Pourquoi la santé est moins bon marché que les télés

Comment se fait-il que les soins de santé soient plus chers que des biens de consommation courante comme les télévisions ou les Iphone6 ?

Par Richard N. Lorenc.

Pourquoi la santé est moins bon marché que les écrans plats
By: Charles HutchinsCC BY 2.0

Imaginez : vous vous sentez mal, vous sortez votre smartphone et utilisez une application spécifique. Un infirmier arrive chez vous 20 minutes plus tard. Il vous fait une prise de sang et recommande au docteur de vous prescrire un traitement adapté. L’information est envoyée à la pharmacie la plus proche, qui vous délivre le produit en 20 minutes. Le coût total de l’opération est de 20€.

Cela vous semble impossible ? Pas tant que ça. Pas si les soins de santé étaient en concurrence. Les soins médicaux ont augmenté de 105% ces 20 dernières années. Autre contraire, le prix des télévisions a baissé de 96% sur la même période.

Monopole de la santé et concurrence des télés

Jetez un œil à ce graphique mis au point par l’A.E.I. (American Entreprise Institute), qui montre deux choses importantes. Premièrement, il n’existe pas vraiment de niveau global des prix, ce qu’on appelle le niveau des prix est une fiction statistique. Secondement, il montre que les industries concurrentielles fournissent des biens et des services dont les prix baissent à cause de la pression des marchés. À l’opposé, les industries en situation de monopole extraient de la population des rentes toujours plus élevées grâce aux restrictions.

fee

Regardez chaque produit ou service du graphique. L’éducation (College dans le graphique) est fortement subventionnée et régulée, et ses coûts montent en flèche. L’industrie des manuels scolaires est très entravée par la propriété intellectuelle et dépend d’acheteurs captifs. La garde d’enfants fait partie des industries les plus réglementées du pays. N’y entre pas n’importe qui. Chaque fourniture est contrôlée par l’État.

De l’autre côté, les logiciels (Software), la téléphonie (Wireless service), les jouets (Toys) et les télévisions (comprendre : le libre-échange) se trouvent dans des marchés relativement plus libres. La pression sur les prix mène à leur baisse.

Ce n’est pas si compliqué. Si vous voulez de bons services, de bons produits, des idées innovantes et des prix bas, vous avez besoin de concurrence. Plus les marchés sont contrôlés, plus les prix montent et pires sont les résultats.

Traduction d’Antoine Dornstetter pour Contrepoints de Why Luxury TVs Are Affordable when Basic Health Care Is Not.