Les classes moyennes gagnent moins qu’en 2008

L’INSEE a produit une étude qui montre qu’en 2013 les classes moyennes n’avaient toujours pas retrouvé leur niveau de vie de 2008.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Family-Classes moyennes By: Kat Grigg - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les classes moyennes gagnent moins qu’en 2008

Publié le 3 juillet 2016
- A +

Par Éric Verhaeghe.

Family-Classes moyennes By: Kat GriggCC BY 2.0

L’INSEE a produit une étude qui montre qu’en 2013 les classes moyennes n’avaient toujours pas retrouvé leur niveau de vie de 2008. Si l’on peut regretter le gloubi-boulga auquel se livre notre institution statistique nationale en plein déclin, ces chiffres éclairent toutefois de façon saisissante la montée du Front National à chaque élection depuis quelques années.

La mesure des classes moyennes

Je n’épiloguerai pas ici sur la notion de classe moyenne, un serpent de mer français à géométrie très variable. Par commodité, je propose de trancher le débat en considérant que les classes moyennes correspondent aux revenus situés autour de la médiane, c’est-à-dire le ventre mou des rémunérations.

Le tableau de l’INSEE reproduit ci-dessus donne une bonne illustration du problème que ces catégories ont rencontré depuis la crise de 2008 :

http://www.eric-verhaeghe.fr/classes-moyennes-gagnent-quen-2008/
Niveaux de vie-http://www.eric-verhaeghe.fr/classes-moyennes-gagnent-quen-2008/

Depuis 2008, la répartition des revenus en France a très peu bougé. L’indice de Gini s’est à peine dégradé de 2 millièmes sur la période. Cela signifie donc que toutes les catégories de revenus ont partagé l’effort. Toutefois, le tableau suivant montre que cet effort ne s’est pas distribué de la même façon si on l’étudie décile par décile :

http://www.eric-verhaeghe.fr/classes-moyennes-gagnent-quen-2008/
http://www.eric-verhaeghe.fr/classes-moyennes-gagnent-quen-2008/

Autrement dit, le niveau de vie du premier décile est celui qui a le plus baissé, mais la correction due à la fiscalité a permis de corriger les effets de la crise. Les troisième et quatrième déciles présentent le paradoxe d’avoir vu leur niveau de vie baisser du fait de la fiscalité. Si le revenu médian a connu une quasi-stabilité, les autres déciles sont tous passés sous la barre d’1% de progression annuelle du fait de la fiscalité.

Depuis 2008, l’effort de correction fiscale est donc intense… et probablement mal supporté par la population.

Au passage, on regrettera que l’INSEE rationne les données qu’elle livre au public. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir reçu des injonctions politiques sur le sujet. La bonne vieille Union européenne en a d’ailleurs rajouté une louche en rappelant que les données publiques doivent être librement réutilisables, donc accessibles dans leur totalité sous format numérique. Mais l’INSEE semble ne pas vouloir respecter les règles démocratiques.

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Patrick Carroll. Un article de la Foundation for Economic Education

Dans le dernier épisode de la saison des Simpsons de dimanche, l'ancien secrétaire d'État au travail Robert Reich s'est associé à Hugh Jackman pour faire un numéro musical sur l'économie. Le numéro portait sur les inégalités et la disparition de la classe moyenne, et affirmait que les "riches avides" étaient responsables de la baisse des salaires et du niveau de vie.

Quelques jours auparavant, Reich avait tweeté un aperçu du spectacle.

Poursuivre la lecture

Le pouvoir d’achat, qui a été au cœur de la campagne présidentielle, est-il un indicateur statistique fiable ? Deux auteurs, l’un plutôt inspiré par Marx et l’autre par Bastiat, se rejoignent pour critiquer la manière dont l’Insee calcule le niveau de vie des Français. Dans son essai sur la Lutte des classes en France au XXIe siècle Emmanuel Todd reprend la critique adressée par l’économiste libéral Philippe Herlin au mode de calcul du pouvoir d’achat des Français formulé par le célèbre institut étatique[1. Philippe Herlin, Pouvoir d’achat, L... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Le développement économique de la Corée du Sud impressionne : comment ce pays, ruiné par la guerre en 1960, est parvenu à un niveau de vie comparable à celui de la France et cinq fois plus élevé que celui du Vietnam ?

Au prix d’efforts immenses en matière d’éducation et de travail acharné, mais aussi, et c’est moins connu, au prix du sacrifice de sa démographie. Une leçon pour l’Europe.

Commençons par un bref rappel historique.

Un portrait rapide de la Corée

Avec environ 51 millions d’habitants, ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles