Le capitalisme rouge à l’assaut de l’Europe

Pékin entend renforcer ses liens avec l’Europe pour sécuriser ses débouchés commerciaux et trouver un allié de circonstance face aux États-Unis.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le capitalisme rouge à l’assaut de l’Europe

Publié le 4 avril 2019
- A +

Par Laurence Daziano.
Un article de Trop Libre

Le président Xi Jinping s’est rendu en Italie, à Monaco et en France, quelques semaines après un déplacement en Espagne et au Portugal, et avant le sommet des « 16 + 1 » à Dubrovnik, le 16 avril prochain, réunissant la Chine et 16 pays d’Europe centrale et orientale… C’est peu dire que la Chine s’intéresse à l’Europe.

À l’heure où l’Union européenne opère, sur le modèle américain, un spectaculaire revirement de doctrine à l’égard de la Chine (mécanisme de contrôle des investissements étrangers, volonté d’obtenir l’ouverture des marchés publics et une meilleure protection de la propriété intellectuelle, méfiance à l’égard du géant Huawei au moment de la mise en place de la technologie de la 5G…), Pékin entend, au contraire, renforcer ses liens avec l’Europe pour sécuriser ses débouchés commerciaux et trouver un allié de circonstance face aux États-Unis.

La Chine a opté pour une stratégie en deux temps. D’abord, diviser pour régner, en multipliant les accords bilatéraux avec les Européens sous couvert d’un discours multilatéral. Le régime chinois utilise le format « 16 + 1 » ainsi que la signature de l’accord « Routes de la Soie » avec l’Italie, premier membre du G7 à endosser un tel document, pour pousser ses pions.

Ensuite, la Chine poursuit à marche forcée l’édification de géants industriels mondiaux pour sécuriser son marché national et emporter des contrats à l’export. State Grid, première entreprise mondiale avec plus de 1,7 million de salariés et 348 milliards de revenus en 2017, fournit de l’électricité à 1,1 milliard de personnes en Chine. State Grid a consacré plus de 4 milliards d’euros pour s’offrir la majorité d’un énergéticien au Brésil et réaliser des acquisitions aux Philippines, en Australie, en Grèce ou en Italie. China Three Gorges, qui exploite le grand barrage des Trois Gorges, a proposé de racheter EDP, l’énergéticien portugais pour près de 10 milliards d’euros.

Surveillance du régime communiste

Ces opérations industrielles sont conduites sous l’étroite surveillance du régime communiste qui a ciblé des actifs stratégiques industriels à l’étranger, que ce soient les réseaux de transports d’électricité, les infrastructures portuaires ou encore les technologies d’avenir.

La politique d’acquisition d’actifs industriels de Pékin s’accompagne de deux mesures : une politique de rapatriement des devises, en vendant des actifs non stratégiques à l’étranger, notamment dans l’immobilier ; une offensive technologique d’envergure conduite par Huawei, premier déposant mondial de brevets, à travers la course mondiale engagée pour le déploiement de la 5G.

La doctrine stratégique de l’Europe à l’égard de Pékin doit être clarifiée afin d’éviter l’émiettement des positions et de construire un discours commercial, monétaire, industriel et technologique unique d’autant que la contestation gagne les rangs du Parti communiste chinois contre Xi Jinping, accusé d’avoir sous-estimé la détermination de Donald Trump, et dont le raidissement idéologique grippe la machine économique en favorisant les entreprises d’État au détriment des structures privées. Dans le cas contraire, l’Europe deviendra, à long terme, une terre d’évangélisation du capitalisme rouge à la chinoise.

Laurence Daziano, maître de conférences en économie à Sciences Po, est membre du conseil scientifique de la Fondation pour l’innovation politique.

Sur le web

Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • Les Chinois doivent bien rigoler , la France fait du commerce avec la Chine !! Attention nous n’oublierons pas de leur parler des Droit de l’homme !! Ils sont en train de piquer les technologies !!!

    • ils nous piquent des technologies… parfois vrai…mais ça sous entend qu’à terme les chinois ne seront pas capables de nous dépasser dans les cas où c’est vrai..
      et on disait ça des japonais.. les chinois c’est plus fort plus vite..

      ce qui m’ennuie davantage est la présentation d’un partenaire commercial comme un opposant..
      le problème des industriels et fournisseurs de services européens est plutôt l’émergence d’un concurrent ..

      • boff la technologie française.. hein.. oui .. dans quel domaine?
        airbus? société européenne siégé a Amsterdam
        TGV? jugé ringard on en a pas vendu 2
        non a part le pinard , et la mode .. nous n’avons rien a vendre

        • Rhooo la mauvaise langue ….la France fabique des éponges pour la vaisselle .. »..produit en France » que c’est marqué dessus…..alors quoi , on n’est pas encore foutu…..

        • Si des instruments de musique, enfin pour le moment…
          Et des modèles de taxation hein, on pourrait vendre des licences, non ❓

      • Les Chinois nous piquent les technologies, et ne respectent pas pas propriétés des marques.
        A Canton, vous prenez le metro et descendez a Haizu square, vous avez le marche des jouets remplie de contrefaçon, a gauche a 30 minutes le marche des telephone (remplie de contrefaçon) en allant tout droit a 30 min le marche des vêtement (contrefaçon de vêtement de marque de sport), a droite vous avez le marche des ordinateurs, puis plus loin le marche des sacs … Tous des marches de contrefaçon, et tout le monde le sait.
        Meme chose a la gare, le marche des montres, de la lingerie, des sex toys, des jeu de carte …
        Tout ces marches ne sont pas cache, c’est comme un centre commercial normal.

        • ce que vous denoncez existe mais c est deja un peu du passé. Huawei n a pas besoin de copier car ils sont en avance techniquement par ex.
          Dans d autres domaines (ex voiture electriques) tout le monde part de 0.

          quand aux copies, si vous avez un bon produit il est soit difficile a copier (car necessite un know how) soit les copies sont une Generation de retard. Mais c est sur que vendre des T Shirt avec un slogan (dior adidas ou je ne sais quoi) c est facile a copier. Mais si c est la seule chose qui nous reste …

          PS: un grand nombre de societes sont alle fabriquer en chine car pas cher. apre sil ne faut pas s etonner que le sous traitant ait envie de faire une serie un peu plus longue et vendre pour son compte le surplus !

          • Les chinois copient tout, piece détache de voiture, telephone, ordinateur, dentifrice, shampoing … et quand leur marque ne décollent pas, ils achètent des entreprises occidentales pour vendre sous le nom de la marque: ordinateur IBM devnu lenovo, pirelli, volvo, opera …

    • Ce n’est plus vrai dans tous les domaines. Pour la 5G, c’est nous qui allons bientôt les pirater… Chacun son tour 🙂

  • hé bien les gens de gauche vont pouvoir goûter aux joies du travail en pays communiste..
    je me marre

  • Bah ! Si les Européens en sortent convertis au capitalisme, que ce capitalisme soit rouge et dictatorial reste un moindre mal par rapport à la situation actuelle…

  • « l’Europe deviendra, à long terme, une terre d’évangélisation du capitalisme rouge »

    Je ne comprends pas la conclusion (et le titre). Quand je serais conducteur de pousse-pousse pour les riches colons chinois, cela me fera une belle jambe que ces colons soient communistes ou capitalistes.

  • C’est le poids politique du capitalisme dirigé chinois qui peut très vite devenir une menace, le maitre du jeu étant celui qui dicte les règles. Le bras de fer, à l’OMC, entre le multilatéralisme à la chinoise et l’unilatéralisme (extraterritorial) à l’américaine le démontre. Certains dirigeants, membres de l’Union Européenne, ont bien compris le caractère « systémique » de la politique commerciale chinoise et ses implications sociales possiblement néfastes à moyen et long terme. L’Italie, par exemple, en essayant de faire cavalier seul, pourrait en tirer un bénéfice à court terme, mais se trouvera bien affaiblie quand, plus tard, le géant commencera à dicter ses conditions

  • ce n’est pas la Chine qui pose problème, ce sont nos gouvernants.

    https://institutdeslibertes.org/pourquoi-la-chine-va-tomber/

    • Article très intéressant, merci. Par contre, ajouter que ce qui pose problème, ce sont nos dirigeants, et cela sans argumentation puisqu’il n’en est pas fait mention dans l’article, ce n’était pas nécessaire, à mon humble avis 🙂

    • « plus de 50% des cours d’eau ont disparu. »

      Mazette ! Est-ce que la Chine se transforme en désert ?

      « Nous sommes-là face à des dégâts environnementaux majeurs, directement responsables de la mort de milliers de personnes. »

      Ben, ils disent plus haut qu’à cause des politiques de « l’enfant unique », la population vieillit. Si la population élimine les vieux, cela compense au lieu d’amplifier les problèmes.

      J’ai donc arrêté la ma lecture : quand je comprends rien, ça ne sert à rien d’insister …

      Le socialo-capitalisme asiatique restera un mystère pour moi.

  • Les Chinois maîtrisent certainement mieux ‘ l’Art de la Guerre’ de Sun Tzu que les Européens :

     » Vous profiterez de la dissension qui surgit chez vos ennemis pour attirer les mécontents dans votre parti en ne leur ménageant ni les promesses, ni les dons, ni les récompenses.  »

    Et aussi

     » La grande science est de faire vouloir à autrui tout ce que vous voulez qu’il fasse, et de lui fournir, sans qu’il s’en aperçoive, tous les moyens de vous seconder. « 

  • Marc22 , vous allez au Brésil la contrefaçon n’est pas interdite allez en,italie la contrefaçon Hermès, Rolex et autres pas de problème !!!

    • Comment expliquez vous que 87% des articles saisis en Europe viennent de chine ?
      Les Chinois sont au niveau supérieur, y’a pas un jour au je ne vois pas des contrefaçon.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La guerre que mène Poutine aura eu plusieurs effets directs et indirects puissants qui ne sont pas tous, loin s'en faut, de bons signes.

Si l'on peut - avec ironie - présenter maintenant Poutine comme le meilleur VRP de l'OTAN pour l'année 2022, tant sont à présent affichées les velléités de la Finlande et de la Suède d'entrer dans l'organisation internationale, on peut aussi s'inquiéter des faiblesses énormes pour ne pas dire catastrophiques qu'il a dévoilées pour le reste du continent européen, à plusieurs niveaux.

Il apparaît... Poursuivre la lecture

Alors que la France et l’Allemagne avaient trouvé mi-janvier un consensus pour inscrire à la fois le gaz et le nucléaire comme énergies dites « de transition » dans la taxonomie verte européenne, Berlin vient de faire marche arrière. L’information est tombée ce mardi sur le média Contexte confirmée ensuite par Marianne : « l'énergie nucléaire n'est pas durable et ne doit donc pas faire partie de la taxonomie » a déclaré le porte-parole du ministère allemand de l'Économie et du Climat dirigé par le Vert Robert Habeck au sein de la coalition SP... Poursuivre la lecture

Par Marc Deffrennes et Samuele Furfari[1. Hauts fonctionnaires retraités de la Commission européenne (Direction générale de l’énergie) Ingénieurs, Responsables respectivement de weCARE et de la SEII].

Une politique énergétique équilibrée doit reposer sur trois piliers :

La sécurité de l’approvisionnement. Une saine économie. La protection de l’environnement.

 

Cet équilibre est au cœur des actions de weCARE et la Société Européenne des Ingénieurs et Industriels, à savoir : promouvoir un mix énergétique fiable, abor... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles