Du « moon hoax » aux Illuminati : les raisons du succès des théories du complot

Si certains récits conspirationnistes, comme le moon hoax, paraissent bien inoffensifs, d’autres peuvent représenter une forme de danger.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
area 51 source https://unsplash.com/photos/iUS8HYDhCsQ

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Du « moon hoax » aux Illuminati : les raisons du succès des théories du complot

Publié le 19 juillet 2019
- A +

Par Laurent Cordonier.
Un article de The Conversation

Cinquante ans après la spectaculaire réussite de la mission Apollo XI, 9 % des Français pensent que les Américains ne sont en réalité jamais allés sur la Lune et que la NASA a fabriqué de fausses images de l’opération. Le gouvernement américain aurait donc fait croire à l’existence et au succès de cette mission spatiale, probablement dans le but d’impressionner son rival soviétique.

Cette théorie d’un « complot lunaire », ou moon hoax, prend forme aux États-Unis durant la première moitié des années 1970, en plein contexte de défiance grandissante de la population américaine à l’égard de son gouvernement (guerre du Vietnam, Watergate…).

Au début des années 2000, le développement d’Internet relance le moon hoax. Des internautes se mettent à analyser des milliers d’images de l’événement, dans l’espoir de détecter ce qui pourrait constituer une anomalie prouvant la supercherie. D’autres cherchent et compilent des arguments contestant la faisabilité technique de l’opération, allant jusqu’à distordre des connaissances scientifiques pour affirmer qu’il est impossible pour des humains d’atteindre la Lune.

Le moon hoax, comme toute théorie du complot, repose ainsi sur une accumulation d’arguments hétérogènes plus ou moins baroques, qui peuvent d’ailleurs fort bien se contredire entre eux sans que cela ne pose problème. Un tel « mille-feuille argumentatif », comme le nomme le sociologue Gérald Bronner, a pour seul objectif d’instiller le doute quant à la version « officielle » d’un événement donné.

Simplifier le réel à outrance

L’existence de récits conspirationnistes en tout genre ne constitue pas une nouveauté historique. Cependant, ces théories rencontrent aujourd’hui un écho public inédit. Comment expliquer que des citoyens éduqués et informés puissent adhérer dans des proportions surprenantes à des théories soutenant, par exemple, que nos dirigeants politiques complotent avec des extraterrestres au détriment du reste de l’humanité, ou qu’ils nous mentent sur le fait que nous soyons allés sur la Lune ?

Bien entendu, toutes les théories du complot ne paraissent pas, de prime abord, aussi farfelues que ces deux exemples. Il n’en demeure pas moins que les récits conspirationnistes consistent toujours en une simplification à outrance des logiques régissant le fonctionnement de nos sociétés et l’enchaînement des faits historiques.

Les promoteurs des théories du complot expliquent en effet les phénomènes sur lesquels ils se penchent de manière manichéenne et monocausale – ce qui a pour effet de susciter un sentiment de dévoilement d’une réalité inquiétante mais univoque qui nous aurait été cachée.

Pour n’en donner qu’un exemple, selon certains complotistes, tous les malheurs qui touchent l’humanité proviendraient d’une seule et unique source : les Illuminati qui, tapis dans les coulisses des sphères politique et médiatique mondiales, seraient en réalité les authentiques détenteurs du pouvoir et nuiraient aux populations dans leur seul intérêt. Des récits semblables ont pour agents machiavéliques les francs-maçons, les Juifs, ou encore, des reptiles humanoïdes extraterrestres.

« Comme par hasard ! »

Ne faut-il pas être totalement irrationnel pour tomber dans le piège de théories aussi caricaturalement manichéennes et simplistes ? En réalité, l’adhésion aux théories du complot repose, pour partie au moins, sur des raisons d’y croire. En effet, je l’ai évoqué, la plupart des théories du complot comportent un important argumentaire.

Les démonstrations des conspirationnistes ne résistent évidemment pas à une analyse sérieuse. Par contre, elles jouissent d’un certain pouvoir de persuasion, notamment du fait qu’elles exploitent un large éventail de biais cognitifs humains, tel que celui qui nous incline à voir l’effet d’une intentionnalité derrière chaque événement, ou celui qui nous conduit à inférer la présence d’un lien de causalité entre deux phénomènes concomitants – c’est le fameux « Comme par hasard ! » des complotistes.

 

Par ailleurs, des chercheurs ont souligné le fait que certaines théories du complot fonctionnent comme d’authentiques discours politiques émanant d’« entrepreneurs en complots », dont des politiciens extrémistes. En désignant un ennemi et en légitimant tous les moyens de lutter contre lui, ces théories du complot servent d’outils de mobilisation à des agents qui se perçoivent comme des « acteurs faibles du jeu politique ».

Un discours qui séduit les individus fragilisés socialement

Les discours politiques complotistes sont particulièrement susceptibles de séduire des individus qui se sentent précarisés ou menacés socialement. Ces derniers peuvent en effet y trouver une grille interprétative du monde qui confère un sens à leur situation et désigne une cause unique aux injustices dont ils pensent – à tort ou à raison – être victimes.

C’est ce qu’illustre une étude menée en 2012 au sein de quartiers précaires de Bruxelles : les jeunes immigrés ou descendants d’immigrés marocains et africains subsahariens qui y vivent adhèrent massivement à une lecture du monde nourrie de thèses complotistes selon lesquelles des « puissants » œuvreraient dans l’ombre à stigmatiser les immigrés présents dans les pays occidentaux, y compris en organisant des attentats sur leur propre territoire pour les leur attribuer.

