L’émigration des djihadistes

jihad credits zoriah (licence creative commons)

Sur un point de l’Islam rarement évoqué !

Par Yves Montenay.

jihad credits zoriah (licence creative commons)
jihad credits zoriah (licence creative commons)

Les djihadistes, notamment occidentaux, ont ainsi fait réapparaître le thème de l’émigration pour raison religieuse : « Tout musulman sincère émigre vers l’une des régions de l’État Islamique, cette terre d’Islam, et quitte les terres de mécréances… ». Il s’agit bien sûr de recruter, mais cette phrase s’appuie sur un point important de l’islam, souvent ignoré même par les musulmans : « il faut respecter les lois du pays, même si elles sont contraires à la religion. Si cela devient insupportable il faut émigrer ; c’est d’ailleurs ce que le prophète a fait quand il a quitté la Mecque » (raccourci un peu sommaire mais la population concernée ne recherche pas la finesse théologique). Vous avez remarqué que certains musulmans danois se disent « obligés » de faire des attentats dans ce pays parce qu’on les empêche de rejoindre l’EI en leur confisquant leurs passeports (du moins pour ceux qui n’ont pas prétexté aller faire du tourisme en Turquie).

Pour que l’information soit complète je rajoute que d’autres musulmans danois ont manifesté avec les juifs et chrétiens de ce pays, et que je suppose que la confiscation du passeport, que la France a commencé elle aussi à pratiquer, est faite pour éviter les retours de combattants aguerris. Est-ce une bonne solution ? On a vu que l’on peut être tout aussi dangereux en restant sur place, et qu’une partie de ceux qui reviennent sont dégoûtés par ce qu’ils ont vu, sans parler des disparus en cours de route.


Un billet des Échos du monde musulman.