Libéraux de tous horizons, unissons-nous !

Libéraux, Libertariens, Anarchistes, Amoureux de la liberté, cessons de nous diviser et unissons-nous !

Une tribune du parti libertarien.

Quotidiennement nous rencontrons des libéraux, affirmés ou pas, d’une école ou d’une autre, en tout état de cause des personnes qui ont le même constat que nous sur l’état de notre société.

Aujourd’hui les personnes de sensibilité libérale pensant que l’État est trop présent dans la sphère privée, que les réglementations paralysent le pays et que la fiscalité est punitive sont légion.

Cependant nous constatons que lorsqu’il s’agit d’entrer en action, que ce soit au sein d’un parti politique comme le nôtre, ou par quelques autres moyens, ces personnes de sensibilité très proche s’écharpent sur des points qui, à ce jour, sont des points de détail.

Certains libéraux vont vouloir que l’État se cantonne à ses missions régaliennes, d’autres vont vouloir instaurer des chèques sociaux dédiés, les anarchistes eux ne veulent accepter aucune alliance avec ceux qu’ils considèrent comme leurs ennemis, etc.

La diversité devrait être une force

Les sensibilités libérales sont infinies et cette diversité qui devrait être une force est pour l’instant notre principale faiblesse.

Dans l’état actuel de la France, qui sombre dans une sorte de communisme light, nous sommes très loin des préoccupations citées ci-dessus.

Nous pensons qu’il est urgent d’agir afin d’arrêter cette spirale infernale et nous sommes quasiment tous d’accord sur les premières étapes à mettre en place.

Car il faut bien comprendre que même si nous arrivions demain au pouvoir, il faudrait de nombreuses années avant de s’approcher d’une société libre et d’enfin pouvoir confronter nos idées sur ce que doit être, in fine, une société de liberté.

Nous partons de tellement loin que la transition doit être progressive, il y a un agenda très précis à respecter si nous souhaitons que le changement de régime soit indolore et fonctionne.

Des guerres de chapelles contre-productives

Ces guerres de chapelles entre libéraux sont actuellement contre-productives.

Nous lançons donc un appel à toutes les sensibilités libérales, arrêtons de nous diviser sur des points de détails et rassemblons-nous sur l’essentiel, rassemblons-nous sur le changement de paradigme que nous appelons tous de nos vœux.

Toutes les tendances libérales doivent s’unir et mettre de côté leurs idéaux, si nous sommes divisés aucun changement ne sera possible et le collectivisme continuera d’avancer jusqu’à l’effondrement du système.

Une fois que les défenseurs de la liberté se seront unis, que nous aurons gagné le combat médiatique, que nous aurons montré à tous l’injustice et l’inefficacité du pouvoir politique centralisé et du collectivisme, que nous aurons remis au centre du discours politique la liberté et la propriété, que la société sortira enfin de la route de la servitude et empruntera le chemin de la liberté alors à ce moment-là, et pas avant, nous pourrons nous écharper gaiement sur tous ces sujets passionnants qui nous tiennent tant à cœur.

Libéraux, Libertariens, Anarchistes, Amoureux de la liberté, cessons de nous diviser et unissons-nous !