Roland Garros, ou la vision de la démocratie de Valls et Hidalgo

Le Premier ministre va signer les permis d’extension de Roland-Garros sur les Serres d’Auteuil.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Roland Garros - Maria Sharapova - Crédits : Rocor via Flickr (CC BY-NC 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Roland Garros, ou la vision de la démocratie de Valls et Hidalgo

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 7 juin 2015
- A +

Par le Parisien libéral

Roland Garros - Maria Sharapova - Credits Rocor  (CC BY-NC 2.0)
Roland Garros – Maria Sharapova – Crédits : Rocor via Flickr (CC BY-NC 2.0)

 

Le tournoi de Roland Garros est bientôt fini, la productivité va pouvoir remonter… Enfin, bientôt fini, pas exactement. Comme dirait Alexandre Gady, le président de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France, « c’est la guerre ! »

Voyez plutôt !

tweet élus PS Paris

Qu’est-ce qui rend la maire de Paris, le maire du Xème, le maire du IIIème et le président de l’Assemblée Nationale si guillerets ? Ils se sont rendus à Roland Garros, et en plus, ils en ont profité pour montrer à Manuel Valls à quel point ils sont contents de la décision du gouvernement, prise vendredi : le Premier ministre va signer les permis d’extension de Roland-Garros sur les Serres d’Auteuil.

Souvenez-vous : le tournoi de Roland Garros a un problème, il dispose d’une surface trop petite, et pour pouvoir rester compétitif, il dispose de deux options : s’agrandir ou déménager. Pour le déménagement, apparemment, c’est exclu. La très chic FFT juge que les villes de Gonesse, Évry, Marne-la-Vallée et même Versailles, oui, Versailles, ne sont pas dignes d’accueillir l’open de France.

C’est le 16ème ou rien !

Quant à l’agrandissement, il y avait, là encore, deux options : une qui consistait à couvrir un bout d’autoroute, la A13, afin de gagner de la surface utile, ou d’étendre le stade sur un espace vert voisin et classé, les Serres d’Auteuil.

D’aucuns, à commencer par Anne Hidalgo, maire de Paris, et Manuel Valls, Premier ministre, diront : on peut bien sacrifier les Serres d’Auteuil si cela sert le fameux intérêt général, vous savez, celui qui a couvert le pays de lignes TGV déficitaires, et la dette qui va avec. Mais, en même temps, Anne Hidalgo n’est-elle pas la maire qui a déclaré : « nous présentons dès le début de la mandature une somme de mesures destinées à favoriser la participation de nos concitoyens. Parce que les Parisiens ont toute légitimité à prendre part aux débats portant sur l’avenir de leur ville, je veux leur donner les moyens d’une expression libre et élargie » ? N’est-elle pas la maire qui crie au « recul démocratique » quand  les députés votent, contre son avis, la création de « zones touristiques internationales », en particulier à Paris, où les commerces pourront ouvrir les dimanches et soirs ?

Autrement dit, pour Manuel Valls et Anne Hidalgo, la démocratie consiste-t-elle à être d’accord avec les décisions déjà actées par la mairie de Paris et l’exécutif ?

C’est à souhaiter que les ZADistes de Notre Dame des Landes plantent leurs tentes Porte d’Auteuil ! Le dialogue fondé sur les arguments de droit et la demande de respect de l’opinion des riverains pèse peu lourd face à la volonté du PS de construire un pôle de sport business dans le sud du 16ème, en total accord avec la vision jacobine des socialistes, et contre tout bon sens.


Sur le web.

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • la défense du patrimoine , le ps s’en balance , et pour cause , ça appartiens à la france , aux français donc ils peuvent détruire notre patrimoine ; ils détruisent tout , notre patrimoine , contre de l’argent , notre moral , notre épargne , notre liberté , même l’envie de travailler !!! comment réagirait cette bande de bons à rien si on s’attaquait à LEUR patrimoine ? j’entend d’ici leurs cris d’orffrai……

  • Les socialistes n’ont jamais été démocrates, sauf dans leurs discours.
    L’être et le paraitre, ils sont passés maîtres dans l’art de la manipulation; c’est leur nature profonde.

  • Je ne peux m’empêcher de penser que c’est bien fait pour ceux qui ont cru aux promesses de démocratie des socialistes. Ceci dit, est-il si sûr que les citoyens préfèrent entretenir un fleuron d’art nouveau et de botanique plutôt que le grand barnum des riches sportifs ? Vu de province, ce conflit entre deux clientèles laisse plutôt froid…

  • Il faut être d’une naïveté sans nom pour accorder à une déclaration, un engagement ou une promesse d’un politique ou d’une politique de droite comme de gauche une once de confiance

    Il paraitrait que nous soyons toujours en régime républicain …..

    Il paraitrait en outre que nous soyons dans une démocratie ….

    Rien à voir, bien entendu avec une politique du fait accompli ………. à la hussarde,

    • @marc :

      Une république, c’est un peuple délimité géographiquement qui attribue le pouvoir à l’issue d’élections démocratiques.

      Donc nous sommes en régime républicain, dans une démocratie, à peine plus que les fameuses répupliques populaires démocratiques de l’ancien bloc de l’est.

      Déjà au 19ième sicèle,Tocqueville nous alertait sur le danger de la république et de la démocratie ….

  • Les socialistes sont rousseauiste: pour eux la démocratie c’est la liberté et la liberté c’est de ce conformer a l’intéret général (c’est eux qui décident ce qu’est l’intéret général), ils n’osent cependant pas l’être jusqu’au bout, c’est a dire forcer les gens a être libres mais je suis sur que ça les tente.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Anne Hidalgo prétend verdir Paris, mais les riverains de la tour Eiffel ont comme un doute. Des dizaines d'arbres centenaires qui jouxtent le monument sont sous la menace d'être abattus par la mairie de Paris pour étendre les services liés à la vénérable vieille dame de fer. Au grand dam des Parisiens qui vivent aux alentours, l'îlot de nature perdu dans l'océan de béton pourrait laisser la place à une "bagagerie", c'est-à-dire des bâtiments essentiellement commerciaux.

Pourquoi faut-il absolument éviter les travau... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles