Francafrique : le retour

Francafrique (Crédits : René Le Honzec-Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)

Le regard de René Le Honzec.

Francafrique (Crédits : René Le Honzec-Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)
Francafrique (Crédits : René Le Honzec-Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)

 

Le cynisme des socialistes qui, après avoir joué les procureurs de la France Afrique « Françàfric » pendant 30 ans, s’en sont emparée est énorme. Hollande en est à tois guerres simultanées (4 en comptant Boko) pour défendre des régimes corrompus et incompétents pour préserver « nos » ressources. François Mitterrand n’hésitant pas à envoyer « Papamadit » pour une diplomatie parallèle qu’il dénonçait chez  Foccart ou… Charles Pasqua, avec les sommes afférentes, cette hypocrisie nous est étalée sous le nez dans nos médias subventionnés avec la tournée des popotes des tyrans élus à vie (Dos Santos, 72 ans, Biya, 80 ans) en pur politikal realism. Remarquez, après les monarchies du golfe, c’est de la gnognote. Plus son affection pour Idriss Déby, le seul chef de gouvernement tribal qui peut aligner de vrais combattants (de ses clans, les Zagawhaws) dans la région et nous garantir un appui logistique à N’djaména.

Le tout, très symboliquement au moment ou une grande partie de la classe politique enterrait Charles Pasqua, bête noire de la gauche depuis 40 ans (au moins), maître en affaires ténébreuses, diplomate africain parallèle et parfois autonome. Si vous croyez à la réincarnation….