Les cadavres de la Méditerranée sont aussi les nôtres

La tragédie qui se déroule sur les plages de la Méditerranée ne doit pas nous faire oublier notre responsabilité.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
PhOtOnQuAnTiQuE(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les cadavres de la Méditerranée sont aussi les nôtres

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 8 septembre 2015
- A +

Par Philippe Nantermod

PhOtOnQuAnTiQuE(CC BY-NC-ND 2.0)
PhOtOnQuAnTiQuE(CC BY-NC-ND 2.0)

Je plaide coupable. Coupable de n’avoir pas réagi assez fermement à ceux qui réclament à tort et à travers une politique d’asile toujours plus restrictive, au mépris du principe du non-refoulement. Coupable d’avoir parfois cédé aux sirènes de ceux qui confondent « réfugiés » et « abus ». Coupable de n’avoir vu que les problèmes dans les centres de requérants d’asile, et jamais les solutions qu’ils constituaient.

La tragédie qui se déroule sur les plages de la Méditerranée, aux frontières de Schengen ou sur les routes du continent ne doit pas nous faire oublier qu’en démocratie, la responsabilité des politiques publiques nous appartient à tous.

Aujourd’hui, ces politiques portent leurs fruits, pourris. Les accords de Dublin devaient garantir un régime équitable pour tous les réfugiés, octroyant la possibilité de s’inscrire et de bénéficier d’une procédure juste aboutissant soit à une admission, soit à un renvoi. À la place, on érige des barrières de barbelés, on laisse couler des bateaux et mourir des gens à l’arrière des camions.

Tous ne trouveront pas l’asile sur notre continent, c’est un fait. Mais ce n’est pas une raison pour accepter qu’un destin aussi macabre puisse se produire sous nos fenêtres. On pleure évidemment ces enfants syriens morts sur les plages. J’estime pour ma part que les jeunes hommes qui fuient la misère ne méritent pas non plus la fin funeste qu’on leur connaît.

Alors que le Liban accueille plus d’un million et demi de réfugiés, soit plus du quart de sa population, les partisans d’une politique d’asile encore plus ferme argumentent à coup d’anecdotes qui méritent toutes une réponse, mais qui ne justifient en rien un tour de vis supplémentaire dans une politique déjà trop restrictive. Il y a 122 Érythréens à Lucerne ? Eh bien nous devrons nous y faire, j’en ai bien peur.

Il n’est pas question de recevoir toute la misère du monde comme on peut l’entendre. Mais d’accepter que toutes ces femmes et tous ces hommes bénéficient au minimum du droit d’être entendus avant d’être expulsés dans un lieu sûr, plutôt qu’être envoyés par le fond sans avoir voix au chapitre.

Pour y parvenir, il est grand temps que les pays européens assument enfin pleinement leur rôle en créant un véritable espace commun de l’asile, où les migrants sont enregistrés, répartis par quotas avant d’être soumis à une procédure juste, plutôt que d’être voués à la vie – ou à la mort – clandestine. Et cette responsabilité ne dépend pas de notre proximité avec la Méditerranée. Aucune raison morale n’impose à l’Italie d’admettre davantage de requérants que la Belgique ou l’Irlande, et la Suisse a aussi son rôle à jouer. Il en va de notre humanité.


Sur le web

Avertissement de modération : Les commentaires à caractère xénophobe, raciste ou islamophobe ne sont pas tolérés sur Contrepoints et déclencheront des bannissements.

Voir les commentaires (58)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (58)
  • la compassion est nécessaire , ces gens doivent d’être accueillis mais il ne faut se culpabiliser alors qu’il s’agit d’une gigantesque manipulation dont n’est pas du tout responsable !

    • À quelle « gigantesque manipulation » faites-vous référence ? La réalité n’est-elle pas les migrants en général et les réfugiés qui fuient les zones de conflit du Proche et Moyen-Orient en particulier sont confrontés à une politique migratoire européenne des plus restrictives ?

      • notre politique migratoire ..un peu désordonnée , mais il a suffit d’une photo ( manipulée) pour que tous les blocages disparaissent et c’est tant mieux. mais , est ce que ces zones de conflits vont disparaitre ?
        est ce que l’émotion actuelle va perdurer ou se transformer en autre chose en face de la crise économique que nous vivons et qui s’aggrave chaque jour d’avantage ?

      • Je voudrais préciser qu’ avec le regroupement familial les chiffres vont vite se multiplier…..Mais passons. Pourquoi les réfugiés musulmans n’ émigrent ils pas en priorité vers des pays islamiques pacifiés, dont certains sont très riches comme la Turquie, le Maroc ou les pays du golfe???? Tous les jours on nous dit : « islam religion géniale, d’ amour, de solidarité, de fraternité et de paix »……Pourquoi donc ces réfugiés musulmans veulent ils absolument vivre dans des pays « chrétiens » ou vivent d’ affreux buveurs de sang chrétiens capitalistes exploiteurs xénophobes et racistes??????

        • Actuellement, les pays qui accueillent le plus de réfugiés (et de très loin) qui fuient les zones de conflit du Proche et du Moyen-Orient sont le Liban, la Jordanie et la Turquie.

          • Qatar ? Arabie Saoudite ? EAU ? Combien de réfugiés musulmans dans ces pays ?

          • Fatalement: ce sont les pays en paix les plus proches de ceux que fuient les réfugiés.

          • Le Liban est saigné à blanc depuis des décennies, ne peut plus se défendre de quelque invasion que ce soit, et vous osez le poser en champion de l’accueil ? Ils subissent, les libanais.
            La jordanie, je n’ai pas d’opinion. Mais en Turquie, personne n’oppresse les migrants. Que n’y restent-ils pas ?
            Le « père » (à vérifier) du gosse qui s’est noyé vivait en Turquie, pacifiquement, depuis 3 ans. Il venait seulement, lui muni d’un gilet de sauvetage, sa « femme » et « ses enfants » sans, se faire soigner les dents en europe sur le compte des européens. Et on monte la mort du petit en épingle pour nous faire avaler tous les autres, et on pleure sur les obsèques de la famille en Syrie ! Un vrai réfugié ne va pas, avec tambours et trompettes, enterrer les siens dans son pays s’il le fuit vraiment.
            Donnez votre nom, votre adresse et votre numéro de compte bancaire à ces gens si vous le souhaitez, José, mais n’emmerdez pas les autres avec des considérations plus que différentes de la réalité.

      • Demander à la plupart des gens, si la politique migratoire européenne est trop restrctive. Il n’y a que vous et les gauchistes pour trouver cela. La sécurité est une fonction régalienne.
         » à une politique migratoire européenne des plus restrictives ? » L’Australie, Israel (concernant les non juifs), …..Il y a des tas de pays menant une politique migratoire restrictive mais l’Europe n’en fait certainement pas parti.

        • Quel est le rapport entre la sécurité et la migration pacifique de personnes qui viennent chercher chez nous un refuge ou des possibilités de travail et développement personnel ?

          • Je pense que l immense majorité des français ne sont pas si sûrs que cela d accueillir « que » de pauvres migrants cherchant refuge pour leurs familles face au danger…
            1.les tres nombreuses photos et vidéos venant de TOUTES sources ,nous montrent des nuées d hommes seuls et jeunes. Les médias tentant désespérément de montrer quelques familles » d ingénieurs » anglophones,les francais ne sont pas dupes: ou sont les femmes enfants, grands mères etc d une « vraie » émigration?
            2. Ils se souviennent peut etre que deja Fidel Castro , avait « placé » dans de bateaux transportant des migrants vers Miami, tle maximumles repris de justice qui moisissait dans ses prisons. Ils ont reconstitué les dangereuses mafia aux usa. On les appelle les MARIELITOS ( embarqués dans le port de MARIEL.

  • Peut-être devrait-il être organisé un pont aérien entre les capitales concernées des pays du moyen orient et de l’Afrique subsaharienne pour éviter tous les désagréments du voyage migratoire aux migrants. Ce serait rapide, propre, sûr sauf un crash malvenu et les amènerait en quelques heures à Paris, Berlin, Londres, Stockholm et ainsi de suite. Comme cela, les pays de la bordure de l’ UE seraient assurés de ne plus être en première ligne.

    • Rassurez moi c’est de l’humour, vous n’êtes pas sérieux ?

      • De quoi organiser un big ball trap. Sérieusement.

      • C’est de l’humour grinçant engendré par l’ article cité ci après et par l’article du jour. Ainsi donc de vilaines compagnies aériennes sans coeur et animées d’ un gout du lucre (qu’on discerne parfois difficilement dans les comptes de celle dont l’abréviation est AF) exécutent fidèlement les consignes de leurs gouvernements respectifs de ne pas embarquer de passagers en vol aller simple s’ils sont dépourvus d’ un visa d’ entrée en bonne et due forme sous la seule peine de devoir offrir à l’ impétrant le vol retour, à leurs frais entiers bien évidemment. Vus les prix des passages en fraude, les candidats pourraient donc tenter de s’offrir une chance en acquérant un billet AR, ce qu’ils ne font pas à l’ évidence. Ayant comme issue de se faire inexorablement refouler dans l’aéroport et ayant une rationalité, ils ne gaspillent pas leurs moyens en préférant les  » investir » dans une voie offrant des chances de passer à travers le tamis. C’est ballot de contribuer à enrichir de vilains passeurs alors que tous les pays qui d’un seul coup se mettent à professer un amour extravagant de l’ Autre… Quoique pour nos gouvernants, ce soit surtout dans le style accueillons et ouvrez vos portes (et porte-monnaies)… Je me suis donc senti obligé de proposer à l’ auteur du présent article, qui ne semblait pas bien être dans le secret, un résumé d’ une méthode toute simplette a force de son évidence… Résumons: nous aurons tous les migrants que nous voulons, cela rapportera du bel et bon CA aux compagnies aériennes, des taxes d’atterrissage aux généreux États et autres zakouskis fiscaux et parafiscaux, cela ruinera de vilains passeurs et cela évitera le risque de noyade, d’ étouffement dans un camion frigorifique et les ampoules aux pieds a cause des galets de Vintimille… Elle n’est pas belle la vie cette soluce???

  • « il est grand temps que les pays européens assument enfin pleinement leur rôle »
    Il est grand temps, au contraire, que les individus comprennent que de tels problèmes ne se règlent pas en accordant plus de pouvoir à des états et à des gouvernements. C’est trop tentant de se débarrasser de sa mauvaise conscience en demandant à l’état d’accorder des visas, au maire d’offrir des logements sociaux, etc. L’aide de l’état pour une bonne cause, c’est d’abord l’autorisation qu’on lui donne de décider quelles sont les bonnes causes et de piller nos ressources au nom de ces causes.

    Qui est Ragnar Danneskjöld ?

    • Surtout que le fait de demander plus d’aide de l’État est la source d’une bonne part des rejets des « pro-fermeture des frontières ». En effet la France (et le reste de l’Europe) n’est pas destinée à accueillir et prendre en charge toute la misère du monde.

      Demander plus d’aide d’état, des logements sociaux et autres pour les accueillir, c’est faire peser sur le citoyen une responsabilité qui n’est pas la sienne. Non, nous n’avons pas le devoir d’entretenir une population entière à cause de l’enfer qu’ils ont vécu et qu’ils quittent. Par contre si une ouverture des frontières signifier un plus grand laisser faire : Venez, installez-vous, débrouillez-vous. En laissant les gens qui se sentent concernés agir et aider au-delà de ça, sans demander rien d’autre aux autres.

      On continuera à entendre les habituelles « ils nous volent notre travail et notre argent » sans qu’il n’y ait plus la moindre part de vérité dans cela.

    • Ragnar est un type qui n’aime pas Robin des Bois, ou plutôt ce qu’est devenu Robin des bois 🙂

  • Je n’ai avec l’ensemble des ressortissants occidentaux aucune responsabilité dans les guerres civiles de nature religieuse qui ensanglantent la Syrie, l’Iraq, l’Afghanistan, etc .. Les atrocités commises par les sunnites à l’encontre des chiites que cela soit, par exemple, en Iraq ou en Syrie sont parfaitement contraires aux normes fondamentales des pays occidentaux. La liberté religieuse est en effet particulièrement respectée en Europe et aux Etats-Unis.

    Les interventions armées occidentales ont probablement été contreproductives parce que les dirigeants occidentaux, comme leurs ressortissants, n’ont pas imaginé cette haine extrême de nature religieuse.

    Un petit exemple: après la chute de Bagdad, les chiites ont voulu enterrer leurs défunts dans les villes saintes de Kerbalah, par exemple. Sous le régime de Sadam Hussein, cela n’était pas possible. Cela n’était aussi pas possible de célébrer les fêtes religieuses chiites traditionnelles et spécifiques.

    Pour les punir, des groupes armés sunnites arrêtaient les convois funéraires de cessunnites, sortaient les cercueils et les brulaient sur place à l’essence.

    La considération des chiites pour les sunnites n’est certainement pas nettement meilleure.

    Cela laisse parfaitement ouverte toute discussion sur l’accueil de migrants de ces régions ou aussi des Etats-Unis, du Canada et d’Australie.

    Enfin, je suis particulièrement abasourdi de voir des libéraux particulièrement radicaux ne pas envisager les problèmes qui résulteront et qui résultent de l’accueil de ces populations musulmanes.

    Il est évident si l’on réfléchit plus de trois secondes que dans tous les pays musulmans, Pakistan, Bengladesh, Iran, Arabie saoudite, Egypte , Lybie , Iraq, un musulman qui déclare être devenu athée ou qui se convertit au christianisme à une durée de vie assez limitée. Soit son gouvernement, soit sa famille et ses voisins au nom de la honte ne manquent pas de l’assassiner en quelques jours ou en quelques mois ..

    Peut-on vivre ensemble si l’on ne partage pas ces valeurs fondamentales de liberté religieuse? J’en doute .. L’Europe l’a payé en tout cas de guerres de religions assez atroces au 16ème et 17ème siècle. La Saint-Bartelemy, la Révocation de l’Edit de Nantes, la Guerre de Trente Ans, etc ..

    Réintroduire la possibilité de ces guerres religieuse me semble vraiment absurde et criminel.

    En discuter paisiblement me semble en tout cas être une nécessité ..

    • Vous oubliez (comme bcp de gens) les atrocités commises par les chiites. Les milices chiites en Irak et en Syrie sont bcp plus discrètes que l’EI mais elles sont toutes aussi fanatisées et dangereuses. L’ancien directeur de la CIA estime qu’à moyen terme, les milices chiites sont bcp plus dangereuses que l’EI

    • « Il est évident si l’on réfléchit plus de trois secondes que dans tous les pays musulmans, Pakistan, Bengladesh, Iran, Arabie saoudite, Egypte , Lybie , Iraq, un musulman qui déclare être devenu athée ou qui se convertit au christianisme à une durée de vie assez limitée » Même dans les pays musulmans modérés comme le Maroc ou la Turquie, les minorités religieuses sont persécutés

  • Ne demandez pas pour qui sonne le glas, il sonne pour nous ….

  • « dans une politique déjà trop restrictive. » c’est juste l’inverse, la politique migratoire européenne est bcp trop laxiste. Il n’y pas de morts chez les migrants allant en Australie car ce pays a une immigration restrictive. Il faut copier le modèle australien

  • Ce ne sont pas des réfuigés (c’est une manipulation médiatique) car ils traversent des pays où leur vie n’est plus menacé pour arriver en Europe. Un syrien en Turquie est un réfugié mais s’il quitte la Turquie pour aller en Europe, il perds ce statut et devient un simple migrant.

  • J’en ai plus que marre de cette manie qu’ont certains à tjs culpabiliser l’Occident pour tous les malheurs du monde. La haine de soi, l’autoculpablisation fait aujourd’hui parti de la culture occidentale. C’est en grande partie à cause de cette haine de soi que l’islamisme se développe dans les pays occidentaux, que des occidentaux se convertissent à l’islam radical

    • Je vois mal comment on pourrait adresser ce reproche à l’auteur de l’article. Philippe Nantermod montre seulement que la politique migratoire restrictive de l’Europe est, en partie, responsable de la situation dramatique dans laquelle se trouve d’innombrables migrants et réfugiés.

      • je dirais que c’est plutôt a cause de vous qu’il a ce drame des migrants…

        Si les migrants illégaux étaient systématiquement reconduit, ils ne risqueraient plus la traversé, pourquoi risqueraient ils leurs vie pour rien ?

        mais ils savent très bien qu’il y a toujours l’espoir qu’un José arrive et se battent pour qu’ils restent, donc il tentent leur chance !

        vous êtes un assassin monsieur josé.

        • Même si je considère comme marque d’honneur de votre part le fait que vous considériez que je pourrais être d’une quelconque utilité pour aider des gens dans le besoin, il va sans dire que ces gens n’ont pas besoin de moi, ni de quiconque pour désirer chercher chez nous un refuge ou un endroit où mieux vivre.

          Alors pour en revenir aux faits : le drame actuel des migrants qui meurent dans la Méditerranée est bien dû en partie à la politique migratoire de l’Europe qui empêche les migrants d’emprunter des voies plus sûres, moins chères et non dépendantes des mafias de passeurs.

          Quant à votre rêve illusoire d’une politique migratoire complètement fermée qui ne laisserait passer aucune personne dûment contrôlée, il y a longtemps qu’il s’est fracassé contre le mur de la réalité, aussi bien en Europe, qu’aux États-Unis et ailleurs. Et même les mesures migratoires les plus draconiennes, policières, militarisées voire même totalitaires ne changeront jamais ce fait : des migrants il y a eu toujours et il y en aura toujours.

          • Utter nonsense. Rien n’empêche un candidat à la migration de déposer une demande de visa en bonne et due forme et de voir celle-ci acceptée ou non sur base des critères exigés. C’est la règle du jeu que des centaines de milliers essaient de contourner en venant illégalement et en risquant leur vie avec les drames hypermédiatisés que l’on sait. Si vous pensez que la politique migratoire de l’Europe est restrictive, essayez donc d’immigrer au Canada, en Australie, aux États-Unis ou au Japon sans visa, sans contrat de travail ou sans 100.000 dollars sur un compte en tant que citoyen lambda. Sans compter la prise en charge sociale plus que généreuse dont on ne trouve d’équivalent dans aucune autre partie du monde. Le cas des réfugiés est bien entendu différent, mais justement, le non-respect et l’abus généralisés du système d’asile actuel pénalisent d’abord et avant tout les personnes qui risquent vraiment leur vie. Ces drames sont surtout l’illustration cinglante de la faillite de l’Islam en tant que système politique et économique, et du tribalisme et/ou de la corruption qui ravagent le continent africain et les anciens pays du bloc soviétique. D’où viennent tous ces gens et pourquoi partent-ils? Voila la première question à se poser avant de se frapper la poitrine dans un élan d’autoflagellation béate. Faire culpabiliser à ce sujet les Européens pour ouvrir grand des vannes qu’on ne saura jamais refermer et qui auront des conséquences politiques et sociales dantesques est d’une malhonnêteté intellectuelle sans nom.

          • Bah la corée du nord s’en sort pas mal question frontières fermée, il y à peu le rideau de fer était assez efficace aussi.

            Le truc ce n’est pas de mettre des miradors mais de ne pas encourager l’immigration par une politique rigoureuse en matière d’aides et de papier pour la nationalité.

      • « Philippe Nantermod montre seulement que la politique migratoire restrictive de l’Europe est, en partie, responsable de la situation  » Il ne démontre rien du tout, il plaide seulement coupable. Son billet relève du sentimentalisme, ce qui est en soi respectable, mais n’a rien à voir avec une démonstration objective. il ajoute : « en démocratie, la responsabilité des politiques publiques nous appartient à tous ». Certes. Encore faudrait-il que nous soyons effectivement en démocratie, ce qui est loin d’être le cas alors que nous devons subir la sujétion insupportable des Etats obèses qui ont perverti la démocratie. Faut-il lui rappeler que la véritable démocratie réside dans le marché libre et nulle part ailleurs ?

        Pour alimenter la réflexion, le Danemark qui a récemment réduit sensiblement les aides sociales aux immigrés, et développé une campagne de communication de découragement de l’immigration, n’attire plus les migrants qui ne font que passer sur son territoire, pour aller en Suède par exemple. Egalement, pourquoi ces mêmes migrants ne restent-ils pas en Turquie ? A quel titre peut-on juger la politique migratoire de l’Europe en ignorant superbement celle de la Turquie (sans parler de son cynisme vis-à-vis des fondamentalistes ou des kurdes) ou d’autres pays ?

        A propos de cynisme, celui des politiciens européens laisse pantois. Tout montre que l’Allemagne est trop heureuse d’attirer un grand nombre de migrants pour compenser son recul démographique. Mais dans le même temps, elle entend contraindre ses partenaires européens à accepter des quotas, histoire qu’elle puisse confortablement faire le tri des nouveaux arrivés, les meilleurs restant en Allemagne, les moins productifs étant fermement conviés à s’installer ailleurs. Comme d’habitude, finement joué, les Allemands !

        Alors, qu’on vienne là-dessus nous saouler avec l’air de pipeau bien connu de la culpabilisation, c’est pousser Mémé dans les orties. Il suffit de sortir dans n’importe quelle rue de France pour s’apercevoir sans effort ni jugement de valeur que la politique migratoire française peut difficilement être qualifiée de restrictive. A ce sujet, il serait tout aussi exact de dire que certains migrants des vagues antérieures, qui volontairement, par militantisme idiot pour telle ou telle cause stupide, n’hésitent pas à choquer gravement les traditions locales, exprimant sans complexe une forme de mépris pour le pays qui les a généreusement accueilli, ont leur part de responsabilité dans le rejet irréfléchi de l’immigration par une partie croissante de la population. Tôt ou tard, on récolte toujours ce qu’on sème et il ne faudra pas venir pleurnicher si jamais des conséquences indésirables se produisent.

        La réalité est toute simple. Les frontières sont plus ou moins entr’ouvertes car les vagues migratoires ne peuvent qu’aggraver les déséquilibres financiers déjà dramatiquement inquiétants des Etats providentiels obèses. Si on désire remettre en cause cette politique migratoire vers plus d’ouverture, ce qui est encore une fois tout à fait respectable, il faut le faire dans l’ordre.

        Ainsi, il convient D’ABORD de démanteler les Etats providentiels. Lorsque la SS aura été abrogée, quand les aides sociales auront été supprimées pour tous jusqu’au dernier centime versé, lorsque la totalité du parc de logements sociaux aura été privatisé, quand la mendicité agressive ou les atteintes à la propriété privée seront à nouveau réprimées fermement comme il se doit, on verra bien quels migrants souhaitent toujours venir. Sans doute pas tout à fait les mêmes. Ouvrir les frontières, oui bien sûr. Devenir les dindons, façon Charlie, de la farce démagogique des professionnels patentés de la manipulation des émotions, du RCA aux migrations en passant par l’égalitarisme socialiste et l’étatisme obsessionnel, certainement pas.

        • Bien dit.
          La solution actuelle est la pire.
          Déclarations de fermeté sans effet.
          Les migrants sentent bien qu’ils ne sont pas les bienvenues (alors qu’a la limite cela ne nous regarde pas si pas de subventions étatiques).
          Mais les politiques surfent sur la vague et ouvrent ou ferment le robinet suivant l’opinion (les médias).

        • Excellente réponse. Je suis parfaitement d’accord avec ce que vous proposez.

          La France aurait intérêt à se bouger si elle veut rester la France et se transformer définitivement en Fraooonce qu’il faudra chercher au microscope dont la seule mémoire qui se transmettra sera celle de la Sardine dans le port de Marseille.

  • Les gens qui pronent la haine de soi sont les complices des islamistes, les idiots utiles des islamistes.

  • Je voudrais plaider non coupable et, de surplus, exaspéré par ce discours totalement coupé de la réalité.
    Un pays avec 10% de pauvreté, un chômage endémique et structurel depuis 30 ans, une jeunesse à la dérive sociale…là oui il faudrait plaider coupable et fermer nos frontière à l’exception des chrétiens et autres population en prise avec un génocide.

    • Dans l’ensemble d’accord avec vous.Mais j’ai peur compte tenu de l’atmosphère actuelle que cela paraisse laxiste.Ce qui nous dispense pas de mettre en place d’autres solutions pour la gestion des migrations comme la mise aux enchères des permis de séjour ou encore les vendre à un prix déterminé par le parlement…

  • autreS; populationS

  • Il me semble Mme Merkel a fini par se ranger à la demande des patrons allemands en faveur de davantage d’immigration, et rejoint ainsi Hollande dans sa politique idéologiquement de tendance immigrationniste. Les différents pays d’Europe sont partagés. Les gouvernements suivraient l’opinion des peuples ? Y a-t-il une seule opinion dans les peuples européens? Comment a été générée l’émotion des peuples? Qui peut croire fortuite la parution simultanée sur tous les médias européens de la photo d’un petit garçon mort sur une plage?
    Nos responsables font exactement ce qu’ils reprochent au FN : exploiter les émotions et les sentiments populaires. Serait-ce le signe de leur incapacité à résoudre vraiment les problèmes ? Car enfin, comme sur le front, s’il faut soigner les blessés, il est encore plus nécessaire de résoudre le conflit.

  • y’en a plein rue 89 et dans la presse main-stream des articles comme celui-ci, dégoulinant de « bienpensance » mais sans aucun intérêt analytique…

    pourquoi en publier aussi sur contrepoints tout les jours ?

    • Je te recommande d’aller sur les pages d’Opinion du Wall Street Journal aujourd’hui pour des article plus pertinents.

      Il manque actuellement le point de vue du libéral qui voit dans ces arrivées une abdiquation de la fonction régalienne de l’Etat. Il ne maitrise pas ses frontières, il accepte des populations arrivant dans l’illégalité. De plus, parmi ces réfugiés/migrants il y a peut-être des terroristes ou du moins un terreau fertile pour en créer une fois qu’ils verront que notre société n’est pas un eldorado et que les minorités s’entassent dans les cités.
      Faisons un petit brainstorm: asile pour femmes, enfants et vieillards. Quant aux hommes de moins de 35 ans, il faut les considérer comme des combattants en fuite. Donnons-leur notre aide pour former une armée et les entrainer de telle sorte qu’ils puissent devenir une force de libération pour leur pays. Y a-t-il un de Gaulle parmi eux pour les guider? Les Européens ne veulent pas mourir pour combattre ISIS en Syrie ou en Irak. Alors utilisons ces hommes pour en faire une armée de libération! Ainsi, il y aurait un réel espoir pour eux de retourner chez eux un jour.

      • Faut-il rappeler que dans l’Europe d’avant la Première Guerre mondiale, alors que les gouvernements assuraient tout à fait les fonctions régaliennes de l’État, il n’y avait pas de passeports ni de contrôle frontières ?

        http://ldh-toulon.net/Stefan-Zweig-aujourd-hui-il-lui.html

        • Salut
          il y avait quand même le livret d’ouvrier (Napoleon), et les lois sur le vagabondage (livret de circulation qui existe encore il y a peu..)

          • L’usage du livret d’ouvrier décline à partir de 1860 pour s’éteindre en 1890. Le livret de circulation date de 1969.

            • Oui carnet qui remplaçait le carnet anthropométrique de 1912.
              J’ai quand même l’impression qu’au XIX° siècles, il fallait mieux ressembler à un riche, un notable qu’ à un va-nu-pieds pour ne pas être ennuyé par la marée chaussée.

              • En fait c’est comme aujourd’hui, pour passer une frontière, quand tu es un arabe faut mieux être un cheik arabe qu’un fellah égyptien.
                Rien de neuf sous le soleil.

  • Je suis déçu : je m’attendais à une analyse de la responsabilité de l’Europe, en premier lieu de la France, sur la série d’évènements qui ont amené à la situation actuelle. En clair, le printemps arabe et la déstabilisation de la zone, les renversements politiques et les guerres.

  • La vie d’un musulman vaut-elle moins que celle d’un chrétien ? Inversement ?

    • Aucune vie n’en vaut une autre. Quand on commence à chercher à évaluer une vie, il est certain qu’on va finir par prendre des décisions sur de mauvais critères…

    • Les musulmans sont chez eux sur les terres chrétiennes qu’ils ont conquises – tout l(orient était chrétien l’Afrique du nord aussi.
      Les chrétiens restés là-bas sont une minorité brimée, y compris en temps de paix, ce sont des dhimmis. Seuls les gouvernements progressistes militaires et socialisants du printemps Arabe, le vrai, celui de Benoist-Méchin les protégeaient et permettaient même à certains d’occuper des postes importants dans la hiérarchie du régime (Boutros Ghali en Egypte, Tarek Aziz en Irak …), régimes bassistes dont l’idéologie avait d’ailleurs été forgée par un chrétien, Michel Aflak https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_Baas.
      Assad en Syrie et Sissi en Egypte sont les derniers représentants de ces mouvements que nous avons dégommés pour nous faire plaisir, pensant que notre démocratie occidentale était exportable partout.

      Donc les seuls finalement qui ont toutes les raisons de s’estimer être des réfugiés quand ils quittent leur pays sont les chrétiens et aussi les yazidis, encore plus brimés parce que kurdes et païens, restés fidèles aux anciens dieux perses.

  • Le vrai réfugié, c’est celui qui a du fuir son pays parce qu’il avait des hordes de soudards ivres de strupre et de sang aux fesses, et qu’il n’avait pas les moyens de se battre pour sauver sa famille et sa propre peau.

    A partir du moment où lui et sa famille sont en sécurité dans une autre partie du pays ou dans le pays voisin, qu’il s’organise pour faire vivre ses proches, ce ne sont plus des réfugiés.
    Si par leur travail ils réussissent à réunir suffisamment d’argent pour payer un passeur afin de pénétrer par ruse et artifice dans un autre pays, ce ne sont plus des réfugiés mais des migrants illégaux.

    90% des étrangers qui se présentent en France pour demander l’asile ne répondent pas aux critères qui en feraient des réfugiés politiques dont la vie est directement menacée.

    Le gros problème que nous avons, c’est le manque de volonté que nous avons pour traiter ces 90% d’illégaux. Manque de volonté de nos politiques qui veulent être élus pour les privilèges, pas pour assumer les responsabilités qui en sont la contrepartie, imbécilité d’un certain nombre de concitoyens qui croient être charitables en prônant la faiblesse, d’autant qu’ils comptent sur les autres pour payer les élans de leur pauvre petit coeur ému par les spécialistes de l’agit-prop.

    Au fait, vous avez remarqué que, sur toutes les photos et vidéos qu’on nous montre, on voit très peu de femmes et d’enfants, la très grande majorité des « réfugiés » est masculine.
    On peut donc logiquement en conclure que ces « réfugiés » ont laissé femme et enfants en sécurité dans le pays d’accueil et qu’ils cherchent à immigrer dans un pays « riche » qui a baissé ses gardes (ce qui n’est pas le cas des émirats pétroliers qui refusent toute immigration qui les déstabiliserait.
    Ce sont donc des migrants économiques que la propagande veut nous présenter comme des malheureux fuyant pour sauver leur vie.

    Les seuls que nous devrions accueillir parce que de toutes façons, guerre ou pas guerre ils sont brimés, ce sont les chrétiens parce qu’ils sont chrétiens et les yazidis parce qu’ils sont polythéistes.
    Pendant que nous nous émeuvons pour de faux réfugiés, nous ne pensons plus aux marchés d’esclaves ou les chrétiennes et yazidies sont vendues à leurs vainqueurs.
    Et sur un navire de « réfugiés » s’il y a trop plein, à votre avis, qui a le plus de chances de passer par dessus bord sinon le chrétien ?
    Nous leur demandons de quitter le territoire ce que très peu font et après ?

  • Cher monsieur,

    J’ai pouffé de rire quand Hollande a annoncé qu’il y aurait 12000 réfugiés cette année, plus 12000 l’année suivante. Alors que les allemands en attendent cette année 800’000 soit 33 fois plus.
    Comment est-il possible d’être aussi menteur ❓ Le personnage, qui sert actuellement de président à la France, ne s’était pas gêné, lui et sa clique, pour accuser son prédécesseur de super-menteur.
    Visiblement la France a gagné un rang d’honneur grâce à son GIGA menteur de président.

    N’y aurait-il pas plus de grandeur a dire la vérité à son peuple ❓ Non. il ne veut prendre aucun risque, comme la présidente allemande qui pourrait bien devoir céder la place à un SPD.
    Voilà, cela ne coûte rien, et dans un an ce sera oublié. L’histoire d’un petit garçon dont les parents imprudents n’auront pas acheté un gilet de sauvetage.

    Plutôt que de se flageller, ce qui ne coûte rien sauf quelques lignes par ci ou par là, et au passage rapporte des voix, ne serait-il pas plus intéressant pour un vrai libéral de promouvoir la responsabilité individuelle et bien entendu le respect de la propriété privée ❓
    Que ce soit dans son propre pays, mais aussi dans le reste du monde ❓ Ce qui permettra un développement des pays sous-développés.

    Plutôt que de promouvoir le salaire minimum, laissons les réfugiés travailler s’ils trouvent un emploi. Salaire minimum à zéro pour tous.
    Les parquer quelques années dans des centres sans les laisser s’assumer est contre-productif, que ce soit sur le plan personnel, ou sur le plan économique. De plus cela risque bien d’accentuer le sentiment de rejet. Vous me direz que vous êtes contre le salaire minimum. Mais en Allemagne, ils viennent de relever ce minimum. Pas de chance… Certes, il reste plus bas qu’en France.
    Gardez vous en bien, ne copiez pas la France, cela pourrait créer bien des problèmes par la suite…

    Quand à savoir qui est responsable, c’est bien clair : ce sont tous ces politiciens étatistes. Qu’ils soient européens, moyen-orientaux, africains. Ce n’est pas à moi qu’il faut demander des comptes, mais à cette classe de politiciens qui reste passive sur ces sujets et qui pendant ce temps se remplit les poches, même en Europe. Ces gens là se joue trop facile, mille fois hélas.

    Ah, j’oubliais, qui s’est flagellé devant les décapitations barbares et les crucifixions d’enfants ❓ Combien d’articles ❓ On ne verrait que ce qui est à nos portes ❓

    Pour votre peine, aidez les réfugiés dans les camps. De ceux là, on ne parle jamais. Pour pasticher Bastiat, on voit le petit noyé. C’est facile puisque les médias vous mâchent le travail. Mais on s’arrête là. Alors, ce que l’on ne voit pas, c’est ceux qui végètent dans les camps. Pas de publicité pour ces gens là. Trop chaud, trop froid, trop humide, pas assez de soins, pas assez d’éducation pour les enfants.
    Il faut être au bout du rouleau pour rester dans ces camps. Sinon dans cette situation, on se jette à la mer en prenant de gros risques…
    J’ai moi-même donné 100 Euros qui pourraient me manquer à la fin du mois. Je remettrais cela le mois prochain.
    Cela a l’avantage de leur rendre la vie moins difficile, et pour la peine, puisque vous êtes un politicien, avec plus de moyens que moi, je vous invite à donner 200 Euros ou CHF, au CICR ou à la chaîne du bonheur, dont vous devez certainement avoir les coordonnées.
    Et pour la cerise sur le gâteau, faites le savoir. Ainsi, nous aurons fait de notre mieux et n’aurons pas donné dans la facilité.

  • Mais pourquoi le problème serait-il européen ? Au lieu de discuter de faux problèmes comme le climat, que l’on discute du problème de l’immigration économique au niveau mondial ! Car cela sera un problème bien plus grave que le réchauffement d’ici peu. (A moins que l’on continue à fermer les yeux et s’occuper plus des ours blancs que des hommes bruns).

  • @ l’auteur
    Merci de ne pas prendre votre cas pour une généralité. Ce ne sont pas nos cadavres, ce sont peut-être les vôtres, vous seuls pouvez le dire. Je ne battrais pas ma coulpe.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Textes présentés par Damien Theillier.

« La Communauté européenne est une manifestation de l’identité européenne. Ce n’est pas la seule. » — Margaret Thatcher.

Deux conceptions de l’Europe s’affrontent.

La première pense qu’une zone de marché unique ne peut pas fonctionner si une autorité centrale ne se préoccupe pas d’organiser pour chaque activité un ensemble préalable de règles et de normes communes. C’est la position de la Commission de Bruxelles, celle de son Président, mais aussi celle du gouvernement français.

... Poursuivre la lecture

En janvier 2022 j’attirais l’attention sur la posture pour le moins surprenante adoptée par quelques sénateurs français vis-à-vis des approches du gouvernement chinois durant la crise que nous avons traversée (traversons). Dans un rapport prospectif ils se montraient ostensiblement admiratifs du solutionnisme technologique chinois.

Dans ce même rapport, ils ne manquaient pas de vanter - sans ambages - tous les mérites des méthodes de l’empire du Milieu, sans omettre de valoriser certaines de ses approches les plus coercitives…

S... Poursuivre la lecture

Par Maxime Lefebvre. Un article de The Conversation

Le Conseil européen a validé il y a quelques jours l’adoption d’une « boussole stratégique ». Il s’agit de l’un des grands acquis de la présidence française de l’Union européenne. Sous cette appellation un peu baroque, c’est la première fois que l’UE se dote de l’équivalent d’un Livre blanc sur la défense et la sécurité. La « boussole » comporte, d’une part, une analyse de l’environnement stratégique mondial et, de l’autre, une liste d’actions concrètes déclinées en quatre volets : ag... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles