Gilets jaunes : détruire la richesse pour relancer la croissance ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
eMOTION ( #cc ) By: Martin Fisch - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Gilets jaunes : détruire la richesse pour relancer la croissance ?

Publié le 18 décembre 2018
- A +

Par Bruno Sentenac.

D’abord, toutes ces vitrines brisées, ça va relancer la production de verre1, et par capillarité, la relance de ce secteur pourrait bien entraîner l’ensemble de l’économie. Il faut y croire !

Ensuite, ce sont des riches (des propriétaires de magasins ou de restaurants parisiens, notamment) qui ont subi des destructions, des pillages, des incendies de voitures. Et détruire les biens des riches réduit mécaniquement l’écart entre ceux-ci et les pauvres. Il est simplement dommage, vu sous cet angle, que plus de magasins (surtout sur les Champs-Élysées ou dans les beaux quartiers de Paris, de Bordeaux, d’autres villes de France) n’aient pas été carrément brûlés, ça aurait encore davantage réduit les inégalités riches/pauvres…

Après tout, c’est ce genre de raisonnement qui est au cœur du best-seller de Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle. S’il y a eu un accroissement des inégalités depuis les années 50-60 dans les grands pays développés, c’est qu’il y avait eu précédemment, dans les années 30 et 40, une réduction de l’écart riches/pauvres à la suite de la formidable destruction de capital due d’abord à la crise économique de 1929 — qui avait laminé les fortunes placées en bourse —, puis à la Seconde guerre mondiale.

Tout ceci est totalement stupide !

Bien sûr, l’industrie du verre va sans doute profiter du fait que les destructions de vitrines de magasins vont obliger leurs propriétaires à racheter de quoi les réparer : c’est « ce que l’on voit » — pour reprendre la première partie du titre (« Ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas ») du plus célèbre ouvrage de l’économiste libéral Frédéric Bastiat, mort en 1850, mais que les Français, contrairement aux Américains, n’ont toujours pas bien compris…

Mais ce que l’on ne voit pas, c’est évidemment que ce que les propriétaires de magasins vont dépenser pour refaire leurs vitrines, ils ne vont pas le dépenser ailleurs, dans l’achat d’autres biens ou dans le recrutement de nouveaux salariés. Selon une formule que seuls peuvent comprendre les Bac + 15, « on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre »…

Cela paraît évident, mais toute la politique keynésienne de relance par des dépenses publiques repose sur l’ignorance délibérée de ce phénomène : lorsque l’État et les autres collectivités publiques dépensent plus grâce à un surcroît d’impôts prélevés sur les entreprises et les citoyens2, les dépenses publiques nouvelles effectuées sont ce que l’on voit ; mais ce que les contribuables ne peuvent plus acheter à cause de l’augmentation des impôts et taxes qui lamine leur pouvoir d’achat depuis quarante ans, c’est ce que l’on ne voit pas. Tout ceci est fort complexe, il faut être sorti de l’ENA pour bien l’assimiler…

Quant à la réduction des inégalités grâce à la destruction de biens appartenant aux riches, elle conduit à une conclusion logique : « Une bonne guerre, voilà ce qu’il nous faut, Monsieur ! Après une guerre, il y a du travail pour tout le monde, et les riches étant moins riches, les pauvres sont comparativement moins pauvres… ! ».

Pas sûr qu’en dehors d’un célèbre économiste français qui se voit comme l’héritier de Karl Marx, il y ait grand monde pour suivre…

  1. Dans la vision complotiste qu’affectionnent bon nombre de Gilets jaunes, on pourrait d’ailleurs se demander si tout le mouvement n’est pas le résultat d’une vaste manipulation par les lobbys du verre…
  2. Oui, contrairement à ce que pourraient croire ou espérer nos concitoyens, ce n’est pas le Qatar qui finance le budget de l’État français…
Voir les commentaires (41)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (41)
  • le 14 décembre préavis de grève SNCF HOP dans la foulée , ils vont toucher une prime..là,
    on attend pas 3 semaines !!! Maintenant les Policiers , ils vont résoudre assez rapidement !! tout ce fait en urgence ..Rien à changer nouvelle politique ou pas …L’année 2019 va y avoir du sport !!

  • Le qatar finance la BCE qui finance la France. Le qatar ne demande pas de marchandises en échange. D’ailleurs ils ont zéro taxe en France. Preuve qu’ils sont très présents. Mais si ils ne fournissent pas de verre et donne de l’argent, qu’attendent ils de nous…

  • claude henry de chasne
    18 décembre 2018 at 7 h 52 min

    ce qu’on ne voit pas non plus c’est que les réparations vont etre effectuées grâce aux assurances, payées par tous les français, enfin presque tous.

    • Les assurés ne devraient-ils pas se révolter aussi quand on connaît les profits d’AXA et autres assureurs ?

      • Selon Les Echos, AXA a programmé 21 milliards d’€ d’investissements « verts » pour 2020.
        Déjà propriétaire de grands crus (pas n’importe lesquels) du Bordelais, mais d’où vient tout ce fric?
        Une réduction de 10 € sur son prochain contrat AXA est réservée au gagnant.

  • Bah ! Pour l’instant, c’est surtout les biens des pauvres qu’on détruit… quand on leur interdit d’utiliser leur vieille bagnole en ville pour cause de pollution… ou qu’un contrôle technique durci en précipite la fin… quand on les oblige à changer leur chaudière au fuel…
    Alors sur les vitrines des magasins de luxe des Champs, dont le remplacement sera payé par les assurances, j’ai du mal à verser une larme…

    • Sauf que les assurances ne feront pas revenir les clients, et pourtant elles vont augmenter leurs primes. Les millions de touristes chinois, ceux dont les parents étaient infiniment plus pauvres qu’un gilet jaune, iront employer des serveurs et des chauffeurs de bus à Londres…

      • L’énarchie détruit artificiellement les maigres bien des pauvres , et la frange , extreme droite/gauche y despérados associés détruisent des magasins et font « plonger » le commerce autant de centre ville que périurbain . L’addition est consternante pour les uns et les autres . A l’origine , la bêtise narcissique des petits hommes gris du pouvoir : remplir les caisses et/ou sauver la planète . Un scénario pour Louis de Funès ….

      • Vous avez raison, salaud de pauvres, faut les éradiquer, ils cassent le business, c’est qui qui va payer, hein!

    • Ceux qui détruisent les biens des pauvres à coups de réglementations stupides sont les pauvres eux-mêmes, toujours à faire élire les socialos accoquinés avec les verts. Et ce n’est pas parce que ces réglementations sont stupides qu’il faut saccager les magasins de luxe. Ah cette éternelle jalousie.

  • A priori l’Etat va fournir des stands aux mairies pour que les citoyens s’ expriment dans leurs villages. Les insoumis sont très contents. Les histoires de riches/pauvres toussa c’est très con et très marxiste. (Français quoi). Il serait si simple de généraliser les mesures offertes aux Qatar à l’ensemble des Français. Dire qu’enfin la France accepte la richesse et ne la détruira plus. Ouvrir les Frontières à l’argent. Faire de la France un paradis et arrêter de vouloir en faire un enfer exemplaire pour le monde. Il n’y a plus beaucoup de pays qui font souffrir ses con-citoyens autant que la France. Ça c’est la réalité.

    • Plutôt: Il n’y a plus beaucoup d’Etats qui font souffrir leurs citoyens autant qu’en France.

      • L’état n’est plus une structure au service de la nation .
        La nation ,c’est à dire le peuple est assujetti à l’état et ces « Hommes gris ». Nous sommes dans un droit de l’état …
        Effectivement le rêve non dit et une égalisation par la pauvreté avec une nomenklatura qui vivrait bourgeoisement et écologiquement ,en une fête permanente progressiste .

    • « A priori l’Etat va fournir des stands aux mairies »
      Des stands de foire avec les portraits de Micron pour cible? Il devrait y avoir du monde.

  • Réflexe stupide: taxer les Gafa. Des entreprises gagnent de l’argent, paf, mankagagner !
    C’est le logiciel Français.

  • En 2008 il n’y a pas beaucoup de traces écrites mais le système financier du monde a été sauvé grâce à l’argent du monde parallèle ! Et oui drogue, prostitution, trafics divers. Cet argent frais a été lavé par les banques d’une façon miraculeuse. Et maintenant la France voudrait taxer notre comportement ?! Il y a effectivement des choses trop techniques pour que l’on y comprenne quelque chose… surtout quand des élus se déplacent en taxis pour plus de 15000€ sans pour autant se retrouver au chômage ou en prison. Un stage au Japon pour l’ensemble de nos élus serait sympa.

  •  » Tout ceci est fort complexe, il faut être sorti de l’ENA pour bien l’assimiler…  »
    Je ne crois pas, non; déjà que pour l’ENA, Bastiat n’existe pas…

    Déjà qu’ils sortent de cette ‘grande école’ (maman, je vais à la grande école) avec des idées que pas un seul des près de 80 prix Nobel d’économie ne recommanderait…

  • Les dégâts commis dans le cadre du soulèvement des gilets jaunes sont évidemment un poids sur l’économie, comme les divers blocages. on peut cependant mes voir comme des dommages collatéraux dans le cadre d’une épreuve de force.
    Sans parler des casseurs pros et ubermensch légaux de banlieue, dont les exactions ont simplement été rendues plus visibles et momentanément déplacées vers les beaux quartiers. Peut-être cette visibilité accrue a-t-elle quelque chose de positif?

    • Dommages collatéraux avec lesquels joue le gouvernement. M. Castaner a été formé au poker menteur, ne l’oubliez pas.
      De façon étrange, on sait empêcher des GJ d’accéder à Paris, et empêcher ceux qui y sont parvenus d’accéder aux Champs Elysées, mais on ne saurait pas empêcher les casseurs de venir alors qu’ils prennent quasiment tous des trains de banlieue?

      • Oh, je ne l’oublie pas. Mais j’ai l’impression que les rodomontades et mensonges à répétition du galéjeur de service ne font que le décrédibiliser.
        Sa mansuétude vis-à-vis des ubermensch l’enfonce aussi. Plus les gens se rendent compte de la connivence de fait entre les zélites et leurs protégés, plus la colère monte.

  • Positif ? Comme une bonne grosse métastase de 10 kg ?
    Ok, filons 100 balles aux gueux. Lol

    • Oui, comme une grosseur suspecte dont la découverte permet – peut-être- d’intervenir avant d’avoir été bouffé par les métastases.

  • Oui ça ruisselle grave. Il y a une averse d’argent même. Bercy engrange froidement le pognon de dingue et se demande comment il va pouvoir en (voler) prélever plus. Les GJ, les flics, la santé, les agriculteurs. Il manque une petite grève (surprise?) de la sncf et d’air france. Les syndicats sortiront les saucisses et le recyclage des pneus dans la rue (là il n’y a personne pour les gazer?). Macron va festoyer avec ses rapeurs nus et se questionner sur sa pédagogie. Les Français sont ils cons ? Pourquoi ne voient ils pas le bien que l’on fait autour de nous ? Cet air propre, ces routes avec des flashs de partout, autant de signes d’amour que les gens ne comprennent pas. Alors taxons le sodas, la bière, le gros Gafa. Interdisons. Fake newsons. Ça part en couille ce pays. Les dernières miettes de crédibiliine ont disparu. Les marchés vont tomber sur le dos de cette vieille alcoolo qu’est la France. Méchante finance, méchant monde. Personne ne nous comprend. Bouououou. Snif.

  • Pour prolonger ces réflexions économiques, je pense que la guillotine au temps de sa splendeur a favrisé la natalité un rajeunissement de la population et a contribué a la grandeur de la France. Ne pourrait-on pas envisager de reprendre ces méthodes, de façon plus moderne, bien sur, pour opérer un renouvellement, un rajeunissement, et un « Assainissement puissant du personnel politique qu’en Pense Piketty et les énarques ?

    • @ Esprit critique
      Ben non! La France n’a aucune obligation de rester dans l’Union Européenne qui n’est pas responsable de ses malheurs.
      Mais si la peine de mort est rétablie, ça posera problème!
      Et demandez aux Britanniques si quitter l’U.E. est aussi facile qu’avantageux.
      Toute l’U.E. peut savoir et comprendre pourquoi la France (et les Français) dysfonctionnent! Internet est là pour ça et ce ne sont pas les sources d’informations qui manquent. Encore faut-il les consulter!

  • Je vote pour la guillotine ! Je trouve cela très moderne. Pas d’émission de gaz, de co2. Cela marche avec la gravité. On peut l’utiliser un paquet de fois avant de devoir affûter la lame. Non c’est parfait au contraire. Mais laissons les choisir entre un jugement au Japon ou la guillotine !

  • Une liste d’ailleurs devrait être affichée en permanence dans les médias. Le shame devrait s’appliquer aussi à l’Etat. De thevenoud, cahuzac, fabius, etc… jusqu’à Benalla l’homme au pistolet à eau. Ptdr.

  • C’est marrant de faire le bilan des GJ. Comme-ci le problème était réglé, qu’on avait cerné la question, et qu’on y avait répondu.

    Toutes les analyses et les réponses ne concernent que les effets de bords : la casse, la crédibilité en berne, le commerce torpillé, l’argent distribué à ceux qui ont beuglé le plus fort.

    Mais a-t-on réglé quoi que ce soit ?

  • piketty n’ est qu’ un gland !!!! qu’il tente de vivre avec 1200 euros par mois, en payant un loyer , et aprés ça , on en reparle !!!….

  • Payons nos députés et sénateurs au SMIC sans aucune aide juste le salaire .. déjà, ils se plaignent de n’être pas assez payé !!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’intérêt pour Emmanuel Macron de choquer par ses propos sur les non-vaccinés est évident. Il en va même de sa survie politique. Profitant de la visibilité de sa fonction, il a provoqué un séisme politico-médiatique lui évitant que les résultats de son mandat s’invitent dans la campagne.

Difficile en effet de trouver quelque chose de positif dans son bilan. Certes, la suppression de l’ISF et le lent démarrage de la baisse des impôts des entreprises sont des mesures tout à fait bénéfiques, de nature libérale. Mais comment les considérer... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Damien Theillier.

Petite explication par Pascal-Emmanuel Gobry :

Pour un keynésien, Noël est évidemment une bonne chose. Noël, c’est une poussée très forte de la consommation. Les gens dépensent leur argent. Ces dépenses créent de l’activité économique : tous ces jouets, il faut les fabriquer, les acheminer, les marketer, les distribuer… Tout ça crée de l’activité économique, et donc de la croissance et des emplois. Après tout, à un instant T, l’économie n’est que la somme des décisions individuelles de dépenses. Que du bon ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Sébastien Laye.

En économie, la seule exactitude qui vaille est celle des chiffres, réalité implacable. Or cet ancrage dans le réel et la statistique sied mal au pouvoir actuel, qui se complait dans la communication à outrance sur des slogans, ou la circonscription de la réalité à une ou deux statistiques favorables.

Pic historique du taux de marge des entreprises

À cet égard, si le gouvernement communique cahin-caha sur les chiffres du chômage (à 8,1 %), plutôt bons mais sans être exceptionnels, et grevés de diverses manipu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles