Censure dans le métro

Le regard de René Le Honzec.

métro rené le honzec

La farce ayant duré, tout le monde est au courant de l’existence d’un soviet farouche gardien de l’Ordre Laïcitaire abrité par la RATP. Bien qu’ayant vu plusieurs articles, vidéos et reportages, je n’ai toujours pas compris QUI a interdit la mention « Chrétiens d’Orient » sur l’affiche du concert à eux dédié. Certainement des Crétins d’Ici. Mais il y a matière à réflexion, en sachant que quasi-toute la classe politique a réagi en faveur desdits Chrétiens, un des plus virulents étant le Premier ministre Valls en personne, ce qui est tout à son honneur. Re-mais, il est bon de réfléchir à tous ceux qui, à tous les niveaux, s’acharnent à appliquer une laïcité laïcarde assez extrémiste, depuis l’association qui dépose plainte contre une crèche au député s’en prenant à un crucifix suspendu en passant par le zèle d’une observatrice d’un scrutin voulant interdire la kippa du rabbin votant. Avec le paradoxe d’être amené à défendre les repas hallal, pudiquement rebaptisés « repas adaptés ».

Cela révèle une guerre de religion latente, n’opposant non plus les religions du Livre entre elles, mais les adorateurs de la laïcité, descendant des sectateurs de la déesse Raison de la Révolution à ces religions, et qui, bien au-delà d’une apparente défense d’un des principes de la République à la française, sont en réalité dans une lutte implacable contre un ennemi « de classe » perçu comme aussi important que la bourgeoisie et le grand capital.

Le combat pour la laïcité a été d’abord une lutte d’influence entre la IIIème République naissante contre l’Église Catholique au XIXème qui avait retrouvé sa puissance à travers l’épreuve des persécutions révolutionnaires, puis au XXème siècle sur arrière-plan des doctrines athées marxistes et nazies. Cette lutte se poursuit au XXIème, dont la fausse citation attribuée à Malraux disait qu’il serait « religieux ou qu’il ne serait pas ».

Le jeu étant faussé par l’apparition inattendue de l’Islam en France avec ses 6 ou 7 millions de croyants. Il perturbe les tenants d’une laïcité à l’origine destinée à l’usage exclusif du catholicisme, l’aspect très politique et civilisationnel du nouveau débat brouillant les cartes, le NAP de Besancenot se payant par exemple le luxe d’une candidate voilée… et 80% des musulmans ayant voté à gauche. Ce qui rend très délicate la marge de manœuvre des laïcards majoritairement, eux aussi, votant à gauche.

Que vont-ils devenir, coincés entre leurs aspirations, et des images terribles de Chrétiens et Yézédis massacrés pour leurs croyances ?