Davantage de retraités exonérés de CSG

La CSG est devenue un exemple étudié dans toutes les bonnes écoles du monde, puisqu’elle est devenue le seul impôt… sur lequel nous payons des impôts !

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Davantage de retraités exonérés de CSG
Taxes By: GotCreditCC BY 2.0

Le pouvoir socialiste a décidé de plomber au maximum le budget de ceux qui lui succéderont, en espérant, bien sûr récupérer quelques voix au passage…

Une mesure « sociale » d’origine parlementaire

Les députés ont adopté en commission, avec l’aval du gouvernement, un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017, dont ils étaient à l’origine, qui relève le seuil de revenu en dessous duquel les bénéficiaires de revenus de remplacement, dont les retraités, sont exonérés de CSG.

En pratique, une personne retraitée célibataire doit aujourd’hui disposer d’un revenu fiscal de référence inférieur à 10 676 € (1 206 € nets par mois). Le seuil serait revalorisé de 5 % et passerait à 11 210 € (1 255 € par mois) à compter du 1er janvier 2017.

Un « geste » en faveur des plus défavorisés ?

Je sais que je vais encore m’attirer la foudre de la bien-pensance et de toute la boboïtude compatissante. Mais tant pis, les choses doivent être dites. Il est scandaleux qu’à revenus égaux les actifs qui produisent et qui travaillent paient 8% de CSG et que les retraités n’en paient pas. Je rappellerais simplement que c’est un Premier ministre socialiste, Michel Rocard, qui est à l’origine de cette taxe dont tout le monde devait s’acquitter et qui devait s’accompagner d’une baisse des charges…

Bien évidemment, les charges ont continué à exploser, la CSG a elle aussi gonflé et pire, est devenue un exemple étudié dans toutes les bonnes écoles du monde, puisqu’elle est devenue le seul impôt… sur lequel nous payons des impôts ! (CSG non déductible, 2.4% pour ceux qui n’auraient pas suivi…)

Sur le web