Comme une envie de pneus-neige

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Giec Neige (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Comme une envie de pneus-neige

Publié le 3 mars 2015
- A +

Pour un député, exister en politique, ce n’est pas seulement faire parler de soi avec de vibrants discours à la télé, ce n’est pas seulement défendre le citoyen, la veuve et l’orphelin sur les bancs de l’assemblée en votant d’un petit coup sec, bien droit dans les urnes, comme son parti l’a demandé, mais c’est aussi pondre, une fois de temps en temps, l’une ou l’autre proposition de loi qui, parfois, aboutit à une authentique législation qui – consécration ! – portera son nom.

Et certaines lois, comme la loi Veil, ont ainsi façonné durablement la vie de millions de Français. Plus modestement, la plupart des lois se contentent d’agacer à la marge un groupe de citoyens ou de contribuables. Mais le plus souvent, la loi ne dépasse heureusement pas le stade de proposition : trop mal boutiquée, sujet ridicule, mauvais « moment démocratique », majorité changeante, les raisons ne manquent pas pour qu’un brouillon de loi termine au panier.

C’est peut-être ce qui attend la proposition de Pierre Morel-À-L’Huisser, qui ne recevra pas toute l’importante publicité qu’elle devrait recevoir. Le 11 février dernier, dans un geste qu’on suppose sans mal aussi auguste que celui du semeur, notre bon Pierre a donc déposé cette proposition-ci à l’Assemblée, qui s’est ensuite chargée de la transmettre à l’une des nombreuses usines à gaz qui l’agitent au frais de la princesse (c’est de vous qu’il s’agit), sobrement nommée « Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République », ce qui sent bon le gros fourre-tout joufflu avec un petit parfum de mouroir des projets rigolos. Froidement intitulée « Proposition de loi tendant à développer l’usage des pneus neige », la proposition entend donc apporter à un problème posé de guingois sur une commode branlante par un majordome bourré une batterie de solutions innovantes et percutantes par leur périplaquisme presque assumé.

Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que je n’ai absolument rien de personnel contre notre brave Pierrot. Député UMP de la Lozère, il est si délicieusement inconnu du public qu’on ne peut pas vraiment lui tenir grief de tenter d’exister, et de riper une fois de temps en temps sur une proposition de loi. Ça arrive à (presque) tout le monde, à Pierre comme à d’autres, une fois en passant, de saisir un gros stylo et de commencer à gribouiller des pages de textes légaux pour calmer son envie de remettre le monde bien droit, bien comme il faut.

pierre morel penche pour des pneus neige

Et en Lozère, l’hiver est parfois rude. Eh oui. Même avec le réchauffement climatique. Ahem.

Si l’on ajoute le fait que cette année-ci, des milliers de véhicules se sont bêtement retrouvés coincés sur les autoroutes alors que le blizzard s’abattait sans pitié, on comprend toute la difficulté de contenir le bouillonnant législateur qui trépigne dans le corps musclé de Pierre, véritable machine de guerre parlementaire au service des Lozériens. Et quand cette machine se déclenche (par auto-allumage, dans ce cas-ci), cela donne des propositions qui tabassent du chaton, avec un exposé des motifs qu’il serait dommage de ne pas étudier un peu, notamment la première phrase, d’une ironie mordante :

Chaque année, les conditions météorologiques hivernales semblent surprendre aussi bien les automobilistes que les pouvoirs publics entrainant alors la perturbation du trafic routier et mettant en danger les usagers.

Sapristi, en hiver, il neige ! Sapristi, les automobilistes sont souvent des buses ! Sapristi, les pouvoirs publics aussi ! Sapristi, il faut faire quelque chose, par exemple une loi, qui imposerait les pneus neige, dans des conditions qu’on va s’empresser de définir plus tard.

Et c’est là que les choses deviennent comiques.

Egalité, Taxes, Bisous : République du Bisounoursland

En effet, pour s’assurer que tout le monde va se ruer sur les pneus neige lorsque le drapeau gouvernemental sera levé, Pierre le député propose (article 1) de sanctionner l’automobiliste, probablement parce qu’ainsi ponctionné de quelques douzaines d’euros, sa voiture, plus légère, roulera ensuite mieux sur le manteau neigeux. On comprend que l’humour du législateur n’a pas été jusqu’à choisir l’immobilisation du véhicule, probablement inutile une fois la neige abondamment tombée et les autoroutes complètement à l’arrêt.

Une loi ne serait pas une bonne loi sans, d’un côté, une pensée généreuse pour les plus faibles d’entre nous, et de l’autre, la nécessaire diligence à trouver ce qu’il faut pour assurer à la pensée généreuse une possible réalisation. Autrement dit, la loi ne serait pas complète sans une bonne redistribution d’un côté, et une bonne ponction de l’autre. L’article 4 se charge du sprinkler à pognon des autres (avec une prime d’État spécifique versée aux foyers modestes), et l’article 6 s’occupe de la pompe à biftons (avec la création d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts, youpi, ni vu ni connu). L’un et l’autre appareils financiers sont reliés par le gros tuyau de l’article 3 (qui impose donc les pneus neige dès que l’État le décide), le tout fluidifié par les adjuvants présents dans l’article 5 qui dissoudront une petite partie de la responsabilité contractuelle entre des adultes normaux et leurs compagnies d’assurance, en imposant à ces dernières une décote de la prime d’assurance pour ces premiers qui feront un effort pneumatique.

Il n’y aura pas d’effets indésirables. Le marché s’adaptera à ces nouvelles contraintes. L’automobiliste, heureux de rouler en France, fera pouët-pouët avec son petit klaxon deux tons, et partira ragaillardi vers les pentes blanches du bonheur skiable, sans couiner pour son pouvoir d’achat. Les fabricants de pneus se frotteront les jantes, aussi chromées que cette belle tubulure législative.

morel lutte contre la neige

Trève de plaisanteries, cette loi Pierre Pneus-neige montre vraiment les multiples dérives de notre République.

Une dérive législative tout d’abord, où tout semble ne pouvoir se régler qu’au travers d’une loi, de préférence nationale. Qu’advenait-il donc toutes ces années où cette loi n’existait pas et où, malgré la neige, les gens ne se débrouillaient finalement pas si mal ?

Une dérive logique ensuite, puisque si l’exposé des motifs s’étonnait presque ironiquement de la surprise des conducteurs et de l’impuissance des autorités publiques, ces dernières ne seront plus du tout inquiétées dans la suite de la proposition : là où il faut absolument responsabiliser le conducteur, les autorités publiques peuvent bien continuer à se tourner les pouces, agir de travers et en retard ou ne rien planifier, ça ne gène pas ; la loi, c’est pour les cochons de contribuables, les nigauds d’automobilistes, mais certainement pas pour contraindre l’État à faire ce pour quoi il est très grassement payé. Et la logique peut aller se rhabiller.

Une dérive procédurale enfin, où chaque loi n’est qu’un squelette vague sur lequel viendront se greffer des myriades d’épais décrets où, finalement, tout sera paramétré aux petits oignons, loin du peuple et de sa représentation. Si, pour des pneus, on peut encore admettre qu’une dose raisonnable de ces paramètres puisse être déportée dans un texte ad hoc, la tendance générale à l’utilisation de décrets pour un oui ou pour un non est malheureusement suffisamment lourde pour laisser le législateur avec la partie congrue d’une loi pourtant capitale, et l’exécutif avec ce qui en fait l’outil le plus puissant dans ses doigts.

Et bien évidemment, laisser un gros joujou puissant dans les doigts de l’Exécutif, sans réel contrôle du législateur, c’est tout à fait indiqué parce que tout l’appareil d’État n’est composé que d’altruistes humanistes et shootés au bien commun.

Forcément, ça va bien se terminer. Forcément.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (74)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (74)
  • Bravo !
    Maintenant l’apologie du pneu neige. C’est du beau.

    Avant l’on ne pouvait qu’en trouver dans le shit de la seine st Denis.
    Celui de Marseille étant réputé bien plus pur et moins nocif pour les bronches. (proximité de la mer aidant ?)

    Pour ces élus, la drogue devrait être obligatoire (je pense qu’ils doivent déjà en abuser pas mal ceci dit !)

    Alors, pour résumer:
    Après l’apologie de la drogue, du terrorisme, de l’état, du socialisme, de la vertu (il en faut), l’on va enfin avoir l’apologie du pneu !

    Youpi, je vais bien dormir cette nuit.

  • Toujours rien pour l’économie ?
    Baisser les impôts ?
    limiter la croissance des SDF ?
    Réduire l’importation de pauvres étrangers ?
    De faire fuir les riches de France ?
    De détruire des millions d’entreprises ?
    D’éviter le suicide des petits patrons ?
    D’éviter le chômage ?
    ……

    Bah, ça doit pouvoir attendre….
    travaillons l’utopie, l’idéologie. Changeons la réalité quand les faits sont un poil décevants.

    • T’es con(je me parle, signe de folie), le communisme, si tu ne l’aimes pas c’est pas grave.
      Tu finiras avec des électrochocs et tu l’aimeras quand même.

      C’est ça la liberté !

  • Pneus neige ? Ça va être compliqué de le trouver parmi les pneus été ou hiver.

  • Oh la, le stylo et le gribouillage ce n’est même pas eux, c’est les assistant(e)s parlementaires qui s’y collent.

  • Il a l’air d’un bon père de famille, c’est dommage que le diable ait une si grande influence sur ses actions

  • Vous pouvez très bien rouler en Suisse avec des pneus normaux.
    Seulement, vous n’êtes pas assuré en cas de sortie de route, ou collision.
    Au Luxembourg, c’est obligatoire en hiver.

    • En Bavière, vous n’êtes pas assuré non plus. Mieux vaut les acheter. Revenu en France, autant les user : on roule mieux quand la route est humide et on passe partout s’il neige.

      En France, les détecteurs de fumée sont obligatoires mais il n’y a pas de sanction et votre assureur est toujours obligé de vous rembourser en cas de sinistre, détecteur ou pas. J’aimerais savoir combien se sont équipés.
      A quand l’obligation d’un détecteur de fessées ?

    • La France n’est ni la Suisse ni le Luxembourg pour le climat et c’est là que le coté législatif pose un sérieux problème, le finistérien n’a que faire d’un pneu hiver qui pourra éventuellement être utile une fois tous les 10 ans (et encore faut vraiment qu’il soit insouciant pour gérer les 2 cm de neige) alors que le savoyard n’a pas vraiment besoin d’une loi pour savoir que le pneu hiver lui permettra de diminuer le risque d’accident. En France il n’y a aucune nécessité d’obligation, il y a trop de climats différents.

      • le finistérien n’a que faire d’un pneu hiver qui pourra éventuellement être utile une fois tous les 10 ans

        Oui, mais il peut louer un véhicule équipé. Parce que faire le mariole au milieu d’une route, en pleine nuit, par -10 -15, avec de la glace vive sous 5 cm de neige, au risque de se faire shooter par un véhicule qui aura dérapé en freinant pour l’éviter, là c’est sur, personne n’en aura que faire :mrgreen:

        • On peut peut-être même louer des pneus pour les vacances ? c’est pas con comme idée mais je ne sais pas si ça existe.

          Ce que je voulais souligner c’est le fait qu’imposer encore et toujours des trucs que la plupart n’ont pas besoin c’est encore vachement pas libéral. A chacun de prendre ses responsabilités.

          • Tout à fait. Mais les gens ne sont pas conscients de ce que cela provoque comme emmerdements.

            S’il y a une personne écrasée parce qu’elle faisait le mariole au milieu de la route, celui qui l’a écrasé est quand même bien enquiquiné. Au fond, ne pas se renseigner et agir en conséquence, c’est de l’égoïsme.

            • Je suis d’accord avec vous sur le manque de conscience des gens et je crois que c’est dû à des décennies de déresponsabilisation, les gens comptent toujours sur les autres pour réparer leurs erreurs.

              Celui qui se fait écraser par son coté irresponsable ne m’émeut pas du tout mais je comprends que la victime sera surtout celui qui a écrasé. Malheureusement c’est la vie !

  • Suivant l’adage « quand vous n’avez qu’un marteau tous les problèmes ont la forme d’un clou »,
    « quand vous n’avez que le pouvoir de faire la loi, tous les problèmes ont la forme d’un vide juridique ».

    C’est un sous-produit inévitable de la séparation des pouvoirs, et du fait que nos députés ne font rien d’autre que des lois (ils n’ont aucun pouvoir de contrôle, en réalité).

  • Enfin la preuve qu’ils ne croient plus au réchauffement climatique !

  • Pour éclairer le génie incommensurable de ce député: un pneu neige sur une voiture arrêtée, cela ne sert pas à grand chose …. sauf à consacrer le génie du penseur …
    A ce sujet il y aurait bien des lois à pondre pour « faciliter » la vie des citoyens Pourquoi la petite cuiller contient 5 ml et la cuiller à soupe 15. Une simplification administrative plus qu’évidente devrait porter cette contenance respectivement à 6, 275 ml et 14,788.
    Il suffisait d’y penser …
    Passons au sujet d’actualité avec lequel « ON » nous rebat les oreilles à savoir: la fessée ….
    Je fais partie des traumatisés à vie par les quelques fessées reçues entre autre le jour où j’avais coupé les poils du martinet familial … même la psychanalyse n’en est pas venu à bout.
    Puisque la pensée officielle s’est mise en quête d’idées géniales pour trouver quelques interdictions supplémentaires et éviter les troubles psychiques plus qu’évidents résiduels je suggère:
    – interdiction d’imposer le rangement de la chambre: violation de la vie privée …
    – interdiction d’imposer de laver la vaisselle: c’est dangereux et ça peut couper …

    Pendant que nos génies de la politique de haut vol disserteront sur ces sujets fondamentaux de la société du XXI siècle et dresseront les « pro » contre les « anti » …. ce sera le moment rêvé de glisser entre deux textes une petite taxe nouvelle sur la vitesse du vent ou le chauffage à 19° 4125 au lieu de 19 ou un petit impôt nouveau destiné à redresser les finances publiques si astucieusement « gérées » … et quand je dis gérées !?!?!?

  • Les mêmes nous répètent qu’il faut simplifier…

  • Hollande a un doux rêve ! (Me dire si c’est complètement con)

    Il rêve chaque matin en se rasant que le peuple est en entier dans la rue et demande à l’Etat de résoudre le problème.

    Comme il est sympa et aime le peuple (avec ou sans dents), il propose donc, en échange de sa re-élection de nous sauver de nous même. Car voyez vous, avant c’était pas possible.

    Le petit peuple enfin soulagé est retourné au travail, payé comme il se doit dans un monde collectiviste « enfin » parfait.

  • hum , complétement a coté de la plaque ( de verglas) , Michelin va sortir un pneu été/hiver 16% plus cher qu’un pneu normal…pour une fois qu’un lobby marche dans le sens de plus de sécurité , on ne va pas se plaindre !

  • Et bien si on impose les pneus neiges aux véhicules électriques, pas sûr que les batteries supportent le surplus de consommation !

  • J’imagine la genèse de cette loi : un lobbyiste grassement payé par l’industrie du pneu-neige invite un député en mal de gloire à déjeuner. Il lui parle des évidents bienfaits de cette loi sur le vivrensemble dans les pays voisins qui l’on votée. Il exhibe quelques chatons décédés dans d’atroces circonstances car le conducteur irresponsable n’avait pas acheté de pneus-neige. Il fait valoir le nombre d’emplois potentiellement créés dans cette industrie qui est un fleuron national. Il démontre l’intérêt pour les finances publiques. Accessoirement il fait comprendre au député son intérêt personnel à présenter cette loi, lui qui a justement besoin d’acheter une maison qu’il ne pourra bientôt plus faire passer en frais parlementaires comme étant une permanence.
    Bref une flagrante démonstration de La Défense de l’intérêt général dans une démocratie chancelante…

    • Je vois plutôt un député dépassé naïvement par un épisode exceptionnel de neige prendre une décision farfelue pour tenter, dans sa brave abnégation patriotique, d’endiguer un problème mineur. 😆

  • Il pointe quand même le problème du crétin qui se pointe dans une station de ski sans pneu hiver ni chaînes et qui finalement gêne ceux qui avaient tout prévu. Comment responsabiliser ces gens-là ?

    Ca n’existe déjà pas une loi d’entrave involontaire à la circulation ? Bah voilà c’est joué. Les amendes auraient du tomber en Savoie.
    Le principe est le même qu’avec les ampoules dans le Code de la Route : c’est pas obligatoire d’en avoir en rechange, tu gères ton truc, mais dés qu’elle est grillée tu es sanctionnable.

    • Alex: « Comment responsabiliser ces gens-là ? »

      Par le marché. Si ces gens font effectivement plus de dégâts, que l’assurance applique des malus en cas d’accident sans équipement adapté aux conditions.

      • Il n’y a pas besoin d’accident pour emmerder le monde… Une voiture en travers de la route car pas équipée et c’est les deux sens de circulation qui sont bloqués. Alors quid de la responsabilité du crétin pas équipé ?

        • bah on ne peut rien faire. Mais je pense que la galère dans laquelle le crétin s’est fourré l’aura calmée pour les prochaines saisons de ski. Enfin je l’espère …

        • Une route privée résoudra parfaitement le problème de responsabilité.

    • Article L412-1
      Modifié par Loi n°2003-495 du 12 juin 2003 – art. 11 (V) JORF 13 juin 2003
      Le fait, en vue d’entraver ou de gêner la circulation, de placer ou de tenter de placer, sur une voie ouverte à la circulation publique, un objet faisant obstacle au passage des véhicules ou d’employer, ou de tenter d’employer un moyen quelconque pour y mettre obstacle, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende.

      Toute personne coupable de l’une des infractions prévues au présent article encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

      Lorsqu’un délit prévu au présent article est commis à l’aide d’un véhicule, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

      Les délits prévus au présent article donnent lieu de plein droit à la réduction de la moitié du nombre maximal de points du permis de conduire.
      ___________________
      Le refus de retirer un objet qui gêne la circulation malgré l’ordre donné par un agent, constitue une contravention de 4ème classe.
      Contravention 4ème classe (art R412-51)

      Mise en fourrière du véhicule (si la contravention est commise à l’aide d’un véhicule)

      Cette infraction concerne l’usager qui, après avoir placé sur une voie ouverte à la circulation publique, un élément qui risque de troubler la circulation, refuse d’obéir à un agent lui demandant d’enlever cet élément.

      Contrairement au délit prévu à l’article R412-1, il n’y a pas ici de volonté délibérée d’entraver ou de gêner la circulation.

  • A quand la loi obligeant les autocars et camions à s’équiper de chenilles.

    Et si le problème est l’accès aux stations de skis, on devrait peut-être se pencher sur le lobbying de ces dernières et combien ça coûte au contribuable en infrastructures, secours et sécurité sociale pour réparer les genoux.

    • Exact. Si pas d’assurance spécifique à ce sport, pas de remboursement…

      • C’est bien plus simple de libéraliser la sécu.

        Avec ce que me rackette la sécu, j’espère bien avoir une couverture totale et illimité. Même pour les chutes d’astéroïdes.

  • Je n’ai pas lu les commentaires mais il est intéressant de noter que Les Echos font part de cette information ce jour :
    http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0204194293945-michelin-lance-un-pneu-pour-rouler-en-ete-et-en-hiver-1098163.php
    Donc merci Michelin, plus de pneus neige mais des pneus tout-temps ! Cette loi est donc mort-née …

  • Un pneu ? Ah oui, j’ai deja vu ca !

    C’est une methode mexicaine des barons de la drogue : on ligote vivant le politique dans un pneu auquel ils mettent le feu.

  • « Il n’y aura pas d’effets indésirables. Le marché s’adaptera à ces nouvelles contraintes. L’automobiliste, heureux de rouler en France, fera pouët-pouët avec son petit klaxon deux tons, et partira ragaillardi vers les pentes blanches du bonheur skiable, sans couiner pour son pouvoir d’achat. »

    Le marché anticipe (future lois obsolète?) :
    http://www.michelin.com/fre/presse/Presse-et-actualites/communiques-de-presse-michelin/Produits-et-Services/MICHELIN-CrossClimate-faire-face-aux-aleas-climatiques

  • Faire payer le citoyen, ça ils savent faire, mais nous exigeons une compensation : Que tout Parlementaire qui vote une loi anticonstitutionnelle soit remplacé sur le champ par un plus sage et intelligent, ou encore ne soit pas remplacé jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que 100 députés et 20 sénateurs.
    Exécution !

    • + ablation des testicules et suppression du compte en banque,
      + inéligibilité à vie
      + travaux d’intérêt généraux (aide aux SDF, patrons suicidaires, etc…)

  • je l’ai déjà dit. Il faut supprimer le sénat.
    je pensais avant qu’un seul député pour une législation serait suffisant.
    maintenant je pense que 0 (zéro) députés serait mieux. Ils sont nuisibles. Non pas neutres, nuisibles.

  • Perso, vivant et travaillant en montagne, je suis pour une obligation d’être équipé. Pourquoi donc :
    – Parce que quand c’est le bordel sur les routes/autoroutes parce que des pignoufs ne savent pas se préparer; nous aussi, les locaux, ont en prend plein la gueule. En effet, il nous impossible de nous déplacer pour notre travail. Et nous perdons la journée dans les embouteillages !!!

    Une loi simple est pourtant possible (d’autres pays en ont !!!) :
    – Du 1 novembre au 31 mars il est interdit de rouler dans les régions de montagneuses (Rhône-Alpes, Pyrénées, Massif Central, Jura, Ardennes) sans équipements adaptés (Pneus neiges, Pneus clous).

    Mais cela veut dire aussi que l’état doit prendre en charge sa part de responsabilité et de travail: DÉNEIGER LES ROUTES QUAND IL NEIGE !!!

    • Moi je suis pour utiliser un chasse-véhicules…

    • Je ne suis pas forcément d’accord, pour avoir été en voiture, pneu lisse, ds le grand bordel, a Noël et me rendant à la montagne, l’autoroute ( axe Lyon/Chambéry/Annecy/chamonix) était bien déneigé/salé. Mais il est vrai que ces jours en particulier, faire une distance qui prends 5 min peut prendre 2h à cause des touristes. Maintenant quand on vit a la montagne on est habitué au chute de neige et à prendre son mal en patience!
      Chaîne et pédagogie pour les touristes, et du bon sens!

      • « On prend son mal en patience »
        Pas du tout d’accord. Moi je bosse, et « prendre mon mal en patience » m’enlève une journée de salaire !!!
        Alors M…e !!!
        Quand on est en station, en montagne, on est tous équipé. On est pas des prunes…
        Mais quand l’état me fait payer des impôts pour ne pas déneiger les routes correctement (pour ne pas abimer la lame du chasse-neige… si si c’est la raison) et quand même temps un troupeau de touristes (dont plein de mes amis vivent) arrivent sans être préparés (mon dieu il neige en hiver… je me suis garé dans le virage il y a plus de place pour mettre les chaines… je ne sais pas mettre mes chaines, je me suis emplacardé dans le talus… j’emmerde tout le monde car j’ai ma voiture au milieu de la chaussée…), les locaux pensent largement que l’état est fautif et que les touristes sont de vrais blaireaux…
        Il est regrettable d’avoir tout ce bordel sur les route … Surtout quand un peu de bon sens de la part de tout le monde éviterait cette chienlit !!!
        L’esprit franchouillard : moi je suis en Vacances alors je vous em…e !!! C’est à pleurer !!!

        • MDR !
          Vous êtes bien un montagnard, c’est sur. Vous auriez pu apporter un peu de génépi.
          C’est vrai quoi, c’est sympa de gueuler, mais elle est où la convivialité ?

          Mais, je vous aime bien quand même. Dommage que les Français ne soient pas ainsi, avec le sang chaud gorgé de globules rouges et de bon air frais.

          Car voyez vous les 99% des Français n’ont hélas pas votre bonheur. Mais il faut de tout pour faire un monde.
          Perso je roule en nokian nordic hakkpeliitta dernier modèle gomme tendre….c’est vous dire qui je suis !

        • Ben vous etes pas de mon côté de la montagne, vous. Je dois habiter un endroit vraiment à part. Mon oncle est livreur de café, qd il neige, qu’il y a des touristes, il s’organise. De mon côté, les routes sont bien déneigées, enfin si vous vivez à la montagne, merde, vous parlez comme un citadin, bien sûr que parfois vous etes pas au goudron et puis que votre sortie de garage n’est pas déneigée. Ca va, ça tombe pas tous les jours non plus, et puis c’est sympa qd il neige, c’est un autre rythme, et les montagnards sont compréhensible.
          un montagnard reste calme et serein, ils ne pensent pas que les touristes sont de vrais blaireaux, ils font tourner notre économie dc il faut bien les accueillir, bon on se moque gentille ment d’eux qd même 🙂
          Je suis d’accord, du bon sens, l’esprit franchouillard…. Qd a l’état, n’en parlons même pas.
          @ cas: précision, dans Ma montagne, les autres je ne les aime pas, en plus nous on est protégé et puis vous êtes de mon village que si vous avez 3 générations au cimetière, dc si vous prenez mon nom de famille, vous serez accepté sans coup de pieds au derrière 🙂

          • Au cas où, bien sûr 😉

            • Merci, mais je vais prendre celui de ma femme et plutôt changer de pays !

              Les montagnes je les garde pour mes loisirs (les grosses :), elles ne sont qu’à ceux qui peuvent les monter comme il faut ! Hihihi

              • Effectivement changer de pays me semble aussi une bonne idee, mais c’est à madame de prendre votre nom!
                Ah d’accord dc vous etes alpiniste à vos heures perdues 😉

      • Voyons Mathilde n’attaquez pas les gens qui viennent nous voir des montagnes !
        Si un jour le socialo-communisme-fascisme FN devenait notre réalité, il ne resterait que là où nous réfugier.

        Peut être aussi en Ardèche, mais ils fument trop de joints et boivent trop de pastis. C’est épuisant cette région.

        Alors que la montagne: ça vous gagne !

        • Mais en vérité, j’ai pas trop envie d’être envahi, alors si on pouvait éviter de le crier sur ts les toits que la montagne ca vous gagne, rahhh la sélection va être rude, les autres iront en Ardèche 🙂

          • voyez vous la montagne est subtile, elle ne s’offre uniquement qu’aux courageux et aux grands cœurs. Les autres restent en bas. Notre copain doit être taxi….un concurent du liberalisme, et peut être indigne de l’appelation 🙂

            • Le libéralisme n’a pas l’apanage du courage et du grand coeur. Mais parlez-moi d’amour et je deviens moins objective et rationnelle, je ne veux pas qu’on abime mes montagnes 🙂
              @ Michel C: oui bon je reste une fille… Mes connaissances concernant les voitures sont esthétiques, le reste… Dc de bons pneus été, mais nan pas kamikaze, si vraiment je ne peux prendre ma voiture je m’arrange avec un 4*4, ou je marche à pieds, ou le stop 😉

              • Mais non, liberalisme et amour sont la même chose. C’est rationnel et basé sur une bonne comprehension de la vie.

                Si vous me dites en revanche que le socialo-communisme-fascisme FN sont pour des valeurs humaines, de partage, de fraternité et d’amour….là je vous place en retenu samedi matin (avec moi et mon fouet….).

                L’horreur des rouges est une réalité qui a été banalisé dans notre société moderne.
                Quand un Hollande President fait sa propagande politique (la meme que celle de la mite), et agite la peur du FN, mais je suis MDR. Un fascho qui interdit un autre fascho, ça reste logique ceci dit !

                L’amour est logique, il a un but, un schéma. Il ne faut pas croire aux histoires de Princesses….
                Mais il est vrai que parfois il est mieux d’avoir la beauté, l’intelligence et de bien faire l’amour….

                L’humain est capable aujourd’hui de se reproduire meme sans avoir forcement les caractéristiques nécessaires à sa survie. L’Etat Maman est là pour combler les vides et les manques.

                Ainsi, nous avançons vers la domestication. L’amour n’a plus aucun sens !
                Le liberalisme en a plus que jamais.

                • Nonnnnn encore de l’amour 🙂 même si du coup je ne passe pas mon samedi matin avec vous et votre fouet, pourtant faire la cuisine peut mener sur d’autres voies …. 😉

      • pneu lisse … en hiver, vous êtes kamikaze volontaire ❓

  • Les pneus hiver ne sont pas obligatoires en Belgique, mais j’en ai fait monter quand même bien qu’il n’y ait pas beaucoup de neige en Belgique. En Allemagne ils sont obligatoires à certaines périodes de l’année, même pour les camions et autocars.
    Maintenant, en France, avec assez bien de régions montagneuses, c’est une bonne solution aussi.
    De là, les rendre obligatoires… c’est aux Français de décider.

    • c’est aux Français de décider. … et de se renseigner quand ils partent à l’étranger.
      J’en ai vu chaîner dans la montée d’un col juste après la frontière franco-suisse, et s’agiter au milieu de la chaussée. Problème, il y avait de la glace sous la neige et on passait tout juste avec les pneus contact.
      Il y a vraiment des kamikazes ❗

  • Morel-À-L’Huisser, ça alors quel nom alacon.

  • En 2ème monte c15 des pneus de bas de gamme les moins chers j’ ai apprécié le résultat 2 tetes à queue sur chaussée givrante n31 beauvais rouen plus tard je me suis posé la question pourquoi ces merd était autorisées un conseil EVITEZ de faire de mauvaises économies !
    les cloutés sur le train avant avec la gsa citro sur neige c’ était agréable bien que ça chassait de l’arrière …..

  • C’est totalement n’importe quoi.

    On voit encore une fois que le député est coupé de la réalité. Vivant dans les Alpes, pas trop loin de la frontière Suisse, mais hélas du mauvais coté d’icelle, je fréquente régulièrement des routes très enneigées et j’ai des pneus neige. C’est sûr, ça aide. Un peu. Pas beaucoup. Un conducteur sachant conduire sur neige et ou verglas s’en tirera mieux sans pneus neige qu’un parisien se rendant à son séjour ski muni des précieuses enveloppes.
    Les chaines sont plus efficaces en cas de gros enneigement (ça tombe bien, on en a tous dans le coffre, malgré nos pneus neige) si vraiment il faut de « l’équipement ». D’ailleurs, les endroits mal déneigés sont toujours ou presque indiqués par un panneau « équipements obligatoire ».
    Bref, c’est pas hyper utile, là où ça pourrait l’être les gens sont déjà équipés, et de plus que ce qu’il demande, donc vite, une loi pour permettre aux habitants de Renne et Brest, très souvent sous la neige, de se débrouiller. Et pour faire qu’une fois en montagne, confiants dans les pouvoirs quasi magiques de leurs chaines et/ou pneus neige, les conducteurs non entrainés aillent tous se planter dans les fossés.

    Grandiose, totalement grandiose !

    • Ce que vous dites est vrai sur les aptitudes ou non à conduire sous la neige ou le verglas. Je me souviens d’une année dans ma bretagne où le sol était recouvert d’une couche de 2 cm de verglas uniforme puis d’autant de neige. Ce jour là j’ai mis 2h (au lieu de 25 min) à aller au boulot sans encombres pour ma part (juste peur qu’un idiot vienne me percuter) et je voyais des gens se planter dans les trottoir et les fossés à cause de réactions brusques et nerveuses, et surtout manque d’anticipation.

      Les populations peu habituées n’ont pas acquis ce mode de déplacement souple, doux et très anticipé, pour autant des pneus neiges ne changeraient pas fondamentalement le résultat par chez moi, les brutes (heureusement en minorité) freineront toujours sur le verglas comme des gorets à l’amorce d’un virage parce qu’elles n’ont pas anticipé.

      • Oui, on ne freine pas au dernier moment 🙂
        D’ailleurs, si l’ABS se met en marche, c’est que vous avez trop freiné, surtout à la descente.

        • C’est exact, sur un sol enneigé et/ou verglacé, le déclenchement de l’ABS est mauvais signe, c’est déjà trop tard. Sur ce type de revêtement je ne freine quasiment pas, je fais tout au frein moteur mais j’ai l’avantage de ne pas avoir de longue dénivellation (même si ça suffit à certains pour se mettre au tas)

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=aWzlQ2N6qqg

 

Chers lecteurs, à l’heure où le dernier film Marvel, Doctor Strange : The Multiverse of Madness, cartonne au cinéma, j'aimerais vous inviter à imaginer qu’il existe quelque chose de similaire à un multiverse dans notre monde.

Dans un autre univers, sur une autre Terre, un Mélenchon et son Union de la gauche, NUPES, obtiendraient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Mélenchon gagnerait enfin son Troisième tour. Qu'adviendrait-il alors, dans la France de cet univ... Poursuivre la lecture

Ainsi, députés et sénateurs auront été jusqu’au bout ! Le texte sur le passe vaccinal a été adopté dimanche 16 janvier par nos parlementaires, enterrant encore un peu plus la démocratie libérale. Pour autant, une soixantaine de députés de toutes tendances, ainsi que les sénateurs du groupe socialiste, poursuivent le combat et ont saisi lundi le Conseil constitutionnel.

Pass vaccinal : le texte devant le Conseil constitutionnel

Essentiellement emmené par le groupe La France Insoumise (vous ne rêvez pas, c’est bien LFI qui se pose en déf... Poursuivre la lecture

En cinq ans, Emmanuel Macron aura réussi à anéantir la gauche, à enterrer la droite, à ridiculiser l’Assemblée nationale et à faire disparaître le Sénat. La France n’est plus une République reposant sur des institutions, mais le terrain de jeu d’une administration toute-puissante qui s’amuse avec des petits avatars virtuels qui ont été autrefois des individus et des citoyens.

Instinctivement, l’immense majorité des Français sent bien que quelque chose ne va pas, que quelque chose ne tourne pas rond.

Ce qui aurait dû être la repr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles