Histoire des idées économiques : Menger, le clairvoyant (19)

Qui était Carl Menger ? L’économie doit beaucoup au père de l’École autrichienne. Dans cette première session sur le maître viennois Serge Schweitzer revient sur sa vie puis aborde l’idée du calcul à la marge que Menger a découvert à peu près en même temps que Walras et Jevons.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Histoire des idées économiques : Menger, le clairvoyant (19)

Publié le 12 janvier 2020
- A +

Par Serge Schweitzer.

Qui était Carl Menger ? La discipline doit beaucoup au père de l’École autrichienne d’économie politique. Dans cette première session sur le maître viennois Serge Schweitzer revient sur sa vie puis aborde l’idée du calcul à la marge que Menger a découvert à peu près en même temps que Walras et Jevons. C’est ensuite par son analyse institutionnelle de la monnaie que l’économiste autrichien s’est aussi distingué par sa clairvoyance.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Avant l’école autrichienne, un économiste ,pour moi , c’était un type qui quand j’échangeais un truc avec un autre type parce que, ma foi , ben voila, me disait tu as tort…
    avec l’école autrichienne c’est quand même plus clair…

    • pourquoi diable des gens a priori intelligents aiment des théories élaborées reposant sur des prémisses non démontrés voire indémontrables…est ce que parce que ces gens sciemment savent que le verbe permet de subjuguer les foules..???
      est ce que c’est simplement la conséquence naturelle que quand on a un atout..la maîtrise du verbe …on l’utilise pour obtenir des trucs comme le pouvoir?

  • Penons un exemple :
    il n’y a jamais eu, il n’y a pas et il n’y aura jamais de monnaie qui vaille !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jörg Guido Hülsmann.

En tant qu’authentique disciple de Carl Menger, Ludwig von Mises débuta la présentation de sa théorie monétaire par une analyse de la nature de la monnaie. Il poursuivit par la question du pouvoir d’achat d’une monnaie et de l’effet sur le système monétaire des instruments fiduciaires, c’est-à-dire les moyens de paiement non adossés à un actif réel, ce qu’il appelait Umlaufsmittel.

Mises s’est beaucoup appuyé sur le travail de Carl Menger pour traiter du sujet de la nature de la monnaie. Carl Menger, le ... Poursuivre la lecture

Par Guillaume Moukala Same.

Tout d’abord, la science de l’action humaine ne peut aboutir qu’à des connaissances qualitatives et non quantitatives. Il faut bien voir que le programme de recherche de l’école autrichienne est à la fois ambitieux et humble, en ce qu’il se limite à ce qui est accessible à l’esprit humain et ne se fixe pas d’objectifs jugés inatteignables, comme par exemple la construction de modèles en vue de prédire l’avenir.

Ensuite, comme l’avertit Ludwig von Mises au début de son ouvrage majeur :

La praxéo... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

Ces derniers jours, un certain nombre de biens ont été retirés des allées des grandes surfaces, sous prétexte de concurrence déloyale (les commerces de proximité étant eux fermés à cause du confinement). Cependant, pour ne pas léser les consommateurs, le gouvernement a statué pour délimiter les biens jugés essentiels et non-essentiels. Cette distinction est arbitraire.

Une méconnaissance primaire de la notion de valeur subjective

Ce qui est essentiel et non-essentiel est en réalité purement et entiè... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles