9 Français sur 10 ont une mauvaise image de la FIFA

Concernant la FIFA et le Qatar, l’image qu’en ont les Français n’est pas reluisante. C’est ce que révèle un sondage BVA.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo FIFA (Tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

9 Français sur 10 ont une mauvaise image de la FIFA

Publié le 31 mai 2015
- A +

Quelle image les Français ont-ils de la Fédération internationale de football (FIFA) ? Dans un contexte de soupçon de corruption, les Français doutent-ils de la légitimité de l’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022 respectivement à la Russie et au Qatar ? Au moment où se tient le 65e Congrès de la FIFA et que six responsables de la fédération viennent d’être interpellés à Zurich sur ordre de la justice américaine, un sondage de BVA pour Orange et iTELE a mesuré l’impact de cette affaire sur l’opinion.

Les Français ont une image déplorable de la FIFA

Interrogés au lendemain des révélations relatives au coup de filet anticorruption à la FIFA, seuls 10% des Français déclarent avoir une bonne image de la Fédération internationale de football, dont 1% seulement une « très bonne image ». Une écrasante majorité des sondés déclare en avoir une mauvaise image (89%). Ce sont même plus d’1 Français sur 2 (58%) qui en ont « une très mauvaise image ».
BVA Image FIFA

Ces résultats ne sont pas vraiment surprenants compte-tenu du contexte de ce sondage. Mais obtenir de tels scores juste après la révélation d’un scandale suppose un capital d’image déjà écorné au départ. Il est vrai que ce n’est pas la première fois que des soupçons de corruption planent sur l’organisation : le long règne de Joseph Blatter, son président, qui vient d’être réélu pour un cinquième mandat, en est émaillé, depuis la faillite, en 2001, de la société International Sport and Leisure (ISL). L’image de la FIFA s’érode donc certainement depuis plusieurs années. Il y a 5 ans déjà, Contrepoints expliquait pourquoi la FIFA comme toutes les grandes bureaucraties internationales tend inévitablement vers la corruption.

Les Français favorables à l’organisation d’un nouveau vote d’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022

Depuis décembre 2010 et le vote d’attribution des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar, cinq des vingt-deux membres du comité exécutif qui avaient participé au scrutin ont démissionné ou ont été écartés de la FIFA et deux font actuellement l’objet d’une enquête de son comité d’éthique. De quoi renforcer les critiques et les doutes qui planent sur l’attribution des deux prochaines coupes du monde de football. Les Français ne sont pas dupes : 77% estiment que la FIFA doit organiser un nouveau vote pour désigner les pays hôtes des Coupes du monde 2018 (attribuée à la Russie) et 2022 (attribuée au Qatar).

84% des Français déclarent avoir une mauvaise image du Qatar

La France et le Qatar ont établi de longue date des relations étroites dans les domaines politique, culturel et économique (probablement depuis son indépendance en 1971). Les liens se sont accentués sous la présidence de Nicolas Sarkozy et sont devenus plus visibles aux yeux du grand public, notamment avec le rachat du PSG par l’émirat. Pour autant, 84% des Français ont une mauvaise image du Qatar et parmi eux, près d’un Français sur trois (31%) en a même « une très mauvaise image ».

BVA Image Qatar

Dans ce contexte, 7 Français sur 10 ne souhaitent pas que la France renforce ses relations diplomatiques avec le Qatar. Rappelons toutefois qu’elles sont déjà importantes. Le nombre de visites bilatérales entre les deux pays se multiplie, y compris sous l’actuel gouvernement.

Alors qu’en 2013, les échanges entre le Qatar et la France ont atteint 1,6 milliard d’euros, les résultats sont un petit peu plus nuancés concernant le jugement des Français sur la coopération économique entre les deux pays. Plus d’un Français sur trois (36%) souhaite en effet que la France renforce ses relations économiques avec le Qatar, c’est 9 points de plus que pour les relations diplomatiques. Une nette majorité de 60% ne souhaite toutefois pas que les relations économiques entre les deux pays s’accentuent.

L’image trouble de la FIFA et les liens qu’entretient le Qatar avec elle ne peuvent à eux seuls expliquer le jugement négatif des Français sur l’émirat. Rappelons que le Qatar est par ailleurs soupçonné de financer le terrorisme, et notamment le groupe État islamique, des éléments qui ont été relayés par les médias après les attentats du mois de janvier et qui n’ont sans doute pas laissé les Français insensibles.

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • en 2013 les échanges entre le quatar et la france ont atteint 1,6 milliards d’euros….en 2013 , les échanges commerciaux entre la france et la russie se monte à 18,3 milliards d’euros ….quitte à  » fréquenter  » un dictateur , autant se tourner vers celui qui rapporte à la france …..n’est ce pas mossieur hollande ,…quand à la FIFA , ça fait belle lurette que la corruption est ancrée dans ce millieu mais apparament cela n’inquiétait personne …..sauf depuis que la russie a été choisie pour 2018…..au grand dam des usa…..

    • La raison qui fait que les USA s’intéresse aux magouilles de la FIFA ce n’est pas à cause la Russie mais à cause du fait qu’ils n’aient pas obtenus la coupe du monde. Les USA et l’Angleterre ne font pas se laisser faire. Ils font se venger de la FIFA. Ils ont perdus à cause de la corruption. L’enquête sur la FIFA a commencé bien avant qu’il y ait des tensions entre les USA et la russie

      • et visiblement cela ne gène personne en commençant par les français qu’un état, les E-U pour ne pas le nommer, fasse arrêter et extrade des citoyens d’un autre état, la Suisse pour ne pas la nommer, pour les juger selon ses propres lois pour des actes qu’il faut encore prouver, mais qui, s’ils sont arrivés, ne sont pas arrivés sur son territoire. la question est donc : en quel honneur ce pays se positionne à nouveau en donneur de leçons et gendarme du monde ? et s’il y en a bien un qui a les fesses bien crades, c’est bien les E-U !

  • Il en va de la FIFA comme de toute « organisation internaionales » : 3/4 de corrompus et 1/4 de gogos qui déboursent.

  • bonjour , j’espère qu’aucun français n’aurait l’audace de « tomber du placard  » ! Car tout un chacun à au moins entendu parler ,à défaut de connaitre , les turpitudes de la FFC , du CIO ,et autres Comités pourvoyeurs de grasses prébendes et de mensonges récurrents quand au dopage ,à l’argent engrangé et non distribué au niveau des fédérations départementales ,au niveau des clubs les plus pauvres .

  • Tant que la corruption se déroule entre footeux, pas de problème,les gogos font ce qu’ils veulent de leur argent ;le problème vient des subventions payées par « l’argent des autres »et là, ça donne des frissons.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après le capitaine des Bleus, c’est au tour du chef de l’État d’aller de son avis sur la polémique entourant la Coupe du monde de football au Qatar. En marge d’un déplacement au Forum de coopération Asie-Pacifique en Thaïlande, Emmanuel Macron a estimé qu’il ne fallait pas « politiser le sport ».

Lui-même frappé par une polémique sur sa potentielle venue à Doha en cas d’accession de l’équipe de France en demi-finale de la compétition, Emmanuel Macron a purement et simplement refusé de participer aux discussions sur les conditions de tr... Poursuivre la lecture

On attendait une rencontre sportive, on a droit à un numéro de cirque tragico-comique supervisé par le Qatar et ses différents soutiens. Entre les faux supporters qui défilent, les sponsors floués au dernier moment et un président de la Fifa qui joue grossièrement la carte de l’antiracisme woke pour répondre aux critiques adressées au Mondial dans le domaine des droits de l’Homme, le spectateur a droit à une suite de sketches en marge des matchs programmés.

🗣 “Today I feel Qatari. Today I feel Arab. Today I feel Af... Poursuivre la lecture

extrême droite
1
Sauvegarder cet article

Un sondage IFOP pour le Journal du Dimanche a interrogé des Français six mois après la réélection d'Emmanuel Macron, sur leur choix s'ils votaient aujourd'hui.

 

"On refait le match" : l'extrême droite illibérale progresse

Même si Emmanuel Macron améliore modérément son score comparé aux résultats officiels de la présidentielle d'avril (29 % d’intentions de vote contre 27,8 %), et garde toujours la préférence des seniors, il ressort que Marine Le Pen enregistre d’une forte percée (30 % des voix contre 21,3 % des suffrages e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles