10 « bonnes » raisons de piétonniser les berges [Replay]

Anne Hidalgo a soutenu la piétonnisation des voies sur berge de manière ironique, sur le site de la mairie de Paris. En voici une parodie humoristique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
10 bonnes raisons de piétonner les voies sur berge-brumisateurs Paris-Plage By: jean-louis Zimmermann - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

10 « bonnes » raisons de piétonniser les berges [Replay]

Publié le 27 septembre 2016
- A +

Par Serge Federbusch.

10 bonnes raisons de piétonner les voies sur berge
10 bonnes raisons de piétonner les voies sur berge-brumisateurs Paris-Plage By: jean-louis ZimmermannCC BY 2.0

En réponse à Anne Hidalgo qui a, de manière ironique, inventorié sur le site de la mairie les dix bonnes raisons de ne pas piétonniser, Serge Federbusch cite Éric Eliahou, qui en a fait une parodie.

10 raisons pour lesquelles il faut absolument piétonniser les berges :

1 – Parce que créer des embouteillages réduit la pollution qui améliore la qualité de l’air, c’est scientifiquement prouvé.

2 – Parce que les brumisateurs en hiver, ça peut faire des canons à neige.

3 – Parce que vu la fréquence des pannes sur le réseau RER et Transilien, c’est bien de s’habituer à marcher.

4 – Parce qu’on a tant augmenté les tarifs du stationnement résidentiel, que ce serait dommage de ne pas faire stationner les voitures, le budget de la Mairie le valant bien.

5 – Parce que pendant les périodes de grandes crues, les berges seront automatiquement converties en piscines municipales gratuites.

6 – Parce qu’une route, c’est quand même mieux quand on la transforme en aire de jeux pour enfants plutôt que de la destiner à être utilisée par des gens qui se rendent au travail.

7 – Parce qu’en moyenne, 4 personnes par minute ont foulé le sol des berges de la Rive Gauche. Il faut donc réitérer ce succès du Paris qui ose sur la Rive Droite.

8 – Parce qu’on ne voit pas l’intérêt d’aller s’aérer dans un des nombreux parcs et jardins de la ville quand on peut aller se promener sur le bitume.

9 – Parce que restituer des voies routières à des utilisateurs à qui elles n’ont jamais été destinées, c’est respecter le sens de la logique (coucou la Petite Ceinture ferroviaire).

10 – Parce que les berges sont à vous.

Et en bonus Godwin, on vous en offre un onzième :

11 – Parce que Hitler a construit des autoroutes et que Hitler, c’est trop un méchant, alors que nous, on est choupi comme tout. Alors du coup, on ferme les routes.

Sur le web

Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • excellent surtout le supplement

    ça evite de pleurer quant on pense qu’il y a une majorité de parisien qui ont voté pour ça apres 10 ans de delanoé

    pourquoi changer une equipe debile

  • on dit souvent : il vaut mieux en rire qu’en pleurer et donc ce texte est très pertinent mais il n’en reste pas moins que les bobos veulent se réserver un Paris à eux, payé par l’île de France ; que deviendrait Paris sans tous les travailleurs venus de Banlieue ?

    • Paris payé par l’île de France ? Que les banlieusards ne fassent alors plus payer aux parisiens leur pass Navigo, comme c’était fait avant de manière beaucoup plus juste, et on en reparle…

  • j ai quitté paris apres la seconde mandature destructrice de delanoe ses taxes et ses couloirs de bus desormais je vis dans une superbe maison a orleans pas d emmerdes pour se garer pas de bouchons pas de pv rien et 15 minutes pour aller travailler en voiture contre 2h de rer avant ou 1h30 en voiture a paris
    Plaisir de voir d’ici la capitale mourir avec sa filleule qui continue le travail pauvres parisiens quittez cette ville boboland et laissez la mourir et se renfermer les sondages disaient que plethore de cadres voulaient partir de paris et ce n’est pas etonnant

  • Les parisiens n’ont donc plus de jambes ? Léon Daudet racontait qu’il traversait tout Paris … à pied .

    • Leon Daudet n’avait certainement pas d’horaires de bureau a respecter, ni des enfants a aller chercher a la creche ou a l’école, et ne devait pas les emmener pour faire le activité sportive du mercredi.

  • Vu de la province, on se demande pourquoi les parisiens s infligent ils tout cela ? Les bouchons, la vie chère, la nature rare, et maintenant, l équipe hidalgo…
    Rentrée de la montagne en fin d après midi, je suis allée prendre un petit bain de mer ce soir…

    • Moi je suis à la montagne. Hier je suis allé me baigner au lac. C’était bien, mais à part le lac, il n’y a pas grand-chose à faire, je trouve. Aujourd’hui pas de lac. Il pleuvait, je n’ai rien trouvé à faire… J’ai dormi un petit peu. À Paris aussi il m’arrive de m’ennuyer…

      • Vous pouvez aller chercher des champignons ( attention certains tuent, si vous ne connaissez que les champignons de Paris abstenez vous ), vous pouvez aller à la pèche et trouver des poissons comestibles contrairement à ceux de Paris, Vous pouvez aussi rentrer du bois pour votre cheminée ( c’est encore autorisé hors Paris intramuros) car bientôt il va neiger si vous êtes à la montagne et a vous les pistes, même si en habitant Paris on en est pas si loin ( 6 a 16 heures selon les embouteilages ou crèves) . Par contre il est vrai qu’en province il y a moins d’exposition de Koendelietsche… et la forcement on est out pour suivre une discussion dans certains cercles intellectuels.

  • Je suis à fond pour la piétonnisation ! Petit à petit il faut supprimer la voiture des grandes villes. Les enjeux de santé publique sont trop importants.

    • Quand la préfecture parle de supprimer un camp de migrant, les bobos nous disent (à juste titre) que cela ne fait que déplacer le problème. Mais là, on va supprimer les voitures et les bobos nous affirment que cela va supprimer le problème de la pollution et absolument pas le déplacer.

      Tartuffe va.

    • Et creuser des lignes de métro dans tous les sens. Et vive l’ai pur, frais et vivifiant du métro… :mrgreen:
      Je préfère encore aller à pieds.

  • Tu le sens bien la le nivellement par le haut ?!

  • Une douzième raison : parce qu’il est préférable que les secours arrivent avec 5 minutes de retard à cause des embouteillages, qu’il est préférable que l’immeuble soit complètement embrasé, comme cela on pourra le reconstruire aux normes écolo-bobo, que ceux qui ont un infarctus n’encombre pas les urgences (eugénisme…)…

  • Les Parisiens ont voté pour? Ils ne veulent plus de voiture à terme?
    Je souhaite qu’ils aillent jusqu’au bout de leur délire.
    J’attends avec impatience la fin de la circulation automobile dans Paris.
    Rien que l’idée de voir des hordes de Parisiens devoir aller acheter leur meubles ou faire leur courses alimentaires en dehors de Paris, en Vélo, à pied ou en transport en commun, me réjouit (bonus pour le transport du canapé/machine à laver dans le métro…).
    Et aussi de voir les sièges sociaux fuir la capitale, pour que les Parisiens payent leur taxe d’habitation au prix fort.
    Dans le même principe du pollueur/payeur, il est temps que la facture de la stupidité tombe.
    Comme disent les anglo-saxons, be careful what you wish for…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans ces colonnes, Frédéric Mas a développé comment Emmanuel Macron et Anne Hidalgo espèrent se refaire une santé politique avec les JO, alors que le coût stratosphérique de l’organisation et les retombées économiques sont loin d’être évidents. Nous allons voir que les conditions de sécurité des athlètes et du public ne sont également pas garanties. Il est à craindre que Paris 2024 soit au mieux un fiasco à l’image de l’organisation de la finale de la Ligue des Champions fin mai 2022. Mais l’État ayant... Poursuivre la lecture

Les Jeux Olympiques devaient être une fête, une sorte de Coupe du monde 1998 bis destinée à faire briller la France et ses élites politiques à l’international. En quelques années de crises politique, sanitaire et économique, le projet pharaonique pour Paris s’est transformé en une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête d’Anne Hidalgo et d’Emmanuel Macron.

Anne Hidalgo se consacre aux Jeux Olympiques avec application après sa déconvenue spectaculaire à l’élection présidentielle. Bien que réélue à la mairie de Paris en juin 2020... Poursuivre la lecture

Après la nomination de Laurent Nuñez à la tête de la préfecture de police de Paris en remplacement du charmant Didier Lallement, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin faisait de son mieux pour assurer le service après-vente avec le sourire dans un grand entretien accordé hier au Parisien. De son mieux et avec le sourire, car si l'on en croit le magazine L'Express, Nuñez n'est nullement son choix, mais celui imposé par Emmanuel Macron, soucieux d'avoir une bouche, des yeux et des oreilles d'une grande fidélité macroniste dans la capitale.... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles