Frédéric Bastiat : la postérité (22)

Bastiat oublié, puis redécouvert… Dernier épisode de la série proposée par l’Ecole de la liberté, avec Damien Theillier.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Frédéric Bastiat : la postérité (22)

Publié le 17 juin 2018
- A +

Par Damien Theillier.

Nul n’est prophète en son pays… Si Bastiat a été largement oublié en France, il a en revanche été redécouvert aux États-Unis. Sa perspicacité en économie et son art de débusquer les sophismes a été tout particulièrement apprécié d’économistes tels que Friedman, Hazlitt ou Read. Ronald Reagan lui-même s’inspirera de Bastiat pour ses séminaires en entreprise (bien avant de devenir Président des USA). Espérons que ce MOOC sur Bastiat permettra de le faire mieux connaître dans son pays natal.

Sur le web

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Un grand merci à vous, Damien Theillier, pour ce cours que je vais essayer de diffuser au delà des lecteurs de Contrepoints.

  • Très clair et très bien expliqué.
    Un grand merci aussi.
    Joli clin d’œil avec la cravate.

  • Et apparemment, 180 ans ans plus tard on a oubliè ses prédictions pour en arriver au système du « Welfare State » qui est tout le contraire.
    90% des Français en vivent et en réclament encore plus.

  • Bravo et merci Damien Theillier. Je vais diffuser aussi et sans retenue. La cravate serait-elle un produit dérivé du libéralisme, fruit de votre libre entreprise? Alors je plussoie!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Paul Cwik.

Ordres exécutifs ! Masques obligatoires ! Confinement ! Allons-nous perdre notre pays ? Dans quelques années, le reconnaîtrons-nous ? Beaucoup de gens sont inquiets que la gauche soit en mouvement et qu'elle prenne le pouvoir.

Que pouvons-nous faire ?

C'est cette dernière question que l'on me pose le plus souvent et, honnêtement, je me la pose aussi assez souvent. Que pouvons-nous faire ? Parfois, en replaçant un problème plus important dans le contexte d'une situation plus petite, je peux trouver un peu de... Poursuivre la lecture

Un article de l'Institut Coppet

[caption id="attachment_224997" align="aligncenter" width="318"] Frédéric Bastiat (image libre de droits)[/caption]

COMMERCE INTERNATIONAL — La différence des coûts de production dans l’échange international : « — Si l’on vous dit : Les terres de Crimée n’ont pas de valeur et ne paient pas de taxes. Répondez : Le profit est pour nous qui achetons du blé exempt de ces charges. — Si l’on vous dit : Les serfs de Pologne travaillent sans salaire. Répondez : Le malheur est pour eux et le profit pour no... Poursuivre la lecture

Après avoir vu dans un premier article les causes de l’inflation législative, il conviendra de voir dans un second article les remèdes possibles contre le problème de la surproduction normative, caractéristique de l’inflation législative. Si le débat de la simplification du droit a été porté par le candidat Gaspard Koenig à l’élection présidentielle, force est de constater que ce thème a un peu disparu des débats, s’il y a déjà eu des débats pendant cette campagne.

 

Malgré cela, le problème du trop-plein législatif n’en de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles