Antennes relais, veaux, vaches, cochons, couvées… et lapins !

Les ondes produites par les antennes relais déciment-elles les élevages ? Rien ne le prouve. Mais les médias le sous-entendent.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Antennes relais, veaux, vaches, cochons, couvées… et lapins !

Publié le 13 février 2019
- A +

Par Anne Perrin1.

Le 21 janvier dernier, la presse s’est faite l’écho des déboires d’un éleveur s’estimant victime des ondes de téléphonie qui mettraient en péril son exploitation. Ainsi les radio-télévisions locales, France 3 ou encore France-Bleu, ont rapporté que depuis 4 ans, 200 000 lapins seraient morts dans cet élevage, sans explication logique. Il n’y aurait ni virus, ni problème d’hygiène ou d’alimentation.

Un expert de la Chambre d’agriculture de la Sarthe, exerçant l’activité de géobiologue, a jugé que les lapins étaient décimés à cause de l’antenne relais située à environ 150 m, qui pouvait entraîner « un manque de développement des lapereaux, une diminution de l’immunité globale, un affaiblissement énergétique, ou dans le pire des cas, la mort de l’animal ».

Comment est-ce possible ?

En France, c’est le décret du 3 mai 2002 qui fixe les niveaux d’exposition maximum autorisés pour le public afin de garantir l’absence d’effet sur le vivant des réseaux de télécommunication et des installations radioélectriques. Aux fréquences des antennes de téléphonie, les seuils vont de 24 à 67 Volts par mètre (V/m, valeur du champ électrique).

Aucun effet des ondes de téléphonie n’est attendu à proximité de ces équipements, que ce soit pour des humains ou des  animaux. Or, d’après l’ « expert géobiologue », le champ électromagnétique est de 600 mV/m à 800 mV/m (soit 0,6 à 0,8 V/m), ce qui dépasse la recommandation de 500 mV/m en géobiologie ; nous n’en saurons pas plus sur cette recommandation qui, en tout état de cause, n’a aucune valeur réglementaire ni fondement scientifique. En revanche,  ces niveaux de champs sont tout à fait dans la moyenne des mesures réalisées sur le territoire français par l’Agence Nationale des Fréquences.

De surcroît, les problèmes de santé évoqués supposent l’existence d’effets biologiques sous-jacents importants qui seraient engendrés à ces niveaux d’exposition. Ceux-ci seraient-ils passés inaperçus en dépit des nombreuses recherches et expertises scientifiques conduites depuis plusieurs décennies dans ce domaine ?

L’affaire est encore plus étonnante lorsque l’on apprend, au détour d’un reportage, que les problèmes rencontrés dans l’élevage ne sont apparus que 10 ans après l’implantation de l’antenne. Qu’à cela ne tienne, cela viendrait du passage de la téléphonie 2G à la 3G puis 4 G… ou bien l’effet serait à retardement ! Hypothèse tout d’autant plus fragile que la durée de vie moyenne d’un lapin d’élevage n’excède pas quelques mois.

Esprit critique, où es-tu ?

Comme il l’explique dans une vidéo, l’éleveur a trouvé confirmation de ses craintes en cherchant sur Internet, ce qui n’est guère étonnant puisque sur Internet il est même possible de trouver confirmation que la Terre est plate, et qu’un Français sur dix y croit d’après une enquête de l’IFOP. Il a aussi cherché, et trouvé, d’autres éleveurs rencontrant divers problèmes situés dans le périmètre d’émetteurs.

Mais, proche ou pas d’une antenne, les ondes radiofréquences sont présentes en tout lieu où il est possible de téléphoner, écouter la radio ou capter la télévision. Vraisemblablement tous les élevages de France sont exposés de façon quasi similaire, celui qui rencontre des problèmes trouvera donc toujours un émetteur dans son secteur. On ne le répètera jamais assez, corrélation n’est pas causalité !

Dans les médias

La nouvelle est relatée de manière parcellaire sans mise en perspective, ni analyse ou complément d’information. Certains vont jusqu’à affirmer que « selon une étude fouillée publiée récemment […] les rayonnements électromagnétiques générés par les antennes-relais de la 4G, les panneaux photovoltaïques et les lignes à haute et très haute tension, ont bel et bien un impact sur la santé des animaux. Et ce malgré le déni de la part de  l’État comme des élus locaux », sans faire état des pratiques de « l’expert mandaté par la chambre d’agriculture », ni des connaissances scientifiques sur les effets des champs électromagnétiques.

Ce n’est pas la première fois que de tels cas sont relayés par la presse. Par exemple, dans la Sarthe, une affaire similaire concernait un couple d’agriculteurs, éleveurs de poules pondeuses et de jeunes bovins, tous deux diagnostiqués électrosensibles par le Pr Belpomme. Dans ce cas, l’antenne GSM (donc 2G) se trouvait à 1 km de l’exploitation.

En Bretagne, c’est au pied des antennes que des faits bien étranges étaient relatés en 2005 : les cochonnets étaient « comme momifiés » à la naissance, et « Les vaches devenaient subitement folles. Incontrôlables. Certaines creusaient des trous dans la pâture et s’y terraient. Impossible de les enlever ». Récit surréaliste, sachant qu’une vache n’a rien d’un animal fouisseur.

Les lignes à haute tension sont elles aussi régulièrement désignées comme cause de nuisances pour les  élevages. Dans les faits, ces problèmes viennent souvent d’une mauvaise hygiène vétérinaire et/ou d’équipements défectueux. En effet, des défauts dans l’installation électrique ou sa vétusté peuvent générer des courants parasites, ou courants de fuite, à l’origine de troubles de santé chez les animaux alors soumis à un faible courant électrique au contact de parties métalliques (abreuvoirs, barrières, etc.) ou du sol mouillé.

Pseudosciences et expertise

S’il parait normal que la Chambre d’agriculture mandate un spécialiste pour aider les éleveurs en difficulté, il est stupéfiant qu’elle envoie un géobiologue pour éclaircir la situation. Cette expertise est référencée « prestation certifiée AFNOR (réf. 221 – conseils aux agriculteurs et acteurs des territoires) dans le cadre de la démarche qualité de la Chambre d’agriculture de la Sarthe » et fait l’objet d’ateliers.

Pourtant, la géobiologie tient avant tout des sciences occultes. La chambre d’agriculture, et l’AFNOR, cautionnent ainsi des pratiques douteuses et des thèses obscures et farfelues aux conséquences non négligeables, y compris en termes sanitaires pour la population compte tenu des effets potentiellement délétères des rumeurs médiatisées sur les effets des ondes.

Décidément, beaucoup d’incohérences dans tout cela, et bien peu de rationalité scientifique. Autant d’affaires qui donnent à réfléchir sur les croyances qui entourent les ondes.

  1. PhD, HDR, Master Philosophie, expert-conseil – « Science, risque et société », spécialiste risque électromagnétique, membre du HCSP, commission spécialisée sur les risques liés à l’environnement.
Voir les commentaires (24)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (24)
  • Il pourrait revêtir de vêtements d’aluminium ces lapins pour ressoudre son problème ,ou équiper ses clapiers de cages de Faraday..en gros , il fallait faire appel a un électricien !
    Chambres d’agriculture encore des trucs a faire disparaitre d’urgence !

  • Pfff il y a quelque année je posais des installations de télécoms.
    Le fait était que les gens avait déjà mal à la tête avant qu’elle soit raccordée en énergie donc active.
    Comme les début du train qui allait tué les hommes par ca vitesse…
    Ignorance

  • Madame devrait se positionner à une vingtaine de mètres en face d’un magnétron de radar, en fonction, d’un petit bateau de plaisance, juste pour voir si les ondes sont nocives ou pas pour son petit corps. Perso, connaissant le problème, je ne tenterais pas l’expérience. N’importe quel radio amateur sait çà. Les fréquences radar ou gsm 5G sont sensiblement les mêmes. Amusez vous-bien !

    • L’OMS est un plus spécifique, selon les typologies d’usages…
      https://www.who.int/peh-emf/publications/facts/fs226/fr/

    • @ Yvo
      Madame pourrait aussi passer une RMN (résonance magnétique nucléaire), meilleur examen actuel pour détecter un problème cérébral!
      Sinon, il existe bien des personnes hypersensibles aux ondes et rayonnement: la science avance lentement sur le sujet mais elle avance!

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypersensibilit%C3%A9_au_rayonnement

      • bonjour !

        Merci de votre lien sur ce sujet.

        Je comprends de l’article que l’ANS parle de rayonnement ionisant et non juste « d’onde électromagnétique » (je mets des guillemets car je ne suis pas trop fan de ce terme trop générique 🙂 ). Les deux choses me semblent assez différentes.

    • Donc toutes les personnes qui se font choper par un radar se font toué sur le coup (la porter d’un radar est une dizaine de mètres) !!!
      Vos propos sont lénifiants !!!
      Et le fait qu’un radar est la même fréquence qu’un 5 G (ce qui au passage est totalement faux (24 GHZ pour les radar, et 26 GHZ pour la 5G), ne change rien. Car l’amplitude et la puissance de l’onde sont aussi à prendre en compte !!! Une onde wifi à 2,4 GHz a une puissance de 0.1 W. Un micro-onde utilise aussi la bande 2,4 GHz, mais lui il a un puissance de 800 W !!!! Ce n’est pas la même chose, c’est comme comparer l’effet d’une goutte d’eau sur votre peau avec l’effet d’une balle de 357 Mag !!!

  • les rayonnements électromagnétiques générés par les antennes-relais de la 4G, les panneaux photovoltaïques et les lignes à haute et très haute tension, ont bel et bien un impact sur la santé des animaux.

    Ah, l’eusse tu cru… Le PV aussi, ah ah. Pas si étonnant vu qu’il peut générer de belles tensions. M’enfin, qui aurait l’idée de stationner sous un PV ❓ Au niveau du sol d’une grange dont le toit est équipé correctement en PV, le champ électrique ne devrait pas être si fort, non ❓

  • Dans les années 80 l’Italie fut le premier pays d’Europe à s’équipait d’un réseau d’antenne pour les portables appelé « telefonini » qui étaient réservés à la masse et d’après l’étude d’un médecin des risques qu’allait engendrer ce type d’appareil à long terme

  • Je ne veux pas parler de la nocivité des ondes, je n’y connais rien.
    Mais il me parait incroyable est que les gens qui demandent la limitation de la puissance des émetteurs à 500m de leur situation, n’ont pas encore remarqué que plus le signal est faible plus le smartphone plaqué à 5mm de leur crâne chauffe à pleine puissance pour combler la faiblesse du réseau.
    Je ne sais pas vous, mais moi ça ne me rassure pas…

    • L’éternel problème des neuneus qui n’ont pas compris que – si on suppose que les ondes sont nocives – leur phone est d’autant plus dangereux que le relai est éloigné…
      D’ici que ça imprime….

    • @ Leipreachan
      Non! Vous avez raison. L’interaction entre GSM et l’humain (côté du crâne, le plus souvent) est de constatation courante (rougeur cutanée un peu plus chaude provisoire …). Origines? J’ignore. Si vous utilisez le GSM de longues heures, chaque jour, prenez l’oreillette ou un récepteur ampli, ce sera plus confortable. Pour les ondes, le plus souvent, l’effet diminue selon le carré de la distance: plus du tout de rougeur cutanée locale!

  • J’ai quatre poules derrière ma Maison, elles n’ont pas de smartphone, et elles sont donc en bonne santé. Si on interdit aux vaches de téléphoner, les émetteurs les plus puissants de France, qui auraient été installé au beau milieu de l’Aubrac pourront être démonté ,et réinstallé utilement prés de chez moi ou ça passe très mal.
    C’est si facile de régler les absences de problèmes.

  • J’aime beaucoup le début de l’article avec « l’expert » (en quoi ?) de la chambre d’agriculture, un géobiologue… discipline n’existant pas et n’ayant aucune base scientifique.
    Avec ensuite un enchaînement sur « l »affaiblissement énergétique » euh c’est à dire ?

    L’agriculteur aurait tout aussi bien pu demander l’avis d’un astrologue, les résultats auraient été tout autant instructifs !

    • Pourtant le CON-SENSUS est que ces disciplines sont sérieuses et fondées sur des expériences reproductibles (j’ai posé la question à un géobio qui me l’a con-firmé)!

  • Les gens ne savent pas que c’est une onde électromagnétique.
    Pire encore, le jargon « onde », « magnétisme » fait partie des terme préférés des charlatans qui se prétendent gourous, guérisseurs ou autre hurluberlues.
    Bref, rien qu’un terreau favorable à tous les fantasmes, pour peu qu’ils soient éloignés des réalités scientifiques.
    Mais expliquer les lois de Maxwell à écolo complotiste, ça relève de l’exploit !

  • « Ainsi les radio-télévisions locales, France 3 ou encore France-Bleu, ont rapporté que … »

    Est-ce que les « ondes de télévision » ne liquéfieraient pas les cerveaux des journalistes de France3. Vous savez, ceux qui gomment les « dégage » sur les pancartes en pensant que cela ne se verra pas.

  • Et de dire des milliers de morts chaque mois autour des antennes de 2MW d’Europe et RTL 🙂

  • L’Afnor ne cautionne absolument pas la « géo-biologie » !!!
    Mais bizarrement plusieurs Chambres départementale d’Agriculture le font.
    Quoi de plus « normal » puisqu’elles cautionnent aussi le Bio, la permaculture ou la biodynamie !!!
    On revient à la paysannerie du moyen-âge et son obscurantisme le plus total !!!!

  • Sans compter que la Sarthe traine une vieille réputation de terre de sorcellerie….

  • avez vous des nouvelles des gens partis vivre dans des grottes pour éviter les ondes?

  • J’ai commis un article sur un sujet connexe il y quelque temps déjà (2012) :

    http://imposteurs.over-blog.com/article-les-ondes-electromagnetiques-et-les-medecins-militants-helvetiques-par-wackes-seppi-108305666.html

    Une brève recherche sur la toile montre que ce phénomène de cataractes chez les veaux — ou plutôt « des » veaux — nés dans des fermes proches d’antennes relais continue à être exploité par les milieux anti-ondes… Mais je n’ai rien trouvé de significatif dans la recherche…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une centaine de services d'urgences sont en danger de fermeture cet été. Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une mission flash. En réponse à Gabriel Attal qui défendait les mesures déjà exposées par Brigitte Bourguignon, Jordan Bardella a répondu « Il faut arrêter de gérer l'hôpital comme on gère une entreprise ». C’est une erreur fréquente de croire que l’hôpital français est géré comme une entreprise, sous entendu « privée ».

À la base de l’entreprise privée il y a l’entrepreneur, son audace, sa créativité et son adaptabilité. I... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer

« L’humain d’abord » – le slogan est connu. C’était celui de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles de 2012, alors qu’il se présentait sous la bannière du Front de Gauche. Mais c’est aussi le magnifique objectif affiché de tous les gouvernements inspirés du marxisme-léninisme depuis la révolution d’Octobre 1917. De la Russie à Cuba, en passant par le Cambodge ou le Venezuela, les faits se sont chargés d’en démontrer la parfaite inanité, voire la criminelle fausseté. Mais certaines légendes ont la vi... Poursuivre la lecture

programme Marine Le Pen
0
Sauvegarder cet article

J’ai analysé les programmes santé d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Lequel propose les solutions les plus crédibles pour restaurer le système de soins qui a reculé à la 24e place ?

Dans sa Lettre aux Français du 3 mars, le candidat Macron écrivait vouloir "préserver et même améliorer ce modèle social auquel nous tenons tant et qui a fait ses preuves. Davantage de solidarité entre les générations, de préventions, de démocratie sanitaire, telles sont ses orientations.

Comment ferait-il après sa réélection ? L’histoire res... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles