Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Philippe Nemo est un philosophe et essayiste français de tendance libérale classique. Spécialiste de l'histoire des idées, de Friedrich Hayek et de Michael Polanyi, il s'est intéressé également à l'histoire de la musique et est un fervent défenseur de la liberté de l'enseignement.
0 followers

Articles

Extrait de Philippe Nemo, Histoire des idées politiques aux Temps modernes et contemporains, PUF, 2002, p. 779-781.

Si l’on entend par socialisme une doctrine, ou une famille de doctrines, condamnant la propriété privée, prônant la mise en commun des biens, imposant des conduites normées qui restreignent la liberté individuelle, il est clair – et les premiers socialistes ont explicitement revendiqué cette parenté – que le socialisme peut et doit être rapproché des « communautés primitives » ayant précédé l’émergence de l’État et des so... Poursuivre la lecture

Par Philippe Nemo.

Il existe des moyens d’éviter ce scénario-catastrophe et de rétablir la bonne qualité de l’enseignement français. Mais il est vrai qu’on ne peut les discerner qu’à condition de s’affranchir de certaines œillères idéologiques.

Voici comment il convient de raisonner.

Le poids des idéologies

Puisque l’expérience des dernières décennies a démontré que, décidément, une école unique ne peut être qu’une école primaire, et puisque le pays a besoin d’un enseignement secondaire, il faut supprimer l’école unique.<... Poursuivre la lecture

Par Philippe Nemo. Un article de Liberté scolaire

Un homme politique peut-il décider froidement que tous les jeunes Français iront désormais à l’école primaire jusqu’à l’âge de 17 ans ? Qu’il n’y aura donc plus en France de véritable enseignement secondaire ? Avec comme conséquence que les études supérieures et la recherche scientifique seront grevées d’un handicap irréparable ?

Peut-il prendre seul, sans débat public, une décision aussi absurde, aussi manifestement contraire à l’intérêt général ? Tout citoyen sensé répondra par... Poursuivre la lecture

Messieurs les « Pigeons », « Dindons » et autres « Moineaux », ce n’est pas sous un gouvernement et une majorité parlementaire ayant une idéologie socialisante que vous pourrez jouir d’un environnement favorable à la marche normale de vos entreprises. Messieurs les entrepreneurs, si vous voulez sauver votre peau, entreprenez sur le terrain du combat idéologique ! Par Philippe Nemo. Un article de l'Institut Turgot.

Nombreux sont les chefs d’entreprise, cadres, économistes, « experts », journalistes économiques, qui votent à gauche. C’e... Poursuivre la lecture

Comment Valérie Pécresse peut-elle intimer l’ordre aux Grandes écoles d’édulcorer leurs concours afin de les ouvrir à la « diversité », comme elle vient de le faire dans son discours de clôture du colloque annuel de la Conférence des Grandes écoles ? Parce qu’ils sont objectifs et anonymes, ces concours sont jusqu’à présent le seul rempart de la méritocratie républicaine et la seule vraie chance de promotion sociale pour les élèves de tous milieux ayant de bonnes capacités d’intelligence et de travail. Si Mme Pécresse réussit à casser cet out... Poursuivre la lecture