Par cette vision complotiste du monde,

[…] ces jeunes donnent du sens au passé (les silences qui entourent l’histoire coloniale et les histoires migratoires), tout autant qu’à leur ressenti de xénophobie et aux discriminations contemporaines.

Des institutions accusées de faire partie du complot

Une manière complémentaire d’aborder le conspirationnisme est de le conceptualiser en tant que « connaissance stigmatisée ». Les théories du complot proposent en effet des discours sur le monde visant à le rendre intelligible. Cependant, ces discours ne sont pas reconnus conformes à la réalité par les « institutions validantes » que constituent notamment les médias et les communautés scientifiques et universitaires. Cela leur vaut d’être stigmatisés, voire moqués. Plutôt que de les abandonner, leurs adhérents affirment que ces institutions validantes sont, en réalité, parties prenantes du complot.

Jusqu’à peu, la plupart des théories du complot ne parvenaient guère à essaimer en dehors de certaines marges de la société. En effet, l’absence de validation institutionnelle leur interdisait l’accès aux canaux médiatiques traditionnels. Selon Michael Barkun, cependant, les choses ont radicalement changé depuis l’arrivée d’Internet dans la majorité des foyers.

Le politologue américain retient deux facteurs supplémentaires qui auraient contribué à faire des théories du complot des connaissances de moins en moins stigmatisées à partir des années quatre-vingt-dix : le développement d’un sentiment généralisé de méfiance à l’égard des élites politiques, scientifiques et médiatiques, et la présence croissante du thème conspirationniste dans la culture populaire.

De nombreux autres chercheurs soulignent également l’importance du déficit contemporain de confiance envers les élites pour expliquer le succès actuel du complotisme. Une telle défiance chronique susciterait un état d’inquiétude au sein de la population, dont une partie chercherait à se rassurer en recourant à diverses stratégies de réduction de la complexité du monde. L’une de ces stratégies serait de se tourner vers les théories du complot, dont on a vu qu’elles ont pour caractéristique de fournir des explications simples et univoques aux événements en réalité complexes sur lesquels elles portent.

Quant à l’émergence d’une culture populaire mobilisant les codes du conspirationnisme (séries télé, films, romans), elle aurait contribué « à l’érosion de ce qui était auparavant une frontière claire et solide entre le discours marginal et le discours dominant » (Barkun).

Cette hypothèse est corroborée par une étude de terrain conduite auprès de lycéens français montrant que ces derniers

font appel à des références issues des œuvres contemporaines de fiction […] pour répondre au doute créé par ce qui leur semble “incohérent”, “bizarre” ou “pas vrai” dans les informations auxquelles ils ont été confrontés après les attentats de [2015 et 2016].

Des conspirationnistes encore mal connus

Si la recherche progresse sur la question des causes possibles du succès des thèses complotistes, il n’en va pas de même pour ce qui est du profil des adeptes de ces théories. De façon surprenante, en effet, les propriétés sociales des conspirationnistes demeurent floues – si ce n’est qu’il s’agirait plutôt de jeunes, ainsi que des personnes votant pour les extrêmes.

Cela provient probablement du fait que les diverses théories du complot sont généralement étudiées comme si elles composaient un ensemble homogène de croyances auxquelles un même individu à la mentalité complotiste pourrait indifféremment adhérer. Or, cette homogénéité supposée des théories du complot semble erronée.

Avec mes collègues, nous montrons en effet dans une étude à paraître qu’il existe des groupes distincts de théories du complot qui n’intéressent manifestement pas les mêmes personnes. Il n’est donc guère surprenant de ne pas parvenir à déceler le profil sociologique typique des tenants du conspirationnisme, puisqu’il n’existerait pas un seul, mais plusieurs profils différents, chacun correspondant à un groupe spécifique de théories du complot.

Mieux comprendre les raisons du succès des théories du complot et déterminer quelles sont les populations les plus susceptibles d’y succomber sont des objectifs importants. En effet, si certains récits conspirationnistes, comme le moon hoax, paraissent bien inoffensifs, d’autres peuvent représenter une forme de danger.

Par exemple, 17 % des Français sondés fin 2018 par l’Ifop se disaient « tout à fait d’accord » (et 26 % « plutôt d’accord ») avec l’affirmation selon laquelle « le ministère de la Santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins ».

Une telle croyance n’est probablement pas sans conséquence sur la réticence vaccinale observée dans le pays et sur les problèmes de santé publique qu’elle engendre.

Laurent Cordonier, Sociologue – Docteur en sciences sociales, Université Paris Diderot

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

The Conversation

Voir les commentaires (81)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (81)
  • Le complot contre le vaccin est reel et le pseudo sondage de l’ifop le confirme par la question posée ,une info probable pour obtenir la reponse souhaitee a la deuxieme partie ,le vaccin….et ainsi on fait croire que les francais sont anti vaccins ce qui est faux …..mais sans doute que cela arrange tout le monde

    • Croyez-vous qu’il y ait un complot entre les instituts de sondage pour poser les questions de manière orientée afin d’obtenir de nouveaux contrats de leurs clients ?

      • Complot mais le commerce est un complot entre des commercants pour abuser des clients..a ta question la reponse est , oui.

          • Pas compris ?
            Un exemple avec ces grandes surfaces qui s’espionnent pour soi disant aligner leurs prix ..non elles verifient que les concurrents respectent le deal !

            • @Reactitude : la faute en revient au monopole que s’octroient ces grandes enseignes, du fait que ce même monopole leur est octroyé par l’Etat (interdiction de construire des hypermarchés au delà de cotas et interdiction de les construire en centre-ville)..

        • ?
          Vous avez fait ma journée, merci.
          Ça doit être très difficile à vivre ces commerçants qui abusent de vous. Ça fait mal j’imagine et doit être très humiliant. Le pire étant que vous continuez de vous faire abuser, alors que vous prétendez connaître leur complot. Vous vous faites donc abuser avec votre consentement.
          Incohérence =>
          Check tes prémisses ami commentateur de CP, tu déconnes.

          • Pas vraiment abusé ,un homme averti en vaut deux et donc je consomme vraiment avec moderation et calcul permanent ..mais je consomme …en connaissance de cause..derniere aventure ,un portable chez leclerc , super ristourne mais jamais vendu ..consultation de la concurrence, amazon compris , meme prix.,.je retourne chez le bon coin…mais en fait je n’achete rien ,gogo n’est pas inscrit sur mon front..de plus , je n’ai pas de reseau ha ha ha j’habite e n france !

          • Hola camarade syndiqué , un homme’averti en vaut deux pour battre un supermarche a son petit jeu il suffit de se baisser, les affaires sont toujours inaccessibles et jamais en promo ,la viande ,jamais a la decheterie direct chez le boucher les yeux dans les yeux ,marque connue ,detourne ton regard, c’est un piege etc etc..les marques reperes tu choisiras chez leclerc ..mais je n’ai que leclerc ,les ruraux ne sont pas gâtés ^_^

            • quoi? donc tu achètes ta viande chez le boucher…tu achètes les marques…d’enseignes pour combattre les enseignes..

              j’ai rien contre les théories du complot, il y a sans doute des complots..mais quand tout le monde dit connaitre le complot, ça sonne un peu faux…

              je vais y aller de mon complot, il y a un complot CONTRE les supermarchés..
              ils sont hai des médias, des syndicats, des consommateurs etc..

  • Il est bien connu que les complots n’ont jamais existé, n’existent pas et n’existeront jamais 🙂

    • Tout les complots depuis la nuit des temps sont tous faux !
      L’auteur est peut-être un peu manichéen avec ce sujet…

      • Bonjour CHK.
        L’auteur ne veut pas accréditer la thèse que les complots n’existent pas, ce serait effectivement idiots puisqu’il y a de vrai complots . ( tu quoque fili )
        Il essaie de montrer les mécanismes qui font que des gens éduqués vont croire à des fadaises. Évidemment je ne n’exclus pas que je puisse également me faire avoir. Mais il y a des outils philosophiques ( les rasoirs ) et la logique élémentaire pour minimiser le risque.
        La connaissance, la logique et la raison. Avec ça normalement, un gentilhomme peut parer à beaucoup d’âneries.

        • Parce que les médias mainstream n’utilisent pas « des mécanismes qui vont faire que les gens éduqués les croient »?
          Il suffit d’avoir bien travaillé un sujet pour s’en rendre compte. Un indice: quand, à un problème complexe, ils donnent une explication simple, c’est qu’il y a un loup….

        • @AerosolKid : seule la capacité à s’affranchir des influence du groupe peut minimiser le risque..

          Exemple : les épicycles de Ptolémée, qui étaient mathématiquement vrais, conformes à l’observation, promus par tous, mais qui étaient juste complètement faux..

          Il n’y a pas de logique élémentaire.

        • ré-écoutez- si c’est possible tous les slogans véhiculés par les médias au début des années 2000 pour nous faire gober les avantages de la monnaie unique (adieu chômage, bonjour la prospérité,etc). Quelles fadaises !

    • Ça c’est un sophisme, pas un complot.

  • Ah mais il est encouragé de réfléchir, mais bon quand on en arrive à la terre plate, la évidemment …

    • Quand on en arrive à la terre plate, on rigole un bon coup, puis on se ressert un verre.

    • Mélanger la théorie de la terre plate avec d’autres thèses a un but évident: discréditer tout ce qui va à l’encontre des thèses officielles. Dont ceux qui les ont promues n’avaient évidemment pas prévu l’arrivée d’internet.
      Chaque sujet doit être étudié en lui-même sans peur d’accusation de conspirationnisme, cette dernière étant destinée surtout à restreindre la liberté d’investigation.
      Après, il faut essayer de juger en élargissant le champ de ses connaissances, et larfois on n’en tire qu’un gros point d’interrogation, ou seulelent la certitude que le discours officiel est faux.
      En tout cas, la sociologie des conspirationnistes récrite par l’auteur montre qu’il n’a jamais fait l’effort d’y regarder de près. Il aurait été étonné par le CV de certains, les faits rapportés (parfois évidents, mais on n’avait las vu…) et la rigueur de leurs raisonnemments.
      Mais dans feu l’URSS, on psychiatrisait bien les dissidents…

      • Dire que la terre n’est pas plate et discréditer ses défenseurs est un complot pour discréditer les autres complots qui eux sont de vrais complots, peut être.
        Et comme en URSS on psychiatrisait les dissident, forcément…ça doit être vrai.

        Chaque sujet doit être étudié en lui même. Je suis d’accord, mais vous faites exactement l’inverse en accréditant l’existence de complot du fait du ridicule de celui de la terre plate.

        • Vos propos ne sont pas très clairs…

        • MODERATION CONTREPOINTS >> Commentateur banni pour propos négationniste.
          Nier l’existence des chambres à gaz nazies est prohibé par la loi.

          • Il y a des preuves accessibles à tous que la terre n’est pas plate. P.ex.le simple fait qu’on voie la mâture d’un navire au loin, mais pas sa coque, est parfaitement incompatible avec une terre plate. Il est plus difficile de prouver qu’elle est bien ronde, mais encore bien plus de trouver des signes, toujours accessibles à tous, permettant d’en douter. Car vous semblez poser la question indifféremment sous sa forme positive ou négative, alors que c’est ça que l’on devrait enseigner à l’école : il n’est pas du tout sensé de demander à prouver que la terre est ronde, on doit toujours admettre qu’elle est ronde si personne n’est en mesure de prouver le contraire. La terre est à peu près ronde jusqu’à preuve du contraire, voilà ce qu’on devrait enseigner !

          • euh l’évidence est que la terre n’est pas plate… admettons platoïdale…et légèrement incurvée sur l’océan comme on peu le constater avec un courbure constante par dessus le marché..

  • L’attribution simpliste du réchauffement au CO2 d’origine humaine, indispensable à la vie sur Terre, représente bien une théorie du complot officielle!

    • C’est même carrément un complot du lobby du nucléaire dont je fais évidemment parti étant un lecteur assidu de CP qui complote pour que ma voiture roule au plutonium à 200 km/h sur des départementales.

        • Tu as tort ca marche beaucoup mieux avec un peu de plutonium dans le reservoir…230 sur départementale est bien mieux quand la clim est en rade , l’antenne se plie au lieu de vrombir….

      • @AerosolKid :

        Les centrales atomiques représentent moins de 2% de consommation mondiale d’énergie, presque 1% en réalité.

        Lorsque les nucléaristes, notamment EDF et ses filiales nous vendent le développement de nouvelles centrales atomiques, ainsi que la poursuite de l’exploitation de celles qui existent, dans le but de lutter contre le « réchauffement climatique », c’est donc bien la preuve que ce « réchauffement climatique » est bien instrumentalisé fallacieusement par le cartel et la mafia atomiste, puisque même en doublant le parc de centrales atomiques cela n’aurait aucun impact sur les rejets mondiaux de gaz à effet de serre..

        • Vous aussi, vous déformez les termes de la question à un point qui incite à penser que vous pouvez très bien faire partie d’un complot. Le réchauffement climatique est instrumentalisé par l’écologisme, c’est une hypothèse parfaitement sensée et probable. Une fois instrumentalisé par ceux-là, il serait malhonnête de ne pas les citer quand on affirme qu’il serait aussi instrumentalisé par ceux qui leur répondent…

        • peu d’impact sans doute, mais pas moins que les autres solutions proposées pour plein de pognon,..et avec un centrale on a du jus… il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain..
          le nuc est une technologie qui marche…pour le moment sans stockage on a du mal a voir l’éolien ou le solaire que comme des parasites « moraux ».

    • @Virgile : vos preuves ?

    • Je comprends ce que vous voulez dire. Mais ce n’est pas une théorie du complot, cette expression insinuant qu’il y a une théorie mais pas de complot.
      En l’occurence, il s’agit plutôt d’une conspiration contre les peuples.

    • non…pas assimilable à un complot.question légitime au départ puis aubaine pour TOUS ceux qui veulent du pouvoir et réglementer la vie des gens..

  • Article intéressant. J’avais vu une vidéo YouTube sur le 11 septembre « démontrant » que c’était un complot interne mais en plus qu’il n’y avait jamais eu d’avion ! Que les images avaient trafiquées pour incruster les avions. Et que les tours avaient été dynamitées tout simplement… Et j’ai parlé avec un personne qui croyait à cela. C’est effarant.
    Tiens, en parlant de complot : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/qui-sont-les-climato-sceptiques_931831.html

    • Bonjour Amahuit,
      En mélangeant les thèses, vous pourriez nous faire croire que ceux qui ont des doutes sur la version officielle pensent aussi que la terre est plate.
      Je vous propose deux questions qui pourraient vous amener à vous en poser d’autres :
      Pourquoi le WTC 7, qui n’a été frappé par aucun avion est tombé en moins de 10 secondes ?
      Pourquoi les deux tours jumelles sont tombées à la vitesse de la chute libre (regardez, mesurez, comptez, les vidéos ne manquent pas), vitesse incompatible, selon la loi de gravitation universelle, à la théorie, officielle, de la pile d’assiettes.

      • Vous me faites penser à l’aphorisme de Woody Allen : – si rien n’existait, si tout était faux, mais alors… j’aurais payé ma moquette trop cher !

      • Pourquoi devrions nous vous expliquer cela, à vous qui manifestement n’y connaissez pas grand chose en construction de buildings et n’avez pas envie d’apprendre ?
        Le problème que vous soulevez est en fait celui du sondé et du participant aux réseaux sociaux, qui avant les sondages et les réseaux sociaux aurait admis qu’il n’y connaissait rien et qu’il ferait mieux de ne pas l’ouvrir, et qui maintenant croit que le % qu’il représente dans l’opinion vaut autant que le % du professeur spécialiste du béton armé et des grands buildings.

      • Milan, je vous pose la même question que à Toupieverte ci-dessous. Merci d’y répondre afin de pouvoir continuer cet échange instructif. (mais où dont ais-je parlé de Terre plate.. mystère. Encore un)

        • Amahuit, ce que je voulais dire c’est que, selon moi, il ne faut mélanger ceux qui nient l’existence des avions et ceux qui considèrent que le rapport officiel est une insulte à l’intelligence scientifique. Ce mélange tend à faire prendre tous ceux qui doutent pour des illuminatis.
          Vous devez probablement savoir que le rapport officiel déclare, sans rire, que l’on a retrouvé le passeport d’un terroriste le 13 septembre dans les décombres des WTC. Qu’il n’y a jamais eu de procès avec une instruction digne de ce nom car l’on connaissait (dès le 11) les coupables. Que la commission d’enquête a été mise sur pied fin 2002 sous la pression, notamment, des « veuves de NY ». Que l’on n’a pas cherché des traces d’explosifs car il ne pouvait pas y en avoir. Je m’arrête là, d’autres ont déjà écrit des livres entiers sur le sujet.

          • Les veuves ?? Donc vous êtes un de ces moutons qui croient qu’il y avait des gens dans les tours ? Elles étaient vides ! Tout le monde était complice voyons !

            • Amahuit, les veuves sont celles des pompiers disparus. Vous pourriez, vous devriez, respecter leurs mémoires. Par ailleurs, je constate que, à cours d’argument, il ne vous reste que la moquerie. C’est dommage.

              • Tiens donc, je suis moqueur ? A partir de quel moment on passe de la Vérité Cachée au délire/moquerie ? Avec avion, c’est la Vérité et sans avion c’est du délire ? Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?
                Me faire passer pour un vilain car, selon vous, je ne respecterais pas les veuves des pompiers (et des milliers de victimes que vous oubliez. Ou que vous niez) est une technique classique de la personne à court d’argument. Faire appel aux sentiments, au pathos, c’est tellement classe.
                Mes arguments tiennent en des dizaines de milliers de pages d’enquête, des milliers de témoignages directs et indirects, des preuves techniques, scientifiques, des revendications, etc.
                (et pour info, le passeport sur les débris, je n’y crois pas une seconde, c’est limite une métaphore.)

                • Moqueur, vous l’êtes depuis votre premier post et, en vous relisant, je ne vois aucun argument étayé dans vos interventions. L’association des veuves de NY a été fondée par des veuves de pompiers, c’est factuel et ça ne cache aucunement les près de 3.000 personnes directement ou indirectement tuées lors de cet attentat.
                  Il me serait difficile d’être à court d’arguments avec quelqu’un qui ne semble pas avoir approfondi ce dossier.
                  Notamment, vous dites ne pas croire une seconde aux passeports retrouvés. C’est pourtant dans le rapport de la commission d’enquête et ce n’est contesté que par vous. Vous le trouverez sur la page Wikipedia consacrée aux attentats ou voici un document du « Monde » qui y fait référence, en développant leur propre thèse, et qui vous propose un lien vers le fameux rapport.
                  https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/12/23/attentat-de-berlin-les-papiers-d-identite-des-terroristes-machines-a-fantasmes_5053590_4355770.html

                  • Pourquoi approfondir le dossier ? Avez-vous approfondi les dossiers de tous les attentats commis en Europe depuis 1995 ? Pourtant ya des théories pour chacun d’eux.
                    Merci de citer un média subventionné (certains diraient « de propagande ») : il n’y est pas écrit qu’un passeport ait été retrouvé sur les débris comme certains complotistes (dont Ardisson, qui avait invité Meyssan. Me souviens de l’émission encore… mais bon.. je risquerais de devenir grossier) ont indiqué.
                    Je n’ai pas écrit ne pas croire auX passportS retrouvéS. J’ai écrit ne pas croire à un passeport retrouvé tout beau tout frais sur une pile de débris. Donc je suis tranquille avec ce que j’ai écrit.
                    Encore une fois, mes arguments sont contenus dans la version vraie et officielle et réelle, etc.
                    Traitez moi de mouton si vous voulez, je ne suis plus à ça près.

      • Vos âneries ne tiennent pas debout. Les avions sont parfaitement visibles en train de percuter les tours. La chaleur suffit pour expliquer la chute! Vous ignorez que le métal se dilate et se ramollit avec la chaleur? C’est toujours l’ignorance associée à la bêtise la cause de vos théories à la con! Vous n’avez jamais regardé des artificiers installer des explosifs pour faire tomber un immeuble?

        • Ignorez-vous qur les Etats-Unis sont les rois des effets spéciaux? Comment expliquez-voys qu’une tour reçoive le soleil du matin et qu’un avion de ligne apparaisse noir sur le film?
          Et l’avion dans le Pentagone? Vous avez vu les photos?

          • En 2001. Regardez n’importe quel film de 2001 et osez me dire que les effets spéciaux ne sont pas visibles; et il existe des outils très performants de détection de fake, notamment Tungstène, un logiciel français

            qui détecteraient la supercherie en un quart de seconde.
            So ?

      • oh…pour croire au complot il faut …d’énormes moyens,,un nombre considérables de complices… et pas de but clair sinon de commencer une guerre contre…. l’Afghanistan…
        moi je suis un couillon e veux bien admettre que tout ça soit bidon les tours minés…pourquoi pas..
        mais juste comme une possibilité douteuse qui demande des preuves pour être même évoquées… à chaque fois qu’on lit des trucs « formidables » c’est complètement spéculatif voir erroné…
        on a coupé des tètes avec moins de preuves de culpabilité que ça…

    • @Amahuit et Dernier :

      Le gouverneur du Minnesota Jesse Ventura manqua de se faire tuer par Washington lorsqu’il tentait d’enquêter sur le 11 septembre 2001 et dans une documentaire passé à la TV américaine et trouvable sur youtube (la version française étant censurée et la version anglophone étant difficile à trouver)..

      Alors votre conformisme de petit hamster bien pensant..

  • La transparence et la politique, ça fait deux. Particulièrement aujourd’hui où chaque décision ou non décision politique sont truffées d’ arrières pensées. Le terme exact d’ ailleurs n’ est pas complot, mais l’ expression « se faire mettre ».

  • Moon hoax ?
    Allez, qui peut m’aider à résoudre cette énigme. Voici une photo du site officiel de la Nasa. En haut à droite de l’antenne, on distingue des traces de pneus de Jeep Willys, bien différentes de celles laissées par le Rover.
    https://spaceflight.nasa.gov/gallery/images/apollo/apollo16/hires/as16-107-17446.jpg
    Et photo, pour mémoire, d’un pneu de Willys : https://4x4pieces-center.com/9698-pneu-military-600×16-jeep-willys-mb-hotchkiss-m201-ford-gpw-cj.html

    • ON voit ce que l’on veut voir, je ne trouve pas cette photo convaincante du tout.

    • Vous voyez ce que vous voulez voir, tout comme vous croyez ce que vous voulez. Mais de grâce, foutez nous la paix avec vos stupidités, nous ne sommes pas des naïfs!

    • Il y a des photos plus « compromettantes », celle avec le drapeau américain qui flotte, ou l’analyse des sources de lumière des photos.
      Mais de façon rigoureuse ça ne prouve pas que l’homme ne soit pas allé sur la lune, seulement que les images ont été tournées en studio!

      • oui sur la lune c’est là qui y s’ont rencontré les derniers reptiliens qui sont revenus depuis sur terre…forcement qu’i s’y montrent pas les photos.. blague à part…
        être allé ou pas sur la lune j’e m’en fous ça n’a pas d’importance pour moi..nada…rien…
        pourquoi risquer de perdre la face en cas de complot dévoilé pour surpasser es russes dans une entreprise dont ,à titre personnel, je n’ai jamais vu ‘l’intérêt  » (dans le sens justifiant qu’on vienne me prendre des sous)

        parce que n’oubliez pas que un complot de grande ampleur SERA dévoilé… donc tu as l’air fin..et si l’intérêt n’est pas vital c’est un risque trop grand à courir..

        mon premier problème est que je refuse que des gens soient assez stupides pour monter un tel complot…mais c’est personnel sans doute car aller sur la lune est pour moi honteux pour un état…

  • « Par cette vision complotiste du monde,
    […] ces jeunes donnent du sens au passé (les silences qui entourent l’histoire coloniale et les histoires migratoires), tout autant qu’à leur ressenti de xénophobie et aux discriminations contemporaines. »
    Bullshit : par cette vision complotiste du monde, ces « jeunes » évitent toute auto-critique et peuvent ainsi rendre un « autre » responsable d’un rejet que les comportements de gens (largement pas minoritaires) issus de LEUR communauté, gens dont ils ne se désolidarisent jamais, provoquent au sein de la population.

  • « …au sein de la population, dont une partie chercherait à se rassurer en recourant à diverses stratégies de réduction de la complexité du monde. »

    Copernic n’a pas dit que la Terre tourne autour du Soleil, mais que les calculs sont plus faciles si…

    Voila une façon très pragmatique, « darwinienne » avant l’heure (ou évolutionniste, — qui je le rappelle n’est pas la survie du plus adapté, mais de celui qui profite démographiquement le mieux de la pression environnementale — ) de faire le tri face aux informations ou aux narratives qui nous sont délivrées.

    Ainsi, représenter la géographie terrienne à plat est plus facile. Certes faux, mais plus facile pour replier les cartes et faire des calculs de positionnement, notamment à des époques faiblement outillées.

    L’auteur a tort de ne pas considérer la « complexité du monde » comme le premier problème. Les gens sont plus rationnel qu’il le croit, et vont avoir tendance, comme Copernic, à préférer les solutions au meilleur rendement.
    Avant Copernic, certains arrivaient à prédire le positionnement de Mars avec une Terre centrale. C’était des calculs ardus, avec des paramètres fixés et peu fiables. Il fut facile de convaincre les gouvernements et les états qu’avec une représentation centrale du Soleil, les déplacements de troupes pourraient être bien plus efficaces.

    L’auteur – il est sociologue – fait un biais d’autorité : on lui pose des principes (comme les résultats d’un sondage très critiquable…), et il réfléchit en conséquence. Jamais il ne fera l’effort de les traiter en tant qu’hypothèse – d’être ou vraie ou fausse. Jamais il n’aurait eu l’idée de faire des représentations du monde sous forme de plan papier plat…

    • @Amike : comment ne pas citer les épicycles de Ptolémée, qui sont mathématiquement vrais, conformes à l’observation, mais pourtant complètement faux.

      Pour l’auteur de cet article au motif de ses arguments d’autorité et de sa doctrine du conformisme, autant que de la censure sous-jacente à ce conformisme et qu’il instille, à une autre époque il aurait probablement soutenu qu’il est « conspirationniste » de dénier aux épicycles de Ptolémée la moindre vérité et que ces épicycles seraient la science face à l’irrationalité..

      En fait ces pauvres gens ne savent pas penser par eux-mêmes, ils sont dans la réassurance perpétuelle par rapport au conformisme de la meute, ce qui est un autre élément fondamental de la survie et du darwinisme.. qui aujourd’hui menace l’espèce, car l’Homme est en train de devenir un robot au service d’une institution, comme l’est l’auteur de cet article, s’il n’apprend pas à conquérir son individualité.

      • Arrêtez avec votre conformisme, ceux qui ne sont pas complotistes sont tout simplement raisonnables et logiques, alors que vous délirez ils ne sont pas forcés de vous suivre dans vos excès!

  • Le seul emploi du néologisme « conspirationniste » (un conspirationniste est celui qui commet des complots), suffit à discréditer tout votre article.

    Du reste vous vous placez sur le terrain de l’idéologie, de la doctrine, de la morale et de la censure, pas sur celui de la science pour asséner ce que vous croyez être des vérités établies.
    Vous nous demandez de croire qu’on aurait marché sur la lune, au seul motif que la majorité des gens y croient, mais vous n’apportez aucune preuve que nous aurions vraiment marché sur la lune, pas plus que vous ne répondez scientifiquement aux arguments des physiciens qui relèvent une foultitude d’anomalies.

    Lorsque j’étais au lycée j’avais un professeur de physique qui nous avait fait refaire les calculs du voyage terre-lune sur la base des données publiques fournies par la Nasa, la conclusion était très simple, ces calculs sont faux.. le mieux étant que ce professeur n’assénait lui aucune vérité, ni aucune conclusion et il laissait les élèvent conclure seuls que les calculs étaient faux, sans aller plus loin..

    Là est toute la différence entre la morale panurgiste et totalitaire que vous nous assenez ici et la science.

    • Vous, vous nous demandez de croire qu’on n’a pas marché sur la lune, au motif que vous n’y connaissez rien… N’importe quel ingénieur un peu compétent vous dira que la fabrication d’un faux aussi physiquement réaliste que celui-là aurait largement dépassé les moyens techniques de l’époque et coûté des dizaines de fois plus que l’envoi véritable d’hommes sur la lune. Donc il est plusieurs ordres de grandeur de fois plus probable que l’on ait bien marché sur la lune. Ensuite, chacun reste libre de choisir s’il préfère croire à ce que les connaissances et le bon sens donnent à 99.999% de probabilité, ou choisir l’une des nombreuses hypothèses qui à elles toutes font le 0.001% restant. Mais dans ce cas, libre à moi de rigoler de lui, aussi !

      • MichelO, je vous envie presque d’avoir autant (99,999%) de certitudes sur un sujet où ni vous ni moi avons accès aux données classifiées. De mon côté, j’avoue vivre avec beaucoup d’incertitudes sur ce sujet comme sur d’autres. Ce qui ne fait aucun doute, c’est que les américains ont souvent menti au reste du monde pour défendre leurs intérêts. Le dernier gros mensonge officiel et reconnu par son émetteur étant les armes de destructions massives en Irak, inexistantes mais défendues devant l’ONU (excusez du peu) par Colin Powell. Dans ce cas précis, ils n’ont pas obtenu de résolution de l’ONU mais sont quand même partis faire la guerre en Irak sans que personne ne s’en émeuve. Quand on est le plus fort, on peut mentir sans crainte.

        • Manque de chance il y a des tas de preuves et vous pouvez vérifier. Les Russes n’ont jamais mis en doute le fait. ils avaient envoyé une sonde Luna 15 qui a survolé Armstrong et Aldrin. Ceux-ci ont laissé des instruments scientifiques sur place qui transmettent leurs données vers la Terre encore aujourd’hui. Un réflecteur laser qui permet de mesurer la distance à la Terre, ce qui nous a permis de savoir qu’elle s’éloigne de nous. Enfin il y a plusieurs satellites de différentes nation autour de la Lune qui ont photographié les sites d’alunissage et on voit très bien les modules et les traces de pas et de véhicules. Et pour terminer ils ont ramener 285 kg de roches, analysées par des centaines de scientifiques de tous pays!
          Donc ignorance plus bêtise = complot.

          • La première fois qu’un ami m’a parlé de ça, j’ai réagi comme vous, assez durement. Et puis j’ai regardé différentes abalyses, documents, et j’ai changé d’avis. Du moins il me semble évident maintenant, au minimum, que les images ont été tournées en studio.
            Il y a aussi le fait que Stanley Kubrick, avant sa mort en 2015, a avoué avoir tourné le film. La vidéo a étê censurée, mais on trouve le texte de l’entretien avec Patrick Murray.
            Depuis, la version officielle est que le film avait été tourné au cas où les images be soient pas transmises, alors qu’il n’en avait jamais été question avant. Etrange, non?

          • Vous m’enlevez les mots de la bouche (pas vos insultes habituelles hein mais les faits que vous citez). J’ai pensé mettre cet argument, mais il s’avère que les Russes ont émis des doutes en 2015 (certes, c’est juste pour embêter le monde, ils sont comme ça les Russes). Mais pour une fois qu’on est d’accord sur le fond, faut bien le dire.

        • Il y a des sujets où les données classifiées ont effectivement une importance, mais pour la lune, un bon ingénieur (ce que j’estime immodestement être) est capable d’identifier suffisamment de détails qui n’auraient pas pu être reproduits fabriqués dans les médias. De plus, je me suis toujours intéressé au sujet spatial depuis mon année passée à Seattle à 12 ans chez mon parrain qui dirigeait alors le projet de navette spatiale de Boeing. Donc, oui, sur ce point j’ai confiance dans mes 99.999%.

          • Comment expliquez-vous que le LEM avec ses astronautes ait « décollé » si facilement de la lune, alors qu’il faut une énergie considérable? (Même si l’attraction lunaire est 6 fois moindre que celle de la terre, ce n’est pas rien)
            Passons sur le fait qu’on ne voit aucun nuage de poussière, alors que les pas des astronautes en soulèvent…

      • Il y aurait aussi un sacré nombre de personnes dans la confidence, et je la vois mal tenir un demi siècle.

        • C’est un problème récurrent dans beaucoup de gros complots (Terre plate, l’Australie n’existe pas (si si, ça existe), négationnisme, 11 septembre, la Lune…), je ne sais pas comment les complotistes s’en sortent avec cet argument; on pourrait se renseigner ici, on en a une belle brochette.

        • Lisez le livre « JFK 11 septembre »
          Réduire les gens au silence, c’est possible

      • Les scientifiques et ingénieurs de la NASA sont donc tous des crétins incapables de faire un bon calcul et en ont livré un faux qui prouve qu’ils n’y sont jamais allés? Vous êtes encore plus sot que je le croyais, des milliers ayant travaillé sur ce projet.

    • Ne mêlez pas la science à vos divagations. Cela vous permet de croire que vous n’êtes pas cinglé, mais cela ne les conforte pas!

  • Vos cerveaux sont grillés à cause des chemtrails envoyés sur les populations par les illuminatis , aidés par les reptiliens qui nous gouvernent. Vos corps sont pollués par les vaccins et les ondes maléfiques du compteur Linky. Moi seul , je suis protégé par mes chaussettes en aluminium et mon chapeau en feutre naturel.

  • Moi, ce qui m’inquiète, mais sérieux, c’est que s’il n’y a jamais eu de complots, le réchauffement climatique est donc vrai ???

    Arrghhh…

  • « Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur. » Paul Valéry

  • un critère déterminant dans le succès d’une théorie du complot : c’est le choix de la personne ou de l’entité incriminée. Une rumeur qui vise l’Amérique où Israël est pratiquement toujours assurée d’être prise au sérieux. J’en ai vu les effets sur mon lieu de travail quand les thèses de Thierry Meyssan sur les attentats du 11 Septembre 2001 ont commencé à être diffusées sur Internet : aucun recul des collègues vis-à-vis de ces délires. Le commentaire le plus « modéré » était : » de toute façon, on saura jamais la vérité ». Que les collègues y aient sincèrement cru ou non, ce qui importe malheureusement pour une bonne partie des Français, intoxiqués depuis au moins l’après-guerre par l’anti-américanisme, c’est de marquer sa détestation des Etats Unis.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans un tweet publié vendredi dernier, le célèbre spécialiste de sciences cognitives de Harvard Steven Pinker s’étrangle d’indignation. L’édito du mois d’août de Nature Human Behavour, une prestigieuse revue à comité de lecture publiée par Springer Nature Publishing, lui est désormais haïssable :

Journalistes et psychologues, prenez note : Nature Human Behavior n'est plus une revue scientifique évaluée par les pairs, mais l'exécuteur d'un credo politique. Je n'arbitrerai plus, ne publierai plus et ne citerai plus (comment savoir si les... Poursuivre la lecture

Par Florian Dauphin. Un article de The Conversation

« Élections truquées », manipulations : les relents complotistes se font entendre durant cette campagne électorale. Selon une étude menée au sein de la Fondation Jean Jaurès en janvier 2019, la majorité des Français ne serait pas hermétique aux théories complotistes. Sur dix énoncés jugés conspirationnistes proposés aux enquêtés, 65 % de la population adhèrerait au moins à l’un d’eux. Pourtant, la gravité du phénomène pourrait parfois être relativisée.

Alors que la France étai... Poursuivre la lecture

liberté d'expression
0
Sauvegarder cet article

Albert Einstein est né le 14 mars 1879 à Ulm, dans le Wurtemberg, il y a donc 143 ans. J'avais écrit un article pour UN Special, magazine des fonctionnaires internationaux à Genève, fondé en 1949 et maintenant disparu, dans lequel j'ai laissé quelques traces. 

L’Année internationale de la physique, dans laquelle nous sommes [l'article est de 2005], marque le centenaire de l’Année miraculeuse d’Albert Einstein et le cinquantenaire de sa mort, survenue le 18 avril 1955 à Princeton, dans le New Jersey.

En 1905, Einstein publie dans... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles