Journée d’hommage national ?

Le regard de René Le Honzec.

Hommage national rené le honzec

Tandis que Flamby va-t-en-guerre a récupéré le drapeau de son ex dans une des valises poussiéreuses du grenier et s’efforce d’assortir le rose au bleu-blanc-rouge, tandis que nous Français, en guerriers magnanimes portons ou retenons nos coups contre l’État islamique, mais pas sur ce despote sanguinaire Al-Baghdadi, tandis que tremblent les tyrans et les perfides, tandis que des cohortes étrangères feraient la loi dans nos foyers, tandis que les citoyens forment leurs bataillons pour abreuver nos sillons de larmes pures en cette journée d’hommage, la politique catastrophique de Flamby-le-destructeur-d’emplois apparaît en filigrane des postures politiques pour rappeler cette autre guerre qu’il mène sans succès, celle du chômage. Les citoyens-électeurs n’ont pas la mémoire courte, les régionales verront se conjuguer les incompétences gouvernementales pour une déroute, car de vils despotes deviendraient les maîtres de nos destinées ! (Avec des emprunts-hommage à la Marseillaise).