au développement des médicaments

La division DeepMind de Google a utilisé ses derniers algorithmes d’IA et sa puissance de calcul pour comprendre de quelles protéines le virus est constitué, et a publié les résultats pour aider d’autres à développer des traitements.

BenevolentAI utilise les systèmes d’IA pour construire des médicaments capables de combattre les maladies les plus graves du monde et contribue désormais à soutenir les efforts de traitement des coronavirus, se concentrant pour la première fois sur une maladie infectieuse. Dans les semaines qui ont suivi le début de l’épidémie, elle a utilisé ses capacités pour proposer des médicaments existants pouvant être efficaces.

7. L’IA pour identifier les cas de non-conformité ou les personnes infectées

C’est un usage extrêmement controversé de l’IA, mais qui mérite d’être cité : le système de surveillance global de la Chine a utilisé la technologie de reconnaissance faciale et le logiciel de détection de la température de SenseTime pour identifier les personnes qui pourraient avoir de la fièvre et qui seraient donc plus susceptibles d’avoir contracté le virus.

Une technologie similaire alimente les « casques intelligents » utilisés par les fonctionnaires de la province du Sichuan pour identifier les personnes ayant de la fièvre. Le gouvernement chinois a également développé un système de surveillance appelé « Code de santé » qui utilise la big data pour identifier et évaluer le risque de chaque individu en fonction de ses antécédents de voyage, du temps passé dans les zones à risque et de son exposition potentielle aux personnes porteuses du virus.

Les citoyens se voient attribuer un code de couleur (rouge, jaune ou vert), auquel ils peuvent accéder via les applications populaires WeChat ou Alipay pour indiquer s’ils doivent être mis en quarantaine ou s’ils sont autorisés à se montrer en public.

8. Chatbots pour partager des informations

Tencent exploite WeChat, qui permet à tous d’accéder à des services de consultation médicale en ligne gratuits. Les chatbots, déjà important dans beaucoup de secteurs, ont également été des outils de communication essentiels pour les entreprises du secteur du voyage et du tourisme afin de tenir les voyageurs informés des dernières procédures et perturbations.

9. Des super-ordinateurs travaillant sur un vaccin contre le coronavirus

Les ressources informatiques du cloud et les super-ordinateurs de plusieurs grandes entreprises technologiques telles que Tencent, DiDi et Huawei sont utilisés par les chercheurs pour accélérer le développement d’un remède ou d’un vaccin contre le virus. La vitesse à laquelle ces systèmes peuvent effectuer des calculs et modéliser des solutions est bien plus rapide que le traitement informatique standard et permet de grandement accélérer la recherche dans ce domaine.

Dans une pandémie mondiale telle que COVID-19, la technologie, l’intelligence artificielle et la data science sont devenues essentielles pour aider les sociétés à faire face efficacement à l’épidémie.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.