Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement

Quelles sont les régions jugées économiquement en retard par les Français ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement

Publié le 7 avril 2015
- A +

L’Ifop a reposé pour Sud-Ouest-Dimanche une question qu’il avait posée en 1963. Les résultats sont spectaculaires.

Perception du retard économique régions

En 50 ans, les perceptions sur le niveau de développement économique des régions se sont totalement inversées. À l’époque, seuls 4% des habitants de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie ressentaient que leur région était l’une des moins bien placées alors que c’était le cas pour 60% des habitants de Midi-Pyrénées et de 59% pour ceux de l’ensemble Bretagne-Pays-de-Loire. Aujourd’hui, alors que tout le quart nord-est de la France a été durement frappé par des décennies de désindustrialisation, pas moins de 76% des picards et des ch’tis positionnent leur propre région en queue de peloton (soit une progression de 72 points !) alors que, portés notamment par la réussite de l’aérospatiale à Toulouse et par un phénomène de rattrapage économique entamé à partir des années 70 et 80, les habitants du sud-ouest et du grand ouest perçoivent aujourd’hui leur territoire comme étant bien placé.

Plus globalement, c’est le Massif Central qui est jugé par l’ensemble des Français comme la région la plus en retard sur le plan de l’économie et de la richesse, tandis que la région Rhône-Alpes leur paraît être la plus avancée économiquement.

Perception du retard économique régions-2

Source : étude Ifop pour Sud Ouest Dimanche de mars 2015.

Voir les commentaires (18)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (18)
  • « pas moins de 76% des picards et des ch’tis »

    Le gentilé est Nord-Pas-de-Calaisien pour la région Nord-Pas-de-Calais, inutile de partir dans le n’importe quoi.

    • Nord-Pas-de-Calaisien…
      Le n’importe quoi, c’est ce genre de mot technocratique et ridicule inventé par des fonctionnaires au mépris des véritables racines provinciales historiques.
      J’ai vécu toute mon adolescence en Picardie, et un picard se nommait picard, et non par votre mot grotesque qui fleure bon la bureaucratie.

      • En effet puisque les habitants de la Picardie sont les Picards et du Nord-Pas-de-Calais les Nord-Pas-de-Calaisien. Préciser la chose n’est pas la soutenir puisque ni l’appellation Ch’ti, ni Nord-Pas-de-Calaisien n’ont de « véritables racines provinciales historiques ».

  • Il faut dire que le Nord-Pas-de-Calais sent la pauvreté à plein nez, y ayant résidé un an seul Lille-Centre semble moderne, jeune et ouvert à la mondialisation tandis qu’une bonne partie du reste est assez dégradé, je parle même pas des villes périphériques comme Roubaix (ville la plus pauvre de France) donc c’est compréhensif !

    • Habitant le Nord, on est véritablement entouré de gros fénéants et de cassos attensant les aides sociales. A gerber.
      Nos grand parents étaient des bosseurs, nourris par le communisme et la soif de revanche face aux patrons esclavagistes. Maintenant les aides sociales s’appellent les « acquis » qui leur sont dûs, pris aux patrons pour ses années d’esclavages.

      Quel dégout de devoir se lever le matin quand on voit toutes ses feignasses ne rien branler de leur journée. Mais les temps changent. Les nordistes réclament de plus en plus de justices sociales : que ceux qui ne foutent rien ne puissent avoir que le minimum pour survivre et que ceux qui bossent puissent vivent plus que correctement.

    • *compréhensible

      C’est vrai que je suis allé une fois dans le Nord, je me serai cru dans le tiers monde. C’est absolument déprimant, ça sent la misère, c’est triste…. Pourtant je suis lorrain, la Lorraine n’est pas la région la plus joyeuse de France…

      • On ne peut qu’être d’accord, le film de Dany Boon décrit d’ailleurs parfaitement cette réalité avec l’omniprésence de la pauvreté comme des terrils, de la pluie et de l’alcoolisme.

  • Surprenant résultat dans l’Est. Certe la Meurthe et Moselle est pas mal touchée, mais moins que beaucoup d’autres. La Meuse et les Vosges sont certes très ruraux mais possède pas mal de richesses qui le smettent à l’abris (surtout du fait d’une population pas très dense….), l’Alsace est largement au dessus de la moyenne nationale et la Champagne est plutot riche, bien que peu peuplée. Et les grandes villes de l’Est sont en bonne santé, à part Nancy à cause de 30 années de Rossinot et de la présidence socialiste du département, Metz, Reims, Strasbourg, Colmar, et même Mulhouse, c’est bien plus dynamique que dans bien des endroits. Notamment grâce (surtout) à nos voisins européens….

  • Le Massif Central ne s’en porte pas plus mal.

  • Surpris par le résultat du Midi Pyrénées qui est une région à la ramasse de mon expérience, en dehors de la ville de Toulouse.
    Les Perpignan, Narbonne, Carcassonne … jusqu’à Montpellier ont un air assez triste.

    Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Statistique_%C3%A9conomique_sur_les_r%C3%A9gions_fran%C3%A7aises
    En PIB/hab, on a l’IDF loin devant, suivie par le RA, la Provence, l’Alsace, la Champagne et la Normandie.

  • Le sentiment de « retard économique » ne traduit-il pas simplement un déclin. Et le déclin n’a-t’il pas pour cause une attractivité plus élevée du sud pour l’investissement ayant lui-même pour cause une attractivité pour un climat plus doux et plus ensoleillé ?

    • Ben oui, le déclin est juste dû à l’ensoleillement au Sud plus attrayant mais c’est bien sûr ! Tout le monde sait que la Scandinavie c’est le tiers-monde et que le Brésil est le pays le plus riche du monde !

      • Il y a une frontière entre la Scandinavie et le Brésil. Difficile pour un Suédois de créer une entreprise la bas, d’y faire venir de la main d’oeuvre suédoise spécialisée, et de retourner voir la famille tous les mois …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Un ensemble de sondages réalisés par BVA, Cluster 17 et Odoxa nous permet de mettre à jour le Baromètre Contrepoints 2022 de la probabilité d'être au second tour de la présidentielle.

Cette première phase des élections présidentielles est principalement marquée par les luttes entre les différentes tendances de la droite pour l'emporter auprès de son électorat.

La position de Valérie Pécresse s'affirme

Valérie Pécresse, dont vous pouvez lire l'interview ici, est le premier candidat... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Les Français s’inquiètent de la dégradation de la démocratie et veulent des solutions plus participatives pour rompre avec la verticalité du pouvoir macronien. Une étude IFOP en partenariat avec Décider ensemble publiée ce mercredi fait l’état des lieux de la démocratie à quelques mois de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Pour 54 % des personnes interrogées, la démocratie française ne fonctionne pas bien. Sans surprise, c’est du côté des partis protestataires qu’on retrouve le plus de sym... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles