Trop de réglementation tue la réglementation

prison credits Aapo Haapanen (licence creative commons)

Remplacer les caissières par des caisses automatiques : voilà la réponse à l’hyperrèglementation qui interdit le travail le dimanche.

Par Jean-Philippe Delsol.
Un article de l’Iref-Europe

Pour protéger les employés, la réglementation interdit l’ouverture des commerces le dimanche après-midi sauf dérogations particulières. Pourtant les employés embauchés le dimanche sont volontaires et mieux payés. Mais les syndicats et les fonctionnaires ministériels veillent à imposer leur vision étroite et restrictive.
Les entreprises de la grande distribution ont trouvé la parade : se passer des employés. Le Géant Casino du quartier de La Roseraie à Angers, qui emploie habituellement 115 salariés, ouvre désormais ses portes le dimanche après-midi… sans salariés hors quelques agents de sécurité. Il est passé en mode automatique.

Déjà des caisses automatisées sont en service dans diverses chaînes de magasins. Mais désormais c’est l’ensemble des employés dont la grande distribution se passe, et dans un hyper-marché. Les syndicats crient au scandale, mais peut-être comprendront-ils qu’ils travaillent contre leur camp en s’opposant à la liberté du commerce.
Ils feraient mieux d’infléchir leurs positions et d’accepter de libérer les relations de travail entre employeurs et employés. Tous seraient gagnants.

Sur le web

 

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.