Quelles pistes pour la sécurité face au terrorisme aveugle ?

On savait que cela allait arriver. Mais rien d’efficace n’a été fait pour renforcer la sécurité.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Eric Vernier-barrage(CC BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quelles pistes pour la sécurité face au terrorisme aveugle ?

Publié le 15 novembre 2015
- A +

Par Nicolas P. pour Contrepoints

Eric Vernier-barrage(CC BY-SA 2.0)
Eric Vernier-barrage(CC BY-SA 2.0)

 

Nous sommes au jour d’après.

Ce qu’il y a de plus terrifiant dans ces attentats, c’est de constater que des experts sérieux comme Marc Trevidic ont tiré la sonnette d’alarme, mais à part les sempiternels coups de menton de Valls et Cazeneuve, la seule réponse de la France aux attentats de janvier aura été beaucoup de parlotte, et hélas, aucune réflexion sur la manière de réagir à ces attentats « une fois qu’ils seraient arrivés »1.

Pourtant, après les attentats de janvier, il y avait plusieurs conclusions alarmantes qui auraient dû trouver une réponse. La première : comment des terroristes pouvaient opérer un massacre en plein cœur de Paris, et après s’échapper tranquillement sans qu’aucun obstacle ne les en empêche ? On voit ce 15 novembre que de toute évidence, cette question est restée sans réponse, et qu’il est toujours aussi facile pour ces terroristes d’opérer un massacre, puis de partir « tranquillement » pour le suivant. Le pire est que les attentats de vendredi soir se sont produits exactement dans le même quartier que les attentats de janvier, à savoir à proximité immédiate de la rédaction de Charlie, et à proximité immédiate de l’HyperCasher !

Sur cette question, il semble évident que si on ne peut empêcher le premier attentat de par l’imprévisibilité du lieu visé, tout devrait être fait dans les secondes qui suivent son début pour qu’une équipe d’intervention arrive le plus vite possible sur place, et que la fuite des terroristes soit entravée par des barrages montés en un temps record. S’agissant du raccourcissement du temps d’intervention des équipes anti-terroristes, et comme les bombardements de la seconde guerre mondiale étaient anticipés via une alerte incitant les civils à se mettre aux abris, il est assez consternant de constater qu’il n’existe toujours pas à ce jour de moyen pour quiconque de signaler immédiatement un attentat et pire, un moyen pour le ministère de l’Intérieur d’informer les lieux à risques, de l’actuel déroulement d’attentats, et la possibilité que les terroristes puissent se diriger vers ces lieux. Ainsi, en 2015, et malgré les moyens modernes qui pourraient être mis en œuvre, la seule manière de prévenir les forces de sécurité est la même que depuis un siècle : téléphoner, et tomber sur le standard saturé de Police Secours, et perdre un temps vital avant d’obtenir enfin un opérateur.

Pourtant, des solutions simples existent : les autorités compétentes peuvent parfaitement créer une application permettant de signaler en moins de 5 secondes la survenue d’un crime ou d’un attentat, et cette même application pourrait permettre d’avertir toute personne à proximité de manière à ce qu’elle puisse se mettre à l’abri, et si elle est responsable d’un lieu recevant le public, organiser une évacuation d’urgence. Un spectateur du Bataclan disait qu’il devait sa survie au fait qu’en plein concert, lorsque son téléphone s’est mis à vibrer frénétiquement, et que bien que souhaitant profiter du spectacle sans le consulter, la curiosité l’a emporté, et c’est ainsi qu’il a été averti des fusillades à proximité du Bataclan, et qu’il a immédiatement compris qu’il fallait se mettre à l’abri quand les terroristes sont arrivés dans la salle. Combien d’autres vies auraient pu être sauvées si un système d’alerte avait été mis en place ?

Mais le plus dramatique reste pour moi qu’en plein Paris, les tireurs aient pu se déplacer aussi facilement d’un lieu à un autre, comme pendant les attentats Charlie. Où étaient donc les policiers les plus proches ? Ils ne sont bien sûr pas responsables, mais celui qui les organise, celui-là n’est-il pas responsable ?

Un autre grave point : les explosifs volés sur un site militaire près de Marseille en juillet ont-ils été utilisés sur les attentats de vendredi soir ? On ne le saura probablement jamais, mais il reste grave 1° que ces explosifs aient pu êtres volés aussi « facilement » et surtout, 2° que l’on ait perdu leur trace depuis juillet, moment du vol. Comment peut-on dire que l’on fait tout contre le terrorisme et laisser une chose pareille se produire ? Ces explosifs n’ont pas été volés avant les attentats de Charlie Hebdo, de l’Hypercacher, ou même de Merad : ils l’ont été après, ce qui rend d’autant plus sceptique sur l’efficacité de la « lutte antiterroriste ».

Bref, il est désespérant de savoir que l’on savait que cela allait arriver, mais que de toute évidence et contrairement aux affirmations, rien, vraiment rien d’efficace n’a été fait pour sinon empêcher, du moins savoir réagir à de pareilles attaques. À ceux qui m’objecteront que l’heure n’est pas aux critiques mais au recueillement, je dirais que certes, mais qu’il est à craindre que les cinglés de vendredi soir seront suivis par d’autres qui eux n’auront cure de respecter un tel délai. Au contraire, nous n’avons perdu que beaucoup trop de temps.

Nous le payons au prix le plus abominable aujourd’hui.

  1. Ndlr : nous évoquons Valls et Cazeneuve parce qu’ils sont aujourd’hui en première ligne, mais les précédents n’ont pas été plus efficaces. Quant au FN, inutile de préciser à quel point leurs propositions sont inconséquentes.
Voir les commentaires (32)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (32)
  • L’heure est au combat. Vous rappelez ce vol d’explosif à juste titre.

  • les térroristes ont trés bien assimilé les faiblesses de la france en terme de  » sécurité  » ; sinon , ils seraient autrement moins empréssés de venir mettre un tel merdier chez nous ; la police , les crs , c’est pour les français quand ils osent défiler contre le gouvernement , pas pour les protéger contre des fous qui sément la mort ;

  • Il faut remettre le citoyen au coeur de sa sécurité ainsi que celle de son pays.
    Il faut réarmé le peuple français !

    • Ce n’est certainement pas la solution: posséder des armes ne serait plus un critère de suspicion légitime, les « terroristes » (des « gamins »!) étant aussi armés que tout le monde!

      • Euh, bon ils en avaient quand même, et pas que du 22 LR … Et ce sans autorisation ❗

        • Et puis quand un mec se présente avec une Kalash’ (puisque c’est ce que les terroristes trouvent et utilisent le plus souvent) tu répliques pas avec ton Iphone6 next gen. Pour stopper des personnes armées, il faut d’autres personnes armées, c’est pour ça qu’on appelle la Police, ou la Gendarmerie, ces deux entités sont armées. Mais elles arrivent arrivent après coup, et les civils ramassent puisqu’ils sont désarmés et impuissants.

  • Un autre grave point : les explosifs volés sur un site militaire près de Marseille en juillet ont-ils été utilisés sur les attentats de vendredi soir ?

    Pas encore semble-t-il. Et cela fait peur.

  • Deux ou trois reflexions me viennent à l’esprit, depuis plusieurs mois déjà.

    1- notre société est très fragile émotionnellement, et les agresseurs s’en amuse avec des moyens si dérisoire, si inépuisable… ==> le controle de l’information, et de l’info-spectacle s’impose, car les médias repetant en boucle les mêmes informations, les mêmes images, les témoignages plus ou moins à propos, attendant une expression à chaud des politiques ou experts auto proclamés, etc… constituent une formidable caisse de ressonance… démultipliant l’horreur…
    – limiter la necessaire information à des flash de 10 minutes par heure MAXI, factuel, sans aucun témoignage, ni image
    – mesure décrétée en cas d’attentat, ppour une durée de 8 ou 15 jours max

    2- ces cinglés sembleraient tuer au nom de dieu… et bien promettons leurs l’enfer en ne restituant pas les corps aux familles, en les enfermant définitivement dans une peau de porc pour ces pseudo musulmans

    3- les armes s’achetent sans problème, et son financé par les trafic de cannabis… et bien légalisons le cannabis, pour assecher les finances.

    4- le RSA et alloc doivent cesser immédiatement d’être versée aux personnes ne vivant plus en France.
    5- La Turquie, l’Arabie Saoudite sont les premiers soutiens de DAESH… la diplomatie doit mettre ces pays devant leurs responsabilités… les amis de nos ennemis, sont nos ennemis
    2- réarmer l

    • cap2006 , c’est bien ce que vous dites ,mais nos dirigeants préfèrent écouter un bhl , vous savez ? celui qui murmure à loreille des présidents , plutôt que d’écouter les propos censés qui peuvent émaner de la population …..

    • ils tuent bien au nom d’Allah suivant pour cela le Coran, l’exemple du prophète Mohammed et ses hadiths.

      Par ailleurs, cela fait un moment que l’on sait qu’il y a des zones de non droit avec trafic d’armes de guerre, comme l’AK 47, redoutable meutrière, car en calibre 7.5 mm.

      • J’ai entendu l’information que les « kamikazes » (au moins certains) avaient entre 15 et 18 ans: il s’agit donc moins de religion que de manipulation mentale: la religion, comme la « Liberté », la « Patrie », tout ce cela n’est que prétexte à envoyer des gens se battre pour votre pouvoir: ne soyons pas cruellement naïfs comme eux: un kamikaze est la première victime de son acte!

    • +100 pour la peau de porc… et leur couper les c… et les donner a manger à des porc (ils sont omnivores) ils auront belle gueule devant les vierges célestes qui je l’espère resteront voilées. Mais chut… pas de mal game.
      Oh mais c’est inhumain tout ça ! et les droits des p… pas droits!!! En tout cas on ne les voit pas beaucoup manifester les « mousseux » pour condamner ! Nos lamproies VOUI on les vois beaucoup gesticuler (à posteriori) comme d’habitude !
      mais dans deux mois ils nous auront fait oublier tout ça ! ET ILS SERONT REELUS

    •  » le controle de l’information, et de l’info-spectacle s’impose, car les médias repetant en boucle les mêmes informations, les mêmes images, les témoignages plus ou moins à propos, attendant une expression à chaud des politiques ou experts auto proclamés, etc… constituent une formidable caisse de ressonance… démultipliant l’horreur… »

      Il y a effectivement un problème … que les journalistes ne sont pas près d’aborder eux mêmes vu que c’est leur gagne-pain.

      D’un côté, l’écho médiatique est très précisément ce qui est recherché par les commanditaires des attentats, et on est en train de remplir cette fonction essentiellement par voyeurisme. D’un autre côté, les réponses du gouvernement que tout le monde attend sur les disposition prises pour lutter contre le terrorisme ne peuvent pas être rendues publiques sous peine de totale inefficacité.

      Pour aller plus loin dans la stupidité de la médiatisation, il est arrivé un incident à Calais 2 heures après les attentats qui est presque passé sous silence et qu’on s’est empressé de déclarer sans aucun rapport (alors que la presse allemande reporte ce genre d’incident depuis la médiatisation du problème des « migrants »).

      Le gouvernement marche sur des oeufs. Difficile d’assurer la cohésion et de rassurer en banalisant, en se refusant à agir ou en niant les réalités. Difficile de déclarer une vraie guerre aux terroristes sans envisager de contre-attaques. C’est pourquoi dans ce genre de problème, seul le résultat compte. Les paroles du gouvernement n’engagent que ceux qui y croient. La presse est un boulet et ne défend même pas nos libertés comme dans l’espionnage de nos communications sans rapport avec le problème.

      Seul le résultat compte, mais pour le moment ce n’est pas brillant Monsieur Normal. Sinon, comment vont les Nounours blancs ?

    • Parfaitement d accord avec vous.
      Je rajouterai, qu il faut susciter l adhésion explicite des musulmans Français, afin que ceux des leurs qui n adhèrent pas soient mis en évidence. Il faut que se forme une Resistance Musulmane Francaise. C est selon moi le seul moyen de protéger contre le risque d attentat.

  • Ils surveillent et enregistrent tout ce que les honnetes gens font, pour mieux taxer.

    Apres ce qu’on entend

    Ils etaient connus, ils étaient fichés.

    Mais oui tous le monde est connus et enregistrés;

    Trop c’est pas comme pas assez. A quoi ca sert de faire des examens de prostates aux aéroports?
    Les terroristes savent les moyens utilisés, alors ils passent a coté, L’honnete citoyen lui il est emmerdé et tué.
    Bravo les champions.

  • 1- Fermer les mosquées salafistes
    2-Virer les Imams salafistes ou integristes
    3- Pour les fiches S expulser les clandestins
    4-Pour les fiches S «  »français » » condamnés les mettre en boite immediatement
    Deja avec ces 4 mesures cela ecremerait et le 4 n’aurait pas pu agir avec ses 8 ou 10 condamnations

    • CHUT les champions de la « pangée » vont vous tomber sur le dos.
      Trop de « libertés » tue « la liberté », mais beaucoup de « soumission » sécurisent les places lucratives.
      Certain(es) nous avertissent depuis longtemps, mais ils sont diabolisés eux… pas les responsables « distribueurs » de largesses, de privilèges et de bassesses qui vous rétorqueront que ces mesures ne résoudront rien… en tout cas pas tout… alors que les leurs !!!!! ya ka voar.

    • Non, il ne faut pas céder sous l’influence de ces « terroristes »: honneur aux voyageurs qui ont TOUS pris le Thalys Bruxelles-Paris, hier, samedi. Lutter, d’accord! Changer notre mode de vie pour leur donner raison, non!

    • Non pas virer ces precheurs, mais LES ENFERMER A CAYENNE pour qu ils ne contaminent plus personne

  • Droit de posséder et porter des armes à feu.

  • Une question importante est de savoir qu’elle sera la prochaine cible et à l’approche des fêtes de fin d’année les marchés de noël seraient des cibles de choix. Accès relativement facile, population nombreuse et majoritairement chétienne ou d’origine européenne et non musulmane. Je ne crois pas trop à une attaque dans le métro parisien, sauf peut-être sur une ligne déservant les beaux quartiers mais, étant donné la volonté de frapper simmultanément à plusieurs endroits, cette piste paraît peu peu probable.

  • 1 – « Terrorisme aveugle »: pléonasme.
    2 – « Quant au FN, inutile de préciser à quel point leurs propositions sont inconséquentes. »: vous pouvez préciser, ce serait « utile ».
    Pour vous instruire: Aymeric Chauprade

  • Excellente analyse, moi ce qui me consterne le plus, c’est qu’ils ont flingué des gens au bataclan pendant 2 heures ! Et en toute tranquillité.

    Putain, que foutez la police pendant ce temps ?

    Moi même avec une petite arme de poing, j’aurais tenté de m’en faire un.

    Curieusement, ça ne semble interloquer personne et surtout pas les journalistes.

    • Je me suis également posé cette question qui en appelle d’autre:
      – En combien de temps l’équipe d’intervention s’est rendu sur les lieux ?
      – Combien de temps pour analyser la situation ?
      – Et surtout, combien de temps à attendre l’ordre d’intervenir du chef des armées ou du ministre de l’intérieur ?

  • La niaiserie en trois actes: 1) S’indigner de l’insuffisance des mesures de sécurité. (Dans le genre pulvérisation de portes ouvertes, difficile de mieux faire). 2) Proposer une application smartphone pour lutter contre le terrorisme (Et pourquoi pas une armée de bisounours avec des armes en pain d’épice!). 3) Écarter d’emblée et d’un revers de main (sans même esquisser) les solutions proposées par le FN. « Fi donc! Le FN! Mais vous n’y pensez pas ma bonne dame! Nous sommes des gens sérieux, nous. Nous sommes bien trop intelligents! » Un article navrant pain là! » Un article navrant de consensualisme et de prétention. Étudiez les propositions des différents spécialistes sérieux revenez écrire un article intéressant. Si votre propos est seulement de nous dire que jamais vous ne voterez FN, même avec le cimeterre sous la gorge, vous pouvez rester chez vous, merci!

  • L’histoire nous apprend qu’il y a toujours des solutions.

    Et la première serait d’obliger les incapables incompétents qui nous gouvernent à démissionner.

    Pardon, ça c’est la deuxième. La première aurait été de ne pas voter et mettre au pouvoir des crétins pareils.

  • Le ministère de l’Intérieur a précédé une partie de cet article : un numéro d’urgence attentat (le 197) a été mis en place.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Outre la santé, l’immigration est sans doute le sujet politique le plus polémique aux États-Unis. Les deux principaux partis se renvoient constamment la balle sans apporter de solution constructive à ce problème criant.

Car n’en déplaise à la vice-présidente, à qui incombe le problème, la frontière est très poreuse. Selon les dernières estimations, deux millions de personnes pourraient avoir traversé la frontière d’ici la fin septembre. On vient même de nuit pour tenter sa chance, et depuis le Pakistan parfois.

Et ce ne sont pas... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

Elles ne sont plus très nombreuses, les personnes qui ont connu la guerre. La guerre, la vraie, celle de 1914-1918, celle de 1939-1945, celle de Corée, d’Indochine, du Vietnam, d’Algérie ou d’ailleurs. Celle qui dévore, brûle, détruit, ravage. Celle où des gens tuent des gens parce qu’ils en ont à la fois le droit et le devoir. Celle où la mort est partout.

Cette guerre, nous ne la voyons plus que dans les jeux-vidéo, les images d’archive et des fictions cinématographiques. Parfois aussi dans quelques images... Poursuivre la lecture

Article disponible en podcast ici.

La Russie est connue pour ses compétences en piratages informatiques. Elle les utilise actuellement en Ukraine et pourrait se lancer à l’assaut de l’Europe pour déstabiliser des pays comme la France.

Aussi, il est de notre devoir de ne pas faciliter la vie des pirates russes en optant pour trois bonnes pratiques.

 

Garder les systèmes à jour

Si un pirate russe tombe sur une faille, il n’y a plus rien à faire. Il peut corrompre l’ordinateur de sa victime en appuyant sur une se... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles