Rise : le nouveau film de guerre entre Humains et Robots (vidéo)

Rise est un nouveau film de science-fiction mettant en scène une guerre des humains contre des robots.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Rise : le nouveau film de guerre entre Humains et Robots (vidéo)

Publié le 2 avril 2016
- A +

Par Charles Bwele.

Réalisé par David Karlack et financé par Kickstarter  à hauteur de 34 000 €, le court métrage Rise met efficacement en scène une révolte des robots intelligents – dotés d’une solide conscience d’eux-mêmes – contre leurs oppresseurs (et suppresseurs) humains.

Ce court métrage, qui a tout l’air d’une bande-annonce de très bonne facture, ne compte guère déroger aux codes du genre en s’inspirant de Terminator, de Matrix, d’i-Robot et de la série suédoise Real Humans, en plus de s’offrir les talents de Rufus Sewell (Dark City, Hercules) et d’Anton Yelchin (Star Trek Into Darkness).

Il ne reste plus qu’à espérer que l’éventuelle version cinéma de cette énième guerre hommes-machines soit à la hauteur des espérances…

En savoir + : Le site officiel de Concept Rise

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
SOS bonheur covid
4
Sauvegarder cet article

Par Francis Mogador.

C’est à la fin des années 1980 que sont parus les albums de la bande dessinée intitulée SOS Bonheur. Sous ce titre énigmatique (pourquoi faudrait-il appeler au secours à cause du bonheur ?) se cache un conte politique dont plusieurs passages se révèlent, plus de trente ans après, criants d’actualité. En effet il met en scène des personnages dans lesquels chacun peut reconnaître un collègue, un voisin, un ami, un beau-frère ou soi-même aujourd’hui. Jugez-en.

Le monde du travail : des salariés conscients de l’... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le scénario de cette bande dessinée se déroule à Paris en 2040. La pandémie mondiale n’a finalement jamais été endiguée et les variants ont causé d’immenses dommages humains, ce qui a conduit notamment à la fermeture des écoles, ainsi que des librairies et bibliothèques.

Le règne des GAFAM et de la censure

À l’ère du numérique, le savoir est tout entier digitalisé et les enfants apprennent de chez eux via des casques de réalité virtuelle diffusant des neuro-informations. Non seulement les livres papier ont pratiquement entièrement disp... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

Pourquoi ne pas continuer un chantage quand celui-ci a extrêmement bien fonctionné ? C’est la question que doit se poser le gouvernement devant le peu d’engouement des Français à se faire injecter une troisième dose de vaccin anti-covid : pourquoi ne pas refaire le coup du chantage à la peur, à la maintenant traditionnelle amende à 135 euros et à la privation de chocolat qui ont si bien marché jusqu’à présent ?

Pourquoi ne pas refaire le coup du passe sanitaire ?

Dépité par le manque d’enthousiasme de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles