Réferendum en Turquie : Erdogan va-t-il pouvoir modifier la constitution ?

Avec ce réferendum, le Président Erdogan attend d’obtenir une concentration exceptionnelle de pouvoirs.

Par Nathalie MP.

La Turquie fait beaucoup parler d’elle. Pas toujours en bien, car sa propension à l’invective envers les Européens a pris des proportions inégalées ces derniers temps suite au refus de l’Allemagne et des Pays-bas d’accepter la tenue de meetings électoraux turcs sur leur sol.

Le Président turc Erdogan a en effet organisé pour ce 16 avril un référendum sur un projet de modification constitutionnelle en sa faveur. Les résultats s’annoncent serrés et le poussent à faire bruyamment campagne jusque dans la diaspora turque d’Europe de l’ouest.

Si le « oui » devait l’emporter, il est à craindre que ce projet n’accélère la dérive autoritaire du régime. Les Turcs doivent en effet se prononcer sur un élargissement des pouvoirs présidentiels, au détriment d’autres institutions qui avaient vu la Turquie post Empire ottoman s’ouvrir au monde, se moderniser et se développer selon des principes démocratiques et laïques.

Pour en savoir plus sur la Turquie.