Dubaï : la France est partout

Dubaï de nuit (Crédits : Crazy Diamond, licence CC-BY-ND 2.0), via Flickr.

15 000 Français sont installés à Dubaï.

Par Gaël Janson
Un article de Trop Libre

Dubaï de nuit (Crédits : Crazy Diamond, licence CC-BY-ND 2.0), via Flickr.
Dubaï de nuit (Crédits : Crazy Diamond, licence CC-BY-ND 2.0), via Flickr.

 

Des Français partis pour réussir

Une centaine de nouveaux ressortissants français s’ajouterait chaque mois à la communauté des 15 000 Français aujourd’hui installés à Dubaï, deuxième communauté européenne après les Britanniques. Trois quarts des arrivants ont moins de 40 ans, ce qui fait d’eux une force vive de travail venue chercher des postes dont ils n’auraient pu rêver en France.

Des facilités qui attirent

Si les travailleurs français arrivent en masse dans l’Émirat,  il en est de même pour les entreprises françaises. La raison tient principalement à la mise en place de « zones franches » dans lesquelles les entreprises sont exonérées d’impôts et peuvent y détenir 100% de leur capital.

La situation géographique et le rayonnement du port de Jebel Ali représentent un autre atout pour nos entreprises : Sanofi et LVMH se sont par exemple installés dans son immense zone franche pour y établir une plate-forme relai de stocks et ainsi atteindre l’Asie et l’Océanie plus facilement.

Le luxe français comme atout marketing

Dubaï ne faisant pas exception, c’est le secteur du luxe français qui y rayonne. Dans le centre commercial Dubaï Mall (lieu le plus visité au monde, grand d’un million de mètre carrés ) les marques françaises sont omniprésentes, jusque dans la reconstitution de galeries Lafayette.

Même le nouveau tramway, marché lui aussi remporté par l’entreprise française Alstom, est de luxe ! Le « tramway diamant », aux sièges en cuir beige et aux compartiments séparés pour les femmes, est adapté à la demande locale tout en sortant des usines de La Rochelle : un joli coup à 750 millions d’euros pour Alstom.

Nouvelles demandes, nouveaux marchés

L’émirat diversifie son offre et attire de plus en plus les classes moyennes pour lesquelles de nouvelles infrastructures doivent être conçues. Le géant hôtelier français Accor propose ainsi une nouvelle gamme d’hôtel (Ibis) à l’approche de l’exposition universelle de 2020. C’est maintenant aux autres marques françaises de faire de même…


Sur le web