Royaume-Uni : 7 millions d’emplois de plus qu’en France

Fin juillet 2017, 26,7 millions personnes étaient employées dans le secteur privé britannique contre 19 millions en France.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Royaume-Uni : 7 millions d’emplois de plus qu’en France

Publié le 19 septembre 2017
- A +

Par Nicolas Lecaussin.
Un article de l’Iref-Europe

Entre les critiques du Brexit, largement répandues dans la plupart des médias français, il est difficile d’apercevoir les statistiques concernant le marché de l’emploi au Royaume-Uni.

Même sans avoir la chance d’un Jupiter à leur tête, les Britanniques affichent encore une insolente santé économique. Le taux de chômage est à 4,3 % de la population active, le plus bas depuis… 1975. Le taux d’emploi atteint 75,3 %, le plus haut depuis… 1971. C’est 10 points de plus qu’en France où le taux est à 65,3 %.

Le pourcentage le plus bas depuis les années 1990

Sur 32,1 millions d’actifs (l’INSEE prévoit ce taux d’actifs en France pour… 2070), 16,9 % sont dans le secteur public, le pourcentage le plus bas depuis les années 1990. En France, le taux d’emploi public est à 21 %.

Fin juillet 2017, 26,7 personnes étaient employées dans le secteur privé britannique contre 19 millions en France. C’est 7 millions d’emplois privés de plus pour une population légèrement moins élevée au Royaume-Uni (65 millions contre 67 millions en France). L’économie britannique a créé en une année plus de 365 000 emplois privés nets contre 191 000 emplois créés en France.

Taux de chômage et emplois privés
Royaume-Uni France
Taux de chômage 4,3 % 9,5 %
Taux d’emploi (16-64 ans) 75,3 % 65,3 %
Nombre d’emplois privés 26,7 millions 19,2 millions
INSEE, Office for National Statistics (2017)

Sur le web

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le 5 septembre, nous saurons qui succédera à Boris Johnson en tant que nouveau Premier ministre du Royaume-Uni, après que 175 000 membres du Parti conservateur auront choisi entre Liz Truss et Rishi Sunak.

Ci-dessous, j'examine de plus près leurs différences politiques, plus importantes qu'on ne le pense.

Liz Truss, dont la victoire est assurée à 90 % par les bookmakers, a commencé par être membre des libéraux-démocrates de centre-gauche et n'était pas favorable au Brexit, mais cette époque est révolue depuis longtemps. Aujourd'... Poursuivre la lecture

boris johnson libre échange Royaume-Uni
2
Sauvegarder cet article

Par William Yarwood.

Eh bien, ils ont finalement eu Boris Johnson. Mais il leur a fait une peur bleue... ou pas ? Le mandat de Boris Johnson en tant que Premier ministre a été marqué par des turbulences politiques, un coronavirus et des scandales, trois éléments que beaucoup pensaient qu'il pourrait surmonter avec une relative facilité et une bonne santé. Mais hélas, sa position est devenue intenable en raison de l'implosion de son propre parti après le dernier scandale - impliquant des allégations sexuelles concernant son adjoint Chri... Poursuivre la lecture

Aux dernières rencontres d’Aix, notre ministre de l’Économie Bruno le Maire expliquait à juste titre qu’il n’y avait rien de plus choquant que tant d’entreprises cherchent des salariés et au même moment toujours autant de chômage. Pour lui cette inadéquation était le deuxième sujet à traiter après la priorité du pouvoir d’achat.

Et si ces deux maux étaient tout simplement les deux conséquences d’un problème plus profond à régler ?

 

Le poison du keynésianisme à long terme

Appliqué trop longtemps le keynésianisme n’es... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles