Venezuela : « un bolivar ne vaut plus rien »

Julie Decasse,

Dans les rues de Maracaibo, les rares denrées disponibles s’échangent encore en bolivars. Mais la monnaie du Venezuela ne vaut plus rien.

Par la rédaction de Contrepoints.

Le bolivar, monnaie officielle du Venezuela, est aujourd’hui relégué au rang des bouts de papier sans valeur. Ou presque. L’inflation galopante, consécutive à quatre années de crise et à la politique chaviste, a précipité le pays et ses habitants dans la misère.

Aujourd’hui, le peso colombien et, surtout le dollar américain, deviennent des devises convoitées permettant de s’offrir les rares denrées que l’on trouve au marché noir.

Reportage à Maracaibo. Les images sont signées Matthieu Comin.

 

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.