Royaume-Uni : 7 millions d’emplois de plus qu’en France

Fin juillet 2017, 26.7 millions personnes étaient employées dans le secteur privé britannique contre 19 millions en France.

Par Nicolas Lecaussin.
Un article de l’Iref-Europe

Entre les critiques du Brexit, largement répandues dans la plupart des médias français, il est difficile d’apercevoir les statistiques concernant le marché de l’emploi au Royaume-Uni.

Même sans avoir la chance d’un Jupiter à leur tête, les Britanniques affichent encore une insolente santé économique. Le taux de chômage est à 4.3 % de la population active, le plus bas depuis… 1975. Le taux d’emploi atteint 75.3 %, le plus haut depuis… 1971. C’est 10 points de plus qu’en France où le taux est à 65.3 %.

Le pourcentage le plus bas depuis les années 1990

Sur 32.1 millions d’actifs (l’INSEE prévoit ce taux d’actifs en France pour… 2070), 16.9 % sont dans le secteur public, le pourcentage le plus bas depuis les années 1990. En France, le taux d’emploi public est à 21 %.

Fin juillet 2017, 26.7 personnes étaient employées dans le secteur privé britannique contre 19 millions en France. C’est 7 millions d’emplois privés de plus pour une population légèrement moins élevée au Royaume-Uni (65 millions contre 67 millions en France). L’économie britannique a créé en une année plus de 365 000 emplois privés nets contre 191 000 emplois créés en France.

Taux de chômage et emplois privés
Royaume-Uni France
Taux de chômage 4.3 % 9.5 %
Taux d’emploi (16-64 ans) 75.3 % 65.3 %
Nombre d’emplois privés 26.7 millions 19.2 millions
INSEE, Office for National Statistics (2017)

Sur le web