Présidentielle 2017 : Macron en tête, Le Pen seconde, Fillon éliminé

Les premiers résultats de la présidentielle donnent Emmanuel Macron en tête suivi de Marine Le Pen. François Fillon est éliminé.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Présidentielle 2017 : Macron en tête, Le Pen seconde, Fillon éliminé

Publié le 23 avril 2017
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

Les résultats du premier tour de cette élection présidentielle qualifient Emmanuel Macron (23.7%) et Marine Le Pen (22%) pour le second tour. Jean Luc Mélenchon arrive en troisième position à égalité avec François Fillon (19.5% chacun). Benoit Hamon arrive en cinquième position avec 6.5% soit encore moins qu’attendu.

De nombreux bureaux de vote n’ont fermé qu’à 19h. Les résultats ne sont donc pas tous remontés mais l’écart des deux candidats de tête avec les poursuivants est assez élevé a priori.

Première estimation des résultats du premier tour de la présidentielle 2017.
Première estimation des résultats du premier tour de la présidentielle 2017.

L’abstention est légèrement supérieure à celle de 2012 avec 23%, c’est à dire dans la moyenne haute pour la Cinquième République mais néanmoins nettement supérieure à celle de 2007.

Estimation de l'abstention au premier tour de l'élection présidentielle 2017.
Estimation de l’abstention au premier tour de l’élection présidentielle 2017.

Emmanuel Macron est donc arrivé en tête. Ni le PS ni Les Républicains ne sont présents au second tour, ce qui est une première pour ces partis de gouvernement. Marine Le Pen atteint un score élevé qui la qualifie.

Les appareils politiques classiques sont donc rejetés ce 23 avril 2017.

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • Et bien ce sera abstention pour moi au second tour. En espérant que Fillon ne tombe pas dans le piège en appelant à voter Macron.

  • Évidemment qu’il appellera à voter macron et on va voire tout les mort de fin se ralier au vainqueur à commencer par les socialistes et une bonne partie de la droite toujours près à toutes les compromissions habituelles.

  • Oui, enfin en face on a quand même la dynastie Le Pen, est ce qu’on a le choix ?
    Pour ma part j’irai voter, je ne veux pas avoir Marine le Pen comme présidente.

  • Certains libéraux tombent vraiment dans la caricatural, à se demander s’ils sont vraiment libéraux, ou juste des électeurs de droite ? Qu’il existe différentes sensibilités, au sein du libéralisme, c’est une chose. Que Macron ne soit pas libéral, on pourrait être aussi bien d’accord qu’en désaccord. Mais quoi qu’il en soit, quand on a le choix entre un candidat social-démocrate et un candidat fasciste, quasi national-socialiste, un libéral vote social-démocrate. La démocratie libérale, ça ne se sacrifie pas sur l’autel du fascisme. Quand la démocratie est menacée, c’est aussi le libéralisme qui est menacé.

    • ne racontez pas n’importe quoi , Le Pen est certes une souverainiste et une eurosceptique , mais pas une fasciste ! Vous savez ce que c’est , que le fascisme? Dans le fascisme , l’individu n’existe plus du tout , seul existe comme collectif l’Etat , or , le programme de MLP ne prône pas du tout cela ! Oseriez-vous affirmer , sans rire,que si MLP est élue , on vous mettra une balle dans la tête si vous n’êtes pas d’accord , ou que l’on vous torturera? parce ce que c’est cela , le fascisme ! Donc , ne dites pas n’importe quoi !

    • Et dans le véritable fascisme , toute opposition est réprimée dans le sang . Il n’existe plus de manifs , plus de syndicats , plus de partis politiques , plus de journaux , ceux qui osent exprimer leur mécontentement sont arrêtés , torturés et fusillés ! C’est cela , le fascisme , et oser dire que MLP c’est le fascisme est une insulte envers eux qui ont vraiment connu le fascisme !

  • Il n’y a plus de démocratie, car assassiner un rival en lui versant des tonnes de détritus tous les jours , toutes les heures, avec des médias gauchistes, poussés par un Hollande. Les gens qui ont voté Macron, pensaient bisounours, sauf que dans 5 ans, ce ne sera pas Marine mais Marion Marechal le pen . Rendez vous dans 5 ans et nous pourrons faire le bilan . Nous sommes passés à côté d’une chance et nous avons laissé passer un grand homme d’état. Monsieur FILLON.

    • Oui enfin, si Fillon n’avait pas fait campagne sur la probité et la vertu, sa chute n’aurait pas été aussi colossale.
      Il a une grande responsabilité dans ce qui lui est arrivé.

    • @ Crunch

      C’est bien ces partis « traditionnels » qui ont été blackboulés qui sont, de fait responsables des 30 ou 40 ans passés.

      Il semble qu’E.Macron soit plus gêné qu’aidé par ces politiciens professionnels qui craignent, eux aussi, de ne pas être « recasés » dans une planque étatique quelconque, comme c’en était l’habitude.

  • j’ai regardé les résultats du sud est de ce 1er round et j’ai remarqué que le FN était en tête , suivi de fillon , mais dans les petites villes et les villages ; en revanche , dans certaines grandes villes , c’était fillon ou mélanchon qui était en tête , le FN était 3em voire 4em ;

  • macron est celui qui vous obligera à vous faire implanter la puce sous-cutanée rfid et interdira complètement le cash pour que les banques puissent tout vous voler en cas de risque de faillite et instaurer des intérêts négatifs , sous le prétexte fallacieux du terrorisme , vous êtes sûrs , en tant que libéraux , que c’est ce que vous voulez?
    Car le gars raffole des nouvelles technologies , mais pas dans le sens du progrès comme on pourrait naivement le croire , non non , lui c’est pour fliquer tout le monde ! Encore une fois , c’est vraiment ce que vous voulez ? parce que Big Brother , c’est lui !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

J’ai découvert Mme Braun-Pivet, ou du moins j’ai fait le lien entre le nom et la personne, lors de la soirée électorale du second tour des élections législatives. Le moins que j’en puisse dire, c’est que l’épisode en question (vidéo, à partir de 3 h 41′ 50″) ne fait honneur ni aux femmes en politique ni à la politique elle-même. Attention, mesdames et messieurs, la petite scène que je m’apprête à vous rapporter est absolument insoutenable… de médiocrité :

Nous sommes au soir du 19 juin 2022, sur le plateau spécial de BFM TV pour les él... Poursuivre la lecture

« Le port du masque est fortement recommandé ». La période électorale terminée, la vie hexagonale reprend son cours, et en particulier s’agissant des restrictions liées au covid.

En témoignent les messages reçus depuis quelques jours par de nombreux Français, dans leurs transports, leur travail ou leur supermarché.

Ce mardi, ce sont les Niçois qui ont été rappelés à la réalité. Chez nos confrères de CNews, le maire de Nice Christian Estrosi a déclaré envisager le rétablissement de l’obligation du port du masque dans les transpor... Poursuivre la lecture

Victorieuse à la présidentielle mais fortement contestée après les élections législatives, la Macronie va devoir transiger, négocier et réinvestir le champ parlementaire. Et ce n’est pas vraiment dans ses habitudes.

Le triomphe d’Emmanuel Macron en 2017 est aussi le triomphe de l’hyperprésidentialisation du régime. Porté en triomphe par les médias et bénéficiant d’une confortable majorité à l’Assemblée, le nouveau président peut s’imaginer Jupiter. Il s’entoure de technocrates chargés d’appliquer à la lettre ses consignes et exige l’ob... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles