Liber-Thé, un autre podcast libéral à découvrir

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Jouer le podcast

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Liber-Thé, un autre podcast libéral à découvrir

Publié le 10 septembre 2019
- A +

Par Pierre Schweitzer.

Décidément le monde des podcasts est en plein essor, et le milieu libéral ne fait pas exception. Avec des moyens de production toujours plus accessibles (merci le capitalisme !) et le smartphone comme matériel d’écoute désormais omniprésent, bon marché (encore merci au méchant capitalisme) et doté de connexions internet bientôt ininterrompues, tous les éléments sont réunis pour que chacun s’empare de ce media et vienne concurrencer un peu plus le monopole de la parole publique. Après Franc-Parler, produit par les Affranchis – Students for Liberty, et bien sûr Contrepoints Podcast que j’ai le plaisir de produire et d’animer, découvrez Liber-Thé, un programme très instructif mené par trois étudiants helvétiques.

L'équipe de Liber-Thé, avec de gauche à droite : Nicolas, Diego et Pierre.
L’équipe de Liber-Thé, avec de gauche à droite : Nicolas, Diego et Pierre.

Pour un premier essai on peut dire que leur podcast est une réussite sur le fond comme sur la forme, et je vous invite à l’écouter, pourquoi pas en commençant par le récent épisode qu’ils ont consacré à l’écologie libérale.

Le principe est simple et efficace : le thème choisi pour l’émission est éclairé par les idées libérales ainsi que certains grands auteurs. Généralement un ouvrage est plus particulièrement retenu pour servir de fil directeur à l’émission, comme celui de Philippe Nemo dans l’épisode consacré à l’imposition dans un monde libéral. Les jeunes à l’origine de l’émission, Nicolas, Diego et Pierre ont entre 21 et 24 ans et sont respectivement étudiants en économie, sciences politiques et en droit. Ces horizons divers sont évidemment bienvenus dans un univers parfois un peu trop dominé par les économistes. Ils sont aussi de vrais amateurs de thé, ce que je tolère car j’aime le libre choix encore plus que le café, et puis il faut avouer que le thé a l’immense avantage de rimer avec ce concept qui nous sert de boussole : la liberté.

En plus du site web consacré au podcast vous pourrez vous abonner à la newsletter pour profiter d’une sélection de liens utiles et de lectures à découvrir. Enfin Liber-Thé est présent sur Instagram, Facebook et Youtube. Bref, pas d’excuse pour passer à côté de ce podcast !

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Dommage que ce podcast se concentre sur le réchauffement climatique et l’influence du CO2 alors que rien n’est scientifiquement prouvé de ce côté-là, et qu’il y a vraiment d’autres priorités écologiques bien plus urgentes, comme par exemple les réserves marines qui devraient être multipliées par 10 ou plus pour que les océans retrouvent la densité de faune qui étaient la leur il y a un siècle.

    • Autre priorité : interdire les emballages plastiques qui polluent les mers et océans.
      C’est une urgence plus que l’idéologie du CO2 et les moyens stupides pour y parvenir.
      Inouï de penser que l’on nous implante des panneaux solaires ou des éoliennes pour prétendument réduire l’utilisation des fossiles, quand d’un autre côté on nous emballe le moindre taille-crayon dans un emballage nécessitant l’emploi d’un cutter pour le dénicher de sa gangue !
      D’un côté les fossiles c’est beurk-caca et de l’autre c’est la 7ème merveille jusqu’à bientôt en manger nous-même dans le poisson !
      Il manque des lumières chez nos gouvernants !

  • J’ai aussi beaucoup aimé la taxe carbone qui nous est proposée ici, véritable usine à gaz indigne d’un site libéral.
    Et prendre pour argent comptant le troisième rapport du GIEC à l’attention des décideurs … comment est-ce possible sur Contrepoints ? Les auteurs n’ont jamais écouté Messieurs Gervais, Courtillot et consors … ?

  • Merci pour les podcasts, j’ai toujours trouvé triste le manque de contenu francophone sous cette forme.

  • Les commentaires sont fermés.