Une France antijuive ?, par Pierre-André Taguieff

Pour Pierre-André Taguieff, les antijuifs traditionnels se déclaraient antisémites, les antijuifs contemporains se prétendent antiracistes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une France antijuive ?, par Pierre-André Taguieff

Publié le 22 janvier 2016
- A +

Par Francis Richard.

Pierre andré Taguieff une france antijuiveLe 11 janvier 2016, un enseignant est agressé dans la rue, à Marseille, par un adolescent armé d’une machette. Cet enseignant de 35 ans a le tort de porter une kippa et donc d’être identifiable. Son agresseur de 15 ans, Turc d’origine kurde, se réclame de Daech, et l’attaque parce qu’il est juif. L’agressé, professeur à l’Institut franco-hébraïque La Source, se protège avec la Torah qu’il tient dans sa main…

Cette agression fait suite à de toujours plus nombreuses agressions et menaces judéophobes, perpétrées et proférées au cours des dernières années en France par de jeunes délinquants se réclamant de l’islam. Dans Une France antijuive ?, paru l’an passé, quelques mois après les assassinats de Juifs commis par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, Pierre-André Taguieff fait part de ses regards sur la nouvelle configuration judéophobe.

Il remarque que, si les antijuifs traditionnels se déclaraient antijuifs ou antisémites, les antijuifs contemporains se prétendent antiracistes. Et sont scandalisés par :

  • le communautarisme juif
  • la puissance du lobby juif
  • le racisme de l’État d’Israël (les membres des minorités non juives de nationalité israélienne y ont les mêmes droits que les Juifs…)
  • les crimes sionistes (les boucliers humains, sacrifiés pour la cause palestinienne, font des « victimes innocentes »…)

Ces antijuifs ne sont donc pas antisémites, mais antisionistes, nuance : « Dans le vocabulaire antijuif, les Juifs ont changé de nom répulsif, ils ne s’appellent plus « sémites » mais « sionistes ». Pour ces antijuifs nouvelle manière, derrière tout Juif se cache un sioniste. Qu’est-ce qu’un sioniste ? Un comploteur, un responsable des malheurs du monde, une incantation satanique « d’une puissance occulte dotée d’ubiquité et d’omnipotence », un raciste :

« Si les Juifs, en tant que « sionistes » sont des racistes, alors ceux qui les dénoncent comme tels sont du côté de la noble lutte contre le racisme ».

« Il suffit de remplacer « Juifs » par « sionistes » et « complot juif » par « complot sioniste » pour paraître tenir un discours contestataire étranger à la propagande antijuive. »

L’antiracisme, dont ces antijuifs se réclament, est une idéologie qui « présuppose notamment que le racisme va toujours du « Blanc » (le dominant supposé) au non-Blanc (le dominé présumé), et que le « Blanc » coupable et raciste par nature ne saurait être en position de victime ». Et un Juif, n’est-ce pas un Blanc ? CQFD.

L’antisionisme a un double sens. Cela peut-être :

  • la critique de la politique menée par tel ou tel gouvernement d’Israël
  • ou le projet de faire disparaître Israël de la carte

C’est dans cette dernière acception qu’il faut comprendre l’antisionisme du Hamas, à la tête de Gaza, un antisionisme radical, que cautionnent consciemment, ou inconsciemment, les partisans de la cause palestinienne, dont d’aucuns, lors de manifestations parisiennes, en juillet 2014, ont crié « Mort aux Juifs ! », tant il est vrai que « la frontière entre la critique systématique d’Israël et la haine visant les Juifs s’est effacée »…

Le jeune islamiste radical s’imagine exclu et discriminé en raison de ses origines ou de ses croyances. Il est victime d’un racisme spécifique, qui a pour nom islamophobie, à qui il impute son échec social. S’il commet des actes terroristes, ce n’est donc pas sa faute. N’étant pas un sujet doté de liberté, il ne peut en être tenu responsable. Au moins il réagit contre le Système. En fait il est un instrument qui s’est laissé prendre :

« Les actions terroristes sont faites autant pour provoquer la peur et l’indignation que pour intensifier les conflits, rallier les tièdes et radicaliser les sympathisants. »

Ce terrorisme, ce djihadisme, n’a rien à voir avec l’islam qui est une religion de paix ? Si, justement : « Si pour de nombreux musulmans, qu’on a des raisons de juger majoritaires en France […], l’islam est bien une religion de paix, vécue et pratiquée comme telle, il est pour d’autres une religion de guerre sainte, le drapeau du ressentiment et de l’esprit de vengeance. »

L’auteur cite l’appel d’intellectuels musulmans, mis en ligne le 11 janvier 2015, Notre responsabilité à l’égard du terrorisme au nom de l’islam : « Aujourd’hui la réponse à cette guerre ne consiste pas à dire que l’islam n’est pas cela. Car c’est bien au nom d’une certaine lecture de l’islam que ces actes sont commis. Non, la réponse consiste à reconnaître et affirmer l’historicité et l’inapplicabilité d’un certain  nombre de textes que contient la tradition musulmane. Et à en tirer les conclusions. »

Il ne faut donc pas se méprendre : « Être un antiraciste conséquent, aujourd’hui, c’est lutter contre l’antisionisme radical devenu mondial, qui constitue l’une des principales formes contemporaines de la pensée raciste, incluant un programme d’élimination de l’ennemi diabolisé. C’est en même temps combattre le djihadisme qui en est l’un des principaux vecteurs, qu’il ne faut pas réduire à une simple régression vers la sauvagerie, mais au contraire comprendre comme une puissante utopie messianique, capable de mobiliser nombre de jeunes musulmans. »

Taguieff ajoute : « Et autour de cette cause politico-religieuse mobilisatrice, qui a instrumentalisé la cause palestinienne, s’agrègent d’autres « grandes causes », tel que l’anticapitalisme gnostique ou l’antimondialisme complotiste, autres sources et ressources de la judéophobie contemporaine, sans être toujours reconnues comme telles. »


Sur le web

Lire sur Contrepoints notre dossier spécial antisémitisme

Voir les commentaires (61)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (61)
  • Chaque peuple mérite de disposer d’un territoire : Israël, la,Palestine et bientot Je l’espère le Kurdistan. Pour pouvoir y vivre en securité. Et librement.

    Je ne mets pas dans le même sac les catalans, bretons ou Corse … Qui ne subissent pas les mêmes contraintes… Maïs pourquoi pas.

    Je ne supporte pas deux choses :
    – l’occupation illégale des territoires palestiniens, le rejet volontaire des solutions de paix, le soutien des extrémismes porteurs de guerre, étc…
    – et se faire traiter d’antisemite quand on dit cela.

    Je n’ai rien contre la religion juive, musulmane, chrétienne .. Tant qu’elle ne sort pas de la sphère privée.
    Je suis pour un etat d’Israël et de Palestine

    Je suis opposé aux décisions, aux pratiques d’un etat, qui aura soigneusement tourné le dos aux occasions de faire une paix durable ( jamais facile, et de moins en moins facile).

    Cela ne doit pas être facile d’être juif, et contre l’ignominie de cette guerre permanente, devenue necessaire pour éviter de parler des autres problèmes de la société israélienne.

    • Il y a déjà un état palestinien, il s’appelle la Jordanie…

      • Allez dire ça aux palestiens qui se sont fait massacrer en voulant fuir la guerre durant les années 70…
        De toute manière la démographie a toujours raison, la solution a 2 Etats est difficilement faisable ca sera un Etat multi-ethnique ou la population des territoires devra avoir le meme statut que les juifs israeliens.

        •  » aux palestiens qui se sont fait massacrer en voulant fuir la guerre durant les années 70″ vous voulez parler des massacres commis par les régimes arabes contre les « palestiniens » ? Il est intéressant de remarquer que les pays arabes ont tués plus de « palestiniens » que les Israéliens.

          Israel est déja un état multi ethnique. Il y a plus de 20 % de sa population qui est composé d’arabes israéliens

          Sur la démographie, les juifs sont pratiquement au même niveau que les arabes (israéliens). Le taux moyen de naissances par femme musulmane (israélienne) est en moyenne de 3,4 enfants par femme contre 3,1 pour les femmes juives.
          Les juifs vont sans doute « rattrapés » les arabes prochainement.
          Quand à la démographie des palestiniens, elle manque de fiabilité. Les chiffres sont largement truquées pour avoir plus de subsides.

          « la solution a 2 Etats est difficilement faisable  » elle est impossible (voir mon commentaire en dessous adressé à Cap2006). Voilà pourquoi il faut donner la Cisjordanie à la Jordanie et Gaza à l’Egypte. J’ai conscience que cette solution sera dur à mettre en oeuvre mais c’est la seule solution réaliste

      • C’est un peu plus complexe que cela et vous le savez très bien j’imagine.

        • Justement je lançais ça pour en revenir aux origines du problème. Au début la Jordanie devait être pour les arabes et ce qui correspond aujourd’hui à Israël + gaza + west bank devait être aux juifs. On n’avait jamais entendu parler du peuple palestinien, le concept même de Palestine était rejeté par les arabes qui y voyait un complot juif pour les diviser.

    • Pardonnez-moi, mais que viennent faire les Bretons dans votre analyse géopolitique? On a du mal à vous suivre.

      • Ce n’est pas une analyse géopolitique…. Je n’ai pas cette prétention…

        Quant aux peuples de disposer de la liberté de vivre dans un endroit où ils sont libres de parler leurs langues, de vivre leurs cultures… C’est une chose naturelle/
        Et les Bretons ou les corses le meritent tout autant que les Juif… Si tant est qu’une religion puisse constituer le socle d’une nation.

    • Prétendre se faire traiter d’antisemite quand on se dit contre la guerre ou autres banalités consensuelles, c’est malhonnête et, effectivement, antisemite.

    • Je partage votre avis. Je n’aime pas les colons israéliens par exemple. Je refuse d’être traité d’antisémite par des fanatiques car je n’ai absolument rien contre les jiufs en général. Idem : je déteste être traité de néo reac par de pseudo intellectuels de gauche ou ce qu’il en reste parce je ne suis pas gaucho bobo.
      C’est bien commode, très réducteur, quand on na pas grand chose à dire, d affubler les autres d’adjectifs déplaisants du genre antisémite ou reac.

    • « , le rejet volontaire des solutions de paix » rappelez nous c’est qui a refusé les propositions de paix sous Barak (en 2000) et sous Olmert ? Pourtant, c’étaient des propositions de paix sérieuses et qui faisaient bp de concessions. Je ne vois pas comment Israel pouvait faire plus de concessions ? Pourtant, les palestiniens ont refusé.
      De plus, Israel en se retirant de Gaza, a laissé la chance aux palestiniens d’avoir leur propre état. L’ont t ils saisi ? Non. Ils ont mis au pouvoir le Hamas à Gaza.
      En 48, les arabes ont rejeté la création d’un état palestinien. Puis récemment, ce sont les palestiniens qui ont enterré l’état palestinien en rejetant à deux reprises une proposition sérieuse et qui ne pouvait pas donner plus de concessions mais ils ont surtout détruit leur chance d’avoir un état avec le retrait de Gaza en mettant des fanatiques aux pouvoirs.
      Pour l’instant, chaque fois qu’Israel a fait des concessions et des concessions territoriales loin d’apporter la paix, cela a apporté plus de terrorisme et de violence. Les négociations sont un échec. Les retraits unilatérales (Gaza, Sud Liban,…) sont aussi un échec.
      Quand Israel a rendu le Sinai à l’Egypte, Israel négociait avec un état stable qui pouvait être considéré comme un partenaire fiable. Mais avec les palestiniens, il n’y a pas de partenaires fiables. Abbas a 80 ans. Les palestiniens sont divisés entre eux. Imaginons qu’Israel négocie avec l’AP un accord. Israel se retire de la Cisjordanie, vous croyez qu’il faudra combien de temps au Hamas pour s’emparer du pouvoir en Cisjordanie ?
      Même Herzog, a reconnu qu’il n’y avait pas de partenaires fiables côté palestinien.

      Voilà pourquoi il faut sortir du dogme des deux états. La meilleure solution c’est de donner la Cisjordanie à la Jordanie et Gaza à l’Egypte. Après tout, Gaza est peuplé en grande partie d’immigrés arabes venus d’Egypte et il n’y a aucune différence entre un palestinien et un jordanien. La Cisjordanie est un mot inventé par les jordaniens.
      Certes, il y a peu de chances que la Jordanie et l’Egypte acceptent cette proposition sauf si ils obtiennent qq chose en échange à savoir une compensation d’Israel et de la communauté internationale (vu le fric que le communauté internantionale verse aux « palestiniens, le peuple ayant le plus d’aide internationale, cela ne changera pas grand chose)
      Israel a comme politique d’accepter un retrait de territoire que si cela ne menace pas sa sécurité. Or, c’est la seule solution permettant de rencontrer cette exigence.
      De 48 à 67, la Cisjordanie appartenait à la Jordanie et Gaza à l’Egypte. Jamais c’est deux pays n’aurait eu comme idée de créer un état palestinien car le peuple palestinien n’existait pas.
      Créer un état palestinien dans le contexte actuel (celui de l’effondrement des états arabes) me parait pas très intelligent. Je doute qu’un état palestinien soit viable (financièrement parlant). Un état palestinien finirait très vite par être controlé par les islamistes.
      Regardez aujourd’hui: Gaza est controlé par le Hamas qui a du mal à maintenir son autorité concurrencé par l’état islamique (déja qu’à la base, le Hamas est composé par des extrémistes islamistes).
      Quand à la Cisjordanie, c’est grace à Israel, si cette région ne tombe pas dans les mains du Hamas

    • Pour la question des implantations juives en Cisjordanie, je pense qu’il faut privilégier le pragmatisme càd que toutes les implantations juives qui peuvent être incorporé à Israel en changeant légèrement le tracé d’avant 67 (autrement dit les implantations qui se trouvent tout près de la ligne verte) doivent devenir territoire israélien tandis que toutes les autres doivent être démantelées. Je ferais juste remarqué qu’ entre 75 et 80 % des Israéliens de Cisjordanie vivent dans des communautés proches de la ligne verte , ceux là peuvent facilement être incorporé à Israel en modifiant un peu la ligne verte (qui n’est qu’une ligne de cessez le feu pouvant parfaitement être modifiée). Quand à Jérusalem, je pense qu’il faudra accepter une division. Il faudra prévoir un statut spécial pour cette ville. Jérusalem Ouest appartiendrait à Israel tandis que Jérusalem est appartiendrait à la Jordanie (mais les résidents juifs pourraient toujours y vivre). Il faudrait aussi prévoir que les deux parties coopèrent entre elles (vu que c’est la même ville). Le Mont du Temple (ou esplanade des Mosquées) appartiendrait à la Jordanie.

  • Les deux derniers paragraphes sont des affirmations qui tombent comme un cheveu dans la soupe! Il n’y a aucune logique et aucun argument valable qui permet de comprendre comment Mr Taguieff arrive à cette conclusion. C’est bien dommage car il ne reste donc une fois de plus que le côté militant et idéologue de Mr Taguieff. Il ne fera donc pas bouger les lignes et chacun restera sur ses positions. Il oublie de dire un point fondamental qui est que de nombreux juifs sont également anti sionistes et certains déplorent même le côté raciste d’Israel ( le seule nation qui se revendique d’un peuple/ race :  » le pays du peuple juif »). Il est quasi impossible d’avoir une réflexion intelligente et honnête sur ces questions compte tenu du fait qu’émettre une critique à l’endroit des sionistes ou d’Israel est être anti sémite. Mr Taguieff ne fait donc qu’attiser les frustrations, ce qui est très dangereux à un moment où l’islam radical progresse. Il y a des intellectuels juifs ouverts et honnêtes qu’il serait plus intéressant d’écouter pour avoir un débat apaisé entre juifs et musulmans et pour progresser vers la paix , la sérénité et le respect des autres. malheureusement ces personnes ne sont pas relayées par les médias.

    • « Il y a des intellectuels juifs ouverts et honnêtes qu’il serait plus intéressant d’écouter » Lol. La plupart des intellectuels juifs sont des idéologues gauchistes totalement coupés du monde. Ils vivent dans leur tour d’ivoir sans contact avec la vérité. Bcp d’intellectuels juifs portent une véritable haine de soi. Certains (proche de l’extrême gauche) sont carrément antisémites. Les pires antisémites se sont les juifs d’extrême gauche et ce depuis des siècles. Marx bien qu’haissant le judaisme était d’origine juive.
      Récememnt, il y a encore l’exemple de Rony Brauman qui dit que le port de la kippa est un signe d’allégance à Israel et il a clairement justifié les agressions contre les gens portant la kippa. Ce mec est peut être d’origine juive mais il ne connait pas le fondement du judaisme. La kippa n’a rien avoir avec Israel, c’est un signe d’humilité envers Dieu. Il montre bien par pareils déclarations que sous couvert d’antisionisme, il est antisémite.
      Gideon Levy que les « antisionistes » adorent citer, lors des dernières élections, a appelé à remplacer le peuple d’Israel (c’est un appel au génocide contre les israéliens).

      Marrant, les médias européens « ont oublié  » de parler du scandale qui secoue Israel. On a découvert que des organisations d’extrême gauche (notamment celles prétendant défendre les droits de l’homme ) ont fourni à l’AP le noms des palestiniens souhaitant vendre des terres aux juifs les condamnant à être torturés à mort. Ils ont fait cela en sachant très bien quel sort serait réservé à ces palestiniens. Vendre une terre à un juif est un délit passible de la peine de mort. B’Tselem,qui soi disant défends les droits de l’homme (en vérité c’est une association d’extrême gauche voulant détruire Israel), a participé à des meurtres de palestiniens.
      Les médias européens adorent citer B’Tselem. Elle est financé par l’UE. C’est beau l’UE se rends (indirectement) complice de meurtres. D’ailleurs, cela ne m’étonnerais pas que l’on découvre que l’UE était au courant que les associations qu’elle finance donne les noms de palestiniens vendant leurs terres aux juifs

      • « donne les noms de palestiniens vendant leurs terres aux juifs » donne les noms de palestiniens vendant leurs terres aux juifs à l’AP

         » a participé  » est complice

    • « de nombreux juifs sont également anti sionistes et certains déplorent même le côté raciste d’Israel  » vous mentez. De nombreux ?? Ils sont ultra minoritaires. Il y a ceux d’extrême gauche puis il y a aussi une petite secte ultra orthodoxe. Au final, cela ne fait pas de nombreux gens comme vous l’affirmez.
      Les ultra orthodoxe antisionistes (extrêmement minoritaires au sein de la communauté ultra orthodoxe) s’opposent à Israel pour des motivations religieuses.
      Ceux d’extrême gauche s’opposent à Israel par antisémitisme. D’ailleurs, ceux d’extrême gauche sont en général, athées ou agnostiques. Ils sont très rarement (pour ne pas dire jamais) religieux. Souvent, ils détestent la religion. C’est comme prendre un athée sectaire qui vient d’une famille catholique et puis de justifier sa haine de la religion chrétienne en disant qu’il est d’origine chrétienne. Donc, on ne peut pas l’accuser d’être sectaire.

      Ha, les gens dans votre genre sont un peu schizo: d’un côté, ils reprochent aux juifs d’être plus fidèle à Israel que leur pays dans lequel il vit et de l’autre, pour justifier leur antisémitisme, ils citent l’exemple de juifs antisionistes.

      Vous connaissez rien à Israel alors taisez vous. Il est ridicule de dire qu’Israel est raciste. Israel reconnait les mêmes droits aux citoyens arabes. Israel est tellement raciste qu’un arabe, Jamal Akroush, vient d’être nommé général de la police israélienne. Les arabes israéliens ont les mêmes droits que les juifs. A part qu’ils sont exemptés de service militaire (car la plupart ne voudraient pas le faire) sauf s’ils le font par volontariat.
      La Knesset (le parlement israélien), compte 16 députés arabes musulmans sur 120. Un Juge de la Cour Suprême israélienne, Salim Joubran, a condamné l’ancien Président israélien à la prison. Ce juge est un arabe musulman. Israël a eu un Président par intérim arabe musulman : Majalli Wahabi, ancien Président de la Knesset, Président d’Israël par intérim, Vice-ministre des Affaires étrangères et Vice-président du Parlement. Youssef Mishlab, arabe musulman, est général de Tsahal. Il y a des officiers arabes dans l’armée israélienne.
      Israël a été représenté par des arabes musulmans dans des compétitions sportives et artistiques : Mira Awad, actrice, chanteuse arabe musulmane a représenté Israël à l’Eurovision 2009. Rana Rasian, arabe musulmane, Miss Israël. Walid Badir, arabe musulman, une star du foot israélien, capitaine de l’HaPoel Tel Aviv, Bnei Skhanin équipe arabe de D1 en Israël. Le théâtre arabo-juif de Jaffa… Les exemples abondent… Plus de 200.000 palestiniens vivant en Cisjordanie et à Gaza ont été soignés dans les hôpitaux israéliens durant l’année 2012.
      Est ce que la France a des généraux arabes ? des juges du conseil constitutionnel arabes ? Est ce que la France a déja eu une Miss arabe ?

      • « Est ce que la France a des généraux arabes ? des juges du conseil constitutionnel arabes ? Est ce que la France a déja eu une Miss arabe ? »
        Je peux répondre par une autre question ? Est-ce que la France est au milieu d’un territoire arabo-musulman ? Non, as-t’on des ministres ou députés espagnols, italiens,… chez nous ? Oui en quantité… Comparaison est rarement raison, surtout quand on ne compare pas la meme chose.

        Après je ne connais pas l’Israel donc je ne me permettrait pas de répondre au reste de votre commentaire sur le sujet.

        Mais par pitié, si vous voulez etre audible arretez de qualifiez n’importe qui d’antisémite, c’est ridicule. l’extreme gauche est anti-religieuse depuis bien longtemps, elle n’est pas pour autant antisémite, elle est à la limite anti-chretienne, anti-juive, anti-musulmane, mais ni antisémite, ni raciste (il y en a assurément mais on ne peut pas dire qu’ils sont majoritaire). Et cela ne m’arrange pas de devoir leur venir en aide… mais il faut arreter de qualifier les gens de mots inventés (antisémite, islamophobe,…) juste pour faire taire tout débat sur le sujet religieux, en y associant volontairement le religieux, a la politique et a la population. Antisémite ne veut rien dire.

        • Vous vous gourez totalement sur l’extrême gauce et l’antisémitisme. Vous avez avalé la propagande gauchiste sur le sujet.
          Des études ont montré une très forte corrélation entre antisémitisme et anticapitalisme.
          Il y a notamment cette étude qui montre que l’antisémitisme dans un pays/région semble venir avec une haine de la finance ce qui cause le sous-développement relatif. http://www.economist.com/news/finance-and-economics/21625878-new-research-finds-link-between-persecution-jews-and-distrust
          Pour la plupart des gens ordinaires, il y a une connotation entre les juifs et l’argent.
          C’est sans doute la raison pour laquelle l’extrême gauche (ou une partie d’entre elle)est antisémite.
          Parce que pour eux: juifs égal capitalistes.
          L’anticapitalisme est en partie responsable de la montée du nazisme. Le nazisme est un régime national socialiste.
          Vous savez qui est le premier à avoir parlé du fameux « 1 % » ? C’est Hitler. Il y avait 1 % de juifs en Allemagne qui selon lui, possédait tous. Il avait les même discours sur la finance que les gauchistes (sauf qu’il parlait de finance apatride, juive).
          Le nazisme est profondément socialiste (national socialiste). Aujourd’hui, on « oublie » de parler des racines socialistes du nazisme.

          D’ailleurs, le socialisme a comme source l’antisémitisme. Les premiers socialistes étaient des antisémites notoires qui étaient socialistes par antisémites
          http://www.dailymotion.com/video/x21zhv0_l-antisemitisme-aux-sources-du-socialisme-1-2_school
          http://www.dailymotion.com/video/x21zi3y_l-antisemitisme-aux-sources-du-socialisme-2-2_school

        • L’extrême gauche francaise est allié aux islamistes. C’est l’islamogauchisme ce qui les rapproche c’est la même haine de l’occident, du capitalisme…..et des juifs.

          Lisez l’ historien Robert Wistrich considéré comme le plus grand spécialiste de l’antisémitisme. Ces ouvrages sont extrêmement bien argumentés. Il montre que l’antisionisme est de l’antisémitisme.

        •  » arretez de qualifiez n’importe qui d’antisémite » Je dis juste que l’antisioniste est égal à l’antisémitisme. Je ne dis pas que quiconque qui critique Israel est antisémite. La plupart des gens critiquant Israel, sont juste des ignorants (exactement comme la plupart critiquant le libéralisme) « dressé » par la propagande anti israélienne des médias et de l’éducation nationale.
          Personne n’est exempt de reproches. Il y a bien sûr des critiques que l’on peut faire à Israel. Le problème c’est que les critiques faites par les gens normaux sont basés sur une vision totalement fausse de la réalité (celle donné par les médias).
          Ceux qui sont antisémites: c’est ceux qui sont obsédés par Israel et les « sionistes » et ceux voulant détruire Israel.
          D’ailleurs, il suffit de discuter avec des « antisionistes » pour comprendre leur « antisémitisme », ils assimilent juifs à sionistes. Il suffit que quelqu’un soit juif pour qu’il soit traité de « sale sioniste » (insulte très répandu auprès d’une certaine catégorie de la population issu de l’immigration).

        •  » (antisémite, islamophobe » ces deux mots existent bels et bien. Il y a peut être une instrumentalisation par certaines personnes mais cela ne veut pas dire qu’ils n’existent pas. A noter que les juifs n’ont pas pour but e faire taire tout débat sur la religion, cela s’est le fait d’islamistes.

          Ce que l’on peut reprocher à certains juifs comme le CRIF c’est d’être tombé dans la victimisation. Il y a aujourd’hui une tendace à avoir un concours victimaire (entre certains juifs et les musulmans).
          La victimisation est très forte chez les musulmans. Ce victimisation et rejetter la faute de tous ses problèmes sur autrui est une caractéristique de la culture arabomusulmane.

      • J’admets volontiers ne pas connaître aussi bien que vous Israel . Néanmoins il me semble que la réalité est plus complexe que ce que vous dites. Bien entendu qu’officiellement ( constitution…) Israel respecte les non juifs mais cela ne prouve pas que dans les faits il y a parfaite égalité ! ( c’est la même chose en France
        : il y a la comm bien ficelée qui ne correspond pas toujours à la réalité . Voir par ex le lien ci dessous ( mais il y en a quantité d’autres et leurs arguments ne me semblent pas tous faux)
        http://michelcollon.info/Pourquoi-Israel-est-un-Etat.html
        un conseil amical: essayer d’entendre aussi d’autres sons de cloche. Les autres n’ont pas toujours 100 % tort et la vérité est un chemin difficile à trouver).

        • Michel Collon, un communiste clairement « antisioniste » haissent les USA et Israel, c’est cela votre source ? Un complotiste notoire ?

          Au fait, je vous conseille de vous renseigner sur la démographie. Les juifs sont pratiquement au même niveau que les arabes (israéliens)
          Les juifs vont sans doute « rattrapés » les arabes prochainement.
          Quand à la démographie des palestiniens, elle manque de fiabilité. Les chiffres sont largement truquées pour avoir plus de subsides.

          La droitisation d’Israel deux raisons: une, économique, le socialisme a ruiné Israel qui s’est libéralisé. L’autre, gépolilitique, les israéliens voient la réalité, il n’y a pas de partenaires sérieux en face et toutes les concessions faites loin d’apporter la paix, n’ont apporté que plus de violence et de terrorisme.

          Peut être que vous ne le savez pas, mais la libéralisation a profité aux arabes israéliens car elle a permis de faire diminuer les discriminations. Quand l’économie était socialiste, les arabes étaient bcp moins embauchés car les entreprises d’état (ou proche de l’état) embauchait les gens selon des critères « polotiques (autrement dit des juifs proche du pouvoir). Avec la libéralisation, les employeurs ont bcp plus embauchés d’arabes car ce n’étaient plus des société d’état.
          Gary Becker a montré que le meilleur moyen de lutter contre la discrimination s’est le libre marché. Israel montre qu’il avait raison.

          Moi, je disais qu’il n’y avait pas de racisme d’état ou institutionnalisé comme en Afrique du Sud ou dans le Sud des USA. Il y a tjs du racisme chez certains israéliens. C’est la même chose en France et dans les autres pays européens. Les arabes israéliens ont vu leurs conditions nettement s’améliorer.

          Lieberman voulait couper la tête des arabes terroristes c’est très différent que de vouloir couper la tête des arabes s’opposant aux gouvernements. Il a dit cela en période électorale, il n’a aucunement l’intention de faire appliquer cette proposition.
          Ce texte est un ramassis de contre vérités. J’ai même pas tout lu. La droite hait la Cour suprême car elle est considérée comme de gauche. En Israel, les juges de la cour suprême sont nommés surtout par leurs pairs alors que dans bcp de pays démocratiques, une partie des juges est nommée par le parlement (ou gouvernement). En Israel, le procureur général a un énorme pouvoir, il est souvent en désaccord avec le gouvernement et l’aile droite du gouvernement le hait.

          Israel est d’ailleurs confronté comme les pays occidentaux au politiquement correct. Il y a énormément d’armes circulant au sein de la communauté arabe. Lors des mariages arabes, les hommes sortent des armes et tirent en l’air. La police ne confisque pas ses armes de peur d’être taxé de raciste.
          Il y a une centaine de « crimes d’honneur » au sein de la communauté arabe La police n’agit pas pour les mêmes raisons: ne pas provoquer la colère des arabes.

          • « Les arabes israéliens ont vu leurs conditions nettement s’améliorer » Les arabes israéliens ont vu leurs conditions nettement s’améliorer ces dernières années tout cela grâce à la méchante libéralisation de l’économie israélienne

        •  » essayer d’entendre aussi d’autres sons de cloche. Les autres n’ont pas toujours 100 % tort et la vérité est un chemin difficile à trouver » Ben avant, j’étais pas un partisan d’israel, je n’étais pas libéral non plus. Ce n’est qu’en me renseignant sur ces deux sujets (j’ai moi même été en Israel) , que je suis devenu favorable à Israel et au libéralisme.
          Je veux bien être ouvert au débat mais quand je vois les contre vérités débités par les propalestiniens et les antilibéraux, je me dis que (dans les deux cas), leurs causes sont surtout basés sur l’ignorance des gens.
          Pdt tout un temps, j’ai essayé de débattre avec eux mais après j’ai compris que cela ne servait à rien.

    • En Israel, la citoyenneté et le droit de vote sont reconnus à tout le monde, juifs, musulmans, chrétiens. D’autre part, le sionisme ne s’est jamais référé à une « race juive ». La race juive n’existe pas (la religion, oui). Mais Prolux, comme tout antisémite qui se respecte, est convaincu du contraire. Le raisonnement est simplet: puisque l’antisémite est celui qui hait la race juive, le sioniste est celui qui l’aime.
      J’admets que les Palestiniens ont droit à un état. Mais à chaque fois que les négociations étaient prêtes à déboucher sur un accord, les dirigeants palestiniens se sont défilés ! Sans doute par peur de leurs extrémistes. En 2000, notamment, une magnifique occasion de faire la paix a été gâchée par Arafat.

      • « Mais Prolux, comme tout antisémite » Cédez autant à la qualification de paroles c’est une preuve si faible d’esprits… Qu’a t’il dit d’antisémite ? Que veut dire antisémite ? De la bonne propagande gauchias dont Valls est le représentant officiel, et précédement les SOS racisme & co qui assassinaient toutes personnes a base de « raciste » pour la moindre parole contre les immigrés ou autres…. retournez voir Julien Dray et ces amis, ca marche plus la bas, l’assignation a une qualification grotesque.
        Laissez les gens pensez, et dire leurs pensées…. vous etes sur un site libéral qui défend la liberté d’expression et tout libéral dans le coeur ne va pas passer son temps a qualifier des gens, c’est d’un ridicule et surtout la méthode a prouver son inefficacité.

      • @schennberger
        Le ton et le contenu de votre message illustre le fait qu’il est bien difficile de parler de ce sujet de manière factuelle et équilibrée.je sens votre sensibilité à fleur de peau. Au prétexte que je ne soutiens pas la politique étrangère d’Israel votre jugement tombe comme un couperet : je suis antisémite! La stratégie qui consiste à accuser d’antisémite des gens qui critiquent Israel a ses limites. Je ne suis pas anti juif , comme je ne suis pas anti musulman, mais cela ne m’empêche pas de raisonner avec les faits dont je dispose ni d’être contre certaines idéologies ( communisme, nazisme,islam) ou politiques ( les faucons US par ex).

    • Peut être que vous ne le savez pas un certain nombre de pays européens se considérent comme chrétiens ? cela ne fait pas de ces pays, des pays racistes pour autant. Il faut peut être sortir de la France et voir que tous les pays occidentaux n’ont pas une laicité à la francaise. On peut parfaitement être un pays chrétien, tout en reconnaissant la liberté religieuse et être un pays démocratique.
      Dans l’orthodoxie, la séparation état église n’existe pas.

    • La haine d’Israel est d’une part, motivée par l’antisémitisme et d’autre part, par la haine de l’occident. L’antisémitisme est un doux mélange d’antisémitisme et d’anti occidentalisme.

       » Il est quasi impossible d’avoir une réflexion intelligente et honnête sur ces questions compte tenu du fait qu’émettre une critique à l’endroit des sionistes ou d’Israel est être anti sémite » Arrêtez la victimisation. Les médias francais sont clairement anti israéliens. ils font clairement de la propagande propalestinien.
      Le conflit israélo palestinien est le seul conflit au monde où quand les médias filment une des parties (les palestiniens), ils ne montrent JAMAIS d’images de combattants. Ils font exprès de montrer l’image que des enfants. Pour faire le bilan pdt la guerre, ils reprennent le chiffre d’ONG dépendant du Hamas (chiffre pas du tout fiables). Il y a de nombreux exemples que des gens présenté comme civils par ces ONG (et donc par les médias occidentaux) étaient en vérité des terroristes.

    • Je vous signale que Taguieff n’est pas juif.

  • « Juif » est : 1–une race (oups, pardon, une ethnie): les sémites; 2–une religion: le judaïsme; 3–une nation: Israël.
    La confusion entre les trois est d’abord faite par la plupart des « juifs » eux-mêmes. Si quelqu’un les critique sur leur nationalisme, ils répondent: vous êtes racistes! Il s’agit bien d’un bel amalgame.
    Serge Gainsbourg, montrant son nez, a dit une fois: « aucune religion ne vous a donné un nez comme ça! ». Il ne pratiquait pas l’amalgame, et avait oublié d’être bête….
    Au moins aussi intelligent que M. Pierre-André Taguieff.

    • Peut être beaucoup plus.

    • les peuples sémites, ça n’existe pas C’est une invention d’un théoricien du nazisme. Seules les langues sont sémites. Elles se caractérisent par : *une racine triconsonnatique *une absence de voyelles *une conjugaison à aspects.
      On ne définit pas un mot avec son étymologie. Si on faisait cela, la moitié des mots auraient une autre définition. L’antisémitisme, n’en déplaise aux arabes qui disent qu’eux aussi sont sémites donc qu’ils ne peuvent pas être antisémites, ne concernent juste les juifs

  • A un moment il faudra appeler les choses par leur nom si on veut essayer de comprendre le monde dans lequel on vit.
    Ce n’est certainement pas « la france » qui est anti juive.
    Ce sont principalement les français d’origine maghrébine, les musulmans.
    Les même qui ne paient pas d’impôts, refusent les lois françaises en vigueur au profits de leurs us et coutumes, donc qui n’ont pas trop de points communs avec ce que l’on appelle « un citoyen français », mais comme ils sont nés en france, ils restent français malgré tout dans les chiffres.

    Arrêtez de vouloir nous faire croire au retour du racisme français et aux heures les plus sombres de notre histoire, votre analyse tombe à côté de la plaque si vous occultez ces faits.

    • Les antisémites se divisent en trois catégorie: une catégorie d’extrême droite (très minoritaire), une catégorie d’extrême gauche, et puis la catégorie la plus importante qui est celle que vous citez. C’est celle que vous citez qui commet (en général) des actes antisémites. Bien que je connais (pas personnellement mais indirectement) aussi des juifs portant la kippa qui ont été agressé par des groupuscules d’extrême gauche. Bien sûr, les médias ne parlent jamais des agressions antisémites commis la racaille d’extrême gauche

    • Personnellement j’ai vu un combat d’un ministre contre 2 personnalités qu’il considère comme antisémite, un Français (d’origine Bretonne et Camerounaise) Dieudonné, et de l’autre un Français pur souche (Alain Soral). Les 2 sont loin d’etre des musulmans pratiquant…. Arretez de divaguer et de faire comme si vous vouliez appeler un chat un chat, le responsable de rivarol qui est connu pour ses sorties un poil tendancieuse (que je me refuse a cataloguer d’antisémite, car je ne suis pas un éternel mouton qui qualifie les propos des gens) n’est pas Musulman il me semble,… et ne me faite pas dire ce que je ne dis pas, oui il y a nombreux francais d’origine arabe (pas forcément musulman, je ne suis pas chretien et pourtant je suis blanc et pur souche) qui sont anti juif car défendant le peuple arabe de Palestine… Bref tout comme les pseudos pur souche Francais qui défendent les chretiens d’Orient, qui en fait défendent des arabes chretiens juste parceque chretiens…

      Bref de la bienpensance toute aussi pitoyable que les SOS racisme &co…. il y a un moment ou il faut regarder le contexte et les faits et arreter de tout voir par le prisme « islam » ca ne fait pas grandir sa vue d’esprit. Le fait que l’Allemagne, l’Anlgeterre,… soient peuplés de nombreux musulmans et n’ont un chomage que de 5% alors que notre France est a 11% c’est pas la faute des méchants musulmans mais de la faute de 2 Francais pur souche que sont Hollande et Sarko…. le fait que les entreprises Francaises recoivent 150 milliards de subventions sont le fait de fonctionnaires Francais de souche,….

      Après il n’y a pas plus d’anti-juif que d’anti chretiens, ou d’anti-blanc ou je ne sais quoi. Ce sont précisément tous ces types qui pronent l’anti-racisme primaire qui en sont l’origine, et ce genre de livre n’en est qu’une illustration de plus, mettre le peuple juif comme un et unique contre le reste du monde….

      • Valls est un hypocrite. Il n’a pas hésité de changer d’avis. Pdt longtemps, c’était un fervent partisan de la cause palestinienne. Son « combat » contre Dieudonné était contreproductif et avait comme seul but de promouvoir sa personne.
        Allez sur la page De Dieudonné et de Soral et vous ferez par vous même qui les soutiennent. Ce sont en général des gens d’origine arabe.

        « Après il n’y a pas plus d’anti-juif que d’anti chretiens, ou d’anti-blanc » L’antisémitisme est en général un racisme anti blanc. Ceux qui haissent les juifs sont les mêmes qui haissent les francais de souche. Sauf, bien sûr, l’exception de l’extrême droite traditionnel.
        Les lieux de culte de loin les plus vandalisés sont les lieux de culte chrétiens. Les actes racistes visent bien plus les juifs que le reste de la pop. Si mes souvenirs sont bons, 50 % des actes racistes sont des actes antisémites.
        Cependant, les actes racistes contre les blancs ordinaires, sont en général, représentés comme des actes d’agression « ordinaires » et non pas comme des actes racistes.
        Il faudrait les compatabiliser.
        A noter que les chiffres sur l’islamophobie ne sont pas fiables: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/01/20/31003-20160120ARTFIG00339-islamophobie-les-chiffres-du-ccif-ne-sont-pas-fiables.php

      • Votre commentaire rejoint ce que je dis sur les trois type d’antisémites(voir commentaire au dessus). La catégorie la plus nombreuse (et de loin) c’est celle cité par Ron Swanson.

        Je rappellerais quand même que les régimes arabes ont bien plus massacré de « palestiniens » qu’Israel.
        Les arabes s’intéressent aux « palestiniens » que quand cela nuit à Israel.
        Historiquement, la cause palestinienne a été inventée par les communistes et les pays arabes après la guerre des six jour quand ils ont vu qu’ils n’arrivaient pas à détruire Israel, ils ont crée la cause palestinienne car dire qu’ils voulaient simplement détruire Israel n’était pas très populaire en Occident dans le but de délégitimer Israel et le détruire. Même la majorité des palestiniens ont compris que les autres arabes en avaient rien à foutre d’eux sauf si cela pouvait nuire à Israel. Regardez comment les pays arabes traitent les palestiniens dans leurs pays (aparatheid, interdiction de travailler,…).

        Tawfiq Al-Tirawi, membre du Comité central du Fatah, (les gens sensés être modérés), l’a d’ailleurs très bien rappelé:
        http://jforum.fr/2016/01/tirawi-un-etat-dans-les-frontieres-de-67-nest-quune-etape-video/#uDumr6etqvpvshz7.99
        Créer un état dans les frontières de 67 n’est qu’une étape pour détruire Israel (ce qui est le véritable but).

        Non, les propalestiniens ne sont pas des défenseurs du peuple palestinien mais des anti israéliens. Est ce qu’ils s’intéressent aux palestiniens massacré par le régime d’Assad ? Est ce qu’ils s’intéressent aux pêcheurs palestiniens de Gaza tué par l’armée égyptienne ? Est ce qu’ils s’intéressent aux enfants palestiniens morts en creusant des tunnels pour le Hamas ? Pourquoi ne s’indignent pas de la manière dont les pays arabes traitent les « palestiniens » sur leur sol ?
        Les palestiniens ne les intéressent que quand cela concerne Israel, ils s’en foutent des palestiniens en tant que tels.
        Par exemple, le boycott des usines israéliennes en territoires palestiniens nuit surtout aux palestiniens. Les employés sont des palestiniens pas des israéliens. Même chose pour les ouvriers agricoles en ce qui concerne les exploitations agricoles.
        Alors, ne venez pas me dire que vous organisez ce boycott pour défendre les palestiniens alors qu’ils en sont les premières victimes

    • Donc l’électorat du FN ne serait constitué que de musulmans d’origine maghrébine. Elle est bien bonne, celle-là.

      • L’électorat du FN n’est pas antisémite (de manière général, il y a bien sûr tjs quelques antisémites de l’extrême droite « traditionnel » votant FN mais ils sont ultra minoritaires)

      • Le FN n’est plus aujourd’hui un parti antisémite, c’est un parti national populiste, national socialiste, islamophobe, xénophobe mais pas antisémite

  • « les crimes sionistes (les boucliers humains, sacrifiés pour la cause palestinienne, font des « victimes innocentes »…) »

    Sources ou preuve que les civils (dont 535 enfants) tués lors de l’offensive Bordure protectrice avaient été forcé à rester dans les zones attaquées ?

  • Le « ? » nous donnerait presque l’impression qu’il s’agit d’un débat ouvert,
    Bien sur « l’article » ou propagande ( dont on ne voit vraiment pas la place sur Contrepoint, et repris d’un site qui ne laisse guère la place au doute) nous rappelle rapidement à la raison

    Je n’ai pas d’avis tranché sur la question plus ou moins évoquée mais un publireportage ( qui comporte plus de 50% de citation sans aucune analyse) aussi dénué de sens critique n’a non seulement aucun intérêt mais surtout pas sa place dans notre site préféré que je lis pourtant pour ses points de vue différents et souvent argumentés.

  • Par curiosite, est-ce que ce livre une fois lu laisse une impression d’utiliser le mot « raciste » un peu trop facilement, partout, tout le temps ? Ou offre une vue ou analyse de la montee supposee du racisme vs. la montee supposee de l’antiracisme ? Je serais curieux de savoir s’il quelqu’un a pris le point de vue « exterieur » (quel qu’il soit) de la situation et voit 2 groupes diaobilisant l’un l’autre (avec ou sans violence), ou pas ?

  • l’antisémitisme est devenu le fond de commerce de tous les bobos bien pensants, les même qui disent qu’on en fait trop avec le racisme et compagnie en font pareil avec l’antisémitisme.

    On peut très bien contester la politique d’Israël et son gouvernement sans être taxé à longueur de journée d’antisémite ou je ne sais quoi.

    Argumentaire de l’article vraiment décevant

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Contrepoints : Votre nouvel essai est une piqûre de rappel salutaire contre certaines idées reçues qui circulent dans le débat public. Pour vous, le procès contemporain intenté contre l’individualisme est une fausse piste. Au contraire, c’est le communautarisme, le grégarisme et le tribalisme qui gagnent du terrain. À quoi répond ce besoin d’identité collective ? En quoi est-il un danger mortel, psychologiquement et socialement, pour l’individu singulier ?

Thierry Aimar : J’ai distingué dans le livre deux catégories d’individus : les I... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Assa Traoré l’a annoncé fièrement sur sa page Facebook : elle est la nouvelle ambassadrice des chaussures de luxe Louboutin.

Elle a déclaré : « Je suis profondément touchée par le précieux soutien que vous témoignez à une cause aussi importante et universelle que celle de la lutte contre les violences policières. Mon frère Adama Traoré est mort il y a cinq ans entre les mains des gendarmes, à l’âge de 24 ans, le jour de son anniversaire. »

Chère Sabrina, cher Idriss, cher Christian J... Poursuivre la lecture

zola
0
Sauvegarder cet article

Par Gérard-Michel Thermeau.

Comme toujours avec les éditions des œuvres de notre service public n'espérez pas une restauration. Mais les couleurs un peu passées ne manquent pas totalement de charme pour retracer cette belle époque qui sert de cadre à l'Affaire Dreyfus.

L'Affaire Dreyfus selon Émile Zola

En effet, cette mini-série en quatre parties est centrée sur les dernières années de la vie de Zola et son combat pour l'innocence de Dreyfus. Alors que se profilait l'éventuel abandon du projet de film de Polanski sur l'Affaire,... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles