Alstom : à vos souhaits !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Fermer les portières et ouvrer grand votre portefeuille

  • 1 000 000 mobilisé par salarié : à ce rythme, il faudrait 60 000 milliards pour l’ensemble des chômeurs officiels, 30 fois le PIB annuel de la France. Au vu de la valse des millions, n’y aurait-il pas une élection de prévue pour bientôt ? On se le demande…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Alstom, qui a développé une turbine exceptionnelle du nom d’Arabelle, turbine unique en son genre puisqu’elle se décline pour différents niveaux de production, a été vendue pour 500 millions à l’Américain General Electric (une paille) essentiellement à cause de la grande ignorance technique de nos élites.

Le cas d'Arabelle, d'Alstom et de Rosatom

Arabelle est aussi une clef de voûte pour des réacteurs étrangers, et surtout pour les réacteurs EPR, EPR2 et EPR1200, dont une bonne partie sont prévus à l’export (Inde, etc.) et six voire qu... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles