Le revenu moyen a augmenté de 1000 % en 200 ans

Il y a 200 ans, le revenu moyen par jour et par habitant dans le monde était de seulement 3 dollars. Il est de 33 dollars aujourd’hui, soit environ 29 euros.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Farmers By: Don O'Brien - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le revenu moyen a augmenté de 1000 % en 200 ans

Publié le 21 juin 2016
- A +

Un article de l’Iref-Europe.

Farmers
Farmers By: Don O’BrienCC BY 2.0

On a l’impression que tout va mal aujourd’hui, ce qui est quand même assez vrai dans notre pays, mais on oublie que l’humanité ne s’est jamais aussi bien portée économiquement. Les richesses augmentent pratiquement partout dans le monde, à l’exception des pays comme la Corée du Nord, le Venezuela, Cuba et plusieurs pays d’Afrique, et les chiffres comparatifs sont révélateurs de ces changements. Selon le Wall Street Journal du 23 mai, le revenu quotidien moyen (en parité de pouvoir d’achat) par habitant aurait augmenté de 1000 % en 200 ans.

Il y a 200 ans, le revenu moyen par jour et par habitant dans le monde était de seulement 3 dollars. Il est de 33 dollars aujourd’hui, soit environ 29 euros. Sur cette période, l’humanité s’est donc enrichie d’un facteur 10 !

Cet enrichissement ne s’est pas fait à la même vitesse, et des inégalités de richesse existent encore entre les différents pays, comme par exemple les États-Unis où ce revenu est à 130 dollars par jour contre 20 dollars en Chine.

Sur le web

Voir les commentaires (18)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (18)
  • Article sympa, mais il faudrait aussi indiquer l’inflation à côté de cette « augmentation de revenus ». Sinon on ne voit pas trop ce qu’il faut en conclure…

    • Oh que si! Avant c’était des $ adossé à de l’or, actuellement c’est adossé à du papier! Même si on a trouvé beaucoup d’or entre les 2 dtes!

  • bien sur que le niveau de vie à augmenté…mais il est compliqué de le juger sur la base du dollar et le comparer entre le dollar sur 200 années. Qui plus ai que valent 2000 $ en France quand un loyer moyen 600 € ou 500 $ dans un autre pays ou le prix de l’immobilier est moins cher. Une approche scientifique plus rigoureuse est necessaire

    • Le jugement est sur la base d’un dollar constant, et non pas d’un dollar de maintenant comparé à un dollar d’il y a 200 ans.

      • La notion de dollar constant est elle-même embêtante et on arrive à des absurdité sur le long terme ou en comparant les extrêmes, car on donne l’impression que l’on peut vivre de rien du tout dans certains endroits ou à certaines époques. La signification d’une économie à 200 dollars par an et par personne nous échappe. Avec cette somme en Europe, nous ne pourrions même pas nous nourrir. Il est évident cependant qu’il y a deux siècles, on se nourrissait, on se logeait, on se chauffait, on achetait même desctrucs inutiles pour le plaisir, moins qu’aujourd’hui, mais tout de même.
        Les structures de dépenses sont trop variables pour qu’on puisse effectuer sérieusement une comparaison à parité de pouvoir d’achat. En corrigeant un biais, on en rajoute un autre.
        On peut aussi ajouter le fait que les échanges n’étaient pas du tout les mêmes. L’économie autrefois était à la fois moins marchande et moins étatisée, et beaucoup plus tournée vers de l’autoconsommation. Cela contribue à sous-estimer le PIB des pays pauvres et à sur-estimer la modernité.

  • Augmentation par un facteur 1000 ou par un facteur 10 ? Pas très clair. Plutôt que de monnaie, il vaudrait mieux parler de pouvoir d’achat.

  • Bonjour

    Dans le même genre d’esprit, j’avais lu que le salaire d’un ouvrier parisien en 1910 était de 100 F, soit en euros actuel 300€. Mais pas de secu de vacances ni retraites et semaine de 48 h.

    A l’époque une maison coutait 5000F, soit 15000€ (pas d’eau courant ni chauffage ni salle de bain).

  • Sur une telle échelle de temps, les comparaisons monétaires ne signifient pas grand-chose. Il vaudrait mieux travailler sur des données concrètes. On atteindrait les mêmes conclusions. L’augmentation de la richesse a été massive. Mais les arguments seraient beaucoup plus solides.

  • Ca fait 1.2% d’augmentation par an.

  • C’est assez précisément ce à quoi conduit aujourd’hui le modèle social français envié sur toute la planète.
    En effet la loi des 35 heures par semaine soit 1607 heures par an diminuée des absences exceptionnelles et formation conduit à environ 4 heures par jour de travail.
    Sur une vie, avec 40 ans de travail et une espérence de vie de 80 ans, cela fait 2 heures par jour dont l’état en prélève 50%.
    Il reste donc 1 heure par jour de travail sur toute une vie.
    En pure égalité sociale cela correspond approximativement à un salaire net de 20 à 30 euros par jour pour se payer nourriture, logement, vêtements, loisir.
    Les autres 20 à 30 euros par jour prélévés par l’état nous apporte sécurité ?, santé, éducation, ……
    Comment peut-on croire un instant que ce modèle social français soit budgétairement équilibré et puisse apporter le bien être attendu, même sans inégalités sociales dans l’égalitarisme le plus total.

  • Sauf que le dollars rien que depuis 1913, il a perdu 96% de sa valeur, donc pour un même pouvoir d’achat il faudrait rien qu’en un peu plus de cent ans plus de 2000% d’augmentation, sans parler du fait qu’avant il n’y avait pas d’IR.

  • Je vais essayer demains de vous donner des prix du XIX eme issue d’un livre, et aussi de l’immobilier, vous comprendrez vite que cela est absurde.

    Si vous voulez vous donner le vertige rien qu’à Paris, une des rares maisons avec jardin et puits, et un verger (un peu comme l’Élisée coûtait dans les années 1830 700,000 livres, un appartement de 30 mettre carré à l’achat à l’ile de la cité était à 900 livres. Une chaumière dans l’ancienne commune de Ménilmontant maintenant dans Paris s’achetait à 180 livres.
    Je reviens demain pour les USA.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lawrence W. Reed.

 

G. K. Chesterton a écrit :

"Même le tyran ne règne jamais par la seule force, mais surtout par des contes de fées".

Alexandre Loukachenko répond parfaitement à la description de Chesterton.

Depuis 1994, il s'est maintenu au pouvoir en tant que président de la Biélorussie en volant les élections, en agressant la presse et en servant de larbin le plus fidèle de Vladimir Poutine en Europe de l'Est. En mai 2021, il a même forcé un avion Ryanair en provenance de Grèce et à destination... Poursuivre la lecture

L’invasion de l’Ukraine constitue un réveil brutal pour une Europe qui s’était endormie depuis de nombreuses années dans un idéalisme naïf. Si la réponse à l’invasion a été rapide, l’Europe reste très affaiblie. Au-delà des prochaines semaines, sa stratégie doit impliquer un changement profond de modèle mental sur son développement économique.

Quels sont les ressorts de la puissance ?

La question n’est pas nouvelle et elle a préoccupé les stratèges depuis des millénaires. Elle se pose avec une nouvelle acuité depuis l’invasion de l’Ukr... Poursuivre la lecture

Par Nils Baudoin.

Histoire de lire, le salon annuel du livre d'histoire de Versailles avait lieu ce week-end du 20 novembre. Contrairement à l'année dernière où il avait dû être réduit à des vidéos, il se tenait cette année dans les locaux prestigieux de Versailles et notamment l'hôtel de ville. Le public était présent en nombre.

Un participant avait retenu en particulier notre attention, Jean-Marc Daniel. Les lecteurs de Contrepoints le connaissent probablement comme une des rares voix libérales présente dans les grands médias ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles