L’avenir de la gauche : Macron ou Taubira ?

Quelle ligne politique soutiendraient les Français ? Réponse dans un sondage BVA-Orange-i Télé alors que Emmanuel Macron vient de lancer son mouvement politique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Christiane Taubira (Crédits Philippe Grangeaud-Parti Socialiste, licence Creative Commons)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

L’avenir de la gauche : Macron ou Taubira ?

Publié le 6 avril 2016
- A +

Par la rédaction de Contrepoints

Christiane Taubira (Crédits Philippe Grangeaud-Parti Socialiste, licence Creative Commons)
Christiane Taubira (Crédits Philippe Grangeaud-Parti Socialiste, licence Creative Commons)

 

Qui doit jouer un rôle ?

L’avenir de la gauche ? Selon les groupes interrogés dans le sondage BVA, ce ne sont pas les mêmes personnalités de gauche qui doivent jouer un rôle dans les années à venir.

Lorsqu’on interroge l’ensemble des Français, l’avenir de la gauche passe par Emmanuel Macron, pour des Français qui soutiennent une ligne socio-libérale… Emmanuel Macron est ainsi la personnalité politique que les Français souhaitent le plus fortement voir jouer un rôle politique majeur à gauche dans les prochaines années (53%,  en progression de 10 points depuis juin 2015).

Mais si l’on interroge les sympathisants de la gauche, ils se prononcent plutôt pour des personnalités de la « gauche des valeurs » comme Christiane Taubira et Martine Aubry. Christiane Taubira (63%, -5 pts) occupe la 1ère position des personnalités que les sympathisants de la gauche souhaitent voir jouer un rôle politique majeur dans les prochaines années, aux côtés de Martine Aubry (60%, +5pts). Des figures gouvernementales comme Najat Vallaud-Belkacem (3ème 55%, -3pts), Bernard Cazeneuve (4ème, 54%, +5pts) et Manuel Valls (5ème, 53%, -6pts) recueillent également des scores élevés.

Les scores diffèrent encore lorsqu’on interroge les sympathisants du Parti socialiste, qui placent Manuel Valls (et donc la ligne gouvernementale ?) en tête de leurs attentes. Auprès des sympathisants du Parti socialiste, Manuel Valls bénéficie d’un souhait d’implication extrêmement élevé (81%, -5pts) qui valide la pertinence de sa ligne politique auprès de son socle électoral de référence.

Sondage BVA-Orange-i-Télé
Sondage BVA-Orange-i-Télé

 

Les alliances en vue de l’élection présidentielle 2017 ?

Le Parti socialiste doit-il s’allier avec Europe-Écologie-les-Verts ainsi qu’avec des formations du centre-gauche ? 74% des sympathisants de la gauche souhaiteraient une alliance du PS avec Europe-Écologie-les-Verts, tout comme 78% des sympathisants du Parti socialiste et la quasi-totalité des sympathisants d’Europe-Écologie-les-Verts (83%). Les opinions seraient également très favorables à une alliance avec d’autres formations du centre-gauche (sympathisants PS : 77%, EELV : 64%).

Toutefois, la majorité des Français ne souhaite pas que le Parti socialiste change de nom :
seuls 36% des Français y sont favorables (+3pts depuis octobre 2014) tout comme 27% des sympathisants du Parti socialiste (+5pts), des scores qui ne progressent que légèrement depuis près de 18 mois.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • J’espere que ca sera Macron. Enfin je dis ca pour le bien de la gauche.

  • Macron est écoutable au moins.

  • Soit on vote pour des personnes avec tout ce que cela implique en terme de prise de responsabilité personnelle, soit on vote pour des partis, des idéologies afin de définir des principes.

    Quand on ne peut plus dissocier personnes et parti, on entre dans la dictature : les succès sont imputés aux personnes et les échecs au parti.

    La gauche devient bonapartiste, pour ne pas dire pire…

  • Ce sondage révèle une cassure énorme entre les caciques du PS et la majorité de Français.
    Il montre aussi une scission importante au sein de la gauche donc un élu qui s’affuble du sigle PS est un escroc car on ne peut savoir de quel côté il penche, Macron ou taubira!

  • Ce sondage montre surtout la proportion des gauchistes ayant oublié que Taubira a voté la confiance au gouvernement Balladur dont rappelons-le Pasqua était ministre de l’intérieur, Madelin ministre du développement économique, et Sarkozy ministre du budget et porte parole.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le fait pour un gouvernement de solliciter et d’obtenir la confiance de l'Assemblée contribue à la prévisibilité, la stabilité et la sincérité de l’action publique, et cela devrait être reconnu comme indispensable.

Le 30 janvier dernier, Gabriel Attal a prononcé son discours de politique générale, sans solliciter la confiance de l’Assemblée, avant qu’une motion de censure soit soumise, puis rejetée le 5 février. Le gouvernement Attal, comme le gouvernement Borne avant lui, a donc le droit d’exister, mais sans soutien de la chambre.

... Poursuivre la lecture
8
Sauvegarder cet article
« Je déteste tous les Français »

Le 3 février dernier, un immigré malien de 32 ans, Sagou Gouno Kassogue, a attaqué au couteau et blessé grièvement des passagers de la Gare de Lyon. Finalement maîtrisé par l’action conjuguée des passants, des agents de sécurité et des membres de la police ferroviaire, l’homme en garde à vue a été mis en examen pour tentative d’assassinat aggravée et violence avec armes aggravée.

Les premiers éléments de l’enquête dévoilés par le préfet de police de Paris révèlent les discours conspirationnistes d’un in... Poursuivre la lecture

Nommé ministre du logement jeudi 8 février, Guillaume Kasbarian avait accordé un entretien à Contrepoints en novembre dernier en tant que député Renaissance de la première circonscription d'Eure-et-Loir et président de la Commission des affaires économiques.

 

Contrepoints : Bonjour Monsieur le Député, merci d’avoir accepté de nous accorder cet entretien. Pour nos lecteurs qui ne vous connaissent peut-être pas, pourriez-vous nous parler de votre parcours et nous raconter ce qui vous a amené à vous engager en politique et à ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles