Printemps des libertés : hommage à Bastiat

Ne manquez pas le 2 avril à Bordeaux le Printemps des libertés !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Printemps des libertés : hommage à Bastiat

Publié le 18 mars 2016
- A +

printemps libertéLe PREMIER PRINTEMPS DES LIBERTÉS,

Le 2 avril à Bordeaux

est CONSACRÉ À LA PENSÉE DE FRÉDÉRIC BASTIAT.

avec Tom Palmer, Pascal Salin et bien d’autres.

Le thème est « Actualité de Frédéric Bastiat, ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas ». Il n’est pas innocent ! En effet, le monde actuel connait des troubles et devrait se référer aux grands penseurs aux œuvres universelles et intemporelles.

Fort de quelques années d’expérience dans l’organisation de dîners-débats, cette année, le CEREL1 a décidé passer à l’étape supérieure et organiser une journée de conférences. Venez découvrir des interventions de qualité dans un cadre original, et échanger sur la pensée de Bastiat et sa pertinence pour les problèmes d’aujourd’hui, avec des intellectuels de premier ordre.

Conférenciers :

PalmerTom Palmer (USA) qui présentera et dédicacera les ouvrages qu’il a édités : La moralité du capitalisme, Après l’État-providence et Peace, Love & Liberté, éditions Libréchange.

Places limitées !

Lieu :
Ponton Montesquieu, quai des Queyries 33100 BORDEAUX
De 9h à 18h30.
Informations et réservations :
Email : cerel.cfb@gmail.com

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/456645967876307/

  1.  CEREL : Cercle d’Études et de Recherches Économie et Libertés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Je suis souvent interrogé sur la façon dont la doctrine libérale traite du chômage et de la couverture de cet accident financièrement et humainement dramatique. Après le rejet par le Conseil d’État du projet de réforme de l'assurance chômage, la réponse libérale prend toute sa valeur, même si elle est a priori surprenante.

Telle que je la professe, après tant d’autres, la doctrine libérale dit à peu près ceci :

Le chômage est un accident inévitable mais mineur quand le marché du travail est libre et concurrentiel. La couverture de... Poursuivre la lecture
Bastiat
2
Sauvegarder cet article

Par Dan Sanchez.

 

Que faudrait-il pour que la liberté redevienne "une idée dont le temps est venu" ?

Ou, comme l'a dit Leonard Read, "De quoi la philosophie de la liberté a-t-elle le plus besoin ? ».

Sa réponse était : "de plusieurs milliers de penseurs créatifs, d'écrivains, de bavards, comme Frédéric Bastiat l'a été pour la philosophie de la liberté...".

Read estimait que dix mille pourraient faire l'affaire.

"Dix mille Bastiat ?" écrit-il, sachant que c'est un défi de taille. "Eh bien, diffic... Poursuivre la lecture

Je suis souvent interrogé sur la façon dont la doctrine libérale traite du chômage et de la couverture de cet accident financièrement et humainement dramatique. Après le rejet par le Conseil d’État du projet de réforme de l‘assurance chômage, la réponse libérale prend toute sa valeur, même si elle est a priori surprenante.

Telle que je la professe, après tant d’autres, la doctrine libérale dit à peu près ceci :

Le chômage est un accident inévitable mais mineur quand le marché du travail est libre et concurrentiel. La couverture de... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles