Ecotaxe et Mistral : les coûteux ratages de Hollande

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Mistral - CC Bernard Grua

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ecotaxe et Mistral : les coûteux ratages de Hollande

Publié le 11 août 2015
- A +

Même si le temps passe vite, nous n’avons qu’à peine entamé la deuxième moitié du quinquennat hollandiste. L’avenir nous réserve donc encore plein de surprises, mais quand bien même, on peut constater qu’en trois ans, le Chef de l’Exécutif n’a pas mesuré ses efforts pour laisser une ardoise assez phénoménale. Et sans même se focaliser sur les grands indicateurs économiques du pays, calamiteux, deux feuilletons estivaux illustrent assez bien l’ampleur de la catastrophe.

Le premier est celui de l’écotaxe.

À tout seigneur tout honneur, il faut reconnaître que l’épineux dossier dont a hérité l’équipe socialiste de bras cassés actuellement au pouvoir provient des bidouilles de la précédente équipe de clowns dirigée par Sarkozy : jouant la fibre écologiste et ne reculant devant aucun montage douteux pour racler les fonds de poche des Français, le pouvoir d’alors avait jugé bon de mettre en place, à grands frais, des portiques de contrôle autoroutier à destination des poids-lourds, visant à taxer ces transports en fonction de l’axe emprunté et de la pollution qu’ils provoquent.

ecomouv

Las. Entre un partenariat public-privé assez mal ficelé dont tout indique qu’il était d’abord destiné à rediriger de gros tuyaux d’argent public vers de petites plomberies privées, et les moyens mis en œuvre pour la collecte qui s’apparentent assez furieusement à un nouveau type de flicage, auxquels on doit ajouter les effets de bords des mesures envisagées qui renchérissent assez substantiellement les coûts des transports eux-mêmes, tout le dossier était destiné à partir en sucette.

De ce point de vue, l’actuelle majorité, récupérant un bébé aussi difforme que toxique, pouvait largement arrêter les frais en dénonçant bruyamment et médiatiquement le montage douteux et les évidents effets de bords néfastes que cette écotaxe entraînerait sur le pouvoir d’achat des Français. Il aurait été facile de faire de l’abandon de ce dossier un acte fort de la présidence Hollande, rejetant ainsi le passé trouble du précédent président. Ne rêvons pas : nos socialistes se seraient empressés de mettre un autre bricolage informe en place pour obtenir une forme différente de taxation écologique, mais au moins, les investissements conséquents (notamment l’installation des portiques à partir de 2012) auraient été évités.

Il n’en a rien été. Trop contents de trouver là un nouvel organisme ponctionnaire pour une pompe à phynance toujours demandeuse, nos socialistes emmenés par le fin stratège Hollande se sont empressés de signer l’accord le 18 juillet 2013 (avec Ayrault, c’est même Cazeneuve qui se chargera de barbouiller le contrat au nom des contribuables français), entérinant ainsi les dépenses que la société avait déjà faite depuis mai 2012 et justifiant largement leur extension jusqu’en 2014.

La suite, tout le monde la connaît : à la faveur d’un mouvement que la presse, avec sa puissance d’analyse habituelle, s’empressera de fustiger en toute neutralité, l’ensemble du dispositif est finalement abandonné et le dossier, impossible à régler à l’amiable, se traduira par une faillite retentissante des sociétés emberlificotées dans l’affaire, pour plusieurs milliards d’euros aux frais du contribuable. Pire : la défunte écotaxe serait même remplacée par un bricolage de la CSPE qui, « simplification » administrative oblige, alourdira inévitablement la facture du contribuable. En tout cas, certains socialistes tentent à tout prix de la remettre sur les rails.

En définitive, l’écotaxe se traduit par un scandale de même ampleur que celui du Crédit Lyonnais, même si son traitement médiatique laisserait croire à une simple bévue un peu coûteuse.

Le Président Des BisousMais comme je l’évoquais en introduction, un scandale de cette taille n’est pas suffisant pour un homme d’État de la trempe de Hollande. C’est sans doute pourquoi l’audacieux Président des Bisous a décidé de se prendre aussi les pieds dans le tapis de la géopolitique internationale et, une fois étalé sur toute sa (modeste) longueur, d’envoyer la facture aux inépuisables contribuables français.

Et là encore, reconnaissons à l’actuelle classe dirigeante qu’elle n’est pas l’initiatrice du pataquès phénoménal dans lequel elle s’embourbe avec ce qui, de loin, pourrait sembler être du plaisir. Tout commence en effet en 2011 : le ministre de la Défense d’alors, Alain Juppé, celui qui, premier minustre en 1995, parvint à rester droit dans ses bottes tout en retournant sa veste et en baissant son pantalon, signe le 25 janvier 2011 à Saint-Nazaire avec le vice-premier ministre de la fédération de Russie, Igor Setchine, une lettre d’intention portant sur la construction de quatre navires de classe Mistral, dont deux sont mis en chantier dans la foulée pour une modique somme tournant autour du milliard d’euros.

Jusqu’ici, tout va bien, et même mieux que bien : non seulement, la construction des bateaux se déroule sans accrocs, mais de surcroît, ils sont terminés dans les enveloppes de temps et de budget. Compte-tenu de la qualité générale de ces bâtiments, c’est plutôt un bon produit de la marine et de l’armement français, et pourrait constituer une excellente vitrine mondiale.

Patatras : la crise ukrainienne vient malheureusement tout mettre en péril. Devant l’ostracisation de la Russie par la communauté internationale (à tort ou à raison, la question n’est pas là), le gouvernement français hésite franchement à livrer aux Russes les bateaux, construits, payés et promis. Hollande, pusillanime et hésitant au point d’être parfaitement incapable de prendre la moindre décision courageuse sur le plan de la politique internationale qu’il ne maîtrise absolument pas, tergiverse et patine entre la nécessité de ménager la chèvre américaine et le chou russe.

hollande ceux qui attendent plus rien

Il faut dire que — coïncidence ? — pendant ce temps, les superbes mais trop onéreuses réalisations aéronautiques comme le Rafale peinent franchement à trouver acquéreur, les « amis » américains, qui ont de leur côté leurs propres avions à fourguer, n’hésitant pas à savonner la planche des vendeurs français, dont la collusion avec l’État français n’est d’ailleurs pas que bénéfique, renchérissant notoirement les coûts de fabrication et d’exportation.

L’épineux blocage de la vente des Mistrals prend alors une tournure presque cocasse. À mesure qu’il devient plus évident que leur livraison n’aura pas lieu, pouf, des Rafales (impossibles à vendre jusqu’alors) se trouvent enfin fourgués en Égypte puis en Inde. Le montant des contrats correspondants (5 milliards d’euros pour l’Égypte et presque autant pour les 36 rafales indiens, à 4.3 milliards d’euros) compenserait largement les pertes encourues sur les deux Mistrals russes.

Malheureusement, tout ne se déroule pas toujours comme prévu au Bisounoursland. Au milieu d’une confusion consternante mais maintenant habituelle sous l’ère hollandiste, il est maintenant certain que les bateaux ne seront pas russes et ce dédit va coûter plus d’un milliard d’euros au contribuable français dont la tonte se fait chaque jour plus rase. Et pour ne rien arranger, l’avenir des Rafales est tout sauf verrouillé.

D’une part, le plus gros morceau du contrat indien passe définitivement à la trappe, puisque l’Inde ne veut plus des 126 avions escomptés. D’autre part, la structure même du montage financier égyptien laisse perplexe : sur les 5,2 milliards concernés, dont pour le moment seul un acompte de 500 millions a été versé, la moitié est constitué de prêts négociés par l’état égyptien auprès de banques … françaises.

sovereign CDS world

Autrement dit, un État, endetté jusqu’au cou, actuellement assez instable politiquement et dont la qualité du crédit, si elle n’est certes pas grecque, n’est tout de même pas franchement excellente, emprunte 2,6 milliards d’euros auprès de banques d’un pays lui-même financièrement à la rue, pour acheter des avions coûteux que le grand frère américain regarde d’un mauvais œil, et on est prié de croire que tout va se passer comme sur des roulettes.

En somme, le compromis diplomatique des Rafales contre les Mistrals ressemble à un marché de dupes et le milliard de la rupture du contrat russe va s’ajouter aux montants maintenant colossaux de déficit, de dettes et de dérapages divers à la sauce « écotaxe » que le gouvernement accumule en plus des autres problèmes, encore plus prégnants (chômage en tête) et qu’il ne montre aucune capacité à savoir résoudre, même de loin.

On le comprend : Hollande, en récupérant le pays des mains de Sarkozy, a hérité d’un État qui avait déjà largement loupé le virage de la saine rigueur budgétaire, et entamé une trajectoire cahotante sur des chemins tortueux de la dépense tous azimuts vers le fossé de la faillite complète. Mais là où un président à la hauteur et une équipe compétente auraient minimisé les dégâts et ralenti la course, l’actuel locataire de l’Élysée a appuyé sur le champignon et amplifié la catastrophe par ses non-décisions et ses compromis calamiteux.

Dans ces conditions, les deux ans qui restent du quinquennat s’annoncent fort douloureux.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (71)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (71)
  • Le Mistral n’est pas un ratage, vendre de pareils engins à la Russie c’est comme vendre le flingue qui permettra à votre meurtrier de vous tuer, ce pays se considère comme notre ennemi et menace la paix en Europe qui nous a permis d’atteindre un niveau de prospérité sans précédent. De plus la Russie détruit les pays qu’elle a tendance à influencer..L’Ukraine et la Pologne avaient le même niveau de vie et les mêmes problèmes à la chute de l’URSS mais par la suite la Pologne qui s’est affranchie de la Russie et a rejoint l’Occident, l’UE, l’OTAN et leurs valeurs a fini par devenir prospère alors que l’Ukraine sous influence russe a eu une croissance très faible, a enchaîné les récessions et crises économiques..ça ne s’invente pas, et je ne parle même pas du Bélarus…
    Bref, vendre ces bateaux à la Russie était une mauvaise idée, point.

    2. Ces navires seront vendus à d’autres pays qui se sont proposé, notamment l’Egypte, le Canada et le Brésil qui en feront une bien meilleure utilisation, et pas pour attaquer ou menacer nos alliés européens.

    • Ce pays ne demande qu’à se considérer comme notre ami et à commercer avec nous, comme tous les pays ou presque depuis que le mur de Berlin est tombé. Refuser de commercer avec un pays pour des raisons idéologiques est un pas bien plus grand vers un conflit armé que de lui vendre des armes.

      • « Ce pays ne demande qu’à se considérer comme notre ami »

        En attaquant nos alliés en Europe de l’Est, en finançant le Front National..Drôle de vision de l’amitié.

        • Le Front National est un ennemi de la France ? Il me semble que c’est un parti politique tout à fait légal et autorisé ici, même si certains aiment se boucher le nez quand on en parle.

        • « attaquant nos alliés » ?
          Quelques politiciens mendiants corrompus ne correspondent pas à ma définition d' »alliés », c’est-à-dire des gens partageant avec nous les mêmes objectifs et associant leurs efforts aux nôtres pour les atteindre.

          • Pays baltes, Finlande, Suède, Danemark, Norvège, Géorgie, Ukraine, Canada, USA, Pologne, UK… La liste des pays alliés ou au moins amis qui ont eu des problèmes récemment avec la Russie n’en fini pas.

            N’oublions pas non plus que le pays ou les élites ont le moins changé depuis la chute du mur ainsi que celui qui est le plus responsable de l’hécatombe qui a provoqué des centaines de millions de morts est la Russie.

            On parlais du Japon il y a pas longtemps, il est sidérant de voir le contraste entre le Japon qui s’est tourné vers la paix et la Russie qui est resté dans son impérialisme absurde.

      • C’est sympa d’avoir des agents de la CIA qui commentent sur contrepoints.
        Au fait combien de pays envahis par les USA ses dernières années et combien de bases militaires extra territoriales pour ce pays. Ah, on me dit que son budget de défense/attaque équivaut par an à celui du reste du monde.
        Mais ce sont les russes qui sont dangereux…
        Mouais.

        • @ Alfred :

          combien de pays envahis par les USA ces dernières années : aucun

          Combien de pays envahis par les USA avec l’intention des les annexer (la crimée est bien annexée par la Russie non ? et le dombass va y passer aussi) : aucun

          Comme on a demandé (par l’OTAN et l’ONU) aux USA de faire la police dans le monde, ils ont des bases partout, mais la Russie ferait pareil, si elle en avait encore les moyens (back in the USRR), rassurez vous …

          Et son budget defense attaque est inférieur en % de son PIB a beaucoup de pays du monde, dont la Russie, est-ce sa faute si c’est le pays le plus riche du monde ?

          l’anti-américanisme est le socialisme des imbéciles pour paraphraser Babel.

          In fine, à choisir, malgré tous ses défauts (que je déplore, et qui sont liés pour la plupart au socialisme rampant dans ce pays), si l’on doit avoir u npays qui domine le monde, je préfère 100 fois les USA à tous les autres ( sauf la Suisse, oké)

          • « Le ministère des finances est attribué à Natalia Iaresko, ressortissante américaine d’origine ukrainienne, qui a fait une partie de sa carrière au département d’Etat, le ministère des affaires étrangères américain, avant de travailler dans le privé » Naturalisée quelques heures avant sa nomination….

            Une annexion ne se fait pas forcément par la force brute, elle peut prendre des chemins qui même tortueux peuvent mener à la même destination.

            • @ Alecton :

              Mais bien sûr, les USA veulent annexer l’Ukraine, et la Russie est là pour les protéger des méchants américains.
              Et le 11 septembre n’a jamais existé, les boeing n’ont pas percuter les tours,

              et les USA ont une arme fabriquant les tremblements de terre dans le seul but d’envahir Haïti,

              etc etc etc …

              Vous lisez trop le réseau voltaire et Thierry Meyssan, mais merci quand même de continuer ainsi à nous faire rire.

              • Au contraire cette info d’Alecton si elle est réelle est intéressante.
                Quant à moi je ne vois pas de différence entre l’annexion économique tentée par l’UE avec le soutien des USA et la contre-attaque menée par la Russie.

                • @ gameover :

                  Donc, toute personne ayant un lien avec les USA par un trisaieul quelconque est un émissaire de la CIA voulant annexer ce pays.

                  Une annexion économique tentée par l’UE, ben voyons, on va leur donner des dizaines de milliards sans contrepartie et c’est comme cela qu’on les annexe ?!?!

                  l’annexion économique est un concept qui me laisse dubitatif 🙂

                  La contre attaque menée par la russie ?!?

                  Résumons nous : l’Ukraine veut enfin couper les ponts avec son voisin qui l’opresse depuis plus de 6 0ans, tout en ayant contribué à la morts d’une dizaine de millions d’ukrainiens.

                  La meilleure façon de fuir la Russie, c’est bien sûr de rejoindre l’Otan et l’UE (indépendance militaire et économique), ce qu’a fait la Pologne bien avant dans le même but (fuir la Russie).

                  Et ce serait la Russie qui contre-attaquerait en annexant par la violence la crimée et voulant faire de même au dombass (par la force toujours) en abattant un avion de ligne et en tuant continuellement des militaires ukrainiens ?

                  A choisir, je préfère cette « annexion » toute théorique des USA et de l’Europe plutôt que cette vraie annexion violente par la Russie.

                  Je vous laisse méditer sur l’énormité de ceque vous écrivez,

                  L’anti américanisme étant vraiment le socialisme des imbéciles pour paraphraser Babel

                • « Quant à moi je ne vois pas de différence entre l’annexion économique tentée par l’UE avec le soutien des USA et la contre-attaque menée par la Russie. »

                  Si faire du commerce est une annexion économique alors vous allez vous réjouir que l’on ne livre pas les mistrals à la Russie.

                  Toutefois « l’annexion économique » est un concept crypto-socialiste inventé pour justifier la soumission indéfinie des pays de l’est à la Russie après le chute du mur de Berlin. Le succès éblouissant des pays qui ont choisi l’UE par rapport à ceux qui sont resté pilotés par Moscou devrait vous éclairer et vous amenez renoncer à ce concept foireux.
                  Cela peu en partie être expliqué que la Russie ne considère pas ces pays comme des peuples amis mais comme des simples buffers entre elle et l’occident, elle se fou totalement des gens qui y habitent.

                  Toutefois si ce concept devrait avoir une quelconque validité il serait alors difficile de trouver dans l’histoire un pays qui l’a appliquer avec une violence similaire à celle de la Russie. De l’holomodor au massacre de la moitié de la population de l’estonie en passant par les millions de déportés en Sibérie, rien n’a arrêté le pillage par Moscou des pays européens. Pays qui malheureusement était autrefois libres et prospèrent avant leur triste expérience communiste.

    • « Bref, vendre ces bateaux à la Russie était une mauvaise idée, point. »

      Parce que le commerce est selon vous d’abord une question d’idées…???

    • « Ces navires seront vendus »
      Mais bien sûr.

      « qui en feront une bien meilleure utilisation »
      Mais bien sûr.

      lol

      • « Mais bien sûr.

        lol »

        Une telle ignorance est méprisable cher h16…Le Canada combat le terrorisme avec nous, l’Egypte est aussi très engagée à ce niveau tandis que le Brésil ne menace personne militairement et n’est menacé par personne. La Russie à l’inverse menace nos alliés européens, notamment les pays baltes 😉

        Voilà la réalité 🙂

        • De toute façon qu’on les vendent à quelqu’un d’autre ou pas bof… Ne pas vendre les mistrals à la Russie c’est comme refuser d’héberger des images pédopornographiques sur son serveur… Personne sur cette terre n’est prêt à faire n’importe quoi pour le gain et ici Hollande a prit une décision honorable.

          • Bon, plus sérieusement avant que quelqu’un me saute dessus pour mon image excessive:

            – Il y a peu de chance qu’un skinhead soit servit dans une épicerie casher

            – il y a peu de chance d’être servit dans un kébab si on a un drapeau israélien sur le dos

            – certaines personnes démissionnent car ils ne peuvent plus supporter les gens avec qui ils travaillent

            – certains commerçants refusent de servir certains jeunes malpolis

            Dans tout les cas ci dessus on a affaire à un comportement qui n’est pas économiquement rationnel. Toutefois toutes les décisions ne doivent pas être prises sur critères purement économiques. Le sens de la morale, de l’honneur sont aussi important. Sans ceux-ci la société s’écroulerait instantanément.

            On est dans la même situation avec les mistrals. Ceci n’était peu être pas économiquement rationnel (et encore, c’est tout à fait discutable mais cela a finalement peu d’importance). Toutefois étant donné le comportement de la Russie c’était ce qu’il y avait de juste à faire.

            • On m’a toujours servi dans les magasins ou bien reçu dans les écoles, bien que je sois un affreux ultra-turbolibéral. Le seul pays où une vendeuse m’a tourné le dos, c’était la Chine du temps des magasins d’état. En effet, un commerçant libre se moque pas mal des opinions de son client, il comprend qu’il a intérêt à le servir au mieux pour augmenter la satisfaction de l’un et les profits de l’autre.
              Pourquoi voulez-vous choisir vos clients, et surtout que ce soit une évolution souhaitable ? Il y a peu de chance qu’un porc français soit désormais vendu en Russie, alors qu’il l’était sans problème auparavant. Où voyez-vous un progrès ?

              • « un commerçant libre se moque pas mal des opinions de son client, il comprend qu’il a intérêt à le servir au mieux pour augmenter la satisfaction de l’un et les profits de l’autre. »

                Oui jusqu’à un certain point… Votre boulanger se fou que vous arrivez dans un état déplorable car vous avez bu la veille, toutefois si vous l’insultez et urinez sur le sol il se peu qu’il refuse de vous servir…

                Si aujourd’hui tout le monde ne pisse pas sur le sol de tout le monde c’est car c’est unanimement considéré comme inacceptable… Personne ne réclame de droit d’uriner sur le sol et s’être servi après.

                Le fait que le vendeur et l’acheteur se fichent l’un de l’autre doit être comprit que cela est vrai tant que chacun se conduisent d’une manière considérée acceptable par chacun… Cette acceptabilité a évidemment des limites…

                • Tout cela est d’une sombre hypocrisie, l’embargo doit aller pour toutes les marchandises dans les 2 sens. Mais là, on touche les limites et le gaz russe n’a plus d’odeur lorsqu’il arrive en Europe…

        • Peut être les revendra-t-on à une société libanaise, qui les revendra à une société singapourienne qui les revendra à une société panaméenne qui les revendra à… pourquoi pas, la Russie !

      • Oui, ces navires seront vendus, mais un navire n’est pas une Twingo: ça se construit à la carte: il faudra donc adapter les bâtiments aux exigences des nouveaux acheteurs (à commencer par tous les textes et inscriptions en Russe!). Et comme « acheteur de rechange », je ne me vois pas les acquérir sans renégocier sérieusement les contrats … à mon avantage! Perte, il y aura!

        Il en va de même des Rafales: mêmes modernisé, le modèle n’est pas un perdreau de l’année (2001) et comme avion multi-taches, certaines ne sont plus actuellement confiées qu’à des drones (simple exemple)! Il serait donc douteux que des appareils plus récents n’aient acquis des progrès plus récents. Là aussi, ça vaut une « réduction » par rapport au « prix catalogue »! (Même si ce genre de vente d’armes se négocie au niveau politique et que la « réduction » peut prendre des formes bien différentes « d’arrangements ».)

        Que l’on refuse de vendre à un pays qui ne respecte pas les règles internationales: c’est de la géo-politique pour laquelle, je ne suis pas « initié ».

        Mais, après tout, que d’autres que les marchands de fruits et légumes en souffrent, n’est pas, en soi, révoltant!

      • Entendu au JT de ce matin (12/08/2015) sur France 2: le gouvernement aurait caché le montant du dédommagement commercial payé par la France pour refus de livraison dans le marché des Mistral! À suivre.

    • Envahir l’ Ukraine c’ est plus facile avec des tanks que avec des navires……….

    • Et le respect des contrats?

      • Et le respect de l’intégrité territoriale des états?

        • C’est comme la convention de Genève, ça existe juste en temps de paix.
          Dans une guerre on ne respecte pas plus les contrats que les lois.
          On aimerait vous entendre tout autant quand les américains ou les français etc… alimentent des bandes armées dans le monde entier contre leurs gouvernements tout comme les russes… il vous faut une liste… mais je sens qu’on va entendre un « ouais mais ça dépend… »

    • Le Canada? c’est une rumeur infondée consécutive à la visite de Hollande au Canada à l’automne dernier… et des exercices avec la marine canadienne et des bâtiments de classe Mistral en juin 2014 au large du Québec.

      Dommage, parce que le Canada est le seul pays solvable de votre liste. 🙂 Et $35Mds sont budgétés pour rénover et renouveler les bâtiments de notre marine.

  • Dans l’interet de la France, le refus de la livraison apres vente de ces 2 navires « de projection » (en fait de transport de troupes) est une veritable castastrophe pour notre industrie militaire et notre interet national.

    Les Indiens, qui voulaient commande 100 avions de combat francais, ont perdu confiance en la France pour finalement acheter des avions a la Russie. Une sacree commande au passage pour l’industrie russe.

    Les Indiens ont bien raison : si demain, il se passe quelque chose dans leur pays qui nous deplaise, genre une emeute islamophobe de la part des militants du parti au pouvoir actuel (le parti de Modi a deja trucide 2000 musulmans au Gujarat en totale impunite), ils pourraient ne pas recevoir les avions qu’ils ont payes ou, pire, ne pas recevoir les pieces de rechange pour les avions deja livres et qui seront devenus inutiles.

    Bref, une grosse perte de commandes pour nous et une partie gagnante pour la Russie : remboursement + indemnites et une commande geante de la part de l’Inde qui n’achetera plus francais.

  • Taxer plus, nouvelle taxe, la bave leur monte à la gueule, tellement ces mots les excite …
    Par contre la combinaison aléatoire de mots : « baisser une taxe », « supprimer une taxe ou impôt » les laisse léthargique dans leur coma le plus profond.

    Maintenant si votre pote socialiste a eu un accident et se trouve dans le coma, vous savez quoi faire pour le ranimer… :mrgreen:

    Plus sérieusement, sans suppression de taxe genre « à l’essieu », il y aurait eu hécatombe chez les transporteurs français. Mais c’était peut-être le but recherché, transformer le pays en vitrine écologique ❓

    • Je n’ai plus de « potes socialistes » depuis belle lurette, quand à ranimer un socialiste, tant pis, on me poursuivra pour non assistance à personne en danger….?

  • admirable ..mais pas très honnête . l’éco taxe aurait pu être une réussite si elle ne s’appelait pas éco-taxe mais péage pour camions de passage comme partout en Europe. les mistrals auraient été vendus ..si la Russie en avait un réel besoin .. les rafales ..on les offre en échange d’une couronne de laurier pour notre pétulant président ( de belles images avec des monuments européens ne le satisfont plus, il en est repu ) , quel plaisir d’être français 😉

    • Ce n’est pas le nom qui pose problème c’est le fait que les transporteurs comme tout véhicule paient déjà une taxe sur les carburants. Même en ne comptant pas la TVA que récupère les transporteurs et en tenant uniquement des 50 centimes actuels de taxe payées sur un litre de gasoil, en tenant compte qu’un poids lourd consomme 30 litres au 100 ça fait déjà une taxe de 15 centimes par km.

      L’ensembe des taxes perçues actuellement sur les carburants représentent 15 milliards d’euros et elles sont fixes, c-a-d qu’elles ne sont même pas impactées même d’un quart de centime par la hausse ou la baisse du prix du pétrole.

      L’ensemble des travaux routiers en france représente pour la création ou l’entretien des routes publiques ou privées, autoroutes gratuites ou pas, parkings privés ou publics moins de 6 Mds d’euros (c’est le CA des entreprises oeuvrant dans ce domaine).

      Donc les taxes représentent actuellement 2.5 fois le montant des travaux. Si vous ajoutez ce que perçoit actuellement l’état sur le transport : 20% de TVA sur l’achat et l’entretien des véhicules, 40% sur les péages autoroutiers et quelques milliards sur les cartes grises… il n’y a absolument pas besoin d’une taxe supplémentaire sur le transport qui s’autofinance 5 fois facile.

      Quant aux transporteurs transnationaux que feraient le plein au Luxembourg sans dépenser un centime de taxe en france c’est à la marge et ça ne justifie pas de taxer encore plus les nationaux. Au contraire ça devrait justifier de conserver un tarif compétitif sur les carburants en arrêtant de les taxer pour des considérations complètement étrangères à leur nuisance : faire un métro à Tours ne va pas diminuer le transport routier de marchandises. Mais faire des voies de communication rapides, si : un poids lourds qui s’arrête et redémarre tous les 2kms consomme 2 à 3 fois plus.

      Le but de l’écotaxe était soi disant de forcer les transporteurs à rationaliser leurs transports dont les transports à vide. c’est vraiment prendre les gens pour des idiots : rationnaliser des comportements avec des taxes !

      Ne pas oublier non plus que le principe de cette taxe n’allait pas s’arrêter là et que ce sont les automobiles qui auraient suivi et donc la liberté de circulation qui aurait été impactée : privatisons le réseau routier, ça nous coutera donc 5 fois moins cher.

      • « Le but de l’écotaxe était soi disant de forcer les transporteurs à rationaliser leurs transports dont les transports à vide. »

        C’est bien connu : les entreprises privées jettent l’argent par les fenêtres et attend que l’état leur explique comment rationaliser …

        Le problème, c’est que la solution universelle des écolos est : expliquez moi de quoi vous avez besoin et je vous expliquerais comment vous en passer et leurs méthodes est de tout casser pour obliger LES AUTRES à reconstruire – normal : il ne savent rien faire à part brasser du vent.

      • Je tiens à vous signaler que les Luxembourgeois savent très bien qu’ils doivent une partie de leurs ventes de carburant aux « frontaliers » (habitants ou professionnels trans-frontaliers) et que la Belgique reçoit du Luxembourg une compensation financière pour les taxes non perçues. Je ne sais rien de ce qui est convenu avec la France ou l’Allemagne.

        Pour le reste, autant la Belgique et le Luxembourg (aux autoroutes « gratuites » et pays de transit important, seraient en droit de demander une participation aux « poids-lourds » (usant les routes et responsables d’un accident sur 8), mais ce n’est pas encore le cas.

        Ce qui est comique, c’est que dans nos pays fonctionnant par coalitions gouvernementales, nous avons l’habitude de voir la « gauche », dépenser et la « droite » remplir les caisses: je vois qu’il n’en fut vraiment rien avec votre président précédent, égotiste hyperkinétique qui m’a fait bien rire, dans tous les domaines!

      • Tout à fait. Et taxer encore et toujours plus a un toujours un effet négatif.
        A ce moment privatisons le réseau routier.

  • Avec l’affaire des Mistrals, notre président vient de gagner son étoile « d’Amiral de pédalo » !… Le meilleur est à venir avec d’autres affaires qui vont faire trembler « Bizounoursland » ! … je ne vais pas m’y remettre… J’ai donné hier !….

  • Bien que personne ne le mentionne officiellement l’annulation de l’achat d’avion francais par l’inde est une décision qui découle directement de l’effet Mistral.

    Pour les ploucs qui l’ignore et qui sont formatés aux merdia.
    Nous ne sommes pas en guerre contre la russie.
    La Crimée à voté démocratiquement.
    La Russie n’est pas notre ennemi.
    Poutine est encore prêt à rétablir des ponts economiques si la France lui prouve son indépendance.

    Le message que ces decisions politique stupide envoie au reste du monde est simple, la France n’est pas fiable n’y independante pour faire des affaires à l’international et ceci à mon avis est la faute directe des hommes politiques qui se sont allongés devant les américains, on pourrait parler là d’actes de haute trahison car les intérêts suprême de la nation ont ete sabordés et continuerons de l’être aussi longtemps que le ménage n’aura pas été fait dans la sphère politique.

    La guillotine ne sera pas de trop pour expurger les traites de la patrie.

    • « Bien que personne ne le mentionne officiellement l’annulation de l’achat d’avion francais par l’inde est une décision qui découle directement de l’effet Mistral.  »

      A moins que les indiens soient des billes ils avaient déjà compris qu’on ne livrerait pas les mistrals au moment ou il souhaitent encore les rafales… Ne soyez pas ridicule et regardez la chronologie des choses.

      « Nous ne sommes pas en guerre contre la russie. »

      Bien sure que non, c’est la Russie qui est en guerre avec nous depuis bientôt un siècle…

    • On peut tout de même signaler que le blocus économique est une décision de l’Union Européenne, que vous avez le droit de croire inféodés aux U.S.A. si ça vous plait, même si tous les pays membres sont membres de l’O.T.A.N. Et que les « marchands de canons » ne sont pas les seuls à en avoir souffert, très loin de là!

      Contrairement à ce que vous vous pouvez penser, être membre de l’U.E. ou de l’OTAN, ça ne se fait pas « à la carte! », « souverainisme » ou non.

      Ben sûr que V.Poutine va « diviser pour régner » et qu’il « punira » la France; encore faudrait-il que la France choisisse son camps, avec les conséquences qui en découlent! Pour le moment, c’est « participer avec l’Allemagne au « moteur » de l’Europe » (tu parles!), mais sans aucun effort réformateur! Il n’y a pas que pour ses clients que la France parait moins fiable!

    • Quant à « expurger les traites de la patrie », ça vaut son pesant de cacahuètes!

    • « La Crimée à voté démocratiquement. »

      Trop drôle.

    • « Poutine est encore prêt à rétablir des ponts economiques si la France lui prouve son indépendance. »

      C’est rigolo de ne pas remplacer indépendance par soumission… Quel bel exemple de novlangue… Mais qu’est ce donc que la Russie a de si beau à nous offrir malgré ses innombrables défauts pour que nous trahissons tout nos alliés ?

    • et la crise agricole actuelle y compris la crise porcine est la conséquence de nos excellentes relations avec la Russie et de nos embargos Otaniens!

      Au fait ,pendant que la France acceptait stupidement les injonctions(alors qu’elle n’en avait pas l’obligation)d’Obama du refus de vente de nos bateaux ,il semble que nos excellents amis US continuaient d’une façon détournée le commerce des armes avec nos ennemis Russes(référence député Mariani)

      • Non la crise de l’agriculture et de l’élevage en particulier est due au protectionnisme et aux subventions qui ont protégé le secteur trop longtemps comme dans un cocon, secteur qui ne s’est donc pas adapté.
        Un bon exemple est la ferme des 1000 vaches qui est à l’image de l’élevage du XXIème siècle et qui, elle, serait compétitive si on la laissait travailler au lieu de lui mettre des bâtons dans les roues.
        Horreur c’est du low cost !

      • « et la crise agricole actuelle y compris la crise porcine est la conséquence de nos excellentes relations avec la Russie et de nos embargos Otaniens! »

        Non, cette crise a pour cause la fiscalité et les régulations délirantes…

  • On ne peut tout de même pas comparer les portiques avec la loi Renseignements ! Personnellement, je « roule » sur ces portions d’autoroutes empruntées par les TIR : Nids de poule, embouteillage et ralentissement.
    Ne devraient-ils pas couvrir les frais à la véritable hauteur des dégâts qu’ils entraînent ? Et ne me répondez pas que nous payons déjà suffisamment avec la TIPP, etc. Qu’ils participent aussi à la gabegie nationale.

  • Vu à quel point le budget militaire a été amputé ces dernières décennies ça ne serait pas plus mal de garder les mistrals…

    • … pour aller maintenir l’ordre en Centrafrique.

    • MDR… parce que vous pensez que si un client ne paie pas (et qu’en plus vous lui payez des dommages et intérêts) alors l’équipement non livré est gratuit ?
      Faudra vous mettre à la comptabilité, y a un trou dans le compte « produits à recevoir » au sous-chapitre « créances douteuses » et il faudra bien écrire quelque chose en face (la COFACE) et il y aura une mise à jour de plus de 2Mds après 2017 (les élections) dans une loi de finance rectificative.

      • « l’équipement non livré est gratuit »

        Bien-sure que non quelle accusation idiote… Toutefois le budget défense de la France est considérablement inférieur en proportion à celui des autres pays du monde. Dans son cour-termisme le socialisme abandonne la première des tache régalienne. Donc vu que nos politiciens ne comptent pas réparer cela dans un futur proche ça ne me dérangerait pas que l’on garde ces mistrals…

        • Pincez-vous, vous êtes en plein rêve !
          La france a le 3ème (troisième) budget de la défense du monde en $ en incluant les opérations spéciales !

          Sans ces dépenses elle est 6ème… et c’est le 6ème PIB mondial !
          Donc tout est en ligne…

          • cher camarade ,avez vous vu à quoi ressemblait les armées europeennes,leur credibilité et leurs moyens,meme l’allemagne dont les avions,les chars et le reste sont sur cales?
            Par contre l’armee suisse existe reellement avec un budget consequent et une organisation qui a dissuadé depuis longtemps beaucoup de nations à aller la chatouiller!

            • Gardez vos camarades svp.
              Je parlais du Monde, pas de l’Europe.
              Le budget de la défense de la Suisse est de 0.7% du PIB. Il est 3 fois plus important en france et 5 fois plus aux USA.
              Il faut être bien naïf pour croire que c’est l’armée suisse qui protège la Suisse.
              Et pour infos suivant un accord franco-suisse c’est la france qui protège l’espace aérien suisse en dehors des heures de bureau : googler suisse espace aérien horaires de bureaux

          • Faux
            la nouvelle configuration de l’Armee française apres les purges successives de la loi de programmation militaire découlant du Livre Blanc représente sur le plan financier 1,5 pour cent du Pib
            Les americains(Otan) souhaiteraient que cet effort atteigne 2 pour cent
            En vingt cinq ans les effectifs ont été divisés par deux
            Rassurez vous ,cela continue…… cherchez déjà le nouveau paradis libéral,il n’y en plus pour très longtemps ici!

            • Le budget dont vous parlez est hors gendarmerie, hors pensions, hors opex, hors PPP, hors montage financiers innovants, hors déploiements anti-terroriste national, hors recettes exceptionnelles, hors commissions sur contrats d’armement, hors les équipements livrés sur 2015 mais payés plus tard… et hors la dernière rallonge qui vient d’être accordée… et la fin de l’année n’est pas finie.

          • Vous avez du rater tout ces articles ou on raconte que les militaires doivent acheter leur propres équipements, que l’on dépend des avions de transport US, que les véhicules ont 40 ans, que les tests de missiles nucléaires foirent… Tout n’est pas en ligne.

      • apres les élections seulement!

  • On est gouverné par la bande des rappetout socialistes, plus on leur donne et plus il faut leur en donner, à eux et à tous les planqués, les assistés toujours plus nombreux qui gravitent autour.

  • A voir et à revoir……….

  • L’article m’a fait taper de bonnes barres, avec toutes ces expressions cocasses, comme par exemple : « se prendre aussi les pieds dans le tapis de la géopolitique » xD
    J’en resterai sur la forme du texte puisque pour le fond, tout a été dit dans les autres commentaires plus bas, donc inutile d’insister ^^ »

  • On peut être exaspéré et afflige par l’équipe actuelle, mais la conclusion de l’article est malheureusement qu’il n’y a vraiment rien a choisir entre les deux camps: C’est tout de même la troupe précédente qui a invente de combiner le retour aux fermiers généraux avec un outil qui aurait été le complément parfait de la récente loi  » sécurité par flicage total » en permettant de ficher tous les déplacements. La loi a d’ailleurs été votée sans une seconde d’hésitation avec une unanimité qui rappelle les plus belles heures de l’assemblée conférant les pleins pouvoirs au Marechal Pétain.

  • Depuis que MOIJE brille dans le commerce international, nous n’avons plus droit aux résultats statistiques de ce commerce. Que faut-il en conclure?

    • Il faut en conclure qu’il est encore meilleur que tout ce qu’on pouvait croire ! Quel homme, quel talent ! Et on a l’ingratitude de ne pas le reconnaitre.

  • La Russie se ridiculise en voulant construire ses propres navires de guerre. Ce pays n’a donc pas entendu parlé du bienfait de l’ouverture libérale ?!! J’ai lu plein de choses passionnante sur le libéralisme, et par exemple il y a le cas des Corn law en Angleterre du 19ème siècle. C’est un classique ! en construisant ses bateaux, la Russie s’appauvrit ! Je crois que ce pays n’a toujours pas compris ce que veut dire : libéralisme ! et bien tant pis pour lui ! Et tant pis pour nous aussi, vu les socialistes et les étatistes qui nous dirige, mais c’est une autre question !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles