Nabilla conseille le Bitcoin : vendez tout !

La starlette Nabilla conseille le bitcoin sur Snapchat, un exemple de la bulle spéculative du Bitcoin, qui peut compromettre des cryptomonnaies au potentiel pourtant massif.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Nabilla credits stephane chiche licence creative commons

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nabilla conseille le Bitcoin : vendez tout !

Publié le 22 janvier 2018
- A +

Un article d’Info-Finances

« Les chéris, je ne sais pas si vous avez entendu parler du bitcoin… » C’est ainsi que, sur Snapchat, Nabilla a commencé, de manière répétée, à faire la pub du bitcoin et d’un site qui permet d’en acheter. De la publicité à peine voilée pour l’un des « placements alternatifs » le plus chaud du moment mais aussi le plus risqué.

Suit ensuite une longue liste de promesses ou d’annonces, qui flirtent entre l’escroquerie et la naïveté. Je me suis amusé à en compiler une petite partie :

  • « Même si vous n’y connaissez rien, ça vous permet de gagner de l’argent »
  • « J’ai mis 1 000 €, j’ai déjà gagné 800 € »
  • « C’est un site qui est sûr, ils ont une page Facebook »
  • « Vraiment sûr, vraiment cool »
  • « Vous pouvez y aller les yeux fermés »
  • « Y a rien à perdre, c’est gratuit »
  • « Bon investissement à faire »

Voici la vidéo intégrale, récupérée par un internaute :

À juste titre, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a vertement critiqué la pin-up, pour l’instant dans un simple tweet. Vu le contenu de la vidéo, on peut espérer qu’ils ne s’arrêteront pas là.

Nabilla conseille le Bitcoin, un placement risqué et volatile

Le Bitcoin et toutes les cryptomonnaies sont des placements prometteurs sur le long terme, avec de très nombreuses qualités, comme l’expliquait Yorick de Mombynes sur le journal Contrepoints. Les transactions sont particulièrement sûres, l’État ne peut pas interférer dans le cours et l’anonymat est complet.

Les cryptomonnaies ont aussi des limites, connues, comme la lenteur des transactions, un stockage à la sécurité perfectible, un anonymat utile mais qui limitera forcément son expansion et une volatilité massive.

Cette volatilité massive, temporaire on peut l’espérer, est ce qui attire beaucoup d’investisseurs de joueurs, comme au casino. Force est cependant de constater que la majorité de ceux qui y investissent en ce moment le font sans rien y comprendre, et uniquement car « c’est la mode » et qu’il y a possibilité de gagner énormément.

Mais si on peut tout gagner, on peut aussi tout perdre. Aussi récemment que décembre 2017, le bitcoin a perdu plus de 20% en une journée. Au cours du mois, c’est une chute de près de 50% qu’ont du encaisser les propriétaires de bitcoins. Si vous avez acheté du bitcoin au mauvais moment, c’est la moitié de votre mise que vous avez perdue…

Les seuls à gagner de manière certaine ? Les intermédiaires en cryptomonnaies

Dans la bulle actuelle du bitcoin, les seuls à gagner de manière certaine sont les intermédiaires, qui prennent leur commission à chaque transaction mais ne s’engagent pas sur la direction du marché.

Les traders en bitcoin ciblent le public de Nabilla, pas particulièrement réputé pour son intelligence, un public de non initiés, auquel il peut être plus simple de vendre de grandes promesses sans fondements. Cela ne vous met pas la puce à l’oreille ?

Si, malgré notre article, vous suivez les conseils de Nabilla sur le bitcoin et contactez le broker/trader en question sur leur bot Facebook, vous constaterez que le principal argument, en majuscules, est « AUCUNE CONNAISSANCE REQUISE ».

Un argument marketing qui souligne que nous sommes entrés dans la phase dangereuse de la bulle bitcoin… Il continuera peut-être à monter, mais ce sont désormais les gogos qui soutiennent le court.

Si vous croyez pouvoir faire de l’argent facile sur un coup de poker, on vous aura prévenu… Le bitcoin ok, mais sur le long terme.

Sur le web

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • Curieux choix que d’avoir replacé cet article ici !
    Les lecteurs de Contrepoints qui ont acheté du BTC l’ont fait pour d’autres raisons à priori que la spéculation …

    • C’est bien ce que dit l’article. Il y a de bons arguments de fond en faveur des cryptomonnaies. Mais ne pas réaliser qu’il y a une forte dose de spéculation pour de mauvaises raisons en ce moment, c’est problématique.

      Justement parce que nous apprécions tout le potentiel des cryptomonnaies, il est important de savoir raison garder, sinon le bébé finira emporté avec l’eau du bain.

      • D’accord sur le fond avec vous, mais petite précision pour jouer sur les mots :
        La « spéculation » n’a jamais été un problème, c’est même une solution. C’est plus le coté très volatile actuellement qui peut ne pas forcement correspondre a ce que l’on attend d’un placement en « bon père de famille ».
        (Ne reprenons pas les mauvais réflexes des anti-marchés 🙂 )

  • Sans parler du ton condescendant voire méprisant à l’égard d’une partie de la population, voilà une attitude franchement détestable et un article qui donne à réfléchir sur l »évolution actuelle de la ligne éditoriale Contrepoints.

  • Quand votre chauffeur de taxi vous conseille un investissement, il est sain de prendre un peu de recul temporaire. Mais si vous n’êtes pas capable de le faire, ça n’est pas à l’AMF de choisir à votre place, son rôle se limite à vous rappeler l’adage romain caveat emptor et à vous donner les informations pour faire vos choix en connaissance de cause.

  • Les gourdes se mêlent de tout aujourd’hui comme le prouvent les actrices! Y compris de ce dont elles n’ont aucune notion ni idées. C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
cryptomonnaies
3
Sauvegarder cet article

Par Liz Wolfe. Un article de Reason

Le monde des crypto-monnaies a pris une raclée la semaine dernière. Le prix du bitcoin est tombé à des niveaux jamais vus depuis 2020 ; Coinbase, la plus grande bourse de crypto-monnaies, a vu son action s'effondrer ; et un stablecoin important appelé Terra, ainsi que sa crypto-monnaie associée, Luna, se sont effondrés.

En réponse, les opposants aux crypto-monnaies se sont emparé de Twitter pour danser sur la tombe du bitcoin, et les subreddits qui étaient auparavant remplis de célébrations... Poursuivre la lecture

Par Gérard Dréan.

Sur la chaîne américaine CNBC, Nassim Nicholas Taleb, le célébrissime auteur du livre Black Swan, s’en est récemment pris au bitcoin, et à travers lui aux cryptomonnaies en général, en déclarant :

Ça a toutes les caractéristiques d’un schéma de Ponzi. Tout le monde sait que c’est un Ponzi.

Les critiques de Taleb

Eh bien non. Malgré tout le respect que j’ai pour Taleb, moi je ne le sais pas. D’ailleurs je me méfie toujours quand quelqu’un dit « tout le monde sait que… » En général, c’est qu’on n’a pas de ... Poursuivre la lecture

Loin de nous l’idée d’être des profiteurs de guerre. La guerre en Ukraine est évidemment dramatique humainement. Mais elle a dans le même temps des répercussions économiques et financières. Aussi, de nombreux ménages s’inquiètent pour leur épargne et les valeurs refuge (or notamment) attirent de nouveau. Dans quoi investir dans ce contexte de crise ukrainienne ? Certains placements sont-ils meilleurs que d’autres pour investir son épargne en 2022 ?

L’or : toujours une valeur refuge ?

En période de crise, on pense tout de suite à l’or e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles