Histoire des idées économiques : quand Marx croit découvrir les lois de l’économie (15)

Dans cette vidéo de l’Ecole de la Liberté, Serge Schweitzer poursuit l’analyse des idées centrales de la pensée marxiste.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Histoire des idées économiques : quand Marx croit découvrir les lois de l’économie (15)

Publié le 15 décembre 2019
- A +

Par Serge Schweitzer.

Qu’est ce que la loi de la baisse tendancielle du taux de profit chez Marx ? La loi de la concentration ? La loi de la paupérisation ? Quels rôles ces lois jouent-elles dans l’interprétation marxiste du phénomène capitaliste ? Quelle validité ? Dans cette quinzième session Serge Schweitzer poursuit les idées centrales de la pensée marxiste.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Bientôt 2 siècles que Bastiat nous avait prévenu : il y a les économistes d’un côté, les socialistes de l’autre. Ne jamais commettre l’erreur de croire qu’un socialiste puisse être un économiste. En économie, les socialistes sont des charlatans, pas des scientifiques.

  • Je tiens à remercier Contrepoints pour cette série de cours magistraux présentés par S. Schweitzer. Ce n’est pas toujours facile à suivre quand on n’a pas de formation économique approfondie (cursus EdNat oblige, et ce n’est pas mon domaine) mais l’avantage de la vidéo c’est qu’on peut toujours revoir les passages obscurs…
    Le format est condensé, le contenu est riche et personnellement ça me donne l’occasion de creuser pas mal de notions qui me sont peu familières à la base.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

J'ai récemment eu l'occasion de relire le Manifeste communiste de Karl Marx. Près de vingt ans s'étaient écoulés depuis ma première lecture du texte à l'université et je ne me souvenais guère que des antagonismes de classe, du matérialisme de Marx et de l'exploitation du prolétariat.

Mais la crise actuelle au Venezuela m'a conduit à réfléchir une fois de plus à la philosophie socialiste et communiste qui se cache derrière la crise en cours.

 

Ce que j'ai trouvé

Avec ses 60 pages seulement, le Manifeste est étonnammen... Poursuivre la lecture

Première partie de cette série ici.

Seconde partie de cette série ici.  

Troisième partie de cette série ici.

Quatrième partie de cette série ici.

 

Un grand penseur et un grand passeur

Au total, les options politiques et les valeurs qu’il défend font de lui un libéral, mais un libéral d’une espèce un peu curieuse puisqu’on a pu dire de lui qu’il a passé sa vie à aller à gauche en tena... Poursuivre la lecture

Par Jon Miltimore.

 

L'une des choses remarquables du Manifeste communiste est son honnêteté.

Karl Marx n'était peut-être pas un type très bien, mais il était d'une franchise rafraîchissante sur les objectifs du communisme. Cette franchise, pourrait-on dire, fait partie intégrante de la psyché communiste.

Il déclare dans son célèbre manifeste :

"Les communistes dédaignent de dissimuler leurs vues et leurs objectifs. Ils déclarent ouvertement que leurs fins ne peuvent être atteintes que par le renverseme... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles