Baden-Powell, fondateur du scoutisme

Une biographie en français de Robert Baden-Powell, fondateur du mouvement scout.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Baden-Powell

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Baden-Powell, fondateur du scoutisme

Publié le 1 novembre 2017
- A +

Par Jean-Baptiste Noé.

Robert Baden-Powell a fondé en 1907 le mouvement scout qui compte aujourd’hui des milliers de personnes dans le monde. Officier britannique, il participa aux guerres en Inde et en Afrique, contre les Boers. Il fut également espion en Russie, ce qui contribua à sa légende.

En 1907, il invite quelques garçons de Londres à un séjour à la campagne, pour quitter la ville polluée par l’industrie. Ce bref séjour devient le moment initiateur du scoutisme, dont la répercussion pédagogique est encore immense aujourd’hui.

Voilà un homme qui a profondément transformé l’Europe en œuvrant pour l’éducation de sa jeunesse. Une éducation en dehors de l’école, visant à former des hommes cohérents et responsables. La pédagogie scoute a été reprise ensuite, modifiée et adaptée en fonction des pays et des époques, mais le mouvement qu’il a fondé a contribué à former des générations.

C’est pourquoi la biographie de cet homme est importante, et il est heureux que Philippe Maxence en propose une version en langue française.

Car Baden-Powell est aussi un penseur de l’Europe. Certes c’est un Anglais, officier de l’armée anglaise, mais le mouvement scout a essaimé dans toute l’Europe et propose de grands rassemblements internationaux tous les quatre ans. Avant les deux conflits mondiaux qui ont brisé le continent, il était important de donner une unité culturelle et intellectuelle à ce continent, par la formation de la jeunesse.

Cette biographie permet de découvrir une tranche d’histoire. Celle de l’Angleterre de l’époque victorienne, celle des Indes et de l’Afrique. Une époque révolue, mais dont l’esprit continu de former la pédagogie de nombreux mouvements de jeunesse.

Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • J’ai été scout à 12 ans et j’ai appris à aimer la nature et à être responsable et c’est une des raisons majeurs de mon choix de devenir géologue

    • @ le papet
      J’en suis heureux pour vous.

      L’article dit: « mouvement scout qui compte aujourd’hui des milliers de personnes dans le monde »

      En réalité ces « milliers », ce sont plus de 40 millions! Le scoutisme est moins de la « bête » discipline militaire, que « l’esprit de corps »: la « patrouille » en est le symbole qui unit les nouveaux et les plus anciens avec le salut où le pouce devant le petit doigt symbolise le fort défendant le faible. Il y règne une certaine auto-discipline solidaire et une pédagogie par le jeu, du plus simple au plus complexe comme la marche à l’azimut qui avec une carte appelée avant « d’état-major » pouvait vous conduire, seul ou à 2, d’un point à un autre point en une dizaine de km, à bon port! Combien peuvent encore y parvenir avec un GPS en panne de batterie? L’important c’est qu’on se débrouille, soi-même! C’est important pour être libre!

  • des milliers de personnes dans le monde
    Plutôt dans les 50 millions, dont 150.000 rien qu’en France.

    le mouvement scout a essaimé dans toute l’Europe
    Dans le monde entier en fait. Il y a des mouvements scouts quasiment dans tous les pays du monde…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Jean-Baptiste Noé.

Benoît Chantre connaît bien René Girard, pour avoir été son éditeur et son ami durant de nombreuses années. Frappé par sa mort, survenue en novembre 2015, il offre ici un beau récit de témoignage, émouvant et pudique, sur les derniers jours de son ami et sur ces instants où il s’est rendu chez lui, en Californie, pour préparer les funérailles et régler les questions administratives.

Le livre mêle des éléments biographiques et intimes aux réflexions sur l’œuvre de Girard, dont la mort eut lieu quelques jour... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Francis Richard

[caption id="attachment_216427" align="alignleft" width="196"] Le divin Chesterton-F. Riviere[/caption]

Le divin Chesterton est la première biographie écrite en français de Gilbert Keith Chesterton (1874-1936), G.K.S., universellement connu des amateurs de romans policiers à énigme. Ce fanatique de littérature policière est en effet le créateur du célèbre père Brown, un curé détective qui mène l'enquête...

G.K.S. n'est évidemment pas seulement l'auteur des aventures du père Brown, même si ce sont les a... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Biographie de Lénine

Cette biographie de Robert Service est une excellente lecture pour vos vacances d’hiver. Plus de 500 pages sur la vie de l’idéologue qui a inventé le goulag et mis en place les bases du système totalitaire soviétique. Par Bogdan Calinescu. Publié en collaboration avec l'aleps.

Les connaisseurs s’accordent à dire que les meilleurs spécialistes du communisme sont les anglo-américains. Robert Service le confirme. Déjà auteur d’une biographie de Trotski et d’une histoire du communisme à travers le monde, l’auteur britannique, enseignant à... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles